30 novembre 2018

Carlos Ghosn rejoindra-t-il les Gilets Jaunes ?

Mélenchon veut y aller à la manif samedi. Pour une fois que le « peuple en colère » s’exprime c’est la fête! Mais les GJ (Gilets Jaunes) n’en veulent pas: « Restez chez vous », « Si on vous croise on vous vire », etc. En clair: Mélenchon, dégage!


gilets jaunes,ghosn,macron,philippe,mai 68Plume de plomb

Il se sent pourtant des ailes. Il voudrait même, possiblement, reprendre le mouvement à son compte, ou au moins ne pas rater son dernier train politique. Comme il le tweete: « … un rassemblement qui permettrait de mobiliser les grands centres urbains qui sont pour l’instant moins mobilisés ». Ou: « À samedi dans la rue en nombre et en masse » (image 1, clic pour agrandir).

Sacré Merluche.

 

La rencontre entre des GJ et le Premier Ministre a tourné à la pantalonnade. Un seul délégué dont la représentativité est contestée, et un autre imprévu qui s’en va faute de pouvoir filmer et retransmettre cette rencontre en direct. Ce qui n’a pas empêché Edouard Philippe de se féliciter pour cette initiative.

Edouard Philippe veut-il concurrencer Coluche?

Les GJ sont très déçus de l’intervention du jeune Emmanuel. Pourtant le Haut Conseil écolo qu’il veut créer est une bonne chose: il prendra les mêmes options que Macron, et Macron n’aura plus à en endosser la responsabilité. Comme pour l’aéroport Notre-Dame-des-Landes.

Et ils n’apprécient pas d’être traités de presque fachos par ceux d’en haut. Sur ce portail, même le « poète plouc », langue de bois et plume de plomb, mentionne les « Chemises brunes » à leur propos.

Le Plouc veut-il concurrencer Morandini?

 

 

gilets jaunes,ghosn,macron,philippe,mai 68Gone with the wind

La question de la représentativité est primordiale. À ce jour les uns et les autres se contestent mutuellement toute légitimité à représenter ce mouvement protéiforme. Ce n’est pas qu’ils brouillonnent, c’est qu’ils bouillonnent.

Ils refusent de se figer, de laisser la parole à seulement quelques-uns. Il y a là du Mai 68 avec la même volonté dans la remise en question des hiérarchies et représentations. Mais cette fois c’est la base qui parle.

Ça ne sera pas simple à gérer. On n’imagine pas un gouvernement parlant individuellement avec des centaines de milliers de GJ tout aussi représentatifs les uns que les autres. Et tous ayant une parole à porter haut.

Actuellement ce mouvement est viral. Il se propage et gagne des soutiens par les contacts directs et les réseaux sur internet. Son fond dépasse la seule pression fiscale. La fracture entre base et sommet semble bientôt consommée.

Pour la recoller je suggère que les GJ s’allient à Carlos Ghosn, le tout-puissant PDG de Nissan-Renault-Mitsubishi, déjà en partie déboulonné. Le haut et le bas défilant ensemble à Paris. L’alliance mystique. Il pourrait même jeter un petit cailloux sur la façade de Bercy, au Ministère de l’Economie, pour dire sa colère. Lui aussi semble avoir des problèmes avec les taxes.

Mais non je blague. Ce n’est pas un bon plan: le Carlos, il est Ghosn with the wind.

 

 

 

21:09 Publié dans Humour, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : gilets jaunes, ghosn, macron, philippe, mai 68 | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

@Homme Libre,

Derrière l affaire de Carlos Ghosn, il y a l odieuse tromperie d un homme très riche qui voulait court-circuiter les impôts au Japon, nous disent-ils.

Qui est l idiot qui se permettrait de faire ça? sauf les cons qui se permettent tout et c est à cela qu on les reconnaisse. On avait vu l affaire Cahuzac en France et comment elle a terminé. On a vu les comptes de campagne de Sarkosy et comment ils se sont faits éplucher comme les millions d Euros versés par l andouille Khadaffi à Sarkosy...

Néanmoins, derrière l affaire Ghosn, c est clair qu il y a un coup d état japonais contre l arrogance de la France, via Ghosn, qui voulait prendre la main sur la belle réussite de Mitsubishi et de Nissan ...

Celui qui sème le vent....

Bien à Vous et Merci à votre blog.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 30 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

"Celui qui sème le vent...":

j'apprécie le clin d'oeil, Charles 05!
:-)

Bien à vous.

Écrit par : hommelibre | 30 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Et si Carlos Ghosn est la monnaie d échange?

Écrit par : Charles 05 | 01 décembre 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.