05 novembre 2018

Voitures électriques trop silencieuses : du vroum dans le bzzz

La décision sera appliquée dès 2019. Elle peut sembler cocasse ou au minimum paradoxale: imposer aux véhicules électriques, presque silencieux, d’émettre un bruit plus proche du moteur à explosion. Cette décision d’apparence anodine va progressivement modifier notre environnement sonore urbain.


moteurs électriques,silencieux,bruit,moteurAlors que le bruit est régulièrement cité comme polluant du quotidien, et même si l’on peut produire des véhicules silencieux sans émissions carbonées au roulage (à part les pneus et les freins), voilà que la Suisse renonce à un silence urbain digne de nos pâturages. Selon Le Matin:

« La Suisse a repris la législation européenne, explique dans le journal un porte-parole de l’Office fédéral des routes (OFROU). Un système acoustique, générant des bruits de moteur par des haut-parleurs externes étanches à l’eau, doit être installé.

(…) Le son émis par les haut-parleurs est cependant moins important que le bruit engendré par les moteurs à explosion.

La fédération suisse des aveugles et des malvoyants veut cependant que la Suisse aille plus loin que les exigences de l’UE, notamment en obligeant les voitures à l’arrêt à faire du bruit. »

moteurs électriques,silencieux,bruit,moteurLa mesure vise d’abord à protéger les personnes aveugles ou sourdes (qui entendent quand-même certains sons). Ensuite à protéger les étourdis, les rêveuses, les pressés, les préoccupées, ceux qui téléphonent, celles qui matent les fesses d’un homme, les lapinous fous, les blues brothers, les women in love, les men in black – non là je blague!

Sans compter les accros aux écouteurs coupés des sons extérieurs. Je n’ai jamais d’écouteurs. Néanmoins je peux être plongé dans mes pensées au point de ne pas tout voir ni entendre.

L’idée peut interloquer: forcer des véhicules presque silencieux à faire du bruit, qui plus est le bruit d’un moteur à explosion... Mais cela a du sens.

Je me demande comment sera produit ce son? En accord avec les mouvements de la voiture si elle était à essence? Car le son indique la vitesse, l’éloignement, parfois la direction. On ne peut mettre un bruit au hasard.

Affaire à suivre, oreilles grandes ouvertes.

 

 

 

10:06 Publié dans Environnement-Climat | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : moteurs électriques, silencieux, bruit, moteur | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Combien sont-ils donc ces aveugles ? 1 pour mille, 1 pour dix mille habitants ? Et pour eux, on va pourrir la vie des 999 ou 9999 autres ?
On a entendu un représentant des aveugles ce matin protester contre le fait qu'il pourrait y avoir un bouton pour supprimer le son, selon la volonté du conducteur. Il trouvait cela scandaleux. Se rend-il compte qu'il condamne les voitures électriques avec ses exigences de profond égoïste ? (attitude décidément très courante chez les handicapés de toute sorte : je suis handicapé, j'ai le droit d'emmerder tout le monde...)

Écrit par : Géo | 05 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Ah, oui, j'avais lu un article dans El Pais sur ces bruits pour...une Jaguar, oui!
J'en ai retrouvé un autre en français: https://www.numerama.com/tech/385423-ecoutez-le-bruit-artificiel-de-la-premiere-voiture-electrique-de-jaguar.html

Ce me semble une excellente idée pour les distraits, et tout le monde finalement!

Écrit par : Colette | 05 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

"Ce me semble une excellente idée pour les distraits, et tout le monde finalement!"
Oui ? Alors, pour penser aux sourds qui ont aussi droit à toute notre considération, on devrait augmenter le volume du son ? Donner aux voitures électriques un bruit de Harley Davidson ? Et faire enlever le pot d'échappement aux autres ?
Tout cela est ridicule. Cela me fait penser justement à ce qui est arrivé en Espagne il y a quelques années. Une loi en faveur des handicapés a été votée pour que tous les produits dans les magasins soient accessibles aux handicapés en fauteuil. Quelque chose me dit qu'elle n'a pas été appliquée...
Cela dit, nous sommes entrés dans une ère de technologie assez avancée pour que l'on trouve un système d'alarme à l'usage des aveugles sur une fréquence inaudible pour les autres (et qui ne gênent pas trop les chiens...).

Écrit par : Géo | 05 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

vous parlez des voitures électrique, mais il faut aussi parler des vélos et des trottinettes électriques qui sont aussi silencieux et dangereux! Des véhicules qui roulent à 30 kL sur les trottoirs c'est de l'inconscience, en plus la majorité des conducteurs ont une conduite suicidaire! Des vélos électrique sur les trottoirs et sur les ponts au milieu des piétons, des enfants et des personnes âgées c'est très dangereux! Plus de 800 accidents en 2017!

Écrit par : Dominique Degoumois | 05 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Le vrai problème n'est pas les sourds ou malentendants mais les idiots avec leur smartphone qui ne regardent pas les feux et se foutent complétement des lois sur la circulation routière ! ^s'ils passent sous les bagnoles c'est de leur faute. Aucune responsabilité des conducteurs dans ce cas !

Écrit par : Yvan Descloux-Rouiller | 05 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Il serait intéressant d'avoir l'opinion des conducteurs de voitures électriques ou hybrides et en particulier des conducteurs de taxis à Genève.
Comment est-ce pour eux, sur le terrain ?

Nous avons une hybride depuis 12 ans. Mon expérience n'est certainement pas généralisable, mais je la livre malgré tout.
Notre voiture roule à l'électricité et donc silencieusement lorsqu'on est à moins de 50km/h, c'est à dire très souvent en ville.
Nous avons très vite appris à être prudents et lents en quittant p.ex. une place de parking, car les gens sursautent systématiquement lorsqu'ils s'aperçoivent de la présence de la voiture derrière eux, souvent très effrayés. Il faut garder de la distance et attendre d'être perçu et ne surtout pas oublier qu'en étant inaudibles et arrivant de dos, on met les piétons et cyclistes dans une situation inhabituelle.
Le conducteur est tenté de klaxonner, comme le cycliste est tenté d'utiliser sa sonnette, lorsqu'un piéton est sur la voie cyclable.
Par les temps qui courent, c'est perçu comme agressif, même s'il y aurait seulement l'intention neutre d'avertir qu'on est là.

Pour la voiture électrique, il n'y a pas de solution plus élégante qu'un discret bruit de moteur, à mon avis. J'y vois une façon de faire un peu baisser la sensation d'insécurité généralisée.
Ça n'aide pas uniquement les sourds et les distraits, mais toute personne qui aurait une voiture silencieuse dans son dos et ... les conducteurs de ces voitures qui attendent avec plus ou moins d'inquiétude le moment où leur présence sera perçue et forcément une surprise un peu effrayante !

Écrit par : Calendula | 06 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

J'utilise souvent le vélo, y compris sur des routes serrées en ville hors de ville.
Entendre un bruit de moteur derrière est un précieux signal. Le rétroviseur de mon vélo me sert bien mais le bruit alerte quand on ne pense pas à regarder. Pas de bruit, si l'on est à vélo, ne signifie pas absence de danger. Le bruit du moteur électrique ne suffit pas.

Géo, les distraits et les rêveurs ont aussi une vie. Ça va faire plus de 1/10'000. Bon, vous n'êtes pas un rêveur.

Les vélos électriques sont stressant aussi pour les autres cyclistes. La vitesse de dépassement n'est pas ce que l'oeil connaît en regard périphérique. Un vélo E qui dépasse n'entre pas dans les balises de perception habituelles.


Exemple de son E: essai de la Harley-Davidson tout électrique qui doit sortir en 2019.

https://www.dailymotion.com/video/x1zuo35

https://www.youtube.com/watch?v=KMyI42fiAgs

Écrit par : hommelibre | 06 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Ah la Harley électrique... qu`en pensent les Hells Angels?

Écrit par : Jean Jarogh | 06 novembre 2018

Oui, cela a du sens car il est crispant de savoir que les malvoyants et les malprévoyants (par exemple les enfants) et autres distraits qui nous sont chers se baladent en ville au milieu de mastodontes de plusieurs quintaux qui déboulent de partout a 60 a l`heure (ou plus) sans meme prévenir par leur mugissement. Pour rendre la chose plus bucolique, on pourrait peut-etre remplacer les enregistrements de bruits de moteur par des rugissements de tigres ou des barrissement d`éléphant?

Écrit par : Jean Jarogh | 06 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Pour les voitures des conseillers administratifs ce sera le cri du rat ! On pourrait aussi utiliser le cri de la fourmi car la fourmi crohonde !!

Écrit par : Gedeon Teusmany | 06 novembre 2018

Calendula& homme libre@ Désolé, mais vous êtes tellement politiquement correct que votre vue est complétement troublée...
1- Les voitures modernes à moteur thermique sont remarquablement silencieuses à basse vitesse. On ne les entend pas plus que les électriques...
2. Les cyclistes devraient selon la loi être équipés de sonnettes et de phares à l'avant et à l'arrière. Cela fait 50 ans que ce n'est plus le cas, moi excepté bien sûr. Le nombre de gens surpris par l'arrivée inopinée de cyclistes dans leur dos sur des promenades à Genève est plus élevé que le nombre d'aveugles dans toute la Suisse. Donc, foutaises, le coup de rendre bruyantes les voitures électriques.

Foutaise particulièrement odieuse alors que la population souffre très fortement du bruit du trafic. Comme je l'ai écrit - vous ne l'avez pas lu, bien sûr - il existe certainement beaucoup de solutions pour aider les aveugles à résoudre ce problème, Le CF a choisi la plus conne. Cela vous étonne ? Moi pas.

Écrit par : Géo | 06 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Bucolique, les éléphants et tigres ?
On sursauterait à nouveau ! Ça ferait assez loi de la jungle ! ;-))
Si on veut du bucolique, il me semble qu'on devrait chercher du côté des merles moqueurs et gais rossignols.

Écrit par : Calendula | 06 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Et les autistes comme moi, on reste chez nous pour éviter le bruit ? Moi qui m'impatiente de voir plus de voitures électriques tellement je sursaute à cause des kékés qui passent à fond la caisse en faisant le plus de bruit possible...

Bon moi je suis française heureusement mais je plaint les autistes suisses.

Écrit par : Nessa | 06 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

@ Géo,

Je suis à court d'arguments sur ce terrain- là.
Etre politiquement correct dans son expérience vécue,c'est bien sûr très disqualifiant. :-))

Si le bruit de moteur a été exigé, ce n'est pas pour être entendu à la ronde, mais par des piétons et cyclistes à proximité.

Écrit par : Calendula | 06 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Géo, quel emballement! Pfff… J’hésitais à commenter, mais voici en vrac:

« pour penser aux sourds on devrait augmenter le volume du son ? »: non, ils n’entendent pas mieux, c’est même vite désagréable selon le type de son. Demandez-leur. De plus ils voient (si, si, demandez-leur) et le risque n’est pas le même que pour les aveugles. Mais ils peuvent être distraits, comme tout le monde.

J’ai bien lu: vous trouvez que les handicapés sont des emmerdeurs qui se donnent le droit d’emmerder tout le monde. Vous voyez de la merde partout, vous. Vous portez parfois la connerie haute et fière…

« politiquement correct »: je ne vois pas la pertinence de cette allégation. Si je n’en vois pas la pertinence c’est qu’il n’y en a pas.

« Comme je l’ai écrit - vous ne l’avez pas lu, bien sûr »: bien sûr que non je ne l’ai pas lu, puisque vous le dites. Quand c’est signé Géo, c’est évidement que je ne lis pas!…

« La population souffre très fortement du bruit du trafic »: peut-être, ou peut-être pas. De toutes façon une sonorisation artificielle ne peut être plus forte, ni même aussi forte, que le bruit des moteurs à explosion, pour plusieurs raisons – dont celle de diminuer globalement le bruit d’origine anthropique. Mais aussi pour que le bruit soit cohérent avec l’idée que l’on se fait d’un véhicule électrique et de ses déplacements.

« Les voitures modernes à moteur thermique sont remarquablement silencieuses à basse vitesse. On ne les entend pas plus que les électriques… »: pas d’accord.

« Les cyclistes devraient selon la loi être équipés de sonnettes et de phares à l’avant et à l'arrière. Cela fait 50 ans que ce n’est plus le cas, moi excepté bien sûr. »: vous devriez descendre plus souvent de votre montagne, vous les verriez. Phares avants et arrières, sonnette, sont bien là. Sauf peut-être chez vous. Sur mon vélo, par exemple, j’illumine et tintinnabule à 360 degrés et je ne voudrais pas du privilège d’être le seul avec vous à partager cette indispensable signalétique.


Vous en avez dit des étrangetés, hier, sur votre ton grognogno…

Écrit par : hommelibre | 07 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Nessa: j'espère comme vous que les bruits assez extrêmes, comme quand un motard met plein gaz au démarrage gaz, passeront aux oubliettes. Le bruit de certaines motos est très agressif à mon oreille aussi.

Le seul intérêt avec le bruit des les motos au démarrage, est que quand ce bruit envahit une rue entière, même de loin, on sait que le danger est majeur.

Écrit par : hommelibre | 07 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.