02 novembre 2018

Simone Biles, la gymnaste volante

Elle vient d’écrire une très belle page de sa carrière: un quatrième titre mondial du concours général en gymnastique. À 21 ans elle entre dans la légende aux côté des plus grandes.


simone biles,gymnastique,Et pourtant elle est toute petite: 1,45 mètres pour 49 kilos. Mais avec une musculature parfaite. Est-ce la combinaison des trois, taille-poids-musculature, qui lui permet des bonds aériens si fascinants? La vidéo en fin de billet montre sa récente prestation. Elle vole presque, avec une admirable aisance. À croire que c’est facile.

Facile, tu parles: des heures, des mois, des années de travail, à répéter un geste, un enchaînement, à forger une musculature parfaite. Des années de sacrifice dès l’enfance, et une volonté de métal pour s’astreindre aux entrainements.

Des années de souffrance, mais au bout, quelle prestation éblouissante! Il n’y a pas photo: ce sont ces caractères-là qui vont loin dans leur vie et réalisent de grandes choses.

On a même donné son nom à un saut particulièrement difficile.

Cette success story à l’américaine ravive le mythe états-uniens de tous les possibles. Simone Biles a été adoptée par ses grands-parents, sa mère toxicomane n’arrivant pas à élever ses quatre enfants. Ce cadre stable a été sa chance. À six ans elle rejoint le club local de gym, où son talent précoce est remarqué. C’est là qu’elle rencontrera sa coach, « sa seconde mère adoptive » comme elle dit.

simone biles,gymnastique,Simone Biles fait partie de ces « cas », ces sportifs et sportives qui sortent des normes par leurs qualités individuelles innées. Nous ne sommes pas égaux à la naissance, sur les plans biologique et génétique. Mais ici ce n’est justement pas l’égalité qui est recherchée, mais la suprématie individuelle.

Certains la considèrent déjà comme la meilleure gymnaste de tous les temps, détrônant la sublime Comaneci. Elle détient déjà le nombre record de 12 médailles d’or aux championnats du monde, en plus de 4 médailles d’or olympique à Rio en 2016.

Il faut dire que Simone Biles dispose d’un bagage technique époustouflant. C’est ce bagage qui a fait la différence avec les autres et lui a donné la victoire malgré quelques petites fautes dans l’exécution de ses programmes.

simone biles,gymnastique,Ses envols, son mélange de légèreté et puissance, sa plastique, ses changements de rythme maîtrisés, montrent ce que peuvent produire le talent associé à un travail acharné. C’est presque parfait malgré les petites fautes, dont elle-même semble sourire.

Je regrette une seule chose, et je ne sais pas si d’autres partageront cette remarque: la perfection technique et la puissance ne sont pas la grâce. Chez Biles je verrais bien un petit supplément de grâce. Mais bon, je chipote…

 

 

 

 

17:29 Publié dans sport | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : simone biles, gymnastique | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Extraordinaire maîtrise du corps entier, époustouflant!
Et, vous le dites, quel mais quel travail pour arriver à réaliser ces virevoltes dans l'air.

Je ne suis pas assez calée en athlétisme pour savoir si des femmes grandes pourraient réaliser ces "vols" mais je me doute bien que non.

Bon week-end John.

Écrit par : Colette | 03 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Je l'ignore Colette, mais comme vous j'imagine que non.
De sa petite taille elle tire un avantage, et tout est si limpide dans ses mouvements que c'est une performance à la fois sportive et pédagogique, enfin selon moi.

Bon week-end!

Écrit par : hommelibre | 03 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.