12 septembre 2018

Ouragans en rafale : l’hémisphère nord enclenche sa clim’

Les climatiseurs géants planétaires s’activent et s’enchaînent. En effet depuis quelques jours le nombre d’ouragans et de tempêtes tropicales augmente. Après un démarrage timide, dû entre autres à la fraîcheur printanière de l’océan Atlantique, la saison cyclonique est bien installée.


ouragan,atlantique,florence,climatiseur,climat,variations,upwelling,Trois dans l’Atlantique nord (image 1, clic pour agrandir, de earth.nullschool.net), deux dans le Pacifique et un dans l’océan indien (image 2). Certaines TS (Tropical Storm, tempête tropicale) n’atteindront pas le stade d’ouragan, comme probablement Isaac qui se dirige vers les Antilles.

D’autres ne toucheront pas de terre habitée, tel Hélène, classé en catégorie 2, qui remonte l’Atlantique plein nord et dont les restes pourraient faire tempête classique sur le nord-ouest l’Europe la semaine prochaine. Ou tel Paul, qui devrait se combler dès vendredi sans passer par le stade d’ouragan.

Plus sévère est la tempête Olivia. D’abord classée en ouragan, puis rétrogradée, elle traverse actuellement Hawaï. L’archipel est touché par son deuxième gros météore en moins de trois semaines, après l’ouragan Lane. Olivia ne devrait heureusement pas s’intensifier ces prochaines heures.

 

ouragan,atlantique,florence,climatiseur,climat,variations,upwelling,Les deux plus gros systèmes sont Mangkhut, qui se dirige sur les Philippines, et Florence, qui est passé ce matin en catégorie 5. Il va atterrir sur la cote sud-est des États-Unis.

C’est un très gros (vidéo en fin de billet). Un des plus gros à toucher le pays depuis Sandy. Bonjour les dégâts. Son atterrissage est attendu dans la journée de jeudi. Donald Trump a décrété l’état d’urgence pour la Virginie et les deux Caroline.

Dans l’océan indien Mangkhut a atteint la catégorie 4. Il peut encore s’intensifier. Il a déjà traversé les îles Mariannes sans que la presse n’en parle. Il se dirige maintenant vers le nord des Philippines.

 

ouragan,atlantique,florence,climatiseur,climat,variations,upwelling,Pour mémoire, les ouragans sont utiles au climat. Ils brassent l’océan jusqu’à 50 mètres, parfois plus en cas d’upwelling (image 3), et font remonter de l’eau fraîche à la surface. En même temps leur colonne d’air centrale envoie l’air chaud vers la limite de la stratosphère. Il s’y refroidit. Là-haut, l’air froid est aspiré vers le sol.

Il est normal, et même souhaitable, qu’avec le réchauffement de l’atmosphère les ouragans soient plus intenses. Ils accompliront mieux leur fonction de régulateurs de chaleur. Ce n’est pas encore la cas.

 

ouragan,atlantique,florence,climatiseur,climat,variations,upwelling,On peut visualiser la baisse de température de l’eau quelques jours après le passage d’un ouragan. L’image 4 montre le trajet de Georges en 1998 et la température de l’océan dans le Golfe du Mexique. Au nord de la trajectoire, bien délimitée, on voit de l’eau plus fraîche en jaune et bleu. Cela déborde même vers le sud. Ailleurs l’eau est plus chaude, en orange.

Même observation pour l’ouragan Fran, associé à l’ouragan Edwards, en 1996 (image 5). La mer est plus fraîche le long de sa trajectoire et à l’est. Ainsi la surface de l’océan peut perdre 3 à 5 degrés après le passage d’un ouragan.

 

ouragan,atlantique,florence,climatiseur,climat,variations,upwelling,Le problème des ouragans intenses est évidement pour les personnes qui se trouvent sur leur route, surtout dans des zones urbanisée qui ne peuvent plus absorber les vagues ni les pluies diluviennes.

Avec ou sans variations climatiques, l’urbanisation est la première responsable des inondations dans les grandes villes. Avec ou sans variations climatiques il faut s’en occuper. En sachant cependant que des phénomènes comme les ouragans ne sont pas contrôlables. Quoique l’on envisage pour en atténuer l’impact, un ouragan ne sera jamais anodin ni dépourvu de dangerosité.

 

 

 Et Mangkhut:

 

 

 

15:18 Publié dans Elsa, Environnement-Climat | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : ouragan, atlantique, florence, climatiseur, climat, variations, upwelling | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Bonjour Homme libre Les images sont saisissantes tout autant que l'annonce d'un ouragan comme Florence force 4 sur 5
Les Américains sont de grands enfants entendait on du temps de notre jeunesse et quand on sait la facilité qu'ils ont pour faire peur aux autres on comprend qu'ils aient une pétoche du diable pour un ouragan ayant déjà bien rétrogradé en force 2 et qui si cela se trouve ne les affectera que très peu
Simuler des peurs grâce aux images avec des reportages sans doute aussi mal traduits il n'y a pas mieux pour inciter les gens à fuir
Il serait intéressant de savoir quels reportages sont de parfaites simulations juste pour faire peur au gens
Ou quand la fiction se mélange les pinceaux avec le réel
Bonne journée

Écrit par : lovejoie | 13 septembre 2018

Bonjour Lovejoie,

Il est même prévu qu'au moment de l'atterrissage il soit rétrogradé en catégorie 1. Ça reste fort, surtout en pluies, mais nettement moins que prévu.

Bonne journée!

Écrit par : hommelibre | 13 septembre 2018

@Homme libre merci pour ce commentaire auquel on pourrait ajouter l'image d'un enfant étant tombé et qui a défaut d'éraflures n'aura que des sanglots pour mieux attirer les regards des adultes
Le cosmos imite les humains et inversément !!!!!
Très belle suite de journée

Écrit par : lovejoie | 13 septembre 2018

Hola Homme Libre,

À une moindre échelle bien que des dégâts importants ont souvent lieu, nous avons ici le phénomène de la "goutte froide" chaque année. Cette "gota fría" qu'on attend après le 15 août - elle est en effet arrivée tard cette année -, apporte de terribles orages, des pluies diluviennes.
Les habitants l'attendent avec un mélange de joie car les températures baissent une fois passé, et de haussements d'épaules quand on lance sans cesse des alertes oranges. Si elles passent au rouge alors on se barricade bien sûr, ça arrive.

À force de crier au loup...

Bonne après-midi.

Écrit par : Colette | 13 septembre 2018

Hola Colette,

J’ai déjà vu cette goutte froide sur les cartes météo. Elle descend souvent depuis le nord-ouest de l’Espagne et va vers la Méditerranée. Parfois elle stagne.
C’est d’ailleurs un terme utilisé en météorologie.

Ces orages, dit du 15 août en France, peuvent être très violents, c’est sûr, car ils arrivent sur une région souvent très chaude après les canicules. Les cumulonimbus adorent ça!… Les alertes sont utiles mais à bon escient. Crier au loup, en effet, est contre-productif si le danger n’est pas très important.

À propos j’ai lu sur la particularité de vos îles: les mini-tsunami. La cause est connue: le changement de pression et le vent de sud-ouest. Mais une vague de 1,3 mètres, quand-même, ce n’est pas rien!

Bonne journée.

Écrit par : hommelibre | 13 septembre 2018

@Homme libre Ces ouragans ont même donné l'idée à Macron d'utiliser la pauvreté comme marche pied pour se retrouver en tête des sondages
On croyait qu'il, devait aider les habitants de Sain Martin et sa théorie d'obliger tout monde a se relier à Internet prouve s'il en était besoin qu'il n'a pas encore compris ce que signifiait vraiment le mot ,pauvreté
Il est vrai qu'on ne peut parler et agir en fonction de ce qu'on a jamais connu
Très bonne journée

Écrit par : lovejoie | 14 septembre 2018

Je n'ose imaginer les séquelles psychologies suite à ces ouragans dont on ne se remet jamais complètement
il suffit de voir le nombre de personne qui étaient déjà bien fragilisées lors de Lothar pour savoir qu'encore aujourd'hui elles ne s'en sont jamais remises
Quelle nuit cauchemardesque
Lothar n'est qu'un arrière petit neveu de ces ouragans lesquels sont aussi toujours accompagnés de décès ce qui offre une vision complètement du monde par la suite
On apprend à savoir quelles sont nos priorités et non celles désirées par des politiciens ou ONG
On apprend à ne pas se laisser submerger par les névroses obsessionnelles comme celles du recyclage qui lui est une des principales sources de la précarité tellement souhaitée pas les Socialistes
Triste monde qui se laisse si facilement berner par les images et belles fausses paroles

Écrit par : lovejoie | 14 septembre 2018

Les commentaires sont fermés.