23 août 2018

Lâchée, contredite, Asia Argento nie

Au coeur de la polémique, l’actrice dénonçait hier de fausses informations et des mensonges. Après de longues heures de silence elle a diffusé un communiqué minimaliste. Elle nie la relation sexuelle mais reconnaît avoir versé de l’argent pour aider Jimmy Bennett.


asia argento,jimmy bennett,viol,agression sexuelle,harvey weinstein,rose mcgowan,cannesDénégations

Le communiqué dit ceci:

« J’ai été profondément choquée et touchée en lisant ces nouvelles qui sont totalement fausses. Je n’ai jamais eu aucune relation sexuelle avec Bennett. Je n’ai d’autre choix que de m’opposer à tous ces mensonges et à me protéger par tous les moyens. Je nie et je rejette le contenu de l’article publié par le New York Times, qui circule dans les médias internationaux. »

L’actrice reconnaît le versement effectué en faveur de Jimmy Bennet, destiné à l’aider alors qu’il était en difficultés financières.

Son compagnon Anthony Bourdin, qui s’est suicidé en juin, aurait payé au nom de l’actrice. Les échanges entre elle et son compagnon montrent que ce « prêt » ou don n’est pas exactement amical.

Madame Argento nie toute donc relation sexuelle avec Jimmy Bennett mineur. Peut-être dit-elle vrai. Pourquoi ne pas lui accorder la présomption d’innocence? De la même manière que nous devons croire en la parole de Harvey Weinstein quand il clame son innocence?

 

 

asia argento,jimmy bennett,viol,agression sexuelle,harvey weinstein,rose mcgowan,cannesComplexité

Vrai ou non, le communiqué d’Asia Argento, très minimaliste, ne pouvait dire autre chose. Le sexe avec un mineur de moins de 18 ans est un crime en Californie.

Toutefois le site américain TMZ, mentionné ici, publie une photo du couple au lit en 2013 ainsi qu’un échange de sms entre madame Argento et un ami. La photo semble explicite bien que discutable (elle ne montre pas la relation elle-même). Par ailleurs un sms dit clairement: « J’ai fait l’amour avec lui. (…) J’ignorais qu’il était mineur ».

Dans son communiqué madame Argento n’explique pas la nature de ses relations avec Jimmy Bennett, ni la raison précise du versement, et ne commente pas les photos. Une conférence de presse eût été plus complète et musclée pour sa défense. Mais l’actrice aurait aussi dû répondre à des questions embarrassantes pouvant potentiellement aggraver l’affaire.

Cette affaire dans l’affaire est potentiellement ravageuse. Même le très prudent et conformiste quotidien Le Temps publie un article sous le titre: « L’affaire Argento pousse le mouvement MeToo à l’introspection ». Avec quelques petites phrases qui montrent le désarroi d’une presse habituellement très prompte à accuser les hommes et défendre les femmes:

« Les accusations contre l’actrice italienne ont jeté un pavé dans la mare du mouvement #MeToo, l’obligeant à un examen de conscience sur une histoire plus complexe qu’il n’y paraît»

 

 

asia argento,jimmy bennett,viol,agression sexuelle,harvey weinstein,rose mcgowan,cannesDésenchantement

Ou encore:

« … l’affaire a jeté un froid sur le mouvement #MeToo, déjà critiqué ces derniers mois pour avoir fait chuter de leur piédestal des dizaines d’hommes de pouvoir, sur la foi d’accusations la plupart du temps non vérifiées par la justice. »

L’introspection, nous sommes tous et toutes appelés à la faire, car nous sommes tous et toutes sujets à avoir commis une fois ou l’autre un geste inopportun (pas seulement dans le domaine des relations femmes-hommes) sans qu’il s’agisse de crimes.

Une autre figure de #MeToo, l’actrice Rose McGowan, a déclaré:

« J’ai connu Asia Argento il y a dix mois. Notre point commun est la douleur partagée d’avoir été agressée par Harvey Weinstein. Mon cœur est brisé. Je vais continuer mon travail au nom des victimes n’importe où. »

Elle ne soutient pas Asia Argento. Ne revendique aucune amitié avec elle. Son coeur brisé montre son désenchantement. Elle ne propose même pas de parler avec elle. L’affaire semble entendue. Elle continuera son action n’importe où, c’est-à-dire pas forcément aux côtés d’Argento.

Exit l’actrice italienne? Il est trop tôt pour le dire. Mais son récent discours militant et accusateur à Cannes (vidéo ci-dessous) prend un coup de vieux – ou de jeune, vu l’âge de Jimmy!

 

 

 

 

 

09:59 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : asia argento, jimmy bennett, viol, agression sexuelle, harvey weinstein, rose mcgowan, cannes | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

"Exit l’actrice italienne?" Oui, quoiqu'il arrive, je crois qu'on peut déjà l'affirmer. Qui a besoin d'engager un crotale pour son prochain film ? Il va lui être extrêmement difficile de joindre ses copines ces prochains jours.

Écrit par : Giona | 23 août 2018

Je suis le seul a penser qu'a 17-18 ans je me serais vraiment pas plaint d'être "agressé sexuellement" par une Asia Argento ???

Écrit par : Eastwood | 23 août 2018

Perso, je ne serais pas preneur. Mais mon côté libertaire m'aurait empêché de critiquer ses élans mal maîtrisés.
Jessica Rabbit me parait plus séduisante. Et sa moralité est autrement plus défendable. :-)
Mais bon, les bons coups tiennent toujours de l'imaginaire.

PDO

Écrit par : PDO | 23 août 2018

Estwood@ "Je suis le seul a penser qu'a 17-18 ans je me serais vraiment pas plaint d'être "agressé sexuellement" par une Asia Argento ???"
Je crois que nous sommes une immense majorité à penser comme vous...

Écrit par : Géo | 24 août 2018

@Eastwood : les goûts changent durant la vie, et autant aujourd'hui je serais preneur, autant vers 17-18 ans je ne suis pas certain qu'une meuf de presque 40 ans, sur-tatouée et psychiquement instable m'aurait réellement botté. Difficile de se resituer dans sa jeunesse après tant d'années.

Écrit par : Olivier Levasseur | 24 août 2018

Je pense que le jeune homme a aussi bien pu s'inventer victime pour profiter de la situation, ou qu'il dit vrai et qu'il a peut-être eu envie mais qu'au lit, le tempérament de la dame a pu le sidérer et le faire se sentir dominé et forcé.

J'ai connu une telle relation vers 17 ans, quand j'ai perdu mon pucelage avec une femme de 34 ans, pianiste. Ses besoins, l'expression de son plaisir étaient plusieurs crans au-dessus des miens et par moment je me demandais si je devais continuer. Au final je ne regrette pas, j'avais enfin franchi ce pas que tant de garçons mythifient. Mais en effet, AA m'aurait fait plutôt peur même si elle semble avoir quelque chose de très attractif, comme souvent chez les personnes à fleur de peau.

Écrit par : hommelibre | 24 août 2018

Il ne m'a pas fallu attendre bien longtemps pour que ma "prophétie" - en toute modestie, elle était courue d'avance - se réalise et que la passionaria au poing levé s'en reçoive un premier qui annonce son ko prochain. A quand son dernier rôle dans Perp walk ?

"L'actrice italienne, accusée d'avoir agressé sexuellement un jeune acteur américain, a été exclue du jury de la version italienne de "X Factor"."

https://www.rtl.fr/culture/medias-people/accusee-d-agression-sexuelle-asia-argento-est-exclue-du-jury-du-x-factor-italien-7794675293

Écrit par : Giona | 06 septembre 2018

Les commentaires sont fermés.