21 juin 2018

Macron et l’adolescent

Que s’est-il passé dans la tête de cet adolescent? Dire « Ça va Manu? » devant les caméras n’allait pas rester sans réponse. Ce jeune homme au visage angélique vient de l’apprendre à ses dépens. Il n’a pourtant pas l’air bien méchant. Il présente même immédiatement des excuses quand Emmanuel Macron réagit vivement à cette familiarité.


macron,adolescent,recadrageRecadrage

Dans l’actu du moment ce n’est qu’une peccadille, un jaillissement d’adolescent. Mais aujourd’hui il y a polémique. Le psychodrame français se réalimente. Les commentaires sur les propos du président sont partagés. Pour les uns il rétablit avec raison une relation formelle d’autorité et de respect. Pour les autres il pontifie, donne une leçon, fait un sermon.

Certains lui reconnaissent le droit et une raison valable d’avoir immédiatement recadré le jeune homme, mais trouvent qu’ensuite il en a fait trop. On lui reproche également la diffusion de la séquence sur son compte Twitter, en particulier sans avoir flouté le visage du garçon.

Il semble que les médias ont eux-mêmes posté la vidéo, avant le président, et sans plus la flouter. Cette critique est donc déplacée. Ensuite on peut imaginer que Macron utilise, instrumentalise le jeune homme au profit de sa propre stature d’homme d’État et de penseur de la société. En particulier lorsqu’il il se pose en moralisateur du comportement. Je pense plutôt qu’il utilise un incident pour rappeler sa propre vision. Et pourquoi pas? Je ne peux qu’approuver le fait de réagir en situation. Et puis, Mélenchon serait-il le seul à être admis à sermonner?

Moraliser les comportements n’est pas ce que j’attends d’un politicien. Mais ici son intervention, très spontanée, crue, cash, est à mon avis justifiée. Il rétablit un cadre de référence. Il aurait pu s’arrêter à ce simple recadrage initial.

Il a ensuite élargi son propos. Il fait part de sa vision et de sa philosophie. Il annonce clairement la couleur. Cela ne me dérange pas, même si ce propos demanderait ensuite à être développé et débattu plus longuement que dans cette intervention courte.

 

 

macron,adolescent,recadrageOublier

Toutefois la séquence ne s’arrête pas à ces quelques secondes de recadrage, comme l’ont montré la plupart des médias. La suite est moins diffusée: Macron continue à parler avec le jeune homme sur un ton plus apaisé et ouvert (vidéo ci-dessous).

Est-ce un coup de com’ du président? Oui dans la mesure où il a posté la vidéo sur son propre compte; il veut communiquer sur le sujet. Mais non puisqu’il n’a pas recherché l’incident, il a d’abord été la cible d’un « coup de com’ » de l’ado, qui savait que les caméras tournaient. 

Question: cette diffusion est-elle légale?

« Sans aucun doute », répond l’avocate Delphine Meillet à 20 Minutes. Pour cette spécialiste en droit de la presse et vie privée, l’utilisation de ces images est « totalement légale ». « Il s’agit d’un événement public, avec une personnalité publique en la personne d’Emmanuel Macron », affirme l’avocate. Le public présent lors de cette manifestation publique dont ce jeune devient donc un sujet d’intérêt général. « Par conséquent, il n’y a aucune violation de la vie privée ou d’atteinte au droit à l’image », explique-t-elle. « L’Elysée a tout à fait le droit de diffuser cette vidéo. » 

Oui donc, mais avec quelques nuances:

« Certes, le procédé est légal, mais jeter en pâture un mineur pour quelques mots pose un problème de proportions,  répond de son côté Eric Morain, avocat spécialisé en cyber-harcèlement, à 20 Minutes. La personne ne peut pas se défendre à armes égales avec le président de la République ».

Il suggère même que cette publication contrevient à l’intention de Macron de sévir contre le cyberharcèlement. Car, par ladite publication, l’adolescent est devenu la risée de son entourage.

C’est l’aspect malheureux de cette publication. Bien sûr l’ado n’était pas obligé de provoquer ainsi l’Emmanuel. Oui mais bon, c’est fait. Et pour moi ce n’est pas si grave. Il serait bien pour cet ado d’être rapidement oublié. Parce que, de son côté et comme l’écrit Camille Crosnier, « le jeune homme « un peu provoc (va se) taper cette séquence à vie ».

C’est lourd payé pour une peccadille. Même si je pense que la réponse de Macron avait des raisons d’être.

 

 

Autre point de vue sur le blog de Sylvie Neidinger.

 

 

 

12:27 Publié dans Divers, Politique, société | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : macron, adolescent, recadrage | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Macron utilise tous les styles pour se faire voir. Habit d'aviateur alors qu'il n'a pas fait un jour de service. Accolade langoureuse avec Trump pour se le mettre dans la poche. Tutoiement à Poutine pour faire croire qu'ils ont camarade etc... Mais lorsqu'il s'agit d'un jeune qui ne fait qu'aller dans le sens "Président copain" qui aurait du plaire à Macron, lui qui veut se mettre les jeunes dans la poche, Jupiter se la joue homme d'Etat qu'il faut respecter au delà de tout. Excusez moi mais s'il voulait être respecter il aura du avoir par le passé une attitude respectable.

Écrit par : norbert maendly | 21 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Espérons que sa "maman" lui botte les fesses ! Il n'a pas la répartie comme Sarko qui, lui, aurait répondu "Casse toi, pauv-con"

Écrit par : Gedeon Teusmany | 21 juin 2018

N’importe quoi , Mr Sarkozy, n’aurait pas dû tout réagis de cette façon, et comme d’habitude on parle d’un prétentieux, et la parade, critiquer quelqu'un d’autre. Rien vu d’aggressif Et d'irrespectyeux dans l’intonation de ce jeune homme

Écrit par : giannetto | 08 juillet 2018

Macron n'admet pas qu'on lui dise un "ça va Manu?" qui n'était même pas méchant et se voulait même sympathique, mais lui se permet de tutoyer cet adolescent, ce qui est un manque de respect flagrant.

Et quand on pense à tout les propos méprisants à l'égard du peuple que Macron a déjà tenus (voir lien ci-dessous), on se dit que s'il veut être respecté il devrait commencer par respecter les autres.

De plus, il est honteux pour un président d'avoir mis cette vidéo en ligne, car l'adolescent en question subit désormais un véritable bashing.

Jean Dujardin lui a du courage et je l'en félicite:

https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/jean-dujardin-se-moque-demmanuel-macron-et-le-compare-a-oss-117_416498

Écrit par : Jean M. | 21 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Entièrement d.accord.
D’ailleurs lorsque Mr Macron tutoie (tout le,monde jeunes comme anciens) il le fait toujours d’un ton superieur... le psychologue Italien l’a très bien cerné avant les élections. Un vrai psychopathe pervers, il n’en a rien à faire de personne bien triste personnage.

Écrit par : giannetto | 10 juillet 2018

Et ce "cher" Macron quand il nous parle de "fainéants", de "gens qui ne sont rien", et d'"illettrées" c'est respectueux?

https://www.lci.fr/politique/video-faineants-gens-qui-ne-sont-rien-illettrees-quand-emmanuel-macron-est-accuse-de-faire-du-mepris-de-classe-2057406.html

Écrit par : Samantha | 21 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Et n'oublions pas ça:

https://la1ere.francetvinfo.fr/emmanuel-macron-kwassa-kwassa-comoriens-sont-indignes-480689.html

Tout est dit sur ce triste personnage!

Écrit par : Marty Lott | 21 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Comme déjà posté ailleurs:

Et moi qui croyais que la france était une République, et que tous les citoyens étaient égaux...

Face à la réplique "passe ton diplôme d'abord", une occasion en or a été ratée:
"A 15 ans, on n'a pas besoin de diplôme pour coucher avec sa professeur de théâtre, mariée et mère de famille. Vous avez aussi un conseil à donner dans ce sens?"

Bref, fais ce que je dis, ne fais pas ce que j'ai fait.

Le seul reproche que je ferais à ce jeune homme, c'est de s'être excusé. Quelqu'un qui demande le respect pour soi devrait commencer par respecter autrui. Cf. les commentaires de Jean M., de Samantha et de Marty Lott ci-dessus.

A l'avenir, j'encouragerais volontiers tous les jeunes en présence de l'autre de l'apostropher: "Ca va citoyen manu!?"

PS: par sa réplique, manu manque totalement d'humour. Il se prend trop au sérieux pour quelqu'un qui prend la Guyane pour une île.

Écrit par : Daniel | 21 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Admettons qu'il y ait une maladresse de la part de Macron mais ce n'est pas mon avis. C'est parfaitement dépourvu de la moindre importance en l'occurrence.
Mais là où le petit Napoléon a fait une lourde erreur, c'est de qualifier de cynique l'attitude des Italiens face au bateau privé mais battant pavillon FRANÇAIS qui fait le taxi pour l'armée de jeunes qui envahit l'Europe...
A partir de là, cela va être difficile pour lui de se faire couronner empereur du IVème Reich...

Écrit par : Géo | 22 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Je vais me faire ... lyncher mais peu importe !

E.M. a eu tout à fait raison de "remettre" ce garçon à sa place : la politesse ça s'apprend à tout âge.

De plus, en regardant/écoutant la vidéo, il n'y a rien de choquant dans la remarque du Président à l'endroit de ce jeune homme préférable à la réponse qu'avait faite le Président Sarkozy en son temps !

Une chose est sûre : le Président Macron dérange ...

Écrit par : Lise | 08 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Mr Macron tutoie tout le monde avec une condescendance effroyable. A l’occasion n’ecoutez pas ses discours (coupez le son) et observez le, il est effrayant ...

Écrit par : giannetto | 10 juillet 2018

@ gianetto:

Nous ne sommes alors pas d'accord.
Pour ma part dire "Ça va Manu" est déplacé. On parle ainsi à quelqu'un que l'on connaît déjà, et si possible de même âge ou niveau social que soi.

Ce n'est certes pas d'une gravité insoutenable!... Ni agressif. Mais irrespectueux, à mon avis, oui. Et en lui répondant EM donne de l'importance à son interlocuteur. Ne pas réagir sur ce coup aurait pu être considéré comme un mépris envers celui-ci.

Écrit par : hommelibre | 08 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

"Une chose est sûre : le Président Macron dérange ..."...le peuple de grévistes et d'apparatchiks syndicalistes qui sont très nombreux en France, et qui surtout monopolise les médias...

Écrit par : Géo | 08 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

@Géo,

Avec tout le respect que je vous dois, pas d accord avec vous quand vous dites:"(...) le peuple de grévistes et d'apparatchiks syndicalistes qui sont très nombreux en France, et qui surtout monopolise les médias (...)"

1--Le droit de grève est inscrit dans la constitution française.

2--Les Cheminots et "apparatchiks" monopolisent les médias, et alors? Leurs grèves et leurs problèmes inquiètent et occupent les 70 millions de Français. Par ailleurs, les Médias ne sont que des M(é)rdias! Si eux les monopolisent, M. Macron monopolise le pouvoir au nom de Jupiter.

3--M. Macron à ce jour, selon les sondagettes là bas est INEFFICACE et INJUSTE. Et quand il parle, ce n est pas aux français qu il le fait mais pour parler d une part de lui et d autre part il monologue avec lui-même.
C est pour cela que les Français se foutent royalement du discours d un ex-banquier Rotschild qui se prend pour LE SEUL BIG CHEF de sa propre entreprise dite la France....

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 08 juillet 2018

Le président Macron dérange est peu dire.
Son antipathie pour les pauvres exprimée... en cette époque de génocide des peuples d'Europe il précise qu'il va s'occuper du penchant des moins fortunés pour l'assistanat.

"Arbeit macht frei"

au portail d'Auschwitz

Écrit par : Marie Olivier | 08 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Madame, En reprenant ma phrase vous me faites quelque peu sourire ...

Le Président Macron n'a fait que rappeler à cet adolescent la politesse et moi que souligner son acte et rien de plus : auriez-vous préféré les mots employés par l'ancien Président Sarkozy ?

Votre rappel "Arbeit macht frei" écrit sur le portail d'Auschwitz ne m'a en aucune façon effleuré l'esprit, n'y voyant de plus aucun parallèle !

Écrit par : Lise | 09 juillet 2018

Macron, pardon: Monsieur Macron, re-pardon: Monsieur le Président Macron aime les bains de foule, il apprécie la proximité avec son peuple bien-aimé (dit plus simplement: il aime être admiré et encensé par la plèbe).
Cela comporte des risques.

Et si cet épisode, soigneusement filmé et parfaitement audible, avait été préparé d'avance, comme le prétendu sauvetage par un sans-papier d'origine maghrébine d'un petit enfant qui menaçait de tomber d'un balcon? En tout cas, le chef de l'État ne donne pas l'impression d'avoir été pris au dépourvu par la question de l'adolescent...

Écrit par : Mario Jelmini | 08 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Charles 05@ "1--Le droit de grève est inscrit dans la constitution française."
Sauf que les pourris syndicaux en abusent depuis 50 ans...
"2--Les Cheminots et "apparatchiks" monopolisent les médias, et alors? Leurs grèves et leurs problèmes inquiètent et occupent les 70 millions de Français."
Les Français sont presque tous pour une réforme de la SNCF et contre les privilèges de ces putains d'aristocrates qui se prennent la retraite à 52 ans, au nom de la dureté du travail des chauffeurs de locomotives à vapeur. Quelles pourritures, ces cheminots !
"-M. Macron à ce jour, selon les sondagettes là bas est INEFFICACE et INJUSTE. Et quand il parle, ce n est pas aux français qu il le fait mais pour parler d une part de lui et d autre part il monologue avec lui-même."
Vous vous mettez le doigt dans l'oeil jusqu'au rectum. Macron a été élu pour changer ce pays totalement sclérosé à la merci de profiteurs syndicalistes qui vivent au crochet de la classe ouvrière.
Macron est la dernière chance de la France, et nous, SUISSES, avons sérieusement intérêt à ce que notre voisin fonctionne mieux, contrairement à VOUS, à la façon d'écrire qui évoque le fin fond des Carpathes ou de la Sibérie, ou quelque autre provenance barbare...

Écrit par : Géo | 09 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).