10 juin 2018

Mars : le rouge passe à l’orange

Rapide survol de Mars grâce à quelques-unes des belles images de la planète rouge. On y découvre que cette couleur, observée depuis des temps anciens, est plutôt orange ou ocre quand on approche de son atmosphère ou de son sol, comme le montre l’image 1 de l’horizon martien (image CNES, clic pour agrandir).


mars,curiosity,nasa,Mars est sous observation de sondes, robots, orbiteurs et atterrisseurs. La première fut Mariner 4 en 1965. Depuis lors plusieurs sondes et robots se sont succédés. Ils cherchent des molécules organiques alertant sur une forme éventuelle forme de vie, ainsi que des traces d’eau.

 

Nous n’avons aucune certitude, aucun fossile permettant d’imaginer une planète habitée d’êtres complexes. Cependant les découvertes annoncées il y a deux jours font état de molécules propices à l’apparition du vivant.

 

En particulier la découverte de traces de carbone, de méthane et d’hydrogène. Ces molécules sont-elles d’origine biologique? On ne le sait pas. L’exploration se poursuit et d’autres sondes vont partir pour la planète orange. 

 

mars,curiosity,nasa,L’observateur de l’espace en vol rapproché verra rapidement la « cicatrice » de Mars, les Valles Marineris. Cet immense ensemble de canyons a une longueur de 3’000 km et plonge de 10 km en profondeur. Par endroits sa largeur atteint 600 km.

 

La planète orange a perdu son atmosphère sous l’effet des vents solaires. C’est du moins ce que pensent aujourd’hui certains scientifiques. Vidéo ci-dessous.

 

mars,curiosity,nasa,Mais si l’on met de côté le manque d’oxygène, le froid et la faible gravité, Mars est le monde le moins hostile à l’Homme dans le système solaire. Pas de guêpes, pas de serpent, pas de risque de noyade ou de coup de soleil brûlant. Pas de moustique, ni de tigre, ni de moustique-tigre.

 

mars,curiosity,nasa,Ah, boire l’apéro sur la rive tranquille d’une ancienne rivière au pied du mont Olympus: que du bonheur!

 

 

 

 

Vents solaires et atmosphère martienne (simulation):

 

 

 

mars,curiosity,nasa,

 

mars,curiosity,nasa,

 

 

mars,curiosity,nasa,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11:00 Publié dans Science, Univers | Lien permanent | Commentaires (56) | Tags : mars, curiosity, nasa | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Belle et terrible votre chanson "Terre sèche".
Ces contrastes sur Mars et sur Terre aussi...à l'heure de l'apéro.
Bon dimanche Homme Libre.

Écrit par : Colette | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"boire l’apéro sur la rive tranquille d’une ancienne rivière au pied du mont Olympus: que du bonheur!"

Encore faudrait-il qu'il y ait un peu de flotte pour diluer l'anisette...Pas que des traces... Blague à part, belle docu, vous ne craignez pas les dénialistes qui vont vous accuser de publier des photos fakes ? Il en est sur la plateforme, tenaces comme le chiendent.

Écrit par : Gislebert | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Gislebert, je suggère d'emporter avec soi quelques cubes de glace et de les laisser hors de la fusée pendant le voyage. Ils devraient être bien frais à l'arrivée.
;-)


Bon dimanche à vous aussi, Colette.

Écrit par : hommelibre | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Enfant (début années 1960, pas de séries-fictions TV, encore moins environnement de drogues), ai fait de nombreux trips extra-corporels hors Terre: l'un d'eux me situait entre 2 planètes dont une rouge-brun, avec problème d'attraction électro-magnétique de passage entre les 2. S'il me manquent d'innombrables connaissances et des rencontres, pour comprendre - malgré mes formations, lectures & abos à revues scientifiques pour mises à jour, tout ça ne suffit pas.

Merci d'évoquer ce sujet HL. J'espère voir les images avant ma mort (ai presque 70ans) issues de ces si coûteux télescopes, pour repérer où cela se situait.

Écrit par : divergente | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"Mais si l’on met de côté le manque d’oxygène, le froid et la faible gravité, Mars est le monde le moins hostile à l’Homme dans le système solaire. Pas de guêpes, pas de serpent, pas de risque de noyade ou de coup de soleil brûlant. Pas de moustique, ni de tigre, ni de moustique-tigre."
Et l'absence de champ magnétique, bonjour les rayons cosmiques! Vous en reprendrez aussi une petite et "bonne" dose. On dirait que vous n'aimez pas la nature. L'autre jour, j'ai pu observer une magnifique couleuvre dans son milieu naturel. Quelle beauté! Pourquoi un "H" à homme? Quelle prétention. D'ailleurs hormis dans des films bidons, l'être humain n'est pas prêt de poser un pied sur Mars alors qu'il n'est déjà pas capable de le faire sur la lune. Sacré Tintin!
http://aulis.com/

Écrit par : Daniel | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Daniel, il y a toujours une quelconque attraction (électro-magnétique ou quelle que soit la dénomination attribuée) autour de planètes et entre celles-ci et leurs satellites. Mais cette question n'est rien. L'essentiel est ailleurs, soit juste à côté :-))

Écrit par : divergente | 10 juin 2018

J'avais omis les rayons cosmiques, merci Daniel de les ajouter.
C'est une idée amusante que j'ai lue quelque part, et que je remets pour le clin d'oeil, vu justement les obstacles irréductibles à vivre sur Mars. Mais on peut rêver.
Pour le H majuscule, c'est en référence à l'humanité dans son ensemble, ou au "Mensch" allemand.

Écrit par : hommelibre | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Mensch, vous y étiez presque HL: vu le pont entre Menschheit (humanité) et Mensch! Intraduisible concept non limité pas à "Homme!", dont l'usage populaire est commun.

Je voulais juste rendre quelques lettres de noblesse à cette expression des plus populaires, riche en convivialité, qui n'existe pas en de nombreuses langues:

"Mensch" englobe en slang le concept du mot "Menschheit" du littéraire allemand (repris en force après la 1re guerre mondiale dans la littérature allemande) qui se départ avec fermeté de toute tendance eugéniste &/ou genrée, entre autres:
a. Mensch! ne se limite pas au genre
et b. réfute la supériorité du genre masculin.
Dommage pour lui, ce n'est pas ce que Mère-Grand se plaît à reconnaitre

Mère-Grand s'éloigne un peu dans ses traductions quand il vous dit: "En suisse-allemand ce sont des termes comme "Läckmeramarsch" etc
savoir que cette expression (ne s'écrit pas en attaché comme le fait Mère-Grand) n'a rien à voir avec ce que recouvre le "Mensch!"pop, mais veut dire "lèche-moi le cul", cad correspond au français "va te faire enc.."

Mère-Grand (ex-prof à Genève?), pas bien de dénigrer tous slangs autour du "Mensch" & faire ici preuve de mauvaise (foi) dans vos trad.

Écrit par : divergente | 13 juin 2018

"Mais on peut rêver."
Oui. Sauf que certains en on fait leur gagne-pain, et ils vont tout faire (=mentir) pour le conserver.

Dans le lien ci-dessous quelques précisions sur les conditions martiennes:
https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/habitabilite-mars-nasa-propose-rendre-habitable-recreant-son-champ-magnetique-66556/

Habitable? Je pouffe. Pourquoi cette science fiction? Pour justifier les salaires de ceux qui proposent ces projets dignes d'un hôpital psychiatrique. Et tous ces crédits qui vont manquer pour mener des études qui pourraient permettre de conserver notre seule planète habitable face à tant de pollutions et d'épuisement des ressources.

On aura noté le pourcentage de CO2 et la température moyenne sur Mars. Se rappeler qu'aucune mission habitée n'a dépassé le low-Earth orbit bien à l'abri des rayons cosmiques.

Écrit par : Daniel | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Hommelibre, Non, le sens et l'esprit dans lequel on (ou moi) utilisons l'expression "Mensch!" ne correspond pas à votre traduction de cette expression populaire (ref. à "l'humanité dans son ensemble" dites-vous)

Sorry Hommelibre, mais si vous êtes belgo-franco-suisse francophone, votre interprétation du "Mensch" ne représente pas le sens de cette expression - désolée de vous contrarier sur ce sujet traduction.

Mensch! est d'un usage courant par tout Suisse, est intraduisible car incompréhensible car impossible à inclure dans son langage quotidien, par un français.

Écrit par : divergente | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"Pour le H majuscule, c'est en référence à l'humanité dans son ensemble, ou au "Mensch" allemand."
Il est vrai que Homme est plus court que "être humain" et on ne peut guère vous en vouloir de vous incliner devant l'incapacité de certains de nos contemporains et le refus des certaines de nos contemporaines de distinguer les deux sens de "homme" que l'usage français a entériné.
J'avoue que c'est un bon compromis entre la tradition, l'ignorance et la mauvaise foi.

Écrit par : Mère-Grand | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

L'ex prof Mère-Grand (qui nous faisait croire être Suisse-allemand d'origine) informe ainsi, de sa retraite, l'ignare lecteur de ces blogs:

"Pour le H majuscule, c'est en référence à l'humanité dans son ensemble, ou au "Mensch" allemand" ...
"Mensch"! ou Shit! vous dit un Schnautzer, zum kotzen! de bleu votre assimilation Mère-Grand!
Car ici Vous interprétez à bien plaire aux francophones & oubliez vos sources, et c'est grave.

Écrit par : divergente | 10 juin 2018

"Se rappeler qu'aucune mission habitée n'a dépassé le low-Earth orbit bien à l'abri des rayons cosmiques."
"l'être humain n'est pas prêt de poser un pied sur Mars alors qu'il n'est déjà pas capable de le faire sur la lune."
Mais qui guérira Daniel de son "dénialisme" ?

Écrit par : Géo | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"Mais qui guérira Daniel de son "dénialisme" ?"
Brillant argument de la part d'un quelqu'un qui refuse de considérer un seul argument!
Quand Géo ne sait pas répondre sur le fond il recourt à l'insulte: escroc, con, malade, etc.

A propos:
Géo a écrit:
----
"Omnes stulti, et deliberatione non utentes, omnia tentant."
https://fr.glosbe.com/la/fr/stultus
Ma réponse censurée par le divin Mario:
Et puisque vous (pluriel) aimez les citations:
"Se faire traiter de con par un imbécile est une volupté de fin gourmet."
Adapté de Courteline.
----

Comme quoi c'est toujours un plaisir d'"échanger" avec Géo!

Non seulement les moyens techniques n'existent pas aujourd'hui pour aller poser un homme sur la lune et en revenir, mais bien évidemment ils n'existaient pas il y a 49 ans.

"Il est plus facile de tromper quelqu'un que de le convaincre qu'il a été trompé."
Mark Twain.

Géo ne se trompe jamais, ce sont les autres qui sont des cons.

Dites-nous Géo: avec toutes vos connaissances, comment se fait-il que vous n'ayez pas pu éviter de vous faire mettre deux prothèses de hanche? Vous seriez-vous trompé quelque part?
Peut-être quelque parasite contracté en Afrique?

Écrit par : Daniel | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Vous parlez de dénialisme pour en accuser Géo - mais parlez-vous plusieurs de nos langues en Suisse?

L'ex prof Mère-Grand (qui nous faisait croire être Suisse-allemand d'origine) informe ainsi, de sa retraite, l'ignare lecteur de ces blogs:

"Pour le H majuscule, c'est en référence à l'humanité dans son ensemble, ou au "Mensch" allemand" ...
"Mensch"! ou Shit! vous dit un Schnautzer, zum kotzen! de bleu votre assimilation Mère-Grand!
Car ici Vous interprétez à bien plaire aux francophones & oubliez vos sources, et c'est grave.

Écrit par : divergente | 10 juin 2018

On se calme...
:-)

Écrit par : hommelibre | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

For sure, le calme marin domine en ce Léman, face aux marées.

N'empêche: Life's a bitch :-)

Écrit par : divergente | 10 juin 2018

Allez, rien que pour vous, Daniel...
https://veriteperdue.wordpress.com/2014/08/02/missions-apollo-complot/

Écrit par : Géo | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Intéressant, l'article sur la terraformation et le champ magnétique recréé.
Moi j'aime que des gens cherchent et évaluent des idées de ce type. Ça ne s'oppose pas à des recherchent sur notre propre planète.
Ça donnera comme résultat, peut-être, une démonstration de l'impossibilité d'une telle entreprise. Rien que pour refaire une atmosphère humide qui arrose les terres il faudrait d'assez vastes mers. Ensuite modifier le rapport entre les différents gaz, pour autant que l'on puisse produire de l'oxygène.

Écrit par : hommelibre | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Je vous remercie pour votre remarque, Divergente. Je vis vérifier.
Je viens de regarder la définition du Larousse:

https://www.larousse.fr/dictionnaires/allemand-francais/Mensch/287350

Il me semble qu'elle contienne le sens dans lequel j'ai utilisé le mot. Qu'en pensez-vous?

"Mensch ( pl Menschen )
der
1. [Lebewesen] homme m
Männer sind auch Menschen les hommes sont aussi des êtres humains

Écrit par : hommelibre | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"Pour le H majuscule, c'est en référence à l'humanité dans son ensemble, ou au "Mensch" allemand."
Je suis désolé, hommelibre, que le fait de vous citer dans la phrase ci-dessus, ait produite dans les commentaires une explosion d'insultes de la part d'une blogueuse (ou d'un blogueur).
La définition que vous avez utilisée, à savoir que Mensch fait référence à l'homme sans distinction de sexe (l'être humain, que vous avez traduit par "humain dans son ensemble") est évidemment tout à fait correcte et mes observations concernaient cet usage.
Comme tout autre mot, il peut aussi signifier quelque chose d'autre selon le contexte, ou simplement le signe de ponctuation qui le suit, par exemple un point d'exclamation.
Mensch! se traduirait alors par quelque chose comme "Mon dieu!" "Mec!" etc. ou même le mot que les Français semblent préférer dans la conversation "Putain!
Le suisse-allemand, plus encore que le français, fait un usage de mots et d'expressions d'une vulgarité époustouflante si on les prend littéralement ou qu'on les traduit en français, sans pour autant les ressentir pour les grossièretés qu'elles sont, tant leur répétition en a usé le sens premier. Les mot français "putain" (déjà cité) ou "con" sont des exemples de ce type de glissement de sens. J'omets à dessein un certain vocabulaire des "cités" ou du rap, qui choquent encore ceux qui ne font pas partie des mêmes communautés.
En suisse-allemand ce sont des termes comme "Läckmeramarsch", "Schafsäckel" et autres expression colorées ou odorantes qui ont subi le type de "normalisation" décrite plus haut et sont couramment utilisées par des jeunes femmes élégantes dans leurs conversations, alors que leur traduction littérales en français seraient feraient encore frémir.
P.S. Pour ceux qui seraient tentés de me traiter directement, ou indirectement, de vieux con donneur de leçons, notamment parce que mes exemples datent d'un autre âge, ne prenez pas cette peine. J'ai une capacité d'auto-critique que dépasse certainement de loin la sienne d'après ce que j'ai pu lire.

Écrit par : Mère-Grand | 10 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Mère-Grand, vous liez l'expression "Mensch", à , "Schafsäckel et autres expression colorées ou odorantes" dites-vous

D'une, vous liez tout composant de l'expression ("Läckmeramarsch"): preuve que ne connaissez pas cette expression que vous citez.
De l'autre, vos dérives vers ces expressions "odorantes" selon vos dires, et êtes hors contexte avec l'expression populaire "Mensch" que vous dénigrez.

Pour mémoire, vous nous avez dit avoir fait carrière en tant que directeur d'une école privée de langues à Genève. Pour rappel, je critique les dires de ceux qui s'affirment dignes de respect.

Écrit par : divergente | 13 juin 2018

"Allez, rien que pour vous, Daniel..."
Contrairement à vous qui n'avez jamais daigné lire la moindre ligne du site que j'ai indiqué, j'ai ouvert et parcouru le contenu de votre lien.

On commence par des insultes typiques des menteurs qui n'ont pas d'arguments valables:
"Mais des négationnistes, des rétrogrades, des religieux ainsi que des conspirationnistes ne veulent pas y croire. Ils l’appellent le « Moon Hoax, la conspiration lunaire »."
Bonjour les amalgames.
Et non pas conspiration, mais mensonges.

Alors voyons certains des "arguments". Typiquement jamais on ne parle des faits gênants, mais on tape à côté. Par exemple pour la question du décollage de la surface lunaire: on met en question la caméra. Le problème est l'absence de flamme violette sous le module ainsi que le décollage comme propulsé par un ressort, sans vitesse progressive. Les étoiles? Les astronautes eux-mêmes ont été embarrassés pour répondre et finalement ont déclaré n'en avoir pas vu. Evidemment. Puisqu'ils n'étaient pas sur la lune. Les empreintes nettes: arguments contradictoires: soit la poussière est collante, et alors pourquoi n'adhère-t-elle pas aux semelles, soit elle est pulvérulante comme le montrent certaines vidéos, et impossible de laisser des traces aussi nettes. En outre il y a une trace d'espadrille. Et une trace avec 11 rayures au lieu de 9. Silence radio de la part du conspirationniste (pardon du vaticinateur de mensonges)qui veut que les yanquies soient allés sur la lune. Votre site n'a rien de scientifique. Tout juste bon à convaincre des gogos comme vous.

Le plus malhonnête sont les photos du Mont-Blanc. J'ai vérifié. L'auteur est un menteur. Pure malhonnêteté intellectuelle. Pas étonnnant quand on veut s'appeler Olrik. Maintenant je peux signer Mortimer.

Olrik le menteur écrit: "La deuxième photo à été prise plus d’un kilomètre après la première. La montagne n’a pas changé."
La distance entre les deux photos est de 326 mètres. Géo fait confiance à un menteur. Bravo Géo!

Et les montagnes ont changé. C'est pas bien de propager des mensonges.

En plus depuis la première photo la distance au Mont-Blanc n'est pas de 15 km, mais de 20 plus quelques dizaines de mètres.

Vous ne réfléchissez pas, vous cherchez seulement à conforter vos préjugés. Et bien sûr vous ne répondez jamais à mes questions. Alors ces prothèses?

Ah oui et un bonus sur les roches "lunaires" : évidemment pas question dans votre site pour gogos du morceau de bois pétrifié en provenance de la lune et pas question non plus de parler de la proposition russe de comparer les morceaux ramenés par les Russes avec les morceaux yanquies (prélevés dans l'Antarctique). Proposition refusée comme de bien entendu.

Maintenant Géo va me demander de prouver ce que j'écris sur les photos du Mont-Blanc. Et je vais lui répondre: mais Géo, moi qui ne suis qu'un "stultus" doublé d'un escroc face à votre brillantissime intelligence supérieure et à votre honnêteté intellectuelle, comment puis-je vous apprendre quelque chose, et si le "stultus" que je suis arrive à prouver quelque chose avec moulte difficultés et autres recherches épuisantes (nan, je plaisante), comment vous l'ingénieur supérieurissime n'y arriveriez pas les doigts dans le nez et en un tourne-main?

https://www.youtube.com/watch?v=ixkj8sHXWKs
5'10"

https://youtu.be/QqccaHauSKQ
3'28"

Écrit par : Mortimer | 11 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"Allez, rien que pour vous, Daniel..."
Contrairement à vous qui n'avez jamais daigné lire la moindre ligne du site que j'ai indiqué, j'ai ouvert et parcouru le contenu de votre lien.

On commence par des insultes typiques des menteurs qui n'ont pas d'arguments valables:
"Mais des négationnistes, des rétrogrades, des religieux ainsi que des conspirationnistes ne veulent pas y croire. Ils l’appellent le « Moon Hoax, la conspiration lunaire »."
Bonjour les amalgames.
Et non pas conspiration, mais mensonges.

Alors voyons certains des "arguments". Typiquement jamais on ne parle des faits gênants, mais on tape à côté. Par exemple pour la question du décollage de la surface lunaire: on met en question la caméra. Le problème est l'absence de flamme violette sous le module ainsi que le décollage comme propulsé par un ressort, sans vitesse progressive. Les étoiles? Les astronautes eux-mêmes ont été embarrassés pour répondre et finalement ont déclaré n'en avoir pas vu. Evidemment. Puisqu'ils n'étaient pas sur la lune. Les empreintes nettes: arguments contradictoires: soit la poussière est collante, et alors pourquoi n'adhère-t-elle pas aux semelles, soit elle est pulvérulante comme le montrent certaines vidéos, et impossible de laisser des traces aussi nettes. En outre il y a une trace d'espadrille. Et une trace avec 11 rayures au lieu de 9. Silence radio de la part du conspirationniste (pardon du vaticinateur de mensonges)qui veut que les yanquies soient allés sur la lune. Votre site n'a rien de scientifique. Tout juste bon à convaincre des gogos comme vous.

Le plus malhonnête sont les photos du Mont-Blanc. J'ai vérifié. L'auteur est un menteur. Pure malhonnêteté intellectuelle. Pas étonnnant quand on veut s'appeler Olrik. Maintenant je peux signer Mortimer.

Olrik le menteur écrit: "La deuxième photo à été prise plus d’un kilomètre après la première. La montagne n’a pas changé."
La distance entre les deux photos est de 326 mètres. Géo fait confiance à un menteur. Bravo Géo!

Et les montagnes ont changé. C'est pas bien de propager des mensonges.

En plus depuis la première photo la distance au Mont-Blanc n'est pas de 15 km, mais de 20 plus quelques dizaines de mètres.

Vous ne réfléchissez pas, vous cherchez seulement à conforter vos préjugés. Et bien sûr vous ne répondez jamais à mes questions. Alors ces prothèses?

Ah oui et un bonus sur les roches "lunaires" : évidemment pas question dans votre site pour gogos du morceau de bois pétrifié en provenance de la lune et pas question non plus de parler de la proposition russe de comparer les morceaux ramenés par les Russes avec les morceaux yanquies (prélevés dans l'Antarctique). Proposition refusée comme de bien entendu.

Maintenant Géo va me demander de prouver ce que j'écris sur les photos du Mont-Blanc. Et je vais lui répondre: mais Géo, moi qui ne suis qu'un "stultus" doublé d'un escroc face à votre brillantissime intelligence supérieure et à votre honnêteté intellectuelle, comment puis-je vous apprendre quelque chose, et si le "stultus" que je suis arrive à prouver quelque chose avec moulte difficultés et autres recherches épuisantes (nan, je plaisante), comment vous l'ingénieur supérieurissime n'y arriveriez pas les doigts dans le nez et en un tourne-main?

https://www.youtu be.com/watch?v=ixkj8sHXWKs
5'10"

Écrit par : Mortimer | 11 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"Allez, rien que pour vous, Daniel..."
Contrairement à vous qui n'avez jamais daigné lire la moindre ligne du site que j'ai indiqué, j'ai ouvert et parcouru le contenu de votre lien.

On commence par des insultes typiques des menteurs qui n'ont pas d'arguments valables:
"Mais des négationnistes, des rétrogrades, des religieux ainsi que des conspirationnistes ne veulent pas y croire. Ils l’appellent le « Moon Hoax, la conspiration lunaire »."
Bonjour les amalgames.
Et non pas conspiration, mais mensonges.

Alors voyons certains des "arguments". Typiquement jamais on ne parle des faits gênants, mais on tape à côté. Par exemple pour la question du décollage de la surface lunaire: on met en question la caméra. Le problème est l'absence de flamme violette sous le module ainsi que le décollage comme propulsé par un ressort, sans vitesse progressive. Les étoiles? Les astronautes eux-mêmes ont été embarrassés pour répondre et finalement ont déclaré n'en avoir pas vu. Evidemment. Puisqu'ils n'étaient pas sur la lune. Les empreintes nettes: arguments contradictoires: soit la poussière est collante, et alors pourquoi n'adhère-t-elle pas aux semelles, soit elle est pulvérulante comme le montrent certaines vidéos, et impossible de laisser des traces aussi nettes. En outre il y a une trace d'espadrille. Et une trace avec 11 rayures au lieu de 9. Silence radio de la part du conspirationniste (pardon du vaticinateur de mensonges)qui veut que les yanquies soient allés sur la lune. Votre site n'a rien de scientifique. Tout juste bon à convaincre des gogos comme vous.

Le plus malhonnête sont les photos du Mont-Blanc. J'ai vérifié. L'auteur est un menteur. Pure malhonnêteté intellectuelle. Pas étonnnant quand on veut s'appeler Olrik. Maintenant je peux signer Mortimer.

Olrik le menteur écrit: "La deuxième photo à été prise plus d’un kilomètre après la première. La montagne n’a pas changé."
La distance entre les deux photos est de 326 mètres. Géo fait confiance à un menteur. Bravo Géo!

Et les montagnes ont changé. C'est pas bien de propager des mensonges.

En plus depuis la première photo la distance au Mont-Blanc n'est pas de 15 km, mais de 20 plus quelques dizaines de mètres.

Écrit par : Daniel | 11 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"Allez, rien que pour vous, Daniel..."
Contrairement à vous qui n'avez jamais daigné lire la moindre ligne du site que j'ai indiqué, j'ai ouvert et parcouru le contenu de votre lien.

On commence par des insultes typiques des manteurs qui n'ont pas d'arguments valables:
"Mais des négationnistes, des rétrogrades, des religieux ainsi que des conspirationnistes ne veulent pas y croire. Ils l’appellent le « Moon Hoax, la conspiration lunaire »."
Bonjour les amalgames.
Et non pas conspi, mais mensonges.

Alors voyons certains des "arguments". Typiquement jamais on ne parle des faits gênants, mais on tape à côté. Par exemple pour la question du décollage de la surface lunaire: on met en question la caméra. Le problème est l'absence de flamme violette sous le module ainsi que le décollage comme propulsé par un ressort, sans vitesse progressive. Les étoiles? Les astronautes eux-mêmes ont été embarrassés pour répondre et finalement ont déclaré n'en avoir pas vu. Evidemment. Puisqu'ils n'étaient pas sur la lune. Les empreintes nettes: arguments contradictoires: soit la poussière est collante, et alors pourquoi n'adhère-t-elle pas aux semelles, soit elle est pulvérulante comme le montrent certaines vidéos, et impossible de laisser des traces aussi nettes. En outre il y a une trace d'espadrille. Et une trace avec 11 rayures au lieu de 9. Silence radio de la part du conspirationniste (pardon du vaticinateur de mensonges)qui veut que les yanquies soient allés sur la lune. Votre site n'a rien de scientifique. Tout juste bon à convaincre des gogos comme vous.

Le plus malhonnête sont les photos du Mont-Blanc. J'ai vérifié. L'auteur est un manteur. Pure malhonnêteté intellectuelle. Pas étonnnant quand on veut s'appeler Olrik. Maintenant je peux signer Mortimer.

Olrik le manteur écrit: "La deuxième photo à été prise plus d’un kilomètre après la première. La montagne n’a pas changé."
La distance entre les deux photos est de 326 mètres. Géo fait confiance à un menteur. Bravo Géo!

Et les montagnes ont changé. C'est pas bien de propager des mansonges.

En plus depuis la première photo la distance au Mont-Blanc n'est pas de 15 km, mais de 20 plus quelques dizaines de mètres.

Vous ne réfléchissez pas, vous cherchez seulement à conforter vos préjugés. Et bien sûr vous ne répondez jamais à mes questions. Alors ces prothèses?

Ah oui et un bonus sur les roches "lunaires" : évidemment pas question dans votre site pour gogos du morceau de bois pétrifié en provenance de la lune et pas question non plus de parler de la proposition russe de comparer les morceaux ramenés par les Russes avec les morceaux yanquies (prélevés dans l'Antarctique). Proposition refusée comme de bien entendu.

Écrit par : Daniel | 11 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"Allez, rien que pour vous, Daniel..."
Contrairement à vous qui n'avez jamais daigné lire la moindre ligne du site que j'ai indiqué, j'ai ouvert et parcouru le contenu de votre lien.

On commence par des insultes typiques des menteurs qui n'ont pas d'arguments valables:
"Mais des négationnistes, des rétrogrades, des religieux ainsi que des conspirationnistes ne veulent pas y croire. Ils l’appellent le « Moon Hoax, la conspiration lunaire »."
Bonjour les amalgames.
Et non pas conspiration, mais mensonges.

Écrit par : Daniel | 11 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Alors voyons certains des "arguments". Typiquement jamais on ne parle des faits gênants, mais on tape à côté. Par exemple pour la question du décollage de la surface lunaire: on met en question la caméra. Le problème est l'absence de flamme violette sous le module ainsi que le décollage comme propulsé par un ressort, sans vitesse progressive. Les étoiles? Les astronautes eux-mêmes ont été embarrassés pour répondre et finalement ont déclaré n'en avoir pas vu. Evidemment. Puisqu'ils n'étaient pas sur la lune. Les empreintes nettes: arguments contradictoires: soit la poussière est collante, et alors pourquoi n'adhère-t-elle pas aux semelles, soit elle est pulvérulante comme le montrent certaines vidéos, et impossible de laisser des traces aussi nettes. En outre il y a une trace d'espadrille. Et une trace avec 11 rayures au lieu de 9. Silence radio de la part du conspirationniste (pardon du vaticinateur de mensonges)qui veut que les yanquies soient allés sur la lune. Votre site n'a rien de scientifique. Tout juste bon à convaincre des gogos comme vous.

Écrit par : Daniel | 11 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Désolé pour tous ces doublons.

Écrit par : Daniel | 11 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Je les ai laissés car il y a des différences entre eux. Sauf peut-être le troisième au-dessus, celui qui n'a que les deux premiers paragraphes?

Écrit par : hommelibre | 11 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Pour les questions autour du H, je recommande les lumières de MCR.

Écrit par : Pierre Jenni | 11 juin 2018

Répondre à ce commentaire

@hommelibre
Aussi à propose de "Homme": cela ne devrait pas plaire à certaines féministes, puisque c'est toujours l'affreux homme qui prête son nom à toute l'humanité. Et pour une fois un emprunt à l'anglais ne nous tirera pas d'affaire.

Écrit par : Mère-Grand | 11 juin 2018

Répondre à ce commentaire

@ Mère-Grand: les pays anglo-saxons (tous ou partie) ont une population d'activistes féministes qui veut justement supprimer le suffixe "man" du vocabulaire.

http://clesnes.blog.lemonde.fr/2014/05/07/langlais-asexue-ze-went-to-hir-bedroom/

Écrit par : hommelibre | 12 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Mars, notre prochaine adresse? Mars ou creve.

Écrit par : JJ | 12 juin 2018

Répondre à ce commentaire

@hommelibre
Vous voyez bien que le réchauffement climatique existe bel et bien et qu'il a commencé à faire de terribles dégâts sur certains cerveaux ;-))

Écrit par : Mère-Grand | 12 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Le fait est que, selon les scientifiques russes, le réchauffement climatique n`est pas du a l`activité humaine mais a certains facteurs cosmiques sur lesquesl nous n`avons aucune prise. Si cela est vrai, le réchauffement ne peut etre stoppé et la Terre ne sera plus habitable dans quelques décennies. Dans ce cas, nos petits enfants ne vivront plus sur Terre.

Écrit par : JJ | 12 juin 2018

Répondre à ce commentaire

@ JJ:

Ce n'est pas certain: "Dans ce cas, nos petits enfants ne vivront plus sur Terre."

La connaissance que nous avons aujourd'hui du climat passé (reconstitué) montre que la Terre était vivable, même lors des dernières glaciations. Pour la rendre invivable il en faudrait probablement beaucoup plus que les variations dues à l'orbite et à l'axe de la planète: météorite assez gros, éruptions volcaniques massives (Trapps du Deccan), explosion d'un super-volcan type Yellowstone.

Écrit par : hommelibre | 12 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Il suffirait de quelques degrés Celsius en plus pour perturbet completement les écosystemes et donc l`alimentation, sans parler des effets domino sur les phénomenes climatiques catastrophiques (cyclones, cycle de l`eau et autres). D`apres les calculs actuels, au rythme présent on aura au-moins quatre degrés de plus en fin de siecle. Par ailleurs, l`explication des Russes se base sur le fait que la Terre (avec tout le systeme solaire) navigue dans un immense nuage cosmique qui est de plus en plus dense et donc de plus en plus perurbant pour les boucliers magnétiques du systeme solaire et de ses planetes.

Écrit par : JJ | 12 juin 2018

"https://veriteperdue.files.wordpress.com"

Hmmmm ...

"Vérité perdue" provoque en moi une dissonance cognitive.

J'hésite, j'hésite ... dans ma recherche d'un accord blogosocial sur un meilleur nom ...

Hmmmm ...

- "vérité" ... raccourcie ?

- "vérité" ... quantique ?

- "vérité" ... poinçonnée ?

- "vérité" ... molle ?

- "vérité" ... approximée ?

- "vérité" ... empirique ?

- "vérité" ... impériale ?

- "vérité" ... massive ?

- "vérité" ... sociale ?

- "vérité" ... socialiste ?

- "vérité" ... politique ?

Hmmmmmm ... j'ai l'impression de me perdre, ... non, de me noyer ... dans un océan de vérité.

J'ai l'impression d'avoir perdu ... ma science.

Voilà. J'ai trouvé !

Ce n'est pas ... Vérité Perdue, ... c'est ... _Science_ Perdue.

Faut croire que nous sommes perdus dans une ... révolution scientifique ou religieuse, ... OU ... dans au moins DEUX révolutions en même temps ...

... une révolution scientifique ... ET ... une révolution religieuse !

Écrit par : Chuck Jones | 12 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"Il suffirait de quelques degrés Celsius en plus pour perturbet completement les écosystemes et donc l`alimentation,"...de huit milliards d'habitants. Tous ceux qui bafouillent sur le sujet oublient le point principal : la surpopulation...

Écrit par : Géo | 12 juin 2018

Répondre à ce commentaire

C`est juste.

Écrit par : JJ | 12 juin 2018

"Tous ceux qui bafouillent sur le sujet oublient le point principal : la surpopulation..."
Pas vraiment, puisque le manque de l'un résoudrait l'excès de l'autre ;-(((

Écrit par : Mère-Grand | 12 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"Allez, rien que pour vous, Daniel..."
Contrairement à vous qui n'avez jamais daigné lire la moindre ligne du site que j'ai indiqué, j'ai ouvert et parcouru le contenu de votre lien.

On commence par des insultes typiques des menteurs qui n'ont pas d'arguments valables:
"Mais des négationnistes, des rétrogrades, des religieux ainsi que des conspirationnistes ne veulent pas y croire. Ils l’appellent le « Moon Hoax, la conspiration lunaire »."
Bonjour les amalgames.
Et non pas conspiration, mais mensonges.

Alors voyons certains des "arguments". Typiquement jamais on ne parle des faits gênants, mais on tape à côté. Par exemple pour la question du décollage de la surface lunaire: on met en question la caméra. Le problème est l'absence de flamme violette sous le module ainsi que le décollage comme propulsé par un ressort, sans vitesse progressive. Les étoiles? Les astronautes eux-mêmes ont été embarrassés pour répondre et finalement ont déclaré n'en avoir pas vu. Evidemment. Puisqu'ils n'étaient pas sur la lune. Les empreintes nettes: arguments contradictoires: soit la poussière est collante, et alors pourquoi n'adhère-t-elle pas aux semelles, soit elle est pulvérulante comme le montrent certaines vidéos, et impossible de laisser des traces aussi nettes. En outre il y a une trace d'espadrille. Et une trace avec 11 rayures au lieu de 9. Silence radio de la part du conspirationniste (pardon du vaticinateur de mensonges)qui veut que les yanquies soient allés sur la lune. Votre site n'a rien de scientifique. Tout juste bon à convaincre des gogos comme vous.

Le plus malhonnête sont les photos du Mont-Blanc. J'ai vérifié. L'auteur est un menteur. Pure malhonnêteté intellectuelle. Pas étonnnant quand on veut s'appeler Olrik. Maintenant je peux signer Mortimer.

Olrik le menteur écrit: "La deuxième photo à été prise plus d’un kilomètre après la première. La montagne n’a pas changé."
La distance entre les deux photos est de 326 mètres. Géo fait confiance à un menteur. Bravo Géo!

Et les montagnes ont changé. C'est pas bien de propager des mensonges.

En plus depuis la première photo la distance au Mont-Blanc n'est pas de 15 km, mais de 20 plus quelques dizaines de mètres.

Vous ne réfléchissez pas, vous cherchez seulement à conforter vos préjugés. Et bien sûr vous ne répondez jamais à mes questions. Alors ces prothèses?

Ah oui et un bonus sur les roches "lunaires" : évidemment pas question dans votre site pour gogos du morceau de bois pétrifié en provenance de la lune et pas question non plus de parler de la proposition russe de comparer les morceaux ramenés par les Russes avec les morceaux yanquies (prélevés dans l'Antarctique). Proposition refusée comme de bien entendu.

Maintenant Géo va me demander de prouver ce que j'écris sur les photos du Mont-Blanc. Et je vais lui répondre: mais Géo, moi qui ne suis qu'un "stultus" doublé d'un escroc face à votre brillantissime intelligence supérieure et à votre honnêteté intellectuelle, comment puis-je vous apprendre quelque chose, et si le "stultus" que je suis arrive à prouver quelque chose avec moulte difficultés et autres recherches épuisantes (nan, je plaisante), comment vous l'ingénieur supérieurissime n'y arriveriez pas les doigts dans le nez et en un tourne-main?

https://www.youtube.com/watch?v=ixkj8sHXWKs
5'10"

https://youtu.be/QqccaHauSKQ
3'28"

Écrit par : Mortimer | 12 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Amusez-vous bien, johann/daniel/mortimer et toutes vos autres personnalités et bon vent !

Écrit par : Géo | 12 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce bon post!

Écrit par : Raymond | 12 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"Amusez-vous bien, johann/daniel/mortimer et toutes vos autres personnalités et bon vent !"
Comme un petit fou et cela grâce à vous! Soyez-en remercié!

Heuuuuu... ils sont où vos arguments géo alias olrik?

Vous avez été incapable de voir que vos arguments étaient des mensonges.
Triste.

Vous n'avez même pas compris l'allusion à Mortimer!
Un peu de culture bédéesque ne fait pas de mal.


A Hommelibre,
Désolé, je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Normalement le commentaire s'affiche immédiatement. Ce qui n'a pas été le cas (message d'erreur ou chargement de la page d'accueil du blog) et j'ai essayé de tronçonner le texte, mais toujours sans résultat immédiat. Finalement, c'est le tout dernier (!) commentaire publié (mais le premier envoyé!) signé Mortimer qui est le bon (non tronçonné ou modifié pour essayer de le faire "passer") et les autres peuvent être supprimés.

Écrit par : Daniel | 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"La connaissance que nous avons aujourd'hui du climat passé (reconstitué) montre que la Terre était vivable, "
La Terre a été beaucoup plus chaude avec plus de gaz carbonique dans l'atmosphère durant le Jurassique et le Crétacé. Et alors que le soleil était censé être moins chaud qu'aujourd'hui. La séquestration du carbone atmosphérique s'est faite par la fossilisation de matière organique et par le dépôt de roches calcaires. Un monde plus chaud serait certainement plus favorable à la biodiversité et permettrait la colonisation par les plantes et les animaux des zones arctiques aujourd'hui englacées. Le principal problème est l'homme qui détruit la biodiversité sur de grands territoires, coupant des routes de colonisation pour les espèces susceptibles de migrer et introduisant des espèces invasives (menaçantes pour la biodiversité).

Écrit par : Daniel | 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

@ Daniel:

J'ai vu qu'il y a eu un pbm, ça arrive. J'ai fait attention, et j'ai gardé il me semble le bon, celui qui avait le plus de caractères et les deux liens à la fin.

Écrit par : hommelibre | 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"Vous avez été incapable de voir que vos arguments étaient des mensonges.
Triste."
C'est ce qui s'appelle inverser les rôles. Et je n'ai jamais changé de pseudo, contrairement à vous qui êtes obligé de signer de différentes manières...

Écrit par : Géo | 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

On a appris l'"Homme" pour l'humain, l'humanité non, en l'occurrence, un simple homme qui suivrait son petit bonhomme de chemin

Homme avec la traduction Mensch en allemand.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Menschlichkeit, c'et humanité: Humanität en allemand.

On imagine qu'il existerait une sorte de brigade ou police aérospatiale interrogée sur l'éventualité de l'installation de l'homme sur ou en d'autres planètes ...algorithme... vu le carnage présent si la brigade vise au carnage des univers, accord assuré, si non, non: non accord

avec pour résultat sorte de "résistance" jusque dans le cerveau des scientifiques.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

"Pour mémoire, vous nous avez dit avoir fait carrière en tant que directeur d'une école privée de langues à Genève."
Votre besoin de revanche (contre qui?) altère votre mémoire. Je n'ai jamais dit cela, puisque c'est totalement faux. Pour le reste aussi, vous êtes dans une sorte de délire quelque peu haineux qui vous égare totalement.
Si vous vous comportiez comme une personne respectable, et que cela avait un quelconque intérêt pour les autres blogueuses aussi, je vous remettrais un CV, mais ni l'une ni l'autre de ces conditions étant remplies, j'apprécierais que vous cessiez de m'importuner, ne serait-ce que par respect pour ceux à qui vous imposez votre prose.

Écrit par : Mère-Grand | 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Mère-Grand, quels qu'aient été vos échanges sur votre CV d'ex enseignant & dirigeant d'école de langues avec d'autres ex-enseignants (pseudo Calendula) sur ce blog d'HL,

il n'en reste que la haine dont vous me couvrez gratos se reflète dans votre besoin de lier une expression populaire telle que "Mensch", avec ce que vous ne semblez pas maîtriser

vu votre écriture erronée d'une expression ultra-vulgaire qui n'a rien à voir avec "Mensch", mais selon lesquelles pour vous "En suisse-allemand ce sont des termes comme "Läckmeramarsch" etc.
Il n'y a aucun rapport entre Mensch & vos expressions "odorantes", où vous déviez et dénaturez purement et simplement, pour en dénigrer la portée à votre bien plaire, les divers usages du mot Mensch au travers de dialectes et slang, en divers pays, en diverses époques.

Autrement doublement questionnable est votre attaque: "Si vous vous comportiez comme une personne respectable, et que cela avait un quelconque intérêt pour les autres blogueuses aussi ". Libre aux lectrices selon mère-grand de se questionner sur les limites de la respectabilité de l'esprit critique féminin (lecteurs libres d'aller au match).
Pathétique!

Écrit par : divergente | 13 juin 2018

@hommelibre
Je suis navré d'avoir déclenché une avalanche d'échanges désagréables, et peu dignes de la tenue habituelle de votre blog, en postant le commentaire ci-dessous en réponse à l'usage que vous avez fait de Homme dans votre article:
""Pour le H majuscule, c'est en référence à l'humanité dans son ensemble, ou au "Mensch" allemand."
Il est vrai que Homme est plus court que "être humain" et on ne peut guère vous en vouloir de vous incliner devant l'incapacité de certains de nos contemporains et le refus des certaines de nos contemporaines de distinguer les deux sens de "homme" que l'usage français a entériné.
J'avoue que c'est un bon compromis entre la tradition, l'ignorance et la mauvaise foi."
Je pense que ce commentaire ne méritait en rien le ton désagréable et insultant de la réponse donnée par la personne qui signe "divergente" et que je cite ci-après
"L'ex prof Mère-Grand (qui nous faisait croire être Suisse-allemand d'origine) informe ainsi, de sa retraite, l'ignare lecteur de ces blogs: "
Je vous remercie d'être intervenu par le court poste "On se calme... :-)", tout en regrettant que cel n'ait pas été suivi d'effet.
Je pense que vous pourriez vous montrer quelque peu plus ferme vis-à-vis de certaines personnes qui restent tout à fait imperméable à toute contradiction, même lorsque, comme celle que vous avez posté le 10 juin, elle s'appuie sur des documents externes et reconnues comme faisant autorité.
Vous comprendrez que je prends congé pendant quelque temps de votre blog, un des seuls qui ont généralement favoris un véritable échange d'idées plutôt que de soupçons, d'affirmations inventées et de postures supérieures non fondées.
Avec mes remerciements pour votre hospitalité.

Écrit par : Mère-Grand | 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Mère-Grand,

J'en suis désolé mais je vous comprends. J'ai laissé certains commentaires malgré les attaques personnelles parce que je vous sais de taille à répondre (j'en ai quand-même refusé un la nuit dernière). Je pensais que peut-être cela allait tourner du bon côté vu qu'il y avait une discussion objective sur le sens d'un mot. Ce n'est pas le cas. J'espère quand-même vous revoir bientôt par ici.


Divergente,

Je ne comprends pas vos attaques personnelles contre Mère-Grand. Je vous refuserai dorénavant, comme j'ai déjà dû le faire par le passé.

Écrit par : hommelibre | 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

@hommelibre
Je vous remercie très sincèrement. J'aurais peut-être dû laisser passer l'orage, mais j'estime qu'à mon âge je n'ai plus de temps pour des inanités accompagnées de mauvaise foi.

Écrit par : Mère-Grand | 13 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.