20 mai 2018

Il a fumé quoi, Justin Trudeau ?

Il fallait oser. Il l’a fait. Le Premier  ministre canadien, séducteur guimauve et avatar New Age tardif, était récemment en conférence à New York. Il s’adressait à des étudiants et vantait le libre échange. Comme souvent il a prôné la tolérance.


justin trudeau,environnement,cop 21,sables bitumeux,tolérance,novlangue,canada,new age,racisé,hétéro,carboneAlphabet

Ses propos sont relayés par la presse:

« M. Trudeau a plutôt demandé à ces quelque 10 000 jeunes hommes et femmes de respecter ceux qui ne pensent pas comme eux ou qui sont différents, et d’amorcer le dialogue avec ceux qui ne sont pas d’accord avec leurs points de vue. »

Formidable! On ne peut qu’adhérer, surtout quand on est déjà aguerri à cette pratique mentale qui consiste à écouter et soupeser ce que l’on nous dit avant d’y répondre. M. Trudeau n’a pas inventé le dialogue, ni le respect de la différence.

En même temps on voit un néo-racisme et un communautarisme croître rapidement au Canada, avec bonne conscience et soutien des autorités. Ainsi diverses communautés minoritaires revendiquent un statut de « racisés » et à cause de cela demandent d’avoir des attentions spécifiques.

Les minorités se lèchent mutuellement les babines pour faire alliance contre le méchant. Et des minorités, il y en a tout un alphabet. Est-ce là l’image de la tolérance si chère au Justin? S’il parle en novlangue peut-être, tolérance signifiant alors son contraire. Et il y a des raisons de penser que c’est le cas.

 

 

justin trudeau,environnement,cop 21,sables bitumeux,tolérance,novlangue,canada,new age,racisé,hétéro,carboneBitume

En effet la société canadienne est de plus en plus clivée entre l’homme blanc (hétéro en principe) à qui l’on assigne le rôle du méchant, et le reste de la société. Les femmes blanches étant assimilées aux racisés en tant qu’anciennes esclaves.

Je n’ai rien contre les minorités, sauf que par ma couleur de peau et mon orientation sexuelle (blanc et hétéro) elles m’ont déjà catégorisé et assigné mon rôle, celui qu’elles veulent me faire endosser.

Donc Trudeau prêche une chose et laisse faire le contraire dans le pays qu’il dirige. Cela ne semble pas troubler ce bellâtre Premier ministre (peut-être parce les racisés font partie de son électorat).

On peut tous avoir des contradictions. Mais celle-ci passe mal dans la mesure où elle implique des décisions politiques.

Pareillement à propos des sable bitumeux de l’Alberta. Le gentil Justin a signé l’accord de la COP 21. Et voilà qu’au printemps 2017 il a fait augmenter de 53% l’extraction des sables bitumeux. Au su des réserves estimées (3e rang mondial) le Canada – et son économie – aurait tort de s’en priver.

Cerise sur le gâteau, il soutient la construction d’un second pipeline vers la côte ouest. Le but est d’augmenter les exportations de ce pétrole brut solide. Vive le carbone!

 

 

justin trudeau,environnement,cop 21,sables bitumeux,tolérance,novlangue,canada,new age,racisé,hétéro,carboneMoquette

Enfin, pour revenir à son récent discours devant les étudiants, il a ajouté à l’idée de « … respecter ceux qui ne pensent pas comme eux ou qui sont différents, et d’amorcer le dialogue avec ceux qui ne sont pas d’accord avec leurs points de vue. », cette idée-ci:

« Il a par contre soutenu que certains points de vue ne seront jamais valables, comme les mutilations génitales féminines ou le climatoscepticisme. »

Il fallait oser: mettre dans le même sac l’ablation du clitoris des fillettes africaines et le débat contradictoire sur le réchauffement!

Comment qualifier ces propos? Poliment, on dirait: « Ce n’est pas bien, c’est exagéré. »

Plus crûment on peut aussi dire: « Le salaud! »

Trudeau illustre bien cette nouvelle tendance politique qui moralise à tout va et désigne Le Bien – tout en mettant en place des discriminations massives: raciales, de genre ou d’opinion. On assiste à la fabrication d’un discours politique qui tient largement des anciennes méthodes religieuses et de nouvelles manières d’exclure (comme l’inversion du racisme).

Mettre excision et controverse climatique dans le même sac, considérer que cette controverse climatique n’est pas valable: c’est outrancier. Quand cela se teinte de résidus d’idéologie New Age, c’est de l’outrance en habit de guimauve. Mais cela reste de l’outrance.

Et l’on peut craindre que pour lui, à l’instar de l’excision, ce débat devrait être éradiqué (interdit?).

Il a fumé quoi, le Justin?

 

 

 

 

Commentaires

Trudeau détruit la société canadienne. Tels les indiens qu'ils ont colonisés les canadiens sont en train de l'être avec la complicité de celui qu'ils ont eux même mis au pouvoir.

Écrit par : norbert maendly | 20 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Les peuples ont les dirigeants qu'ils méritent. Balayons devant notre porte...

Écrit par : Géo | 20 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Son père était déjà un lâche doublé d'un con mais ce Justin là est un maître en matière de félonie et de débilité. De toute évidence c'est génétique et les canadiens seraient sagement inspirés que d'en prendre acte et d'agir en conséquence pour mettre un point final à cette malédiction.

Écrit par : Giona | 20 mai 2018

Répondre à ce commentaire

"Son père était déjà un lâche doublé d'un con...."

Le commentaire d'un génie bien sûr..

Écrit par : Dan | 20 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Dan & Giona @ Je ne sais pourquoi, j'ai jusqu'à aujourd'hui cru que Pierre Eliott Trudeau et Pauline Julien avait eu une liaison. Cela n'apparaît pas dans Wikipedia. Cependant, Trudeau père a marqué sa différence avec les USA et Nixon en particulier, ce qui est tout de même un signe de noblesse.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Elliott_Trudeau
J'adorais Pauline Julien et je m'étonne que HL, qui fait profession d'aimer les femmes (voir le sens de "profession" avant de critiquer, svp) ne parle jamais de leur voix... (remember la voix de Madeleine Caboche sur la RSR...)
https://www.youtube.com/watch?v=6ksNKYSl22w

Écrit par : Géo | 23 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Puisque cela reste sans réaction, allons-y avec encore un peu de poésie, de beauté et de réactions dans ce monde de brutes étasuniennes et autres...
https://www.youtube.com/watch?v=xmnCWI1yE_w

Écrit par : Géo | 24 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.