01 mai 2018

Naruto le macaque débouté en appel

On se souvient du macaque le plus célèbre du monde, auquel j’avais consacré un billet. Il avait manipulé l’appareil d’un photographe et s’était fait un selfie. Peta, association de défense des animaux, avait porté l’affaire en justice en vue de retirer les droits d’auteur au photographe D.J. Slater.


naruto,macaque,peta,animaux,La raison: puisque c’est le singe qui a pressé le déclencheur, il est propriétaire de l’image et les droits d’auteur devraient lui appartenir. Ainsi, en bonne égalité entre les espèces, on appliquerait au singe la même logique qu’aux êtres humains.

Peta a sa logique, que je ne partage pas: elle soutient que « la capacité d’un primate à prendre une photo prouvait qu’il était «un être pensant complexe, méritant de bénéficier des règles de la propriété intellectuelle. »

L’association Peta a perdu son procès en septembre dernier. Mais Naruto a fait appel. Et rebelote, il a été débouté. Il n’aura rien, pas un centime.

Une cour d’appel de Californie a jugé « qu’un macaque ne pouvait prétendre aux droits d’auteur sur un autoportrait qu’il avait lui-même pris en déclenchant l’appareil d’un photographe. » Seuls des êtres humains peuvent y prétendre.

On sait que Peta milite pour la cause animale. Par exemple contre la fourrure, que nos préhistoriques ancêtres portaient en attendant l’époque industrielle et ses filatures de coton. Aujourd’hui il n’en est plus besoin. Et les campagnes « Plutôt nue qu’en fourrure » ont fait mouche.

Mais trop c’est trop. Les juges ont fait une remontrance: « …selon eux, PETA, «qui cherchait à agir au nom du singe, n’a pas prouvé son amitié avec lui ».

« Les trois magistrats de la cour accusent même PETA de «récupération», qui utiliserait Naruto «malgré lui, comme un pion pour atteindre ses objectifs idéologiques», ont-ils écrit dans leur décision unanime. »

Les chefs de la Nation Macaque n’ont pas publié de communiqué suite à cette défaite en appel. Mais les bonobos et les orang-outans suivent l’affaire de près. Les premiers souhaitent diffuser commercialement, sur une plate-forme X, les reportages montrant leur sexualité débridée.

Les seconds, commerçants réputés, trouvent là une opportunité de vendre des smartphones à tous les singes de la planète qui voudront filmer eux-mêmes les iceux bonobos. 

 

 

 

15:36 Publié dans Humour, Philosophie, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : naruto, macaque, peta, animaux | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

"les iceux bonobos" Je crois qu'il y a confusion sur "iceux" de votre part. Vous pourriez l'utiliser sans le "bonobos". On ne peut pas écrire "les ceux-ci bonobos"...
Désolé de faire le prof, mais cela m'écorche les yeux...

Écrit par : Géo | 01 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Vous ne parlez pas le macaquais, Géo? Pourtant la formule est reconnue dans le dictionnaire des locutions macaquaises.

Je me demande si Flaubert parlait le macaquais. Il y a une citation de lui sur le cnrtl.fr:

"Après la complète terminaison d'iceluy bouquin (Flaub., Corresp.,1861, p. 269)."

http://www.cnrtl.fr/definition/iceux

Iceux, icelui, ont deux formes: pronom et adjectif. Comme adjectif ma formulation est juste.

Sortez vos kleenex et essuyez vos yeux, Géo.
:-)

Écrit par : hommelibre | 01 mai 2018

Répondre à ce commentaire

OK, autant pour moi. Et non au temps...
Pour les yeux, j'en suis aux larmes artificielles plutôt qu'aux kleenex...

Écrit par : Géo | 01 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.