19 mars 2018

Les chemtrails : un complot contre l’humanité ?

Je ne crois pas à la théorie conspirationniste des chemtrails. J’ose même l’offense: croire à cette théorie et la professer, c’est faire peu cas de la raison. Résumé de la théorie et éléments critiques.


contrails,chemtrails,aviation,traînées,atmosphère,nuages,cirrus,conspirationConspiration

Commençons par la définition qu’en donne Wikipedia:

« La théorie des chemtrails avance que certaines traînées blanches créées par le passage des avions en vol sont composées de produits chimiques délibérément répandus en haute altitude par diverses agences gouvernementales pour des raisons dissimulées au grand public. »

Et pour quelles raisons des gouvernements empoisonneraient-ils délibérément leurs populations? Réponse, toujours selon Wiki:

« … ces dispersions de produits chimiques seraient destinées à lutter contre le réchauffement climatique, à réguler la population, à modifier le temps, à effectuer des recherches militaires sur la guerre chimique et qu’elles sont la cause de maladies. »

Les grandes traînées blanches derrière certains avions, certains jours, seraient donc un épandage volontaire et caché de produits chimiques.

Première remarque: comment pourrait-on cacher de tels épandages massifs depuis presque trente ans, alors que tout est visible dans le ciel, que les avions sont vus par des techniciens, pilotes et personnel au sol?

Une action d’une telle envergure mondiale impliquerait forcément la complicité et le mensonge de centaines de milliers de personnes à travers le monde. Il y aurait donc un très gros risque de fuites. Cela pourrait-il être cachée pendant des décennies? Cela me paraît peu vraisemblable. D’ailleurs si les partisans de cette supposée conspiration en parlent autant, c’est parce que ce n’est pas vraiment caché.

 

 

contrails,chemtrails,aviation,traînées,atmosphère,nuages,cirrus,conspirationCirrus

Les chemtrails (contraction des mots chemical et trails) seraient donc des traînées d’épandage de produits chimiques destinés principalement à modifier le climat et à réduire la population mondiale. Les personnes réfractaires à cette théorie parlent, elles, de contrails, (contraction de condensation et trails).

Ces traînées (trails) se forment à haute altitude. Selon Wikipedia:

« Les traînées se produisent généralement à partir de 8 000 m d’altitude si le taux d’humidité est de plus de 68 %, et la température inférieure à −39 °C, sur des noyaux de congélations fournis en grande partie par les gaz de combustion. Elles s’estompent en général rapidement par sublimation mais peuvent se transformer, dans certaines conditions d’hygrométrie et de température, en nuages artificiels analogues à des cirrus allongés. Ces nuages artificiels peuvent alors couvrir de vastes surfaces de ciel, notamment dans l’hémisphère nord. Ils peuvent persister durant plusieurs heures à dizaines d’heures. »

Tout le monde peut constater que certains jours, le ciel est bleu de bleu, sans traînées, alors que des avions volent. D’autres jours il est strié de traînées. Parfois celles-ci tendent à couvrir tout le ciel, comme les cirrus à l’avant d’une perturbation. On parle d’ailleurs de cirrus homogenitus (un cirrus généré par l’homme). D’autres fois les traînées restent fines.

La raison de ces traînées est l’état de l’atmosphère à un endroit, une heure et un moment donné: conditions d’humidité, de pression, de température et quantité de particules (poussières, etc).

 

 

contrails,chemtrails,aviation,traînées,atmosphère,nuages,cirrus,conspirationDiscontinuité

Les adeptes de la théorie des chemtrails avancent que ces traînées sont produites par toutes sortes d’avions, civils et militaires, dont certains ne seraient pas répertoriés sur les cartes de position des avions en vol. Or il est là aussi invraisemblable d’avoir des avions non répertoriés en vol, à cause des risques d’accidents aériens. Il y a toujours du monde qui sait quel avion, civil ou militaire,  est en vol, et où.

Les partisans de la théorie persistent pourtant en montrant des photos d’avions remplis de conteneurs et disposant sous la carlingue, de manière visible, de ce qui pourrait ressembler à des buses d’éjections. Cela pourrait entrer dans le cadre des campagnes connues d’ensemencement des nuages en vue d’augmenter les précipitations et non d’empoisonner l’humanité. Cette technique est en usage depuis les années 1950. Wiki encore:

« L’ensemencement des nuages peut être utilisé pour disperser le brouillard, diminuer la grosseur des grêlons ou augmenter la quantité de précipitations, faire pleuvoir avant une cérémonie ou un évènement. Il est utilisé dans différents domaines dont l’agriculture, la lutte contre la désertification, et même dans le domaine militaire. »

Autre argument des partisans: parfois les traînées cessent puis reprennent, preuve selon eux que quelqu’un dans l’avion active ou désactive l’épandage. On voit ces discontinuités dans le ciel. En réalité l’avion passe rapidement dans des conditions variables de l’atmosphère, d’où ces discontinuités.

On voit aussi des images truquées dans le but de confirmer la théorie, comme ces deux photos – la fausse en haut, la vraie dessous.

  

 

contrails,chemtrails,aviation,traînées,atmosphère,nuages,cirrus,conspirationMoselle

En une minute, à 900 km/h, un avion parcourt 15 kilomètres. C’est bien assez pour rencontrer des portions d’atmosphère plus ou moins chaudes ou humides. Parfois les traînées font des sortes de virages dans le ciel. Signe d’un épandage systématique? Ou plutôt d’une raison qu’a le pilote et que nous ignorons: attente au-dessus d’un aéroport, par exemple, ou purge de carburant pour alléger l’avion?

J’ai aussi vu des vidéos avec des filaments qui tombent du ciel. Cela arrive par accrétion de polluants du kérosène et d’autres substances déjà présentes dans l’atmosphère. Un laboratoire sollicité par des adeptes annonce avoir trouvé des substances toxiques et inhabituelles. Toutefois il est précisé:

 « Nous pensons que ces « filaments aéroportés »pourraient résulter de la recombinaison des substances rejetées en haute altitude dans l’atmosphère par les réacteurs d’aviation. » Rien ne dit qu’il s’agisse de produits délibérément ajoutés. Et encore faut-il que les échantillons analysés n’aient pas été contaminés voire entièrement créés par des adeptes. »

Un autre laboratoire affirme de son côté que des mêmes filaments récoltés en Moselle ne sont pas des résidus chimiques mais un épisode intense du phénomène appelé fils de la vierge. La Criirad, qu’on ne peut soupçonner de collusion avec les gouvernements, dit:

 « La Criirad, qui dit avoir reçu de nombreuses demandes, a conclu que les filaments n’étaient absolument pas radioactifs. Notre laboratoire ne dispose, pour l’heure, d’aucun élément susceptible de mettre en doute l’origine naturelle du phénomène observé. »

 

 

contrails,chemtrails,aviation,traînées,atmosphère,nuages,cirrus,conspirationAtmosphère 

J’ajoute que la couleur et la grosseur des traînées n’ont rien à voir avec des épandages chimiques. Il s’agit de phénomènes physico-chimiques naturels connus, en particulier en haute altitude et selon le type de réacteurs.

Certains engendrent un vortex impressionnant (ci-dessous, vidéo 2). D’autres traînées (image3) prennent des teintes fascinantes au soleil rasant. Mais ce n’est rien que de normal.

Par ailleurs j’ai effectué une recherche pendant quelques mois l’an dernier. Une recherche complexe puisque je cherchais les variations des conditions atmosphériques, en particulier en haute troposphère, là où volent les avions de ligne, en association avec des contrails visibles depuis le sol.

L’atmosphère est parfois très stable, parfois non. Sous régime anticyclonique avec une masse d’air bien asséchée, il n’y a presque jamais de traînées. Par contre en régime de marais barométrique, ou à l’approche d’une perturbation, la condensation est plus fréquente.

Les images satellites montrent ces traînées d’avions, nombreuses et étendues, souvent aux abords de masses d’air plus humide en approche. Ce qui renforce les raisons météorologiques et atmosphériques de ces traînées.

Quant à leur nombre, dépendant lui aussi des conditions atmosphériques qui les rendent ou non visibles, il n’a fait qu’augmenter depuis 50 ans, en relation avec la croissance du transport aérien.

 

 

contrails,chemtrails,aviation,traînées,atmosphère,nuages,cirrus,conspirationIrrationnel

Sur certains couloirs aériens proches des aéroports importants (image 4 de flightradar24.com) comme Londres, Paris, Bruxelles, Frankfort, Zürich, et en partie Genève, la densité des vols explique le nombre de traînées. En grand nombre elles peuvent alors filtrer une partie de la lumière du soleil, comme le font les cirrus classiques, avec comme conséquence un léger refroidissement au sol.

De plus, s’il s’agissait vraiment d’un complot pour lutter contre le réchauffement du climat, c’est plutôt raté.

Et s’il s’agissait de réduire la population mondiale en la tuant avec des produits chimiques ou en altérant sa capacité reproductive, c’est encore raté: la démographie ne diminue pas et l’on ne voit pas de morts en masse.

D’ailleurs rien ne permet de penser que cela marcherait: le temps de chute d’aérosols sur la surface de la planète est long et ces aérosols pourraient avoir été dénaturés en se combinant à d’autres substances volatiles.

Et, in fine, ceux qui voudraient réduire la population en l’intoxiquant ou en diminuant sa capacité reproductive par de la chimie, sont suicidaires puisqu’ils ne seraient pas épargnés. Même pas Monsanto, ni le gouvernement américain, qui sont comme d’habitude désignés coupables.

L’atmosphère et les vents conduisent cette supposée pollution sur une large partie de la Terre et personne ne devrait être à l’abri. Mais il est impossible de déraciner une croyance irrationnelle par un argumentaire.

Pour d’avantage d’arguments critiques sur cette théorie, cet article du Monde est assez bien fait, et ce site en anglais.

 

 

 

Un pilote explique les traînées:

 

 

Contrail impressionnant:

 

 

15:24 Publié dans Environnement-Climat, Météo, Science | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : contrails, chemtrails, aviation, traînées, atmosphère, nuages, cirrus, conspiration | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Ce qui est dénoncé n'est qu'un phénomène qui existe depuis toujours
On les observait déjà enfants c'est un effet du foehn ni plus ni moins
Rien à voir avec les petits hommes verts
Ah ces catastrophistes ils sortent de derrière les fagots avant chaque semaine Sainte
Bonne soirée

Écrit par : lovejoie | 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Je n'ai pas lu votre billet trop long pour ce sujet. Il y a eu un projet de lutte contre le réchauffement climatique en additionnant quelques molécules à la sortie des réacteurs. Mais cela n'a été qu'un projet...
Des projets délirants, il y en a eu des brouettes...Cet ingénieur français qui voulait creuser des réservoirs d'eau à coup de bombes atomiques souterraines au Sahara, par exemple...
Ce qu'il y a d'inquiétant, c'est que les journalistes n'en ont jamais entendu parler. Ces gens n'ont aucune culture, c'est ça, le drame...

Écrit par : Géo | 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour!
Vous présentez très bien la dimension des chemtrails sous différents aspects.
Pour être complet, il vaut la peine de présenter en parallèle la maladie des Morgellons dont le sujet est assez largement développé ici :
http://www.eveil-delaconscience.com/la-maladie-des-morgellons-video

Écrit par : Marie-France de Meuron | 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Trop long pour vous Géo, pas pour le sujet.

Écrit par : hommelibre | 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Il existe un site entièrement dédié à déconstruire cette fumeuse théorie des chemtrails :
http://contrailscience.com

Écrit par : Stephane Bernabe | 19 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Je ne dirais jamais que le mot conspiration est le symptôme d'esprits limités ou dérangés tant je suis persuadé que bien souvent la réalité doit dépasser la fiction. Un esprit critique et sain peut légitimement être soupçonneux sur bien des réalités que l'on nous présente aujourd'hui à l'ère des sciences de la communication. Et des complots, pour le pouvoir en lui-même, ou pour le pouvoir économique, il y en a toujours eu.

Pour autant le verbiage des tenants de la théorie des chemtrails tient le plus souvent du délire paranoïaque en constante évolution. Il y a chaque fois une dimension nouvelle qui se rajoute comme pour mieux donner corps à leurs postulat de départ; toutes traînée de condensation est nécessairement un épandage d'un quelconque produit.

le discours sur les morgellons ci-dessous en est un excellent exemple :

"Les morgellons ou plutôt polymères sont des produits qui ont fusionné dans l’espace aériens et ont finis par vous faire des filaments. Ses filaments sont électrostatique ( source d’énergie ) et ont pour but des produire un champ d’ondes de façon à contrôler l’espace avoisinant ( dont les sources induit sur la radio fréquence)"

Ou encore des individus qui secrètent des fils de polymères du bout de leurs doigt (Spiderman est en réalité une victime de chemtrails. Si j'ai bien compris)

Tenter d'analyser le pourquoi de ce genre de phénomène n'est pas à ma portée, mais je suis à peu près sûr que le sentiment d'impuissance généralisé quant à ce qui se passe dans le monde et la méfiance (légitime) de l'information participe, à défaut d'en être la source, à amplifier cette parano ampoulée.

Écrit par : aoki | 20 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Votre conclusion fait sens Aoki.

Écrit par : hommelibre | 20 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Aviez-vous découvert par vos propres moyens qu'il y avait une fraude avec les logiciels antipollution sur les diesels récents? On appelle maintenant cette affaire le dieselgate. Sachant qu'il y a des nanoparticules dans les aliments, les textiles, pourquoi n'y en aurait-il pas dans le carburant des avions ou pulvérisés par avions d'une manière ou d'une autre.

Écrit par : Emanuel Macaron | 11 juin 2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour .
J ai 41 ans et il y a de ça une trantaines d annees plus jeune donc je pouvais m allonger dans l herbe chez mes grands parents a la campagne et regarder le ciel sans me poser de question puisque celui-ci était bleue sans traîner de toutes part .
Se monde me désespère ont parlé aujourd'hui de de manger du bio ha ha nos terres sont toutes contaminés. Et nos nappes phréatiques n en parlons pas .
Ont parlé de biodiversité a tous les niveaux la aussi ha ha .
Ont parlé d écologie la aussi c est devenue un mot qui m énervé .
Un mot a la mode oh chouette j ai un sac en toile je suis école je pourrais y mettre mon portable dernière génération vous savez celui qui me fais bouffer des pattes tous les jours (800 ou 900 euros ).
Alors je suis écolo ?.
Ces traînés d avions pour moi reste une grosse merde meme sans rentrer dans le grand complotismes quand même ont a décidés de se servir es de produits chimiques pour andigues des débordements humains donc pour préserver notre mode de vie défectueux.
Sérieusement la race humaine est pitoyable .
Alors toxique ou pas (il le sont forcément a plus ou moins grandes échelles ) .
J habite a paris et je peus vous confirmer que c est néfastes cette ville ultra polluée subit déjà un effet de serre déjà énorme dont nos élues se fouttent complètement et avec ceci en plus l air reste stagnent et donc irrespirable. Bref voila alors a savoir si c est bon ou pas je pense que même sans exagérer le ciel n avait pas besoins de ça normalement.

Écrit par : Kina | 10 juillet 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.