18 février 2018

Il faut sauver la soldate Garcia

Élue démocrate en Californie, militante féministe reconnue, responsable locale du mouvement #metoo, elle est néanmoins prise la main dans le sac. Ou sur le sac, plus exactement.


 Garcia-01.jpgHiérarchie

Cristina Garcia (non, ce n’est pas le sergent Garcia de Zorro) avait pris la responsabilité du mouvement #metoo local. Elle voulait briser le silence des femmes harcelées. Elle-même affirmait avoir été harcelée sexuellement de manière répétée au Capitole alors qu’elle faisait campagne.

Or, ces dernières semaines, deux hommes de son entourage, membres de son équipe politique, ont dénoncé publiquement avoir été objets de harcèlement et d’attouchements sur le sexe. Et le  sexe, dans la hiérarchie des zones interdites du corps, c’est quand-même autre chose que la main! On serre la main d’un inconnu, pas son sexe.

Paris-Match cite deux accusateurs:

« Daniel Fierro a dit au site internet Politico qu’en 2014, lorsqu’il travaillait pour le député californien Ian Calderon, Cristina Garcia -qui semblait ivre- a commencé à lui caresser le dos après un événement entre parlementaires à Sacramento, puis lui a attrapé les fesses et a tenté de toucher son entrejambe avant qu’il ne se dégage d’elle et parte. 

garcia-04.jpgUn lobbyiste qui n’a pas donné son nom a rapporté à Politico que lors d’une soirée de levée de fonds en mai 2017, la parlementaire démocrate lui avait fait des avances avec des mots crus, avait tenté de lui attraper l’entrejambe, semblant également en état d’ébriété. »

 

 

Innocence

Récapitulons: femme, démocrate élue en Californie, leader de #metoo local, donc supposée progressiste, fustigeant le sexisme de Trump, est prise la main… sur le sac (les bourses, les parties, le sexe, les couilles, quoi) de deux de ses collaborateurs. Quel tempérament, cette soldate Garcia! Mais, un peu perplexe, on se demande si #metoo signifie: moi aussi je harcèle?

Une femme qui harcèle? Oui. Pourquoi pas? Ça fait désordre? Mais non, c’est une grande victoire pour l’égalité.

Notons qu’en France des actrices, comme la très belle Mélanie Doutey ou l’excellente Marie-Christine Barrault, ont déclaré n’avoir jamais été importunées dans leur métier, ni devoir coucher pour avoir une promotion. Pas plus que Marion Cotillard avec Weinstein:

garcia-03.jpg« A l’époque, je ne me suis jamais sentie en danger avec lui, car je pense que j’étais déjà armée. La seule fois où j’ai entendu une insinuation sexuelle verbale de sa part, je ne l’ai pas prise au sérieux, j’ai répondu immédiatement par un revers de balle hors jeu. »

La soldate Garcia clame bien sûr son innocence et s’est mise en congé de la politique. Et selon le principe de présomption d’innocence, elle ne peut être considérée comme coupable des faits dont on l’accuse tant qu’aucune preuve ne les confirme. Il faut donc sauver la soldate Garcia, qui n’est pas le sergent de Zorro. Mais qui ressemble pas mal à l’arroseuse arrosée.

La main sur le sac? On me l’a déjà posée alors que ce n’était pas vraiment prévu. Mais pas de quoi ameuter la planète. Il suffit de dire non – ou oui, selon. 

 

 

 

 

 

 

17:58 Publié dans Féminisme, Humour, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : harcèlement, cristina garcia, sexe, zorro, démocrate | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Comme les hommes, les femmes veulent du sexe. Comme les hommes,elles savent mentir. Pourquoi une parole, même libérée, serait-elle vraie ? La campagne # Me too n'est qu'un phénomène superficiel, une mode, qui n'a aucune légitimité statistique et sociétale.

Écrit par : Henri | 22 février 2018

Répondre à ce commentaire

http://www.lepoint.fr/medias/dominique-besnehard-a-envie-de-gifler-caroline-de-haas-qui-porte-plainte-02-03-2018-2199206_260.php#

enfin un homme qui ne s'excuse pas.

Dominique Besnehard
il y a 15 heures

Il paraît que toutes les féministes ne sont pas contentes après moi suite à ma réflexion sur Caroline de Haas . Et moi comment dois je prendre sa réflexion anti homme . Un homme sur 3 est un prédateur ?! Je pense que comme exemple d homme qui respecte les femmes Je ne suis pas mal classe Je le prouve tous les jours Par contre le sectarisme contre les hommes m est insupportable

Écrit par : leclercq | 03 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).