08 février 2018

Billie Jean : Quincy Jones balance son Michael

Le Dauphiné publie ce 8 février un article repris de l’AFP mettant en cause l’honnêteté de feu Michael Jackson. Quincy Jones, le célèbre arrangeur de tubes, affirme que la star de la pop a plagié, volé, plusieurs de ses compositions, dont le célèbre tube Billie Jean.


balance,quincy jones,michael jackson,billie jean,thriller,Succès

Cela continue: accusations, rétorsions. Vérité ou mensonge? On ne sait pas. On ne sait rien de ces accusations qui défilent sur la toile comme le générique de Star Wars. Et celle-ci, faite à l’encontre d’un mort, interdit définitivement à l’accusé de se défendre.

Il est même vache, le Quincy. Selon Le Dauphiné ou le Huffingtonpost, qui reprennent la même communiqué de l’AFP, il aurait d’abord déclaré qu’il ne voulait pas parler publiquement de la chose. Ah bon? Alors pourquoi le faire? Et pourquoi ne pas avoir porté l’affaire en justice plus tôt?

« J’ai pas envie de le dire publiquement, mais Michael a volé beaucoup de trucs. Il a volé beaucoup de chansons. »

Le talentueux Quincy Jones fait partie des nouveaux dominants dans le monde du divertissement. Après avoir assuré le succès de Michael, Quincy a fait appel aux tribunaux pour régler un différent sur les droits de certaines chansons de la star. Quincy a obtenu largement gain de cause.

 

 

balance,quincy jones,michael jackson,billie jean,thriller,Zombie

Alors? Vengeance ou simple justice? Et à quoi sert cette petite phrase ajoutée dans l’interview:

« Il était aussi machiavélique que c’est possible de l’être. »

Michael aurait donc plagié une chanson composée et arrangée par Quincy pour Donna Summer et sortie avant l’album Thriller: State of Independance. Ce plagiat donnerait au final le cultissime Billie Jean.

À l’écoute, la ressemblance est tout sauf évidente.

Mais le résultat de cette déclaration est là: aucune démonstration, aucune vérification, aucune preuve, et un Michael Jackson écorné publiquement sans pouvoir se défendre. Les morts ne témoignent pas dans la presse.

À moins que le Michael ne se réveille en zombie.

 

 

 

Donna Summer : State of Independence

 

 

 

Michael Jackson : Billie Jean

 

 

 

 

 

 

09:22 Publié dans Art et culture, Divers, société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : balance, quincy jones, michael jackson, billie jean, thriller | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).