21 novembre 2017

Femmes minces, Weinstein et Trump : la vérité est ailleurs

J’écrivais en juillet que selon une étude publiée en 2015, les hommes préfèrent les femmes minces. Une révision de cette enquête le confirme. C’est le blog américain Squawker qui relaie la nouvelle en août 2017.

 


démocrate,libéraux,progressistes,weindtein,trump,sexualité,femmes mincesScience positive

Jack Kenrick, auteur de l’article, raconte que cela n’a pas plu à la gauche américaine. Différents médias libéraux ont qualifié l’étude de 2015 d’inutile, irresponsable, incroyablement déprimante et réalisée avec rage. Mieux – ou pire, selon la traduction en français:

« Le document Allure a même laissé entendre que l’étude étant construite autour d’un «paradigme toxique», elle devrait être abandonnée. L’essentiel est que pour les SJW, toute science qui ne soutient pas ou ne profite pas à la «cause» est immédiatement invalide sur le plan politique. Pour ces personnes, la réalité est légitimement une chose à écarter si elle ne cadre pas avec le monde imaginaire plus parfait dans leur tête. »

Un autre article, signé Chanda Prescod-Weinstein (image 1), s’en prend directement à la science, qu’elle accuse d’être politiquement incorrecte. Elle demande que l’on cesse d’assimiler science et vérité. Jack Kenrick résume la position intellectuelle de cette journaliste féministe:

« … la science ne devrait travailler que vers des objectifs qui favorisent un programme libéral «positif». Les libéraux veulent contrôler l’ensemble du domaine scientifique. Le transformer en une marionnette seulement autorisé à publier un travail qui favorise leur propre vision du monde de justice sociale tordue, et surtout ne jamais être autorisé à publier un travail qui montre à quelle fréquence cela ne correspond pas à la réalité réelle. »

 

 

démocrate,libéraux,progressistes,weindtein,trump,sexualité,femmes mincesSauver le soldat Harvey

Donc la science devrait aller dans le sens du désir des féministes Démocrates. Ce serait tellement plus simple. D’ailleurs ils ont fait encore mieux récemment. Un autre article publié sur le média féministe Medusa Magazine, sous-titré « La révolution féministe maintenant », recommande de moins dénoncer Weinstein, Spacek, Affleck et autres célébrités hollywoodienne.

Selon cet article non signé, le fait de taper régulièrement sur les libéraux Démocrates comporte un danger majeur: faire réélire Donald Trump en 2020. En clair: il faut mettre les accusations contre Weinstein et consorts en sourdine et taper plus fort. Voire de valoriser ce que ces hommes ont fait de bien et relativiser leurs erreurs.

« Peu importe si l’un de ces hommes est coupable des crimes dont ils ont été accusés ou non, une chose est sûre: ceux qui ont des valeurs de gauche ont mérité le droit de commettre au moins une erreur dans leur vie. George Takei a aidé des millions d’enfants LGBT à travers le monde à sortir et à se sentir à l’aise sexuellement. Harvey Weinstein a fait don de fonds à de nombreux candidats démocrates et à des mouvements populaires qui nous ont aidés à obtenir le pouvoir politique. 

 

 

démocrate,libéraux,progressistes,weindtein,trump,sexualité,femmes mincesOrgasme

Qui se soucie si ces hommes ont fait une ou deux erreurs dans leurs vies? Ce qui est important, c’est qu’ils ont pris conscience de leurs erreurs et sont prêts à apprendre d’elles, ce qui est plus que je peux dire pour Trump et ses collègues violeurs GOP. »

Erreurs super-massives, oui. Pas juste une caresse volée. Ce brave Harvey n’en demandait sûrement pas tant: être soutenu et défendu moralement par un site féministe! Lequel au passage accuse de viol, sans preuve, Trump et son entourage.

Medusa nous laisse… médusés par sa conclusion orgasmique: « Si des personnalités libérales sont accusées d’agression sexuelle d’ici 2020, Trump va gagner un deuxième mandat. Je ne sais pas pour vous, mais je préférerais vivre dans un monde où les libéraux détiennent le pouvoir politique et où quelques femmes sont violées plutôt que dans lesquelles les conservateurs détiennent le pouvoir et où les femmes sont encore violées. »

Un viol ou une agression sexuelle de gauche sont donc infiniment respectables parce que leurs auteurs auraient une morale, que n’auraient pas les politiciens de droite.

Plus largement le crime de gauche a des excuses. Et quand c’est une femme qui le commet on évite d’en parler trop, des fois que l’étalage de plus en plus large de violences commises par des femmes ne desserve la cause victimaire.

Par exemple, l’escort girl qui a tué son client de deux balles dans la tête parce qu’il n’était pas bon au lit, doit-elle être présentée comme une héroïne de l’orgasme féminin?

 

 

démocrate,libéraux,progressistes,weindtein,trump,sexualité,femmes mincesMince alors!

Et cette prof colombienne de 40 ans (image 4) qui offrait de bonnes notes contre du sexe à ses jeunes élève mineurs, photos à l’appui, n’est-elle pas l’exemple de l’émancipation féminine portée à son sommet par une bienfaitrice de l’humanité? Elle initie des très jeunes garçons en leur donnant ce qu’ils rêvent: du sexe sans chichi avec une femme disponible. Au passage elle se prend son plaisir. Encore une grande victoire progressiste. C’est sûr: la femme est l’avenir de l’homme. Son mari ne l’a pas compris: il a depuis demandé le divorce, comme un vieux macho jaloux. Bouh le vilain!

Et cette groupie française qui a tenté de couper le pénis d’un DJ parce qu’il se refusait à elle, n’incarne-t-elle pas toute la légèreté audacieuse de la séduction à la française? « Par chance, et grâce à l’intervention d’un témoin qui s’est interposé pour désarmer la fan en transe, l’homme n’a été que légèrement blessé. La lame lui a simplement éraflé les testicules. Il a été pris en charge par les secours et soigné sur place. La jeune femme, âgée de 24 ans, a été placée en garde à vue au commissariat. » 

Comment les progressistes parleraient de cette femme qui a été condamnée à payer 24’000 $ à son ex-petit ami pour fausse accusation d’agression sexuelle: « Selon le journal «The Hamilton Spectator», le juge de première instance avait indiqué que la femme n’était pas fiable et qu’elle avait voulu se venger en accusant son ex-petit ami de l’avoir agressée. » Cette sentence avait été rendue après avoir constaté les contradictions dans les déclarations de l’accusatrice. Pour les progressistes elle doit forcément être une victime. 

Pour revenir sur les femmes préférées des hommes, Donald Trump confirme bien cette tendance forcément réactionnaire des mâles: il préfère les femmes minces. Cela confirme ceci: le Donald est bien un salaud!

 

 

 

10:10 Publié dans Féminisme, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : démocrate, libéraux, progressistes, weindtein, trump, sexualité, femmes minces | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

« Si des personnalités libérales sont accusées d’agression sexuelle d’ici 2020, Trump va gagner un deuxième mandat. Je ne sais pas pour vous, mais je préférerais vivre dans un monde où les libéraux détiennent le pouvoir politique et où quelques femmes sont violées plutôt que dans lesquelles les conservateurs détiennent le pouvoir et où les femmes sont encore violées. »

On dirait un gag est pourtant c'est vrai !!!! donc si un gauchiste viole un môme pareil on ferme sa gueule??? juste pour pas avoir Trump au pouvoir

et la prof de 40 ans c'est quoi ce monstre ???? et dire qu'on nous a promis des écoles sur si il y a plus de femmes !!!!!

Écrit par : sonya | 21 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Bonsoir ! Je viens avec une bonne nouvelle depuis la France. Le CSA a été saisit pour une agression sexuelle commis par une FEMME sur un HOMME dans l'émission "nouvelle star". J'espère que la CSA ne sera pas clémente du faite que c'est une femme qui est l'agresseur . En tout cas si le public commence à réagir envers les agressions commis sur les hommes ça veut dire que les choses changent enfin http://next.liberation.fr/images/2017/11/16/nouvelle-star-oui-m6-ceci-est-une-forme-d-agression-sexuelle_1610507?xtor=rss-450&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Écrit par : Nessa | 21 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Pour avoir fait partie les enfants éduqués par des hommes ce qui est décrit ici prouve bien s'il en était encore besoin le degré d'hypocrisie et de lâcheté dont savent faire preuve les femmes agissant en groupe
D'ailleurs on le sait dès qu'un comité de femmes est créé pour résoudre des problèmes a sein d'immeuble autant attendre la venue du Messie
La mode du copinage féminin est ce qu'il y de pire et nombre de femmes et d'hommes partagent ce point de vue
Bonne journée

Écrit par : lovejoie | 22 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

L'omerta sur la violence féminine n'a que trop duré. C'est le résultat de la victimisation médiatique des femmes mais aussi de la lâcheté des hommes qui, par démagogie ou manque de courage sans doute, se taisent. Merci à "Homme libre" de remettre les pendules à l'heure.

Mais j'espère bien que les excès des féministes finiront, non pas par faire réélire Trump, mais par faire prendre conscience aux hommes que le moindre petit dérapage leur sera fatal, face à la police des braguettes.

Écrit par : Henri | 22 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).