05 octobre 2017

La gauche merguez et le tueur de Marseille

Aujourd’hui je propose de suivre un fil. Ce fil débute le 28 juillet 2015 et s’achève temporairement le 3 octobre 2017. On y trouve mélangés des juifs envahisseurs, des islamistes forcément martyrs, et l’habituel féminisme bardé de slogans pavloviens.

 


marseille,attentat,sonya nour,zoe desbureaux,israël,boycott,racisme,misandrie,antisémitisme,islamistes,épicèneBoycott Israel

En juillet 2015 Zoé Desbureaux, suppléante du député de la Somme François Ruffin, avait posté un tweet étrange concernant des juifs (image 1):

« Quand des centaines de juifs viennent s’installer pour deux semaines sur ton lieu de vacances et que le seul sweat de ton frère c’est « Boycott Israel ».

Il faut comprendre que la dame est en vacances. Que des centaines de juifs s’installent sur « son » lieu de vacances – s’installer: il y a ici une désagréable proximité avec les termes envahir ou squatter. Que son frère porte un sweatshirt politique appelant à boycotter Israël. Et que cette injonction, « Boycott Israel », au milieu des centaines de juifs qui se sont installés sur « son » lieu de vacances, est inconfortable pour elle.

Si elle ne le dit pas aussi explicitement c’est néanmoins le sens subliminal de son tweet.

Bon. Après tout on a le droit de ne pas aimer les juifs, ni les musulmans, ni les chrétiens, ni les bouddhistes, ni les pygmées, les inuits, etc. Ce tweet exprime son sentiment d’être dérangée par la présence de centaines de juifs? Elle s’en justifie dans un court échange avec un internaute du nom d’Hervé Nakache. Celui-ci demande une explication sur ce tweet stigmatisant.

 

 

marseille,attentat,sonya nour,zoe desbureaux,israël,boycott,racisme,misandrie,antisémitisme,islamistes,épicèneSonya Nour

Madame Desbureaux répond en trois tweets:

« Ok. Pour faire court nous étions à la montagne et beaucoup de juifs orthodoxes étaient présents, mais tout s’est bien passé, c’était juste une anecdote. »

« Évidemment, sorti du contexte ça peut prêter à confusion. » 

« Non mais je n’avais pas assez de caractères pour préciser orthodoxe, mes excuses. »

À noter: le mot orthodoxes est formé de dix lettres. Il suffisait de remplacer deux ou trois mots secondaires de son tweet pour disposer des dix lettres manquantes. Mais cela aurait exigé un minimum de trente secondes de réflexion, délai incompatible avec la charge lancée par Zoé Desbureaux.

On sent pointer, chez cette élue de La France Insoumise, plus qu’un désamour des juifs: un antisémitisme qui n’ose pas dire son nom. Rien de surprenant de la part d'une représentante de la gauche française.

Hervé Nakache a envisagé de lancer un Je suis un juif orthodoxe, comme il y a eu un Je suis Charlie, puis y a renoncé. Ensuite le fil se perd jusqu’à ce début d’octobre 2017 et à l’égorgement des deux jeunes femmes à Marseille par un tunisien, au cri d’allahou akbar.

Le lendemain Sonya Nour, collaboratrice du maire communiste de La Courneuve en région parisienne, poste le tweet suivant:

« Quand un martyr égorge une femme et poignarde une autre, là ça fait du bruit. Terrorisme, du sang, civilisation, bla bla bla... Par contre, que le terrorisme patriarcal nous tue tous les deux jours, on l’entend moins votre grande gueule. »

 

 

marseille,attentat,sonya nour,zoe desbureaux,israël,boycott,racisme,misandrie,antisémitisme,islamistes,épicèneZoé Desbureaux

Madame Nour qualifie le tueur de Marseille de martyr et met en parallèle ses deux crimes et les meurtres conjugaux. Ben tiens. Pourtant le parallèle avec des femmes mortes sous les coups de leur conjoint (ou des hommes tués par leur conjointe) n’est pas pertinent. Il n’y a rien de commun entre les deux types d’événements. Cette comparaison est pernicieuse, vénéneuse même, et destinée à minimiser les actes de l’assassin. Des actes validés par Daesh.

Dans sa croisade idéologique Sonya Nour va jusqu’à parler de terrorisme patriarcal. Ainsi les hommes en général, et ce qu’elle nomme le patriarcat, sont considérés à l’égal de Daesh et de ses combattants. Elle compare des actes politico-religieux, commis dans une guerre ouverte contre la France et l’occident, avec des crimes individuels sordides commis par un ou une conjointe alcoolisée ou pétant les plombs. C’est le désordre que madame Nour porte dans sa tête. Une tête imbibée de lait doctrinal sexiste et misandre. Elle a été ensuite suspendue par le maire de La Courneuve.

Et le fil? Il réapparaît ici, dans deux tweets de soutien à dame Nour. Écrits par qui? Par la même Zoé Desbureaux, élue sur la liste l’Humain d’abord apparentée à la gauche dite extrême. Le contenu des messages tweetés est sans équivoque et, par son soutien total, reprend donc à son compte l’affirmation que l’attaquant de la gare Saint-Charles est un martyr. Premier tweet, ensuite rendu privé:

« Soutien total à Sonia Nour, qui a toujours été là pour défendre et porter la voix de celleux qu’ils voudraient faire taire. […] Quelle tristesse de voir que la gauche cède à la propagande et à la désinformation fasciste. Force à toi Sonia, tu n’es pas seule. »

 

 

marseille,attentat,sonya nour,zoe desbureaux,israël,boycott,racisme,misandrie,antisémitisme,islamistes,épicèneApologie du terrorisme

Soutien total: c’est on ne peut plus clair. Dans le camp dit « progressiste » certains sont prêts à d’étonnantes compromissions idéologiques. On découvre aussi, dans l’usage d’une écriture inclusive ou épicène (celleux) aberrante du point de vue linguistique et grammatical, une militante ayant abusé du lait idéologique. Son deuxième a été tweet simplifié et le barbarisme épicène abandonné:

« Soutien total à Sonia Nour qui subit les pressions de la fachosphère et de la gauche cassoulet. »

Fachosphère est un des termes courants du discours d’intimidation de gauche, dont le jugement moral implicite est destiné à discréditer l’adversaire et étouffer tout débat. Pourtant les fachos ne sont plus là où l’on avait l’habitude de les voir.

La gauche merguez et son soutien au fascisme islamiste est probablement pire que la gauche cassoulet (une variante pour pauvres de la gauche caviar?). Le féminisme français flirte ouvertement avec le terrorisme idéologique. Rien d’étonnant: qui se ressemble s’assemble. L’intégrisme islamiste et l’intégrisme féministe sont cousins par la structure mentale qui les génère et les entretient.

Les propos de Sonya Nour ne sont pas encore sanctionnée au Tribunal. Apologie du terrorisme pourrait être un bon chef d’inculpation – si la justice française fait son travail.

Pour comparaison je rappelle qu’Éric Zemmour a été condamné pour incitation à la haine raciale après avoir mentionné une statistique (interdite en France) sur le nombre de délinquants originaires d’outre-Méditerranée dans les prisons françaises.

Deux poids deux mesures? Probablement, car Sonya Nour n’est inquiétée par aucune procédure pénale. Il faut dire que Zemmour est une bonne cible: il fait partie de ces mâles blancs de plus de 50 ans devenus les cibles habituelles de factions intellectuellement toxiques. 

 

 

 

 

Commentaires

Attendons et laissons faire la justice ... espérons qu'elle en fasse son métier.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu© | 05 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

La haine est une nourriture aussi toxique que la justification de la haine.

Écrit par : archi-bald | 05 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

@ archi-bald

"La haine est une nourriture aussi toxique que la justification de la haine"

quel rapport avec le billet ?

Écrit par : leclercq | 05 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Merci M. Goetelen. Tout est dit si ce n'est que bien des politicien(ne)s et des journalistes de la TdG comme de la TSR propagent le même genre d'idées que les deux femmes dont vous parlez mais d'une manière plus voilée, ce qui au bout du compte revient au même.

Écrit par : Arthur | 05 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Pas de commentaire sur Mme Nour qui est certainement une émule de l’ineffable Taubira et qui donc s'emploie a la destruction de son pays d’accueil dans une optique ethnocentrique.

Par contre Zoe D. reprends ce tique typique de l'extrême gauche qui consiste a ne pas pouvoir adresser une question en tant que tel. Comme quand on discute des bienfaits ou problèmes que pourrait provoquer la libéralisation du cannabis ils tombent systématiquement dans une polémique sur l'alcool, comme si le sujet ne pouvait pas être traiter seul... Un peu comme si on se refusait de discuter objectivement de la répression des viols parce qu'il y a aussi des cambriolage.

Et comme il faut toujours s'en rappeler, il y a 3 curseurs dans le cerveaux des gauchistes qui déterminent ce qui est bien ou mal indépendamment de toutes considérations factuelles ou objectives (et c'est pas une blague):

Foncé ou blanc
Pauvre ou riche
Femme ou homme

Donc l’assassin de Marseille aillant au moins les 2 premiers curseurs plutôt sur la gauche, c’est normal que pour eux que ce soit un "martyr". Même si ses victimes sont des femmes, mais blanches et donc supposées riches.

Vérifiez, ça marche a tous les coups.

Bon weekend

Écrit par : Eastwood | 07 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

@Eastwood

- Sonia Nour, a été suspendue de son poste à la mairie de La Courneuve."Cette dernière avait qualifié le terroriste de Marseille, qui a assassiné deux jeunes femmes à coups de couteaux le 1er octobre 2017, de «martyr».

Et dire qu'elle fait partie de la "France insoumise" et que ce Parti siège à l'Assemblée nationale!?

Les deux autres ne valent pas mieux! Je cite: L'insoumise Danièle Obono qui nous dit:«Je continue à être ce que je suis, une femme noire qui est députée de la République».
Et Sibeth Ndiaye, chargée des relations presse d'Emmanuel Macron, qui a laissé ce message,"Yes, la meuf est dead", au sujet de la mort de Simone Veil!?

- "dans un article de L'Express daté du 12 juillet, la conseillère en communication lâche sans vergogne : "J'assume parfaitement de mentir pour protéger le président". Confirmant un style que l'on percevait pourtant déjà dans le fameux documentaire, où elle était montrée prenant son téléphone pour rabrouer un journaliste en des termes francs du collier : "C'est pas du travail de journaliste, c'est du travail de sagouin !".

Elles sont trois à être "Sibeth".... Comment résister? :)

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/10/05/25001-20171005ARTFIG00117-le-terroriste-de-marseille-
qualifie-de-martyr-polemique-autour-de-la-suppleante-de-ruffin.php

https://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/sonia-nour-soit-inculpee-apologie-terrorisme/34593

https://francais.rt.com/france/43878-insoumise-daniele-obono-cite-bible-assemblee

https://www.marianne.net/politique/yes-la-meuf-est-dead-sibeth-ndiaye-violemment-arrachee-de-son-piedestal

Écrit par : Patoucha | 07 octobre 2017

ªhommelibre

"Lettre ouverte à celle qui a osé dire de l"assassin de Mauranne et Laura qu'il était un "martyr"...

https://www.youtube.com/watch?v=V8L6KY001-Q

Houria Bouteldja piétine la mémoire des deux filles tombées Martyrs sur Marseille!

https://www.youtube.com/watch?v=MtKGiyvEZas

"Zoé Desbureaux, suppléante du député de La France insoumise François Ruffin a été largement critiquée sur les réseaux sociaux après la diffusion de messages de soutien à Sonia Nour, qui avait qualifié le terroriste de Marseille de «martyr»."

https://francais.rt.com/france/44179-terroriste-martyr-suppleante-ruffin-accusee-soutien-total-nour

Écrit par : Patoucha | 07 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

En fait, le terme "cassoulet" vient d'une blague d'Anne Roumanoff dans "radio bistro" qui disait, à propos du gouvernement Sarkozy : "Après la gauche caviar, la droite cassoulet : une petite saucisse avec plein de fayots autour"

Écrit par : cyril | 10 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Merci Cyril.
:-))

Écrit par : hommelibre | 10 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).