03 octobre 2017

Wassim Nasr : « Pas des loups solitaires »

Pendant quelques temps on a tenté les isoler. On les traitait de loups solitaires, ou de personnes mentalement perturbées. Regarder la réalité en face était trop douloureux pour certains. La nommer encore plus. Il semble que cela change.

 


merah,attentat,marseille,procès,religion,politique,wassim nasr,daesh,La haine

Selon Wassim Nasr, journaliste à France 24, spécialiste des mouvements djihadistes et auteur d’un livre sur l’organisation  État Islamique, ce n’est pas le cas. Prenons Mohamed Merah. Le procès d’un de ses frères s’ouvrait hier. Il est soupçonné d’avoir été le mentor du jeune assassin de Toulouse.

C dans l’air proposait hier un débat en lien avec le double assassinat de Marseille (lien vers la vidéo en fin de billet). À partir de 47’45’’ un reportage propose une interview d’un autre frère Merah. Ce frère avait alerté la police bien avant les attentats de 2015. Ses propos sont glaçants:

« Mohamed Merah et Abdelkader Merah ils étaient complices idéologiquement. (…) Abdelkader Merah voulait se faire surnommer Ben Laden. (…) Ils avaient la haine de l’Amérique, la haine du juif, la haine de la France, la haine des militaires français. »

Il annonce qu’il fera d’autres révélations lors de son audition. Wassim Nasr va dans le même sens quand il déclare, à partir de 52’ et pendant trois minutes, qu’il ne s’agit ni de loups solitaires ni de malades psychiatriques. Les attentats procèdent bien d’une démarche politique et religieuse, même si – comme il le déclare et à quoi je souscris – tous les musulmans ne sont pas des terroristes en puissance.

 

 

merah,attentat,marseille,procès,religion,politique,wassim nasr,daeshAveuglement

Identifier, oser nommer les terroristes?  Extraits:

« Ça a pris quand-même beaucoup de temps (…) même en 2016 on parlait encore de loups solitaires (…) tout cet aspect-là a été d’une certaine manière mis sous le tapis parce qu’on ne voulait pas y croire, on ne voulait pas réaliser cela {…) ce qui s’est passé en 2015 a été une sorte de gifle pour ce que l’on ne voulait pas croire (…) on ne peut pas ôter au terrorisme, au passage à l’acte, son aspect politique (et religieux) (…) ça se construit depuis cinquante ans. »

Il considère, comme beaucoup un peu vite traités de racistes, qu’un certain laxisme a conduit à mauvais diagnostic de la situation. En cause dans cet aveuglement conscient et volontaire: le refus de nommer, la peur d’être mal jugé, l’obligation de fraterniser, l’autocensure du camp progressiste, la culpabilité d’être blanc, etc.

Déséquilibré? Loups solitaires? On disait cela de l’auteur de l’attentat de Nice. L’enquête a ensuite mis à jour des complicités. On n’est pas devant une armée de tueurs prêts à en découdre. Mais ces tueurs, bien que peu nombreux, bénéficient du soutien de réseaux.

On ne peut affirmer que chaque attentat commis individuellement fasse partie d’une stratégie élaborée. Mais chaque attentat porte en lui ses racines politiques et une certaines lecture de la religion. Les assassins de quartier en France ou les soldats sur le terrain sont mus par la même idéologie et la même haine.

Si Daesh s’effondre dans le combat militaire, comme on commence à l’envisager, l’idéologie ne sera pas éradiquée. Le combat changera seulement de forme et de lieu. De l’Asie à l’Afrique les candidats à la relève ne manquent pas. D’autres organisations proches de Daesh accueilleront des combattants.

Pour Wassim Nasr, le djihad islamiste est l’affaire du siècle.

 

 

 

C dans l’air du 2 octobre:

 

https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/255141-terror...

 

 

15:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : merah, attentat, marseille, procès, religion, politique, wassim nasr, daesh | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

La France commence découvrir la triste réalité qu'est islamisme politique.

Heureusement que des écrivains et journalistes maghrébins ou d'origine maghrébine ont le courage de dénoncer la violence islamiste. Puisque n'importe quel occidental qui critique l'Islam se fera traiter d'islamophobe et de raciste....

Écrit par : Riro | 03 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

"Mais ces tueurs, bien que peu nombreux, bénéficient du soutien de réseaux."
Tous les gauchistes n'étaient pas des terroristes, Brigate rosse, Rote Armee Fraktion, Action Directe. Mais l'analogie est assez évidente, à tous les niveaux.
Et on a jamais vu un Parti socialiste manifester dans la rue contre le terrorisme rouge.
C'est une dimension à ne pas oublier...

Écrit par : Géo | 03 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Le défilé des géantes à Genève nous en a fait la démonstration. Nous avons perdu la guerre contre le terrorisme.

Écrit par : Pierre Jenni | 03 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Parce qu'il y avait des flics ? On n'ose pas imaginer le tollé des gens comme vous s'il n'y en avait pas eu...

Écrit par : Géo | 03 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Joann Sfar : « Pourquoi je ne parviens pas à me réjouir de l’annonce d’un « nouveau plan de lutte contre l’antisémitisme » ?
JewPop
Lire l'article complet sur http://jewpop.com/joann-sf (...)
3 octobre Extrait:
Parce que nos gouvernants font chaque jour de petites caresses à chacune des minorités qui subit de plein fouet le retour du fanatisme religieux. Un jour on va faire un câlin aux femmes agressées, un autre aux juifs, comme si ça allait changer quoi que ce soit.
Nos gouvernants refusent depuis des années de s’attaquer au soft power qui encourage de tous les côtés la partition du pays et le retour de catégories religieuses qui tiendraient lieu d’identité principale des citoyens. On me demande depuis son élection pourquoi je ne parviens pas à m’enthousiasmer pour Macron ou son équipe ; ça tient à cette lâcheté, dont l’histoire le tiendra comptable : il refuse absolument de se déterminer face à l’entrisme des fanatiques. Il copie l’attitude de Trudeau et considère que critiquer ce repli sur soi n’est pas la mission d’un gouvernement. La France n’est ni l’Angleterre ni le Canada. On ne peut pas regarder ailleurs lorsque des citoyens s’extraient de notre pacte social.

Je suis dans une colère noire par l'assassinat des deux jeunes filles de 20 et 21 ans - regardez-les en photo - ces deux magnifiques jeunes filles qui avaient la vie devant elles et qui l'on perdue en l'espace de quelques minutes, poignardée pour l'une et égorgée pour l'autre par une saleté de terroriste tunisien à la gare Saint-Charles à Marseille.
Ce salaud "aurait été remis en liberté à cause d'une saturation du centre de rétention" .....

http://ripostelaique.com/vous-avez-tous-sur-les-mains-le-sang-de-laura-et-mauranne-poignardees-par-un-musulman.html

http://www.europe-israel.org/2017/10/marseille-le-terroriste-aurait-ete-remis-en-liberte-a-cause-dune-saturation-du-centre-de-retention/

Ouverture du procès d’Abdelkader Merah qui se faisait appeler Ben Laden dans son quartier..... (Vidéos)

"L’ambiance s’envenime encore lorsque la mère d’Abdelkader et Mohamed Merah, Zoulikha Aziri, envoie un baiser à son fils depuis la salle avant de rejoindre son banc, déclenchant des réactions d’indignation. «Des insultes fusent», rapporte une journaliste de France Info. «Tas de merde», lance de son côté Samuel Sandler."

http://www.europe-israel.org/2017/10/tas-de-merde-les-insultes-fusent-a-louverture-du-proces-du-frere-de-mohammed-merah-videos/

Ce procès est à craindre!

Écrit par : Patoucha | 04 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

J'oubliais ce lien:

http://www.europe-israel.org/2017/10/rachida-dati-a-une-solution-expeditive-pour-eviter-le-retour-des-djihadistes-lelimination/

Extrait:

- Interrogée lors d’une conférence à Nice, le 30 septembre, Rachida Dati, ancien garde des Sceaux sous la présidence de Nicolas Sarkozy a préconisé sans langue de bois:

«Je sais que ce n’est pas politiquement correct de le dire, mais ceux qui veulent partir en Syrie ou en Irak, non seulement on devrait les laisser partir, mais surtout les empêcher de revenir par tous les moyens dont nous disposons ! Je dis bien par tous les moyens dont nous disposons.»

Et de conclure : «On ne peut plus accepter qu’un pays tout entier, qu’un continent puisse être tenu en joue par des individus déterminés qui n’ont rien à perdre.»

Écrit par : Patoucha | 04 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Vidéo très intéressante d'Aldo Stérone qui explique la culture de la mort et les manipulations de masses par l'Islam dans sa dernière vidéo. Il explique aussi l'incompétence des autorités occidentales à gérer et surveiller les prêches des imams. A visionner.

Écrit par : Riro | 04 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Il n y a pas de loups solitaires car il suffit qu un seul loup dit solitaire commence à hurler que la meute ou la horde des loups se développe rapidement. Toutefois, cette horde ne se met jamais à la queuleuleu par crainte de se faire bouffer le derrière pour l autre collègue, pour dire!. Le pire est quand les pays puissants de ce monde (USA, Otan, UE, Sorros, les monarchies du Golfe, l extrême droite, Erdogan, les néos-nazis, Hollande et Fabius, les fau-cons qui ne sont pas si faux que ça mais de vraies-cons) y sont aussi à l intérieur de cette horde. Qui a fabriqué et soutenu Al Qayda
sauf les USA? Qui a salué le "bon boulot" d Al Nosra/Al Qayda en Syrie sauf Fabius et Hollande? Qui a soigné les Djihadistes d Al Qayda et Daech des ses propres hôpitaux sauf Erdogan et Netanyahu?

Le problème est que les citoyens honnêtes sont involontairement des idiots utiles et qu ils ne voient pas ce dessin multicolor de cette horde. Pire encore est qu on commence à bêler ce qui est la seule chose à ne pas faire. Un vieil adage dit :" Avec les loups il faut hurler ou faire semblant de hurler, bêler est la dernière chose fatale à faire".

Écrit par : Charles 05 | 04 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

@ Riro: est-ce bien celle-ci? Elle date du 3 octobre:

https://www.youtube.com/watch?v=OKidric3HXc

Écrit par : hommelibre | 04 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

@Hommelibre

Oui. C'est bien cette vidéo.

Écrit par : Riro | 04 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).