24 août 2017

Le 11e commandement : « Tu n’offenseras pas ton prochain »

Le discours d’intimidation se répand, comme le montrent les deux exemples du jour. La volonté de faire plier les autres à ses propres règles ne connaît pas de limites. C’était bien la peine de développer la lutte anti-autoritaire en Europe pour voir l’autoritarisme revenir par la bande moralisatrice.

 


sexisme,auchan,pompiers anglais,cochons,pewsey,végan,facebook,offenser,inclusion,napoléonPétarade

Le premier exemple vient de pompiers Britanniques. En février dernier ils avaient éteint un incendie dans une ferme d’élevage de cochons de Pewsey, dans le Wiltshire, à 25 kilomètres au nord de Stonehenge et ses alignements de menhirs. Ils avaient sauvé des flammes dix-huit porcelets et deux truies.

La responsable de la ferme avait promis de leur garder quelques morceaux après abattage. Les pompiers ont donc reçu des saucisses qu’ils ont qualifié de fantastiques. Ils s’en sont ouverts sur leur page Facebook.

Un quarteron de végétariens s’est alors immiscé dans leur plaisir. C’est l’organisation de défense des animaux Peta qui pétarade:

« Ces pauvres cochons n’étaient pas mieux lotis en échappant au feu avant d’y retourner six mois plus tard après avoir subi l’expérience horrible des abattoirs, a déclaré dans un communiqué Mimi Bekhechi, directrice des programmes internationaux de l’organisation. Nous allons envoyer aux pompiers du Dorset et du Wiltshire des saucisses vegans de Linda McCartney pour qu’ils voient combien il est facile d’être de vrais héros pour les cochons - en leur épargnant de souffrir, a-t-elle ajouté. »

 

 

sexisme,auchan,pompiers anglais,cochons,pewsey,végan,facebook,offenser,inclusion,napoléon,Le monde du silence

Il faut croire que cette organisation ne tolère pas ceux qui ne mangent pas comme elle. Elle a incité de nombreux internautes à critiquer les pompiers, suffisamment pour que ceux-ci fassent machine arrière et suppriment leur publication sur le sujet. Ils l’ont remplacée par ces excuses:

« Concernant le récent message sur cette page, nous reconnaissons que cela a pu offenser des gens - nous nous en excusons et c’est pourquoi nous avons retiré le précédent message. »

Offenser serait devenu un nouveau critère de morale publique. « Tu n’offenseras pas ton prochain » pourrait dire un 11e commandement biblique. Offenser n’est pourtant pas illicite. Ni crime ni délit ici. De plus on ne peut savoir par avance si un public sera offensé ou non par des propos.

L’offense devrait être intentionnelle pour être considérée comme un affront fait à d’autres, mais on ne peut offenser simplement en étant soi-même. Sans quoi, si cette idée prenait racines, des hommes se plaindraient d’être offensés par les tenues de certaines femmes, qui devraient alors en bonne logique aller se rhabiller.

Pour n’offenser personne il faudrait donc se taire et ne rien faire. La société incluante et progressiste sera-t-elle la société du silence et de l’inhibition? En tous les cas on constate qu’une petite minorité active peut imposer sa loi au plus grand nombre. Ce n’est pas la démocratie, c’est la dictature d’une minorité. Pour freiner cette tendance castratrice par arme de moralisation massive, il faut au contraire offenser, offenser encore les petits tyrans domestiques.

 

 

sexisme,auchan,pompiers anglais,cochons,pewsey,végan,facebook,offenser,inclusion,napoléon,On ne rigole pas

Le second exemple vient de France.

La chaîne de distribution Auchan a récemment fait imprimer des sacs pour les achats de ses clients. On sait que les sacs de supermarchés servent de supports publicitaires aux magasins qui les vendent.

Auchan a voulu faire de l’humour. Sa nouvelle série de sacs est inspirée de l’iconographie des années 1950. Une femme en chignon, bras levés et tout sourire, crie: Hourra! J’ai la carte de crédit de mon mec!

Référence probable à l’époque où, selon le Code Napoléon, les femmes mariées ne pouvaient ouvrir un compte en banque sans l’accord du mari. Ce qui ne touchait qu’une infime fraction de la société: la bourgeoisie, qui avait les moyens d’ouvrir des comptes.

Pourtant on a assisté à une levée de boucliers féministes contre ce sac jugé sexiste. Quoi de sexiste à faire de l’humour sur un épisode du passé? Rien à mon avis. On en fait bien sur Jules César, Jésus, Napoléon. On aime ou non mais il n’y a pas de quoi fouetter une chatte. Ce n’est pas l’avis des dames patronnesses qui défendent la supposée bonne morale. Même le Secrétaire d’État chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, s’est fendue d’un tweet:

« 1907: les femmes mariées peuvent disposer librement de leur salaire. Juste un siècle et une décennie de retard… »

Bon, alors c’est 1907, ou suite à la loi de 1965? On ne sait plus. Et la réalité populaire était bien différente: dans les campagnes de nombreuses femmes tenaient la bourse du ménage. Quant aux hommes, ouvriers et paysans, jusque dans les années 1960 ceux qui qui disposaient d’un compte étaient rarissimes.

Auchan a retiré ses sacs. La société glisse lentement vers d’anciens modèles dictatoriaux, assez lentement pour que l’on adhère sans rechigner aux ordres relayés par les réseaux « asociaux ».

Offenser les moralistes à deux sous deviendra-t-il une pratique d’hygiène mentale? Allez, vive les beignets d’insectes et les cartes de crédit de nos meufs!

 

 

 

 

11:41 | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : sexisme, auchan, pompiers anglais, cochons, pewsey, végan, facebook, offenser, inclusion, napoléon | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

ces dames veulent tout régenter, l'énorme visibilité quelles ont depuis plusieurs décennies, c'est à ça le résultat !!!

http://www.lepoint.fr/monde/la-peta-refuge-ou-abattoir-22-03-2013-1644462_24.php

Écrit par : leclercq | 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

http://www.petatueanimaux.fr/trial

Écrit par : leclercq | 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

Les féministes n'ont rien compris du message délivré par le sac Auchamp. En fait il signifie : hourra, j'ai entubé mon mec ! J'ai le pouvoir, tout le pouvoir. Je suis sûr que toutes les femmes l'auront compris ainsi...
Mes échanges avec "patoucha", femme juive d'un âge certain, me font penser que cette mentalité de la culpabilité date de 1945. A partir de là, tout le monde était jugé "antisémite" pour un oui ou un non et devait payer, casquer, cracher au bassinet. En Allemagne après guerre, si vous étiez juif, vous pouviez absolument tout vous permettre, selon ce que m'a raconté un collègue allemand très vieux et très cultivé. Un accident de voiture entre un Juif et un Allemand ? Pas besoin d'enquête, le coupable est évidemment l'Allemand. Relisez ces échanges avec patoucha sur le caractère "antisémite" de C.G.Jung...
Les pauvres du Tiers-Monde n'ont fait que suivre la tendance...

Écrit par : Géo | 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

@Leclercq elles déraillent complètement !

Écrit par : lovejoie | 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

@ lovejoie

lis Adieu Mademoiselle, la défaite des femmes. d'eugénie Bastié, elle explique très bien le déraillement féministe, leur contradictions.

Écrit par : leclercq | 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

http://www.lesinrocks.com/2016/10/01/actualite/feminisme-selon-eugenie-bastie-11868573/

Le néoféminisme a un côté dogmatique, tatillon et fatigant, dont on doit interroger l’efficacité concrète. On a eu trente ans de féminisme, est-ce que ça a vraiment été efficace ?

Écrit par : leclercq | 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

"On a eu trente ans de féminisme, est-ce que ça a vraiment été efficace ?" C'est comme vouloir enfoncer une porte qui est déjà ouverte depuis 30 ans.

Écrit par : Ben Palmer | 24 août 2017

Ceux qui souffrent de la malédiction d'avoir de la mémoire se souviendront de celui et ceux qui ont été les premiers à Genève à faire usage de cette notion pour faire taire toute critique et empêcher tout débat concernant l'idéologie qui leur était chère.
A l'époque ce n'étaient pas les féministes, tout au contraire.

Écrit par : Mère-Grand | 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

Mère-Grand@ Et pour les non-Genevois, que doivent-ils comprendre ? Tout le contraire des féministes, je ne vois pas de quoi il s'agit...

Écrit par : Géo | 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

@Géo
Il faut remonter à l'époque où la représentation de la pièce de théâtre "Le Fanatisme ou Mahomet le Prophète" de Voltaire a été déprogrammée à Ferney Voltaire en 1993. Vous trouverez les détails sur le Web en tapant "Die Genfer Affäre Mahomet" ou "Culture. Voltaire, Mahomet et les voitures brûlées".
C'est alors que les plus connus parmi les défenseurs genevois de la foi musulmane ont utilisé (peut-être une des premières fois publiquement) l'argumentation fondée sur la l'offense à la sensibilité musulmanes qui s'est tout de suite révélée aussi "porteuse" que plus tard le terme d'islamophobie.
Cela explique ma référence au féminisme, dont ces êtres particulièrement sensibles ne se préoccupaient pas particulièrement.

Écrit par : Mère-Grand | 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce rappel. En fait, on retombe dans le sujet des statues déboulonnées. Ce qui me sidère, pour ma part, c'est le rôle offert dans les médias aux déboulonneurs. Les végans ne représentent qu'une part infime de la population, leur idéologie est visiblement complétement à côté de la plaque et pourtant, ils occupent toute la place dans nos médias officiels, payés par notre redevance.
Les cinglés sont au pouvoir. Cela va durer jusqu'à quand ?

Écrit par : Géo | 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

On donne trop d'importance aux réseaux sociaux! À QUI la faute!?

Écrit par : Patoucha | 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

Géo: bien vu, sur le message du sac Auchan.

Écrit par : hommelibre | 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

"patoucha" femme juive..."

"géo", un nostalgique du nazisme, s'enfonce tous les jours un peu plus - sans s'en rendre compte...Alzeimer? dans la haine des juifs.
Attention, géo, de vous étouffer un jour en le prononçant!

Jésus le juif! La Bible a donné naissance au deuxième Testament! Les premiers chrétiens sont des juifs convertis! Naissance de l'antisémitisme chez Les bigots nationalistes! Quel paradoxe?!

Quelle misère! Pauvre géo!

Écrit par : Patoucha | 27 août 2017

Répondre à ce commentaire

Patoucha@ "géo", un nostalgique du nazisme" Est-ce que vous savez ce que vous écrivez ? Quelle misère ! pauvre patoucha !
Restons-en là. Et tant pis pour vous...

Écrit par : Géo | 27 août 2017

Répondre à ce commentaire

C'est bien ce que j'allais vous dire! Sans plagier......

Bon vent! Un mauvais, risque de vous faire tomber du piédestal dans lequel vous vous êtes mis!

Écrit par : Patoucha | 27 août 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).