01 août 2017

« Paris, Texas » : mort de Sam Shepard

Sam Shepard, c’est un rôle marquant dans L’étoffe des héros. Mais c’est surtout l’écriture du scénario de Paris, Texas, le film lumineux de Wim Wenders palme d’or à Canne en 1984.

 


sam shepard,wim wenders,paris texas,kinski,stanton,palme d'or,Paris, Texas, a marqué les esprits. Par les images très fortes. par l’histoire de cet homme silencieux errant à la recherche de son passé. Par la présence et la grâce des acteurs: Harry Dean Stanton, Nastassja Kinski et Dean Stockwell. Ils donnent à ce film étrange et pénétrant, une lumière humaine, une proximité si attachante.

 

La grâce de l’actrice, qui reconnaît son mari derrière la vitre sans tain du peep-show où elle travaille. Lui, dans le rôle de Travis, ne sait pas comment parler. Alors il lui raconte leur histoire, derrière la vitre, par le téléphone du client, et Jane le reconnaît sans le voir.

sam shepard,wim wenders,paris texas,kinski,stanton,palme d'or,

 

Cette scène du peep show où le couple tente de retrouver un fil, est restée gravée dans ma mémoire, à cause de la tendresse des personnages, à cause de cette quête exprimée si simplement et de ce dialogue sensible et profond entre ces deux destins qui se retrouvent.

 

En hommage à l’auteur et à celles et ceux qui ont fait de ce film une vallée de grâce au-delà des larmes, et au musicien Ry Cooder, deux extraits:

 

 

 

Paris, Texas, la scène d’ouverture dans le désert:

 

Paris, Texas, la scène du peep show (je ne l’ai pas trouvée en français, le texte anglais est également inscrit en sous-titres:

 

 

Sam Shepard:

sam shepard,wim wenders,paris texas,kinski,stanton,palme d'or

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08:38 Publié dans Art, Art et culture, Poésie | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : sam shepard, wim wenders, paris texas, kinski, stanton, palme d'or | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Très bel hommage !

L'écriture de Sam Shepard ici souligne bien la profondeur simple de la complexité humaine qu'il fait exister dans les grands espaces intemporels. Le slide de Ry Cooder lui fait un écho naturel.

Écrit par : aoki | 01 août 2017

Répondre à ce commentaire

Sacré bel homme!

Qu'il repose en paix!

Écrit par : Patoucha | 01 août 2017

Répondre à ce commentaire

@ Aoki:

"Paris, Texas" fait partie des quelques films qui m'ont le plus marqué.
Anecdote: le groupe Texas a pris son nom en hommage au film.

Écrit par : hommelibre | 01 août 2017

Répondre à ce commentaire

Ce soir je suis encore plus orphelin !
J'ai adhoré "true west",
Merci pour la nouvelle : elle m'a fendu le coeur, mais la vie continue.

Écrit par : Alain Robert | 01 août 2017

Répondre à ce commentaire

Je ne savais pas que Sam Shepard avait écrit le scénario de ce film en effet cultissime. Après Claude Rich et Jeanne Moreau, c'était à prévoir qu'une autre célébrité disparaîtrait. Étrangement, il semble que cela aille toujours par trois. Trois excellents acteurs qui s'en sont allés en tout cas.

Écrit par : Kad | 02 août 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).