16 avril 2017

Uppercut

Parler de l’origine presque sans le dire. Parler d’où nous venons, de cette obscurité feutrée où l’on s’édifie en secret. Parler de ce voyage hors de l’obscurité, et de l’éblouissement.

 


femmenaissance.jpgNaître, vivre! Parfois brûler dedans.

Recommencer, jusqu’à l’accomplissement. Surrection, résurrection. Naissance et renaissance.

 

 

Aujourd’hui, un nouvel extrait de mon album Contre-Courant:

« Uppercut ».

Comme pour les quatre précédents extraits il s’agit d’un clip fait maison. Sa principale fonction est d’être un support pour faciliter la diffusion et le partage sur internet.

 

Cela commence en linéaire et se termine par l’envol de la guitare dÉric Miller, arrangeur de mon album.

 

 

 

 

Album Contre-Courant

Disponible sur le site www.hommelibre.ch

CD en vente à la librairie Plain Chant, disquaire, 40 rue du Stand, 1204 Genève. et à la FNAC de Fribourg. Qualité la meilleure.

 

Version numérique mp3 en ligne :

– sur Apple Music, chercher Contre-Courant Goetelen (chaque titre peut être acheté séparément);

– sur Amazon.

 

 

Contre-Courant-cover2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:36 Publié dans Art et culture | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : uppercut, contre-courant, album, john goetelen | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

C est très beau ce Contre-Courant, autant les Paroles que la Musique que les Images! Sincèrement, un petit saut à la Rue du Stand ou même à Fribourg* vaut la peine :). Chapeau bas.
Charles 05.

*Au cas où, la FNAC à Genève (ou n importe quelle autre FNAC en Suisse) peut lui faire venir des commandes depuis Fribourg!

Écrit par : Charles 05 | 16 avril 2017

Merci Charles 05. Et bonne suggestion pour la FNAC!

Écrit par : hommelibre | 16 avril 2017

Bonjour Homme Libre et bravo pour le choix de la chanson du moment.

Se relever et retrouver de la douceur, retomber, le chemin de la vie, un très beau texte.

Bon lundi pascal, le soleil brille, pas de fauve à l'horizon ce matin;-)

Écrit par : colette | 17 avril 2017

Bonjour Colette,

J'y pensais pendant la semaine, j'ai réalisé que c'était un moment juste pour cette chanson – même si je ne l'ai pas écrite précisément dans cette intention: je voulais aborder la naissance sous un angle inhabituel.

Naissance, renaissance, la symbolique se retrouve dans cette fête chrétienne.


Bon lundi à vous aussi. Ici aussi, grand soleil, mais frisquet. Pas de fauve non plus – j'ai quand-même aperçu un renard sous mes fenêtres en fin de nuit vendredi. Mais il y a plus féroces comme fauves!
:-))

Écrit par : hommelibre | 17 avril 2017

Les commentaires sont fermés.