26 février 2017

Le loup misogyne contre le canari égalitaire

Le canari c’est Twitter. Le loup c’est le loup. Le Matin dimanche rappelle que le loup tue parfois des humains. Plus de femmes que d’hommes. Ah ça, le loup serait-il misogyne?


loup05-grimaud.jpgFaibles femmes ?

C’est un professeur de l’Université de Caen qui l’écrit: Jean-Marc Moriceau. Ce prof d’histoire a fouillé dans les registres des églises d’avant la révolution française. Beaucoup d’événements étaient consignés par les prêtres. Dont les attaques dues au loup.

Et contrairement à ce qui se dit aujourd’hui, le loup attaque parfois les humains. Du moins en ces temps passés, car aujourd’hui il n’y a pas d’attaque malgré le retour du canidé.

Et qui, dans quel ordre de préférence, attaquait-t-il?

« Des enfants entre 6 et 15 ans, qui gardaient des troupeaux de vaches au abords des forêts. Ensuite les femmes, les gens malades, les gens âgés. Il y a très peu d’hommes en bonne santé qui ont été tués par des loups. »

Classer les femmes dans la catégorie des « âgés, malades »? Alors que les hommes sont dans la catégorie des épargnés? Salaud de loup! De là à hurler sous la lune que les femmes sont plus faibles que les hommes… Sauf Hélène Grimaud (image 1), la très talentueuse pianiste qui élève des loups aux États-Unis.

Heureusement le canari vient à leur secours en rétablissant l’égalité entre les sexes. En effet Twitter a été ausculté par un groupe, Demos, de l’Université du Sussex, pendant plusieurs semaines au début de 2016. Le résultat est là.

 


vulgaire01.png50-50

« Ils ont étudié l’occurrence des menaces de viol ainsi que des mots pute et salope sur Twitter, considérés comme des marqueurs forts de sexisme. De janvier à février, ils ont pu repérer 10 000 tweets sexistes, dont 12% contiennent des menaces de viol explicites. Et c’est là que le bât blesse : 50 % de ces tweets ont été écrits par des femmes. Les dirigeants de l’étude ont même découvert que 8 des 10 comptes les plus injurieux et abusifs à l’égard des femmes étaient tenus... par des femmes. Et comme si cela ne suffisait pas, ils ont également noté un fait très dérangeant : Les femmes sont de plus en plus enclines à développer un langage utilisant les mêmes termes qui ont été, et sont toujours, utilisés pour les dénigrer. »

Putain de bordel de merde! Non mais, chier, quoi! De plus en plus de femmes deviennent aussi vulgaires et sexistes que certains hommes (décidément, si elles nous prennent même la vulgarité, il ne nous restera plus rien).

Mais au moins cette étude montre que le concept d’égalité a bien avancé. 50-50: on ne pouvait pas faire mieux! Et c’est peut-être pour la bonne cause: une étude avait en son temps pointé le fait que dire des mots vulgaires était bon pour la santé et renforçait le sex-appeal.

Mais alors, pourquoi les Gorgones françaises au pouvoir ont-elles lancé une campagne contre le sexisme en ne désignant que les auteurs hommes? Bah, ça doit être une habitude venue du temps où les femmes disaient des hommes: « Tous des cochons, tous des salauds, tous des lâches, tous des menteurs, tous infidèles, tous violents. » Mais où l’on n’appelait pas encore cela du sexisme.

 

 

loup01.jpeg

 

 

 

 

15:41 Publié dans Féminisme, Humour, société | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Pour ma part, je trouve que ce livre est déjà en soi une révolution dans le domaine de la contre-intoxication maléfique des bien-pensants. Ceux qui nient le fait que les loups ont tué des humains, et dieu sait s'ils sont aussi nombreux que ceux qui nous bassinent avec saint Réchauffement climatique, se font traiter avec raison de négationnistes. Cela veut dire qu'à peu près tout le cheptel universitaire romand est négationniste. Parce que chez eux, le dogme absolu, c'est que jamais un loup n'a attaqué et n'attaquera un humain. Telle est aujourd'hui la connerie universitaire à ma connaissance.
Alors laissons tomber les bonnes femmes un moment, on sait ce qu'elles sont et donc, hein...

Écrit par : Géo | 26 février 2017

Répondre à ce commentaire

"Les femmes sont de plus en plus enclines à développer un langage utilisant les mêmes termes qui ont été, et sont toujours, utilisés pour les dénigrer. »"

j'ai eu droit au même style sur le forum de marine le pen.

j'ai sois disant provoquer, en osant donner une version différente de la version féministe "sur l'affaire jacqueline Sauvage"

j'ai fait une intrusion dans le forum des amis de marine le pen, conclusion pas de remise en cause du bourrage de crane médiatique, intolérance d'une modératrice "blanche d'Issy"

http://www.partisansmarine.com/t25430-enfants-violents?highlight=enfants+violents

la réponse quelle fait c'est à ce que j'ai écrit quelle a supprimer, donc aucune aptitude au dialogue, je lui ai pourtant mis une video d'Eric Zemmour qui serait le futur ministre de la culture de Marine "voeux de marine"

https://www.youtube.com/watch?v=JHxLV-FsUl0

à propos de Jacqueline Sauvage insulté par Chtimi54, mes écrits ont été supprimés cause provocation de ma part conclusion de blanche d'issy.

dans ce sujets, mes écrits supprimés aussi.

http://www.partisansmarine.com/t23701-equite-entre-hommes-et-femmes?highlight=%C3%A9quit%C3%A9

pourtant ce genre d'inepties n'émeut personne.

"Plus surprenant, en Europe, la France, l’Allemagne ou l’Italie possèdent également des lois qui empêchent la gent féminine d’exercer à loisir certaines activités. En France, les femmes n’ont par exemple pas le droit de porter des poids supérieurs à 25 kilogrammes ou de transporter des poids de plus de 45 kilogrammes... avec une brouette."

http://www.partisansmarine.com/t27334p100-incidents-a-aulnay-sous-bois-theo?highlight=th%C3%A9o

il reste quelques uns de mes écrits dans ce sujet, mais plus les textes ni les liens.

celui là il est obnubilé par les sois disant combattantes Kurdes.

http://www.partisansmarine.com/t27274-hommage-aux-braves-jeunes-femmes-kurdes-en-premiere-ligne-contre-daesch?highlight=kurdes

évidement comme d'habitude tous mes écrits sont supprimés.

strictement rien trouvé sur Internet par rapport à cette affirmation.

"A Kobané mais aussi dans les villages menacés par l'E.I., ces combattantes se sont particulièrement distinguées. Ces femmes redoutables ont repoussé pendant cinq mois à Kobané, de nombreuses attaques islamistes, au prix de nombreuses pertes. Leur réputation a fait le tour du monde."

Écrit par : leclercq | 26 février 2017

Répondre à ce commentaire

http://www.partisansmarine.com/t26217-jacqueline-sauvage-reste-en-prison?highlight=jacqueline+sauvage

dans le lien on voit tout de suite le style Chtimi54

Écrit par : leclercq | 26 février 2017

Répondre à ce commentaire

On imagine volontiers que les loups attaquaient (et s'en prennent encore et toujours) plus aisément à des personnes de petite taille ou faibles, malades. À des imprudents ou inconscients du danger...

On imagine aussi que les hommes sortaient pêcher ou chasser, travailler aux champs à plusieurs, armés de bâtons ou d'autres armes défensives.
Que les femmes s’éloignaient moins des maisons et ne se méfiaient pas autant ou étaient seules...bref, il faudrait que les lieux et circonstances soient précisés, mais l'article le fait sans doute.

Bonne semaine HL.

Écrit par : colette | 27 février 2017

Répondre à ce commentaire

L'histoire du "Petit Chaperon Rouge" avait un objectif pédagogique certain.
Elle apprenait en premier lieu aux enfants à se méfier du vrai loup.
Peut-être même aux parents à ne pas envoyer leurs enfants seuls en forêt.

Il y a énormément de versions, dont celle des frères Grimm, bien connue.

Souvent, on omet la conclusion de Perrault :

"On voit ici que de jeunes enfants,
Surtout de jeunes filles
Belles, bien faites, et gentilles,
Font très mal d’écouter toute sorte de gens,
Et que ce n’est pas chose étrange,
S’il en est tant que le Loup mange.
Je dis le Loup, car tous les Loups
Ne sont pas de la même sorte ;
Il en est d’une humeur accorte,
Sans bruit, sans fiel et sans courroux,
Qui privés, complaisants et doux,
Suivent les jeunes Demoiselles
Jusque dans les maisons, jusque dans les ruelles ;
Mais hélas ! qui ne sait que ces Loups doucereux,
De tous les Loups sont les plus dangereux."

Dans cette version, il y a donc une morale, une avertissement spécial pour les belles jeunes filles ! ;-)))

Écrit par : Calendula | 27 février 2017

Répondre à ce commentaire

Colette:

En effet, blague à part, il y a des raisons à cela, et des circonstances.
Et aujourd'hui les enfants ne gardent plus les troupeaux. Ils vont à l'école.
Bonne journée.


Calendula:

Merci pour cet extrait. Le côté pédagogique ne doit pas marcher sur toutes les belles jeunes filles: certaines aimeront les "bad wolves"...
:-))

Écrit par : hommelibre | 27 février 2017

Répondre à ce commentaire

"...il ne nous restera plus rien)."

Et le culot de prendre des pseudos masculins....

"que le loup tue parfois des humains. Plus de femmes que d’hommes."

Sans doute pour une manif féministe afin d'autoriser les tirs sur les loups. En somme un avant-goût... n'est-ce pas comme cela que procède la presse?

Écrit par : Patoucha | 27 février 2017

Répondre à ce commentaire

@ Colette

les loups sont peut-être moins cons que les féministes ils se sont rendu compte que les hommes étaient plus forts physiquement que les femmes.

Écrit par : leclercq | 27 février 2017

Répondre à ce commentaire

@ hommelibre

" car aujourd’hui il n’y a pas d’attaque malgré le retour du canidé."

"En Europe de l’ouest seuls 3 épisodes d’attaques ont été rapportés au cours du 20ième siècle (1959, 1974 et 1975). Ils sont tous survenus en Espagne dans la région de la Gallice, région agricole où les loups se nourrissent essentiellement sur les proies domestiques et les décharges. En tout, huit personnes (dont sept enfants) ont été attaqués, quatre enfants sont morts."

http://www.buvettedesalpages.be/2006/12/attaques_loups.html



" Et il trouve évidemment que le loup disant sain s'attaque aux enfants et femmes bergères, essentiellement l'été, tandis que les actes d'église mentionnant le loup enragé, s'attaquent à hommes et femmes tout ages, métier et saison confondue."

Écrit par : leclercq | 27 février 2017

Répondre à ce commentaire

Comme d'habitude, il faut reconnaître que "homme libre" a beaucoup d'humour et qu'il sait choisir ses illustrations. La "misogynie" des loups a été expliquée de façon rationnelle dans les commentaires. On ne peut donc pas accuser ces animaux de sexisme.
Par contre, "homme libre" a soulevé un sacré lièvre en signalant que l'on a découvert que la moitié des tweets misogynes étaient écrits par des femmes. Il se demande alors pourquoi les féministes françaises accusent seulement les hommes. Si l'on en croit le "Ministère des droits des femmes", 100 % des femmes ont été ou seront, au cours de leur vie, harcelées et agressées dans les transports en commun. Or, l'essentiel de ces actes est verbal et non physique. On peut donc penser que près de 50 % des remarques et insultes sexistes envers les voyageuses, viennent des femmes elles-mêmes. Quelle révélation pour ceux que la pensée unique a formatés.

Écrit par : Henri | 28 février 2017

Répondre à ce commentaire

Cher hommelibre,

- « la moitié des tweets misogynes ... » (Henri)
- « 100 % des femmes ... » (Henri)
- « 50 % des remarques ... » (Henri)

Pfff! Ce métier de liseur-diseur-interprétateur-prédicteur de statistiques, c'est vraiment un métier de dingue !

Moi je dis toujours, les statistiques, faut les garder pour prédire les résultas des matchs de foot et les tirages des euromillions, et pour prédire quand l'astéroïde tueur nous fera oublier tous nos problèmes de prédictions.

Pour les autres utilisations, même quand les chiffres et les additions et les soustractions jouent et sont été vérifiés par ordinateur, personne n'est jamais d'accord sur ce qu'ils veulent dire.

Écrit par : Chuck Jones | 28 février 2017

Répondre à ce commentaire

L'Homme est lui-même un loup pour l'Homme. Oserais-je dire le pire prédateur pour lui même ?

Écrit par : monde de merde | 28 février 2017

Répondre à ce commentaire

Tout à fait d'accord surtout avec le pseudo

Écrit par : Patoucha | 05 mars 2017

Très intéressante lettre de lecteur dans le matin-dimanche, signée R.Arlettaz, prof à Berne et spécialiste du loup. Qui remet totalement en question le livre de Moriceau "qui n'est pas un scientifique" et donc n'a pas le droit à la parole, ou plutôt dont la parole est sans valeur.
Exactement le même comportement qu'à propos du saint Réchauffement, l'aubaine des scientifiques pour se valoriser à bon compte...

Écrit par : Géo | 05 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Pour apporter une nuance : Dans ma région, les attaques de la vouivre et les sauvetages d'enfants par la dame verte étaient aussi consignées par les curé de village. Faut pas prendre ça trop au sérieux non plus

Écrit par : Cyril | 06 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).