02 février 2017

Affaire Fillon : l’avis d’un ancien attaché parlementaire

François Fillon est dans la tourmente. L’attaque subie à trois mois de la présidentielle ne peut être fortuite. Les faits reprochés – et dont en l’état rien ne dit qu’ils recèlent une fraude  – datent de presque deux décennies.


fillon-10-ec8f2.jpgL’effet de cette attaque est là: FF chute dans les sondages. Une chute verticale. Après cela, s’il est innocenté, le mal sera fait. C’était le but probable: déblayer le terrain et éliminant le candidat le plus susceptible de gagner.

La question du travail avec un conjoint ou avec des membres de sa famille n’a rien d’exceptionnel. De nombreux indépendants le font, je l’ai fait également, avec satisfaction, dans le cadre de ma petite entreprise. Bien sûr il s’agit ici d’entreprise privée, alors que le député Fillon manie de l’argent public.

Cela ne change rien au fait que la collaboration de couple peut être un vrai poste pour soutenir un élu. Je reprends ci-après quelques lignes écrite sur sa page Facebook par Vincent Goyet, qui fut assistant parlementaire pendant plusieurs années.

 

« Mais quel travail a donc bien pu réaliser Pénélope Fillon ? Sans doute un travail de petite main pour un grand nombre de courriers reçus au domicile (François Fillon n'avait pas de permanence parlementaire en circonscription). Un soutien logistique également. Un travail de conseil, relecture (c'est ce qui semble ressortir de la bouche de l'avocat de François Fillon). Un travail de représentation, aussi, accompagnant son mari, ou se substituant à lui quand il n'était pas disponible. (…)

Certains s'étonnent aussi que Pénélope Fillon n'avait pas de badge pour accéder à l'Assemblée, ni d'adresse e-mail personnalisée. J'ai travaillé durant 5 ans à l'Assemblée (entre 2002 et 2007), j'avais évidemment un badge pour accéder à mon lieu de travail, mais ce n'était pas le cas de tous mes collègues de circonscription. Je n'ai par ailleurs jamais eu d'adresse e-mail professionnelle à mon nom : j'ai toujours utilisé l'adresse des parlementaires pour lesquels j'ai travaillé. (…)

Mais alors, pourquoi Pénélope Filllon a-t-elle dit qu'elle ne travaillait pas et ne s'était jamais mêlée de politique ? Peut-être simplement parce qu'elle ne considérait pas son action comme un travail, mais comme un engagement aux côtés de son mari. Il n'empêche que si elle n'avait pas été là, toutes les tâches qu'elle a accomplies auraient dû l'être par quelqu'un d'autre. En outre, un attaché parlementaire ne fait pas de politique : il travaille dans le domaine politique, mais c'est le parlementaire qui fait de la politique. Pas ses collaborateurs. Enfin, de la part de celle qui était la conjointe d'un parlementaire puis d'un ministre, il aurait été désobligeant de se présenter simplement comme "l'assistante". Pour des raisons évidentes, Pénélope Fillon ne s'est manifestement jamais considérée comme telle. »

 

bayroumineur-300x300.jpgL’ancien assistant parlementaire ajoute qu’il est très surpris de la rapidité du déclenchement de l’affaire:

« - le mercredi 25 janvier, le Canard Enchaîné publie un article

- le jeudi 26 janvier, le Parquet national financier ouvre une enquête judiciaire

- le vendredi 27 janvier, ce même parquet auditionne plusieurs témoins

Une vitesse absolument stupéfiante !

Pour rappel, le parquet national financier a été créé par Christiane Taubira en 2014, qui y a placé ses amis… »

 

Tout cela est discutable bien sûr. En attendant le candidat est profondément atteint et ses chances de simplement participer sont aujourd’hui faibles. Le temps joue contre lui et contre sa famille politique.

Ce qui fait probablement le bonheur d’Emmanuel Macron! Et peut-être celui de François Bayrou, vieux cheval de trait de retour sur scène. Sa seule chance un jour d’être peut-être président serait cette lucarne d’incertitude qui est ouverte en France.

 

 

16:01 Publié dans Philosophie, Politique | Lien permanent | Commentaires (28) | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Dans cette lecture des faits la rapidité de la justice pourrait être le meilleur atout de François Fillon, puisque cela lui permettra de faire valoir sa défense rapidement également.

Mais de ce côté là, cela ne fonctionne pas vraiment pour l'instant. Brouillon contradictoire il a l'air de s'enfoncer. Alors laissons faire la justice rapidement c'est sa meilleur chance de se sauver ... s'il y a lieu ...

On peut retenir que son épouse a été rémunérée à un taux bien au-delà ce ce qui est toléré par l'usage, alors que le travail soit fictif ou non, cela fait beaucoup de mal à son projet de liquider 500'000 postes de fonctionnaires pour faire des économie.

Maintenant pour faire bonne mesure, il serait juste de sortir tous les cadavres des placards des autres candidats et voir si la justice se montre aussi pressée de rentrer en matière. Cela n'a pas l'air d'être le cas pour la plainte de députés contre Emmanuel Macron pour son usage des frais à Bercy.

Écrit par : aoki | 02 février 2017

Répondre à ce commentaire

Ce n'est même plus une question judiciaire, c'est une question politique. Fillon n'a plus aucune crédibilité pour promouvoir son programme. La plupart de ceux qui auraient aimé voter pour lui sont extrêmement déçus (je reviens de trois semaines en France). Actuellement, il est encore à égalité avec Macron et demain, il sera en 3ème. Donc un 2ème tour MLP contre EM s'il persiste. Et dans cette configuration, MLP présidente ? Parce qu'EM, c'est un fantasme, un avatar, un ectoplasme. Les gens ne votent pas pour les ectoplasmes...

"Vous imaginez tante Yvonne assistante à l'Elysée ?" Charline Vanhoenacker

Pauvre Fillon, il n'a pas touché le fond (les fonds, oui...).

Écrit par : Géo | 02 février 2017

Répondre à ce commentaire

Le lien suivant a été censuré par Hélène Richard-Favre (sous un prétexte futile):
https://www.youtube.com/watch?v=rp38dYpE4Dk
Pour gouverner, il ne suffit pas d'être élu président. Il faut une majorité parlementaire. Et c'est le premier ministre issu de cette majorité qui est le chef du gouvernement. Le président devient une potiche ou à peu près. Or, même si Macron est élu, il n'aura pas une majorité parlementaire. A moins de rallier une majorité de LR. Allez savoir si la soupe est bonne! En outre Macron est une potiche déjà maintenant porté par des intérêts certains. Les Français ont la mémoire très courte, Fillon, Macron...

Écrit par : Charles | 02 février 2017

Répondre à ce commentaire

Géo, vous croyez encore aux sondages à votre âge?
"Pauvre Fillon, il n'a pas touché le fond (les fonds, oui...)."
Excellent!
"Parce qu'EM, c'est un fantasme, un avatar, un ectoplasme."
Génial!
Il paraît qu'il suffit d'aller voir sur FB et de comparer l'ectoplasme avec Mélenchon.

Écrit par : Charles | 02 février 2017

Répondre à ce commentaire

Dans cette affaire à multiples questions :
. crédibilité des accusations du Canard enchaîné et "éthique" de ce canard : allez voir les conclusions des grandes "révélations" passées, qui ont surtout contribué à salir une personnalité en passe de se présenter, voire à mener Bérégovoy au suicide.
. Attachement au candidat : un commentaire parle de déception de ses électeurs. Comme d'habitude, cette affirmation n'a pas fait le tour de tous les électeurs. Pour ma part, au jour d'aujourd'hui, j'attends encore la défense du candidat et je suis indignée par les plans B soulevés par les LR : suis-je un pion sur un échiquier pour aller voter ensuite Baroin ou Juppé ? ! Mon choix aux primaires pour Fillon est donc interchangeable ? !
. Défense de François Fillon : il faut qu'elle se fasse plus ajustée et plus percutante.Car j'y crois encore.

Écrit par : de Verneuil | 02 février 2017

Répondre à ce commentaire

Toute cette affaire offre un excellent plaidoyer en faveur des épouses et mères qui devraient être rémunérées pour tout le travail invisible qu'elles font et qui permet à leur mari d'être député ou ministre ou président. Il suffit de regarder la série télé Borgen pour comprendre que quiconque prétend avoir une activité politique doit pouvoir compter sur une épouse ou au minimum sur une nanny (qui sera rémunérée au contraire de l'épouse).

Et comme le dit un commentateur ci-dessus, il faudrait éplucher systématiquement tous les hommes et femmes politiques, il y a en a certainement plus d'un qui fait profiter sa famille de la manne publique.

Écrit par : Arnica | 02 février 2017

Répondre à ce commentaire

"Bérégovoy au suicide."
Vous confondez avec Boulin.
" j'y crois encore."
Bon courage. L'espoir fait vivre.

Écrit par : Charles | 03 février 2017

Répondre à ce commentaire

En tant que citoyen et électeur, je dois choisir un des candidats pour président, je trouve extrêmement désagréable qu'on se retrouve soudain privé de choix à une si petite distance du jour J.

Si le candidat Fillon avait commis un délit qui mérite condamnation, pourquoi ne pas l'avoir interpellé dès qu'il eut cessé d'être député, ensuite d'être ministre et premier ministre? De cela, il y a plus de cinq ans.
Pourquoi a-t-on si longtemps attendu?
Pourquoi juste au milieu de sa campagne présidentielle?
S'il ne s'était jamais porté candidat, aurions nous eu les même honneurs?

Dans les faits, le processus enclenché a sciemment privé le candidat de tout moyen de défense.

Il semble que la presse française soit polluée par l'école américaine dont le cas Strauss-Khann devait inaugurer les nouvelles mœurs journalistiques.

Le Rédacteur en chef du Canard Enchaîné disait posséder documents, indices et révélations sur le candidat Fillon depuis plus de trois ans et qu'il avait déjà commencé à faire ses recherches...
D'autre part, le même rédacteur en chef du Canard prenait un malsain plaisir à mettre ses collaborateurs au parfum sur son pouvoir de faire tomber quiconque qui viserait un sommet, le moment venu.
C'est digne d'un "Nervi" de bandes mafieuses!

Fillon n'est pas mon candidat, mais tout de même, je trouve sidérant qu'on puisse tolérer qu'un prédateur se poste à l'affût et qu'il puisse frapper sans sommation. Quel que soit le candidat, cette méthode est abjecte.

Pour éviter que les journalistes ne cannibalisent la société et ne se pourrissent eux-même sur pied, la charte éthique ne suffisant plus, il faudrait des lois qui limitent le champs et le temps d'actions. Après un temps T, les charges deviendraient irrecevables.
C'est une affaire correctionnelle (pas criminelle), le temps pour une prescription est concevable.

Écrit par : Beatrix | 03 février 2017

Répondre à ce commentaire

"C'est digne d'un "Nervi" de bandes mafieuses!"
Ce nervi prétend publier les documents quand ils sont en sa possession. Il oublie que ceux qui les lui fournissent ont eux un objectif politique et qu'ils ne les fournissent pas n'importe quand...

Écrit par : Géo | 03 février 2017

Répondre à ce commentaire

Exact Géo, "Il oublie que ceux qui les lui fournissent ont eux un objectif politique et qu'ils ne les fournissent pas n'importe quand..."
Comme je l'avais fait remarquer quelque part sur cette plateforme, l'ennemi est dans son dos et dans l'ombre. Il est dans son propre camp. Il frappe là où ça fait mal, et toujours caché.
L'adversaire a un avantage pour soi, d'être en face et à découvert.
Face à un adversaire, on accepte mieux d'être perdant parce que le duel est à armes déclarées et il y a mise en demeure de devoir se défendre et la confrontation porte sur des objets à emporter qui sont communs (idées et politiques) à tous.

On pourrait très bien mettre quelqu'un à l'examen judiciaire sans avoir à l'annoncer en grande pompe pendant la campagne. La mise en examen peut très bien avoir lieu plus tard, que le candidat soit élu ou pas. Il n'y a de risque de fuite du personnage. On devrait distinguer ces deux procédures et ne pas répercuter l'une sur l'autre. Il n'y a rien qui presse si l'on part de l'idée que ce genre de délit n'est pas prescriptible.

Dans le cas de François Fillon, où est la sérénité pour l'instruction?
La presse si bavarde, en lieu et place des tribunaux, a déjà décidé de sa condamnation!
Il y a là, un début de pourrissement des institutions!

En se servant du moralisme comme arme, 90% des élus, aujourd'hui, devraient démissionner de tous les parlements et de tout mandat exécutif.

Écrit par : Beatrix | 03 février 2017

Répondre à ce commentaire

@Beatrix,
Vos deux textes ci dessus sont très instructifs et excellents. Merci.

Écrit par : Charles 05 | 04 février 2017

"90% des élus, aujourd'hui, devraient démissionner de tous les parlements"
C'est une chose que de mettre du beurre dans les épinards en tant que parlementaire. C'en est une autre de se présenter à la présidentielle. Je veux dire se présenter en tant que présidentiable, non en tant que guignol invertébré genre Hamon...
Fillon parie sur le passage en force. Peut-être que les réactions "émotives" que j'ai constatées en France sont très minoritaires. Les Français ne sont pas des Américains, il n'y a pas de peuple plus conscient politiquement. Faire passer Macron devant Fillon, c'est risquer MLP. Et ça, TOUS les Français le savent. Mais si dans la normalité, le FN, c'est 30%, Macron, c'est du vent. Au 2ème tour, plus rien n'est sûr pour lui. Pas de front républicain en sa faveur : trop la honte...
Donc un retour de rationalité en faveur de Fillon : possible.

Écrit par : Géo | 03 février 2017

Répondre à ce commentaire

@ Geo
et aux lecteurs d'hommelibre et bien sûr à Homme Libre himself,
je vous communique ce lien pour un moment de détente car depuis bientôt deux semaines complètes, le Canard de bas-fond (pauvre animal que j'aime particulièrement) nous tient en haleine et sous tension pour rien. Cette presse, qui est tombée bien bas, nous détourne des vrais problèmes de demain et elle avilit nos méninges.

" Geo
Je crois aussi que MLP sera présente au 2è tour. Et on ne sait toujours pas qui sera en face d'elle.
La faute à qui?

http://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/texte-a-l-appui-frederic-lordon-soutenir-melenchon

Écrit par : Beatrix | 04 février 2017

Répondre à ce commentaire

La gauche - la vraie, pas la gauche-traitre façon Hollande-Macron-Valls - a un coup à jouer. Selon les sondages (bon on n'est pas obligé de les croire), Hamon+Mélenchon=24,5%... de quoi passer deuxième. Hamon président, Mélenchon premier ministre. C'est la seule possibilité de faire échec à la droite (Hollande-Macron-Fillon) et à l'extrême droite.
A bon entendeur.

Écrit par : Charles | 04 février 2017

Répondre à ce commentaire

"Hamon+Mélenchon=24,5%..." Peut-être, mais lequel des deux va renoncer ?
Et dans le cas MLP contre un représentant de la "vraie" gauche au 2ème tour, vous croyez vraiment qu'entre deux maux, les Français vont choisir le pire ?

Écrit par : Géo | 04 février 2017

Répondre à ce commentaire

"Peut-être, mais lequel des deux va renoncer ?"
J'ai écrit un coup à jouer. Maintenant concernant les egos, c'est à eux de voir.
"les Français vont choisir le pire ?"
Je ne pense pas que les Français vont choisir l'extrême droite. Mais ce serait amusant à observer.

Écrit par : Charles | 04 février 2017

Répondre à ce commentaire

"Je ne pense pas que les Français vont choisir l'extrême droite."
Il reste à démontrer que le FN, c'est l'extrême-droite. Il y a beaucoup d'arguments contre : le FN est un parti qui représente 30% de l'électorat français, il se présente aux élections dans le cadre de la république et défend les valeurs nationales contre l'internationalisme communiste de Mélenchon/Hamon ou l'internationalisme financier de Macron/Fillon/Juppé et alii. Le FN est un parti de droite et les blocs identitaires, les néo-nazis et consorts sont d'extrême-droite. Juste une question d'honnêteté intellectuelle...
Cela dit, Mélenchon/Hamon, eux, sont d'extrême-gauche.
Si le 2ème tour voit une telle confrontation, se rappeler que fondamentalement, la France de gauche représente 30 et quelques % de l'électorat. Ceux parmi les 60 et quelques % qui ne voudront pas de MLP s'abstiendront plutôt que voter pour ces zozos. Si le canard enchaîné a gagné, MLP l'emporte...
Pour ma part, puisqu'on est dans les paris, je pense que Fillon va garder le cap dans la tempête et va se retrouver au 2ème tour. Pas d'autre choix !

Mais on est d'accord qu'il n'y a rien de sûr...

Écrit par : Géo | 04 février 2017

Répondre à ce commentaire

Géo, votre logiciel est resté bloqué au 20me siècle: Mélenchon est souverainiste et parler d'Hamon comme communiste, c'est de la rigolade. Si Le Pen gagne donc, comme elle est de "droite", selon vous, vous serez content. Mais vous devriez mieux vous renseignez sur ce qui se passe à Fréjus et à Bézier, villes gérée donc selon vous par la "droite".

Écrit par : Charles | 04 février 2017

Répondre à ce commentaire

Je suis toujours admiratif de vos analyses et je l ai témoigné à maintes reprises, @Charles, sauf pour votre "croisade" que je condamne, contre voix.blog.tdg.ch ce qui manque de respect à ce blog et n est pas ni loyal ni objectif ni honnête non plus. Nous avons des contradicteurs très féroces et
c est sur eux qu il faudrait se concentrer pas ni bombarder nos amis ni faire le vide autour de soi! En principe on applaudit avec deux mains au moins, me semble t il!

Merci aussi au blog de hommelibre, ça va de soi!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 04 février 2017

"Mais vous devriez mieux vous renseignez sur ce qui se passe à Fréjus et à Bézier, villes gérée donc selon vous par la "droite"."
Soyez tranquille : en fait, je n'en ai strictement rien à foutre. Mon logiciel bloqué au 20ème siècle ? C'est l’hôpital qui se fout de la charité...

Écrit par : Géo | 04 février 2017

Répondre à ce commentaire

@Homme Libre,
Je vous suis reconnaissant d avoir annulé, à ma demande et avec votre accord, Merci, mon texte dans lequel je me suis mélangé les pinceaux bêtement. Mea Culpa avec mes plates excuses encore une fois.
Bien à vous.
Charles 05.

Écrit par : Charles 05 | 04 février 2017

Répondre à ce commentaire

"Je suis toujours admiratif de vos analyses et je l ai témoigné à maintes reprises, @Charles, sauf pour votre "croisade" que je condamne, contre voix.blog.tdg.ch ce qui manque de respect à ce blog et n est pas ni loyal ni objectif ni honnête non plus. Nous avons des contradicteurs très féroces et
c est sur eux qu il faudrait se concentrer pas ni bombarder nos amis ni faire le vide autour de soi! En principe on applaudit avec deux mains au moins, me semble t il!"
Je ne mène aucune "croisade". Je dénonce une attitude - dont je comprends très bien l'origine - qui est insoutenable. Le fait que Fillon ait une attitude positive à l'égard de la Russie n'excuse pas tout. Elle a commencé par censurer une vidéo dont j'avais posté le lien sous prétexte de propos grossiers dans les commentaires, pas dans la vidéo elle-même. (Le lien est publié sur cette page-même dans mon premier commentaire.) Je lui ai suggéré de mettre la vidéo elle-même en ligne (embedded), ce que je ne peux faire dans un commentaire. Elle a refusé. C'est son choix. Comme c'est le mien de critiquer une position qui me semble immorale et ne pas tenir la route: prendre la défense d'un tricheur et d'un profiteur. Le soutien à la Russie mérite mieux que ça.
Enfin je vous signale que, alors que j'ai critiqué une prise de position, j'ai subi une attaque ad hominem. C'est ce qui se passe quand une personne n'a plus d'arguments ou est incapable d'argumenter. Comme elle le démontre très bien ici:
http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/02/01/la-justice-du-fiel-et-du-venin.html
En l'occurrence une experte en matière de fiel et de venin. Et à qui j'ai bien entendu laissé le dernier mot. Avec plaisir.

Écrit par : Charles | 06 février 2017

Répondre à ce commentaire

@Charles, Merci pour votre réponse. Je vous présente mes excuses pour le Retard avec lequel je vous donne ce feedback.
Bien à vous.

Écrit par : Charles 05 | 12 février 2017

Une semaine difficile s'annonce d'ores et déjà pour M.Fillon, modèle de probité de la droite française.Un grain de sable s’est glissé dans la machine bien huilée (depuis M.Sarkozy)de conquête du pouvoir.Dans un concert de casseroles,M.Fillon,adepte de la plus grande rigueur pour le peuple,entend forcer les portes de l'Etat de droit pour se maintenir dans la course à la présidentielle.L'homme au-dessus de tout soupçon,celui qui était devenu l'icône de la vertu politique,crie aujourd’hui au complot médiatico-judiciaire,désignant la Démocratie (pas moins)comme responsable de la divulgation de vérités embarrassantes (et de ses conséquences).M.Fillon est prêt à tout,comme précédemment son mentor,pour accéder à l’immunité présidentielle qui éteindrait,provisoirement,les procédures judiciaires engagées contre lui.Face à la menace et à l’intimidation il ne faut donc pas hésiter à dire notre désapprobation : « Fillon le million,Fillon en prison ! »

Écrit par : fifileriri | 12 février 2017

Répondre à ce commentaire

"qui éteindrait,provisoirement,les procédures judiciaires engagées contre lui."
Ah bon, il y a encore eu des fuites de la justice pourrie au service du socialisme pourri ?

Écrit par : Géo | 12 février 2017

Répondre à ce commentaire

"Ah bon, il y a encore eu des fuites de la justice pourrie au service du socialisme pourri ?"
Géo, vous êtes impayable! Quel aigri vous faites. Réagir ainsi au quart de tour alors que la phrase que vous citez, ne fait référence ni à la justice ni au socialisme (que visiblement vous adorez), mais au fait constitutionnel que le président de la RF est protégé de toute poursuite pénale pour la durée de son mandat (hormis la trahison).
http://www.vie-publique.fr/actualite/panorama/texte-vote/loi-constitutionnelle-du-23-fevrier-2007-portant-modification-du-titre-ix-constitution-statut-penal-du-president-republique.html
Heum, loi passée par la droite que vous détestez donc. Puisque les "socialistes" français sont aussi de droite.

Écrit par : Charles | 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

Une ministre du travail en Norvège (Mme Sellin, sauf erreur d écriture de son nom) a démissionné car ayant eu une petite faim, une frangale quoi, elle s est payée deux Toblerone dans un magasin avec sa carte bancaire officielle-ministérielle.

Sarkosy (+Barroso+Otan+Exxon Mobile le texan+USA leading Behind) sont allés faire la peau non pas à khaddafi mais bel et bien la peau à la Libye toute entière avec pays rendu en cendres à ce jour et ça continue + un demi millions de massacrés+ Qatar et la France ne sont pas contre que ce pays soit devenu un hub d entraînement de Terroriste Import-Export internationale. Malgré tout cela, Sarkosy a "osé" se présenter aux primaires de la Droite bien qu il a été éliminé. Chose Hilarante, si j ose m exprimer ainsi, que le peuple français n a rien eu à dire ni à trouver que ce "petit truc-machin" fait en Libye n est qu un fait divers qu on like comme un autre fait divers comme une voiture qui avait écrasé un petit toutou rien que ça!

Comparons l impact légal et moral de la société de ces deux pays sur l affaire des 2 Toblerone et de la Libye sus citées! Comprendra qui pourra...Et on nous "saoule aujourd hui et chaque 30 minutes dans les Breaking News sur le million de Fillon touché depuis 25 ans et cache t on la m.... au chat?

Écrit par : Charles 05 | 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

Charles@ Il n'y a pas de "procédures judiciaires engagées contre lui".
A moins d'être au courant de qqch qui aurait fuité, parce que le secret d'instruction n'existe plus en France, parce que c'est une république bananière socialiste (pléonasme, mais comme vous êtes un peu nul...).

Écrit par : Géo | 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).