03 novembre 2016

Les e-mails d’Hillary : une affaire d’État

Quel que soit le contenu des messages c’est une affaire d’État, selon le journaliste Gérald Olivier. Il connaît bien les États-Unis. Il est titulaire d’un Master of Arts en Histoire américaine de l’Université de Californie. Il a vécu plusieurs années sur la côte ouest. Aujourd’hui il tient un blog: France-Amérique.


hillary clinton,obama,emails,watergate,mensonge,russie,guerre froide,nixon,Au-dessus des lois

Que dit-il?

« Hillary Clinton a  pris des libertés inconsidérées avec les responsabilités de sa fonction, et les règles administratives – s’estimant « au-dessus » de celles-ci - puis lorsque les premières révélations de ces écarts ont fait surface dans la presse, qu’elle a cherché à les nier, à les minimiser et enfin et surtout à les dissimuler. »

En tant que Secrétaire d’État, elle connaissait forcément les règles de sécurité. Elle a délibérément passé outre et s’est mise au-dessus des lois:

« Pressée d’expliquer sa conduite Hillary se justifie en évoquant un simple souci de «commodité », comme d’éviter d’avoir à utiliser plusieurs appareils Blackberry. En fait elle en utilisera onze durant ses quatre années comme Secrétaire d’Etat. Parce que le bureau d’Hillary Clinton au département d’Etat était  un espace sécurisé, elle ne pouvait y entrer avec ses téléphones Blackberry. Face à son refus d’utiliser l’ordinateur officiel du département pour consulter ses emails, un espace dédié fut  créé  à côté de son bureau, où elle put consulter ses emails sans passer par le système du gouvernement, pendant l’ensemble de son mandat. »

 

hillary clinton,obama,emails,watergate,mensonge,russie,guerre froide,nixon,Watergate bis?

Le journaliste compare le comportement de madame Clinton à celui du président Nixon dans l’affaire du Watergate: mensonges et dissimulation. Il est à noter que sur les 70’000 courriels échangés par la candidate lorsqu’elle était en poste, la moitié a été détruite sous prétexte qu’il s’agissait de messages privés. Outre la confusion des genres entre vie privée et fonction politique majeure, et le non-respect d’une règle touchant à la sécurité nationale, on ne peut savoir s’il s’agissait réellement de courriels privés. Il y a d’une manière ou d’une autre une soustraction d’informations.

Elle a finalement reconnu avoir commis une erreur et s’est engagée à ne pas la réitérer. Ce n’était pas une erreur: c’était une faute délibérée.

Pourtant les bisounours voteront pour elle. Alors qu’elle est leur pire ennemi. Comment peuvent-ils soutenir une candidate qui ment? Une candidate qui menace d’attaquer des nations et qui fait monter de plusieurs crans la guerre froide réactivée par Obama? Elle continuera la politique en place depuis huit ans, cette politique de tension mondiale qui a rendu le monde moins sûr. Elle flirte de très près avec la haute finance mondialiste.

Par ailleurs elle a été favorisée par l’appareil de son parti et a reçu par avance des questions d’une journaliste lors d’un débat de la primaire démocrate. Trump avait raison, qui dénonçait cela il y a plusieurs semaines: elle navigue dans un brouillard de mensonges et de corruption.

Mais rien n’y fait: les aveugles voteront pour elle. Quitte à manger leur chapeau.

 

 

06:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : hillary clinton, obama, emails, watergate, mensonge, russie, guerre froide, nixon | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Et il risque d'y avoir bien des indigestions !

Écrit par : Mère-Grand | 03 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Cher hommelibre,

- « Elle a finalement reconnu avoir commis une erreur et s’est engagée à ne pas la réitérer. Ce n’était pas une erreur: c’était une faute délibérée. »

Ah ben! C'est quoi la différence entre ... une "erreur" ... et une "faute délibérée" ?

Et puis, comment est-ce qu'on sait si une "erreur", ... ou une "faute" si vous préférez, ... est ... "délibérée" ... ou "pas délibérée" ... ou "non délibérée" ?

Par exemple, ... ne faut-il pas ... des preuves ... pour ... délibérer ?

Surtout quand vous-même avouez ...

... "... on ne peut savoir s’il s’agissait réellement de courriels privés." ?

... donc ne pas avoir de preuves ?

Écrit par : Chuck Jones | 03 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Ce site a fait un tri dans les Leaks pour en tirer les 100 plus graves selon eux. On voit que ça n'est pas anodin du tout.

http://www.mostdamagingwikileaks.com/

Écrit par : Kad | 03 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Mettre sur un pied d'égalité l'activité criminelle qu'a constitué le Watergate et la néglicence que représente le serveur non sécurisé d'Hillary Clinton est grotesque.

Heuresement que le ridicule ne tue pas.

Écrit par : sekant | 03 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Merci Kad pour le lien!

Un homme avec un tel sens de l'humour ne peut pas être foncièrement mauvais:
https://www.youtube.com/watch?v=bkGbzvyx5bk

À comparer avec ça:
https://www.youtube.com/watch?v=Fgcd1ghag5Y

"Heuresement que le ridicule ne tue pas."
En effet. Sinon sekant serait déjà mort.

Écrit par : Charles | 03 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Comme Il s'agit juste de descende H. Clinton en vue de se faire élire soi-même, quelle dérision. Bien à plaindre les futurs sujets, les moins favorisés, s'entend, d'un tel héros!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Pour comprendre:
https://www.youtube.com/watch?v=uw5Vw9yBEO4

"Comme Il s'agit juste de descende H. Clinton en vue de se faire élire soi-même, quelle dérision. Bien à plaindre les futurs sujets, les moins favorisés, s'entend, d'un tel héros!"
Vous n'avez rien compris. Ce n'est pas Trump qui mène la danse, mais un groupe de démocrates anti-corruption.

Trump s'oppose aux délocalisations des fabricants de voitures au Mexique: faites-le et je taxe si fort vos bagnoles que personne ne les achètera! Entre autres propositions.

Écrit par : Charles | 03 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Hep Bernie! Que comptez-vous faire de vos supporters après cette trahison d'Hillary?

Wow... how will Hillary defend this? Bernie needs to withdraw his endorsement immediately.

Wikileaks reveal the Hillary campaign discussing an assassination of Bernie…
redstatewatcher.com

Elle est complètement folle!

Écrit par : Patoucha | 04 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Hier soir, la RTS a diffusé une émission, qui retrace les parcours des deux candidats.
Comme ça n'a pas duré trois heures, c'est probablement incomplet, mais les portraits tracés sont malgré tout un tout petit peu informatifs.

http://www.rts.ch/play/tv/temps-present/video/clinton-trump-le-choc-des-extremes?id=8140548

Écrit par : Calendula | 04 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

J'ai zappé pour ne pas m'énerver!

Écrit par : Patoucha | 04 novembre 2016

Ce que la presse corrompue ne vous donnera pas à lire:
http://www.les-crises.fr/les-allies-des-etats-unis-financent-letat-islamique-et-hillary-clinton-la-toujours-su/

Écrit par : Charles | 04 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Tcheuk-Tcheuk:

Vous ne connaissez pas la différence entre erreur et faute? Oh la la... En plus "délibérée", soit réfléchie, évaluée, décidée en connaissance de cause?

Écrit par : hommelibre | 05 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Oublié:

... "... on ne peut savoir s’il s’agissait réellement de courriels privés." ?

... donc ne pas avoir de preuves ?"

Cela c'est sur le contenu, mais sur la faute d'avoir employé un serveur personnel non sécurisé, marchant délibérément sur le règlement impératif de la sécurité nationale, la preuve est faite.

"L’utilisation des emails des employés du département d’Etat, et, par extension, de tous les fonctionnaires de l’administration américaine, est encadrée par deux règles récentes. L’une mise en place en 2005, les oblige à conduire leurs affaires quotidiennes (« day to day business ») sur un ordinateur fourni par le gouvernement et connecté à un serveur du gouvernement susceptible de garantir l’authentification, la confidentialité et, au besoin, le cryptage des messages. L’autre, qui date de 2008, et émane du service des archives, demande aux employés de l’administration de conserver tous leurs emails de travail et de les rendre aisément accessibles."

www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-emails-hillary-sont-bien-affaire-etat-gerald-olivier-2867279.html#bOtfjvfgKrjULgrs.99

Sur la dissimulation également la preuve a été faite par ses propres déclarations.

Écrit par : hommelibre | 05 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Erreur et faute certainement, toujours sans commune mesure avec le watergate.

Watergate a constitué une entreprise criminelle, impliquant une cabale recouvrant des activités criminelles comprenant le recours à l'appareil d'Etat et concernant de multiples personnes remontant jusqu'au président.

Dans l'affaire Clinton, tout ce que l'on a à ce stade est le non-respect de normes administratives et la présence de ce fait de courriels classifiés sur un serveur non sécurisé. Ce n'est pas glorieux pour Mme Clinton (ceux que l'on doit plaindre sont en premier lieu les électeurs américains au vu du choix qu'on leur présente) mais rien à voir avec une entreprise criminelle active du type watergate.

Plutôt que de vous appuyer sur des sites de la droite de la droite, aller lire directement les compte-rendus du FBI. La principale conclusion étant que Mme Clinton a en effet fauté mais n'est pas mise en accusation car il n'y avait pas d'intention criminelle. Tout du moins, aucune définie à ce stade.

Écrit par : sekant | 05 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

"...tout ce que l'on a à ce stade est le non-respect.."

Tout dépend ce que vous voulez ou ne voulez pas savoir.. :
Wikileaks confirme la vente d’armes à l’Etat islamique par Hillary Clinton - Nov 03, 201618 (Traduction)

Si Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, est un personnage controversé, les emails collectés à l’intérieur du Parti démocrate mettent à mal Hillary Clinton et son parti. A ceux-ci viennent s’ajouter le scandale des emails sur un serveur privé sur lequel enquête le FBI.

Assange vient d’annoncer qu’Hillary Clinton et son Département d’État armaient activement les djihadistes islamiques, ce qui inclut l’État islamique (ISIS) en Syrie.

Clinton a nié à plusieurs reprises ces revendications, y compris pendant plusieurs déclarations sous serment devant le Sénat américain.

WikiLeaks est sur le point de prouver qu’Hillary Clinton mérite d’être arrêtée :
Les responsables de l’administration Reagan espéraient obtenir la libération de plusieurs otages américains, et ensuite récupérer les bénéfices des ventes d’armes à l’Iran, pour financer les Contras au Nicaragua.

Dans le second mandat d’Obama, la secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a autorisé l’envoi d’armes fabriquées en Amérique au Qatar, un pays redevable aux Frères musulmans, et sympathique aux rebelles libyens, dans un effort pour renverser le gouvernement / Kadhafi en Libye, puis expédier ces armes à la Syrie afin de financer Al-Qaïda, et renverser Assad en Syrie.

Clinton a pris le rôle principal dans l’organisation des soi-disant « Amis de la Syrie » (alias Al-Qaïda / ISIS) pour soutenir l’insurrection menée par la CIA pour un changement de régime en Syrie.

Sous serment, Hillary Clinton a nié qu’elle était au courant des livraisons d’armes au cours de témoignage public au début de 2013, après l’attaque terroriste de Benghazi.

Dans une interview avec Democracy Now, Julian Assange de Wikileaks indique maintenant que 1.700 courriels contenus dans le cache de Clinton connectent directement Hillary à la Libye, à la Syrie, et directement à Al-Qaïda et ISIS.

Source The Duran (
Vidéo) Assange: Why I Created WikiLeaks' Searchable Database of 30,000 Emails from Clinton's Private Server

Eh bien, Wikileaks est devenu la bibliothèque rebelle d’Alexandrie. C’est la collection la plus importante d’informations qui n’existe nulle par ailleurs, accessible pour tous, sous forme consultable, sur la façon dont les institutions modernes se comportent en réalité.
(..)
Donc, ces e-mails d’Hillary Clinton se connectent avec les câbles que nous avons publié sur Hillary Clinton,
Ainsi, par exemple, la désastreuse intervention, absolument désastreuse en Libye, la destruction du gouvernement Kadhafi, qui a conduit à l’occupation d’ISIS dans de grandes parties de ce pays, les armes allant vers la Syrie, poussées par Hillary Clinton, les djihadistes en Syrie, y compris ISIS, tout est là dans ces e-mails.
Il y a plus de 1700 emails dans la collection Hillary Clinton, que nous avons publié, seulement sur la Lybie.

Il apparaît qu’Hillary Clinton a fait un faux témoignage, comme son mari quand il était Président.

w.europe-israel.org/2016/11/wikileaks-confirme-la-vente-darmes-a-letat-islamique-par-hillary-clinton/

Écrit par : Patoucha | 06 novembre 2016

Pour information:
https://youtu.be/sQJndTE8dIY

Il semble qu'on a à faire à des tarés:
https://www.youtube.com/watch?v=3EsJLNGVJ7E
Pour comprendre:
http://www.mostdamagingwikileaks.com/new-leaks
"Spirit Cooking"

Encore merci à Kad.

Écrit par : Charles | 05 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Pour information, sur la pédophilie:
https://youtu.be/KPiJdATpEaM

Écrit par : Charles | 05 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Encore sur Epstein:
http://silenceisconsent.net/begins-ends-jeffery-epstein/

Prédiction raisonnable?
https://www.youtube.com/watch?v=2ihWm9NqAc0

Écrit par : Charles | 05 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Hillary et les Frères musulmans - sur la bande de Glazov

Jihad Watch 4 novembre 2016 10h28 Par Jamie Glazov

Trevor Loudon, écrivain et réalisateur du nouveau documentaire The Enemies Within, a été rejoint par cette nouvelle édition spéciale du Glazov Gang, une exposition sur l'influence croissante des Frères musulmans et communistes sur notre gouvernement.

M. Loudon est venu sur le spectacle pour discuter de Hillary et les Frères musulmans, dévoilant les liens effrayants qui lient.

A ne pas manquer!

Et assurez-vous de regarder M. Loudon discuter de son nouveau film, dans lequel il émet un avertissement terrible à l'Amérique: CLIQUEZ ICI.

https://www.jihadwatch.org/2016/11/hillary-and-the-muslim-brotherhood-on-the-glazov-gang

Écrit par : Patoucha | 05 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

HS ce FLASH: L’islamiste Erdogan menace l’Europe de chaos migratoire avant Noël, si 80 millions de Turcs n’obtiennent pas le droit de circuler librement à travers toute l’Union européenne!?????

Bonne continuation

Écrit par : Patoucha | 06 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

"Vous n'avez rien compris. Ce n'est pas Trump qui mène la danse, mais un groupe de démocrates anti-corruption. "


Haahahahahahahhhhaaaa !

Il a fumé la moquette le "Charles" !!


Quelle bande de pitoyables vous faites ici. Hillary Clinton sera élue pour votre plus grand désarroi. Vouloir qu'un type intégralement infecte soit élu à la place de Hillary Clinton par jalousie, donne une idée de non seulement l'immaturité (de tous ces idiots ici) mais aussi de la bassesse dans laquelle ils évoluent. Pas étonnant qu'ils voudraient Trump président.

Hahahahahahah hahahha !!

Écrit par : Noddy | 07 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).