08 octobre 2016

Avec Copé, la France sous ordonnances

Primaire de la droite française: les gros candidats se détachent. Le tandem Jurkozy-Sappé écrase tous les autres. Fillon ne cassera pas la baraque comme il l’avait annoncé. Pas assez baraqué, le François. Il n’a pas su, ou pas pu changer son image de suiveur pâlot. Il manque trop de charisme pour susciter un fort engouement.


france,primaire,présidentielle,copé,NKM aurait environ 0% des voix selon un sondage récent. Ses postures et récriminations la desservent. Elle énerve mais n’arrive pas à représenter une possibilité politique. Quand-même, sa famille au moins ira voter pour elle.

Et le petit Copé, qu’en est-il? Jean-François a l’air moins gamin. Les revers politiques font mûrir. Son programme est synthétisé par un slogan: On ne recule plus. Il décline le thème du sursaut français. 

Le plus intéressant dans son projet est son diagnostic: la France ne peut être réformée seulement par les voies parlementaires habituelles. Entre le premier jour d’un débat et sa conclusion législative il peut s’écouler 18 mois. On a vu comment les initiatives du gouvernement actuel ont mangé le temps et l’énergie de la majorité socialiste.

Jean-François Copé propose une méthode plus tranchée: il veut gouverner par ordonnances. Une ordonnance est une décision gouvernementale prise sans l’approbation du parlement. Celui-ci délègue à l’exécutif le droit de décider un règlement sans débat. L’ordonnance est immédiatement applicable. Pour passer du stade de règlement à celui de loi le parlement devra ratifier ultérieurement les ordonnances.

L’avantage est de donner une forte impulsion au pays en quelques semaines. C’est un remède choc. Jean-François Copé en propose 15 qui concernent l’autorité de l’État, la sécurité et la justice, la laïcité, l’immigration et ses abus, la libéralisation de l’économie et l’allègement de la fiscalité, le voile, la transition énergétique, entre autres.

Le contenu détaillé est disponible sur son site. JFC propose un mélange d’autorité et de libéralisme assez dans la tendance actuelle.

La route de JFC sera barrée par celle des deux poids lourds de son parti. Pourtant, et c’est ce que je retiens de sa candidature, la méthode des ordonnances est intéressante pour transformer rapidement les intentions politiques en faits.

 

 

18:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : france, primaire, présidentielle, copé | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

La France a besoin de sang neuf et de cerveaux pour la sortir du chaos instauré sous la gouvernance socialiste.

Écrit par : Patoucha | 10 octobre 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).