15 septembre 2016

Société pacifiée = société affaiblie ?

C’est l’idée de Gabriel Martinez-Gros, auteur d’ouvrages sur les empires du passé. Interviewé par Libération il précise son idée et son diagnostic sur l’état du monde occidental. 


jihad,terrorisme,daech,pacification,tartinez-gros,Selon lui la violence de Daech se nourrit de notre désarmement. Nos sociétés pacifiées ont désarmé les populations. La guerre est affaire de professionnels, la sécurité celle de l’État, la justice même ne nous appartient plus.

Ce qui nous donnait des capacités à nous défendre nous a été progressivement retiré par la loi. Seule reste la légitime défense, parce que l’on ne peut pas faire autrement.

La délégation de la violence a généré un déplacement. Selon M. Martinez-Gros:

« Il ne faut pas hésiter à penser, même si c’est douloureux, que c’est la non-violence absolue des majorités qui ouvre la voie à la violence des minorités. »

À la question: « Si l’on suit la théorie d’Ibn Khaldoun, les jihadistes pourraient prendre le pouvoir ? » il répond:

« Oui, à long terme, si le jihadisme devait durer. Plus certainement, une force née dans les marges s’imposera à notre société si son désarmement devait être poussé à son achèvement. C’est nous qui sommes malades, nous qui sommes en train de quitter le monde des citoyens en armes que les révolutions française ou américaine avaient institué. Les marges ne font que tirer profit de notre faiblesse et l’actuelle évolution historique tend à nourrir cette faiblesse. »

 

Article entier à lire ici.

 

 

 

13:02 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : jihad, terrorisme, daech, pacification, tartinez-gros | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

@Hommelibre Excellent le dernier paragraphe qui à lui tout seul reflète ce qui était recherché dans les foyers ou ont été battus nombre d'enfants
Trop brimer les instincts naturels comme se rebeller ce qui est normal chez un enfant de trois ans , revient à fabriquer des enfants vraies bombes à retardements et quand ça doit péter %a pète
O ne peut museler indéfiniment un humain ,la résistance nerveuse a aussi ses limites et ne doit jamais être dépassée sinon. bonjour les dégâts
Très belle soirée

Écrit par : lovejoie | 15 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@ lovejoie

"Trop brimer les instincts naturels comme se rebeller ce qui est normal chez un enfant de trois ans , revient à fabriquer des enfants vraies bombes à retardements et quand ça doit péter %a pète"

quel rapport entre "les enfants battus" et nos sociétés pacifiés !!! aucun.

Écrit par : leclercq | 15 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@Leclerc les coups c'était justement pour en faire des humains pacifiés prêts à tout accepter ,un peu comme la machine de nos jours qui transforment les humains en moutons ou vaches à traire c'est selon
Et si vous ne comprenez pas je vous expliquerai la prochaine fois mais en langage Sinté
très bonne soirée

Écrit par : lovejoie | 15 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@ lovejoie

"les coups c'était justement pour en faire des humains pacifiés prêts à tout accepter"

Ah bon vous avez été chercher ça où

et il y a belle lurette qu'il n'y a plus d'enfants battus dans nos contrées.

http://blog.lefigaro.fr/education/2011/04/sos-enfants-battus-et-societe-a-la-derive.html

Écrit par : leclercq | 15 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Voilà qui donne un autre éclairage sur les chances de Trump, fervent supporter de la RNA cette association qui prône la self-défense par le libre port d'armes.
Maintenant, parler de maladie de société pour évoquer sa pacification me semble abusif et suggère que l'humanité n'a aucun potentiel d'évolution. Nous serions des primates aux instincts belliqueux incontrôlables puisque engrainés dans le génome pour la survie.

Écrit par : Pierre Jenni | 16 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Nous sommes ce que nous devons être pour nous faire respecter et nous défendre.

Devant des lâches, en appeler à la justice et à la raison ne sert à rien.Le sens du bien et le mal, du juste et de l'injuste, du vrai et du faux, tout ça est tordu, tourné, retourné et pris par derrière sans lubrifiant pour s'adapter à la peur. Les lâches respectent et vénèrent ce qu'ils craignent, haïssent et méprisent ce qu'ils ne craignent pas.

C'est pour ça que les féministes haïssent et méprisent l'abominable mâle blanc hétéro qu'elles ne craignent pas, et ferment bien leurs gueules devant les caïds de cité qui pensent qu'une femme sans voile est de la chair à foutre. C'est pour ça aussi que la jeunesse d'extrême gauche hait et méprise notre tendre police qu'elle ne craint plus, et se taille des habits de héros à peu de frais en s'en prenant à elle. C'est pour ça aussi que les islamistes vénèrent dieu et leurs big boss ultra violents, et haïssent et méprisent les occidentaux débonnaires et pacifiés que nous sommes.


De plus, je ne pense pas que nous soyons actuellement pacifistes parce que nous contrôlons notre violence, sinon nous en userions avec mesure et efficacité pour nous défendre, mais parce que nous ne contrôlons pas notre peur de combattre. Nous nous vantons de ne plus être des primates belliqueux pour cacher que nous sommes des primates effrayés.
D'après Marcel Aymé, "on n'a pas grand mérite à prendre patience quand on est incapable d'un mouvement de colère."

Écrit par : Cyril | 16 septembre 2016

@ Lovejoie

mon avis c'est qu'on vit dans une société qui met en avant les valeurs féminines, tout ce qui rappelle les valeurs masculines est conspué, la virilité, la prise de risque.

récemment la prise de position d'Arnica contre la prise de risque.

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2016/09/08/skate-parc-de-plainpalais-ou-sont-les-filles-278685.html#more

Hier, jour férié (Jeûne genevois), j'ai vu une bande de jeunes gars descendre en groupe la rampe de la Treille en skateboard.

Est-ce admirable? Intelligent? Autorisé?
L'instinct de survie semble moins développé chez les mâles...

Si les filles ne se prêtent pas à se genre de hardiesse (wingsuit et consorts), c'est tout à leur honneur!

Écrit par : Arnica | 09 septembre 2016

que se passe t'il il fut un temps où les femmes étaient admirative des valeurs masculines, celà est-t'il du au dénigrement des valeurs masculines et à la mise en avant des valeurs féminines par le féminisme ?

Écrit par : leclercq | 09 septembre 2016

notre société ne met plus en avant les héros homme comme si c'était indécent !!!

http://lavoiedelepee.blogspot.fr/2011/09/de-lemploi-et-de-la-reconnaissance-des.html

"Dans un article du Times, l’historien britannique Ben Macintyre constatait qu’alors que les Britanniques déploraient la mort de plus de 500 soldats en opérations depuis 2003, aucun héros combattant n’était connu du grand public. Il constatait également que les soldats mis en avant par l’institution étaient des héros « secouristes », comme le caporal Beharry, récompensé de la Victoria Cross pour avoir sauvé des camarades lors d’embuscades en Irak en 2004 ou, dans le cas américain, des héros « victimes » comme Pat Tillman, tué en Afghanistan (par des balles américaines), ou Jessica Lynch, prisonnière en Irak et héroïne fabriquée. Tout se passait comme si combattre était devenu honteux."

"Les réactions en France après l’embuscade de la vallée d’Uzbeen, le 18 août 2008, rejoignent cette analyse. Si la perte de dix hommes a suscité une grande émotion, voire une sur-réaction victimaire, il n’a jamais été fait mention, par exemple, du comportement remarquable du sergent chef du groupe de tête, qui a réussi à s’extraire du piège en abattant lui-même plusieurs adversaires tout en commandant le repli de ses hommes. Les combattants naturels, et donc les As potentiels, existent toujours. Il reste à déterminer si une société et son armée peuvent espérer vaincre en refusant de les reconnaître."

des héros on ne les a plus qu'au cinéma. avec leurs clichés et leurs énormités.

http://www.air-defense.net/forum/topic/18025-les-%C3%A9normit%C3%A9s-et-clich%C3%A9s-du-cin%C3%A9ma-et-s%C3%A9ries-t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9es/?page=1

"Mais ça renvoie à un autre code des séries et films: ces choses s'apprennent en périodes courtes, et les héros (jeunes surtout), sont en quelques semaines/mois des experts qui ne fumblent jamais contre des glandus lambda (même 1 an de cours d'arts martiaux ne créent pas un pratiquant qui se démerdera, en situation réelle, si bien que ça face à un individu sans formation, mais agressif) et sont au niveau d'adversaires ayant des années d'expérience et de pratique (sans parler d'un gabarit à l'avenant).
Et ça se joint à l'autre code des séries et films: tu balances le nom de certains arts martiaux et disciplines (dont le nom varie avec la mode du moment) et c'est la martingale absolue: tu as les "arts martiaux" dans le CV = tu casses la gueule à n'importe qui quel que soit son gabarit (évidemment: tacitement, "art martiaux" veut dire "tu retournes la force de l'autre contre lui", "tes coups cassent tout"....). Dans le genre Nikita a poussé la chose à un degré rarement atteint à l'écran.

Le personnage de Ziva dans NCIS a de même cumulé les codes débiles qui existent de façon immanente dans la réalité parallèle de la télé: les nanas israéliennes sont entraînées au combat et sont passées par l'armée (et "armée" veut dire "unité combattante"), elles sont toutes championnes de close combat (et en chaleur), le gabarit n'existe pas, un "espion" est avant tout une caricature de super commando/FS puissance 10, les "espions" savent tout faire et sont doués en tout.... "

Écrit par : leclercq | 16 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

suite

où question héros les féministes ne peuvent pas supporté qu'il n'y ai pas aussi une super guerrière dans chaque film d'action.

où comment faire des films complétement déconnectés de la réalité.

"Ca, effectivement, plus 3 autres facteurs:

- un spécifique aux femmes à l'écran: existence dans un espace-temps différent. Elles sont plus rapides, toujours précises, et placée dans une "bulle" de réalité différente (où visiblement le temps passe plus vite) permettant d'exister en "god mode".

- un générique aux personnages à l'écran: le double syndrôme "tout leur réussit", ajouté à celui des "adversaires passifs et/ou ultra-coopératifs". Les coups donnés le sont toujours en position et distance optimale et à angle permettant la puissance maximale, tandis que l'adversaire ne part ni n'évite, n'accompagne pas le coup et n'en rend aucun ou presque, voire fait tout pour ne pas gêner les mouvements du perso et leur faciliter la vie en présentant la partie du corps visée le mieux possible. Sympa le gars (oui, c'est toujours un gars).

- ce qui est devenu, environs depuis les années 90, un code ultra-dominant, sinon absolu: les femmes gagnent toujours un combat contre un homme (ou plusieurs, ou plein) à l'écran. C'est désormais une convention (et si ça arrive pas de façon quasi permanente, c'est du sexisme). Ca se voit en séries, en films, et dans d'autres spectacles (démos d'arts martiaux, comme le Gif plus haut, diverses ligues de catch....)."

http://www.air-defense.net/forum/topic/18025-les-%C3%A9normit%C3%A9s-et-clich%C3%A9s-du-cin%C3%A9ma-et-s%C3%A9ries-t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9es/?page=2

Écrit par : leclercq | 16 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@Leclercq si lors d'une rencontre vous sortez un tel charabia à celles que vous nommez féministes ,je comprends de mieux en mieux pourquoi tant d hommes ont de la peine à trouver une oreille attentive à leurs tirades (rire
Je suis obligée de rire ne lisant pas l'entier de vos commentaires ,trop longs et fastidieux pour mon vieux et petit cerveau !
Courage au cas ou ,et bonne soirée

Écrit par : lovejoie | 16 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@ Lovejoie

Charabia !!!

analyse lucide ce qui n'est pas le cas de votre délire.

" les coups c'était justement pour en faire des humains pacifiés prêts à tout accepter ,un peu comme la machine de nos jours qui transforment les humains en moutons ou vaches à traire c'est selon"

Écrit par : leclercq | 16 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@leclercq

- « analyse lucide ce qui n'est pas le cas de votre délire. »

- « les féministes ne peuvent pas supporté qu'il n'y ai pas aussi une super guerrière dans chaque film d'action. »

Même si c'est une super guerrière lesbienne ? Ou les super guerrières lesbiennes, ça n'existe pas ? Ou faudrait aussi les interdire ?

Écrit par : Chuck Jones | 16 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@ Chuck Jones

pour interdire quelque chose comme les super guerrières il faudrait que cette chose existe !!! et oui cher Chuck on ne peut pas interdire ce qui n'existe pas,

bon cher chuck dans le passé il y a déjà eu des super guerrières.

http://www.gauchemip.org/spip.php?article2441

bon cher chuck, trouvez d'autres super guerrières, d'ici là arrêtez d'écrire n'importe quoi.

Écrit par : leclercq | 16 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@Leclercq n'en faites pas une jaunisse tout de même concernant les féministes et au risque de vous déplaire ce qui m'enchante par dessus tout ,je me permets de vous faire remarquer excepté reprendre les phrases d'autres commentaires vous ne faites pas preuve d'objectivité
Et si certaines jeunes deviennent plutôt féministes c'est qu'elles se rendent compte de la femme qui doit seule et âgée affronter un monde qui n'a jamais été autant girouette mais pour lequel elles ont été préparées dés l'école et très souvent aussi par les parents n'ayant pas le temps de s'en occuper les plaçant n'importe ou le plus souvent ou il y avait des hommes qui eux devaient jouer le rôle parental
Voyez il y a tellement de choses ignorées par vous et par le monde en général qu'il faut d'abord connaitre à fond le sujet pour mieux le critiquer
Malheureusement on vit dans un monde qui n'est pas le nôtre, ne l'ayant jamais été ,un monde ou l'on se permet de juger en toutes méconnaissances de causes
Sinon alors toutes celles qui ont été violées pourront dire, les hommes sont tours de violeurs ce qui n'est pas et de très loin le cas mais notre génération au contraire d'aujourd'hui s'est très vite frottée au monde masculin pour n'en retirer le meilleur et mieux lui tenir tête et sans être féministe pour autant
Les vraies féministes ne restent pas mariées 40 ans pour sauve les* meubles ** et jouer le rôle du proche aidant pour soulager le conjoint !

Écrit par : lovejoie | 17 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@ Lovejoie

" vous ne faites pas preuve d'objectivité"

Ah bon, qu'il y a t'il dans mes écrits, où dans les phrases d'autres commentateurs que je cite qui ne sont pas objectifs ? où est le problème de reprendre des phrases d'autres commentateurs, un auteur quand il écrit un livre cite bien tous les livres qu'il a lu pour se faire une opinion, ce qui est bizarre avec beaucoup de commentateurs, c'est que l'opinion qu'ils ont on a l'impression quelle tombe du ciel, qu'ils ont la science infuse.

j'ai écrit ça

"mon avis c'est qu'on vit dans une société qui met en avant les valeurs féminines, tout ce qui rappelle les valeurs masculines est conspué, la virilité, la prise de risque."

"que se passe t'il il fut un temps où les femmes étaient admirative des valeurs masculines, celà est-t'il du au dénigrement des valeurs masculines et à la mise en avant des valeurs féminines par le féminisme ? "

c'est pas objectif ?

Élisabeth Badinter dit la même chose, je peux aisément retrouver le texte.

et vous ce que vous écrivez c'est objectif ?

" les coups c'était justement pour en faire des humains pacifiés prêts à tout accepter ,un peu comme la machine de nos jours qui transforment les humains en moutons ou vaches à traire c'est selon"

ce genre d'affirmation ça sort de votre chapeau ?

c'est juste l'inverse de ça.

"Ah, bien sûr, on a d’ores et déjà vu se récrier les chantres habituels de la pédagogie du dialogue. « La violence engendre la violence », tel est l’argument massue, le réflexe intellectuel qui fait office de pensée pour les gentils porteurs d’œillère qui n’ont toujours pas compris qui exerce aujourd’hui la violence, dans les sociétés occidentales. Ceux-là oublient que pour l'heure, c'est l'absence d'éducation et de règles qui engendre la violence et la barbarie."

"Et si certaines jeunes deviennent plutôt féministes c'est qu'elles se rendent compte de la femme qui doit seule et âgée affronter un monde qui n'a jamais été autant girouette mais pour lequel elles ont été préparées dés l'école et très souvent aussi par les parents n'ayant pas le temps de s'en occuper les plaçant n'importe ou le plus souvent ou il y avait des hommes qui eux devaient jouer le rôle parental
Voyez il y a tellement de choses ignorées par vous et par le monde en général qu'il faut d'abord connaitre à fond le sujet pour mieux le critiquer"

vous en connaissez beaucoup des cas où les hommes doivent assumer les deux rôles parentaux moi pas et ça serait pour ça que les jeunes femmes deviendraient plutôt féministes.

mais vous allez chercher ça où et cette sois disant vérité serais une chose que j'ignore !!!

mon avis pourquoi les jeunes femmes deviennent féministes, parce que les féministes peuvent répandre leurs mensonges en toute impunité. voilà une belle explication claire et limpide.

exemple.

http://www.leprogres.fr/social/2016/09/16/une-femme-gagne-26-de-moins-qu-un-homme?utm_source=direct&utm_medium=newsletter&utm_campaign=le-progres-l-actu-du-jour-en-un-clin-d-oeil

« Cet écart peut être le reflet de pratiques discriminatoires en termes d’avancement ou de primes »

c'est bizarre des statisticiennes disent exactement l'inverse.

http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/es398-399f.pdf

page 118

"L’écart des salaires entre les femmes et les hommes
peut-il encore baisser ? Le problème de fond
n’est manifestement pas dans la discrimination
salariale au sens strict, qui pèse relativement
peu face aux facteurs structurels de l’écart"

ma conclusion, les féministes sont des pourritures point barre.

"notre génération au contraire d'aujourd'hui s'est très vite frottée au monde masculin pour n'en retirer le meilleur et mieux lui tenir tête"

effectivement les femmes ont besoin d'hommes qui leur tiennent tête, tout à fait d'accord avec vous. Sylviane Spitzer.

le problème actuellement c'est que les hommes ont été éduqué à ne plus leur tenir tête et ça manque beaucoup aux femmes actuellement.

allez bonne soirée, je vais continuer la lecture de "tramps Vamps de Camille Paglia" ça me changera de votre charabia.

Écrit par : leclercq | 17 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@leclercq

- « les féministes ne peuvent pas supporté qu'il n'y ai pas aussi une super guerrière dans chaque film d'action. »
- « où comment faire des films complétement déconnectés de la réalité. »
- « pour interdire quelque chose comme les super guerrières il faudrait que cette chose existe »


Dites, Monsieur Leclercq, comment peut-on ne pas supporter quelque chose qui n'existe pas ?

D'ailleurs, comment peut-on supporter quelque chose qui n'existe pas, si c'est pas là pour déranger ceux et celles qui ne le supportent pas ?

Par exemple, les martiens, y'a-t-il une bonne raison pour ne pas supporter les martiens autre qu'on ne sait pas si ça existe ?

Écrit par : Chuck Jones | 18 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@ Chuck Jones

"Dites, Monsieur Leclercq, comment peut-on ne pas supporter quelque chose qui n'existe pas ?

cette chose qui n'existe pas est tellement présente, qu'on peut en arriver à croire quelle est le réel, puisque des films reflets de la réalité eux n'existent plus.

Écrit par : leclercq | 18 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@leclercq

- « cette chose qui n'existe pas est tellement présente, qu'on peut en arriver à croire quelle est le réel, puisque des films reflets de la réalité eux n'existent plus. »

Voila une réflexion très intéressante !

Par "films reflets de la réalité", vous voulez dire ... des documentaires ? Ou des films reportages journalistiques ?

Ou des films dans lesquels quelqu'un dit ... "Ceci est une histoire vraie!", ou "Ces images sont des images vraies!" ? Comme les films sur Jésus ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_films_o%C3%B9_appara%C3%AEt_le_personnage_de_J%C3%A9sus

Moi j'en ai bien vu quelques uns. Et vous-même ?

En fait, ça m'a rappelé des histoires de contes pour enfants. Comme ... La Belle au bois dormant, ou Le Petit Chaperon rouge, ou Barbe bleue ou Le Chat botté, ou Cendrillon, ou encore Le Petit Poucet.

D'ailleurs, certains films "reflets de la réalité" sur Jésus m'ont rappelé des contes pour adultes, comme celui-là ...

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Derni%C3%A8re_Tentation_du_Christ_(film)#Controverse_et_pol.C3.A9mique


D'ailleurs, je me souviens très bien, j'ai commencé à apprendre à lire et à écrire en français avec ce livre, même si j'avais déjà vu des films, et même des films reflets de la réalité, à la télé ou au cinéma.

https://fr.scribd.com/doc/49718616/Langue-Francaise-Poucet-Et-Son-Ami-1956-Methode-de-Lecture-Mixte

Après, on a essayé de me faire lire la bible, en me disant que c'était un livre "reflet de la réalité" mais c'était très ennuyeux, aussi ennuyeux que le petit poucet, avec des tas d'idées stupides, même que la bible qu'on m'a demandé de lire était en français, et que je savais très bien lire le français.

Écrit par : Chuck Jones | 18 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@ Chuck Jones

quel rapport votre charabia avec les énormités et clichés du cinéma ?

Écrit par : leclercq | 18 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@leclercq

Ben ... ce que vous avez écrit!

... "des films reflets de la réalité eux n'existent plus".

Comment faites vous la différence entre ... un film "reflet de la réalité" ... et ... un film qui n'est pas du tout "reflet de la réalité" ... et ... un film qui est juste un peu "reflet de la réalité" mais pas vraiment, par exemple un film avec des magiciens qui font des tours de magie ?

https://www.youtube.com/watch?v=5W8PBJ5ALtQ

Écrit par : Chuck Jones | 19 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@leclercq

- « les féministes ne peuvent pas supporté qu'il n'y ai pas aussi une super guerrière dans chaque film d'action. »
- « pour interdire quelque chose comme les super guerrières il faudrait que cette chose existe »
- « quel rapport votre charabia avec les énormités et clichés du cinéma ? »

A vrai dire, je me demande si j'ai bien compris votre question.

Par exemple quelles énormités et clichés du cinéma pensez vous ? Celles qui existent ? Ou celles qui n'existent pas ? Ou voulez vous dire qu'elles existent plutôt dans la tête de celui qui dit qu'il voit des énormités qui n'existent pas ?

Je vous le demande parce que c'est assez difficile ... d'exister et de pas exister en même temps, même si c'est juste pour essayer d'exister juste un peu. Vous êtes bien d'accord ?

Écrit par : Chuck Jones | 19 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@ Chuck Jones

"Par exemple quelles énormités et clichés du cinéma pensez vous ? "


lisez ce blog c'est très bien expliquer, bonne lecture.

http://www.air-defense.net/forum/topic/18025-les-%C3%A9normit%C3%A9s-et-clich%C3%A9s-du-cin%C3%A9ma-et-s%C3%A9ries-t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9es/?page=1

Écrit par : leclercq | 19 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Les derniers films comme Star Wars ou les Marvels il faut des héroïnes tout comme le rôle de James Bond beaucoup aurait souhaitait une femme. Même Macgyver il souhaiterait une héroïne. Ce ne sont que des exemples mais il faut savoir qu'au cinéma comme ailleurs les actions et théories féministes deviennent obligatoires. Des actions spécifiques aux femmes et des réseaux sont créé : Smart girls, Writers Lab, Pacific Standard
Il y a des enquêtes pour montrer les clichés sexistes aux cinéma le nombre de fois ou l'homme conduit la voiture, pour les scènes de combat,... .
Toutefois il y a pas quand c'est l'autre sexe qui fait des clichées ou dans un rôle de pionnières vous prenez une série comme True Justice il y a des passages très clichés et énormes dans certain film action, policier,.. les clichées sont pas mal. D'ailleurs mêmes certains films "féminin" et même série peuvent le sont :
http://www.elle.fr/Societe/News/Jacky-aux-royaume-des-filles-un-film-qui-denonce-les-stereotypes-2661158
http://seriestv.blog.lemonde.fr/2015/10/27/supergirl-un-beau-plaidoyer-post-feministe/#xtor=RSS-32280322
http://fabiusmaximus.com/2015/10/29/castle-future-of-marriage-family-90098
Un site féminin avec des films pour filles et après sa critique "norme de la sociéte" "société masculine"
http://www.aufeminin.com/culture/album916042/notre-top-30-des-films-pour-filles-0.html#p9
Il y a pas d'opposant structuré aux féministes pour proposer d'autres normes, raisonnement elles peuvent faire ce qu'elles veulent

Écrit par : Lafaux | 19 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

@ Lafaux

bien vu

http://www.elle.fr/Societe/News/Jacky-aux-royaume-des-filles-un-film-qui-denonce-les-stereotypes-2661158

" les maîtresses de maison sont installées devant la télévision, attendant tranquillement que leurs maris, relégués à la cuisine, leur servent le dîner. Et ce sont les femmes qui font la cour aux hommes, allant jusqu’à fredonner des chansons d’amour sous leur fenêtre, fièrement installées sur leurs motos."

" Pour elle, le film, dont certaines scènes pourraient être montrées dans les lycées pour déconstruire les stéréotypes sexistes, doit « être accompagné d’un discours pédagogique de la part des professeurs pour être efficace ». De son côté, Najat Vallaud-Belkacem l’assure : « Ce film devrait faire parler de lui dans la lutte contre les stéréotypes »."

on a vraiment droits au ramassis de mensonges féministes dans ce films, et au totalitarisme des adeptes du "GENDER"

et le magazine elle est content de mettre en avant une telle bêtise.

Écrit par : leclercq | 19 septembre 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 22 h - 08 h (Europe/Paris).