14 juin 2016

Heures sombres à Orlando

Dimanche.

Le net commence à relayer le drame. Encore une fois une personne, une seule, suffit à mettre le monde en état de choc. Une personne armée, déterminée à tuer. Aujourd’hui c’est à Orlando.


orlando,massacre,daesch,gay,Je suis...

Orlando est connue pour ses parcs d’attraction à thème et pour la scène culte de l’explosion de l’Hôtel de Ville dans l’Arme Fatale 3. On connaît moins sa dimension culturelle, en particulier le théâtre. On se souviendra malheureusement du massacre autant que de culture: 50 morts, 53 blessés.

Comment ne pas répéter les mêmes mots, les mêmes slogans, que depuis Charlie? La répétition use la force symbolique de ce Je suis proclamé un peu partout. Je suis Charlie, Je suis Paris, Je suis tout ça tout ça. Je suis est devenu l’étendard de l’indignation impuissante et sélective. Par exemple on n’a pas vu Je suis Tel-Aviv après le récent attentat meurtrier. Mais on voit la tour Eiffel aux couleurs gay (enfin, les couleurs hippies dérobées par les activistes rouges gay).

Suis-je Orlando? Non. Je suis l’oeil qui s’habitue à vivre dans la violence et sous la menace. L’horreur humaine, nous la connaissons. Les manuels d’Histoire en sont la triste chronique. 

À Orlando les heures sont bien sombres ce dimanche. La communauté gay est aujourd’hui visée. Et je ne trouve rien à en dire qui ne soit pas une commisération devenue obligée, un coup d’index sur la touche Repeat à la suite des précédents attentats. Dire cela ou rien, autant ne pas publier. Je ne publie pas.

 

 

orlando,massacre,daesch,gayHumanisme sélectif

Lundi.

Je lis le billet de Didier Bonny, défenseur de la cause homosexuelle et LGBT. Il pense que l’on n’insiste pas assez sur le caractère homophobe de cet assassinat de groupe. Je ne sais pas s’il faut mettre le focus sur cet aspect. D’un côté il a raison: le choix d’une disco gay n’est pas le fruit du hasard pour le radicalisme religieux.

D’un autre il alimente le communautarisme, celui-là même qui sépare les groupes humains en catégories dont les intérêts peuvent diverger. L’attaque d’Orlando est-elle vraiment un crime essentiellement homophobe? S’il faut se déterminer sur cette question il me semble que la caractéristique homosexuelle des victimes n’est pas le point majeur dans les attentats revendiqués par des adeptes spontanés de Daech. Qu’il s’agisse de gays dans une discothèque, de femmes et d’hommes à une terrasse parisienne ou au Bataclan, c’est d’abord la liberté de choisir sa vie qui est ciblée, la liberté telle que nous l’avons voulue et telle que nous la connaissons en occident.

Soutenir la communauté gay sans faire de communautarisme, sans évoquer la Nation gay – concept en vogue sur le net mais totalement séparatiste socialement? Difficile. Ce sera sans doute plus facile quand la voix de cette communauté, soit les organisations politiques LGBT, dénonceront avec la même force un attentat contre Israël que contre les gays. Car si ceux-ci fonctionnent volontiers sur le mode victimaire, ils n’en choisissent pas moins leur camp et montrent moins de solidarité à l’égard des ressortissants d’Israël. Deux poids deux mesures: l’humanisme revendiqué est très sélectif. Les morts n’ont pas toutes la même valeur, semble-t-il, et les questions identitaires, si décriées par certains activistes égalitaristes, trouvent ici un soutien surprenant. Chacun ses contradictions...

Mais pour le coup, devant ce drame, mon côté gay friendly oublie la violence des campagnes anti-hétéros et l’idéologie qui les sous-tend. Dans le drame je ne peux que partager l’accablement de cette communauté. Tout en réaffirmant que c’est bien plus la liberté en soi qui est ciblée et non spécifiquement une communauté.

 

 

 

08:35 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : orlando, massacre, daesch, gay, charlie | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Avant d'être un défenseur de la cause LGBT, je suis un défenseur de l'égalité des droits pour toutes et tous et ne me considère absolument pas comme une victime puisque je me bats pour que les choses changent. Le jour où cette égalité sera réalisée en commençant par notre pays qui n'est pas en avance dans ce domaine, il n'y aura alors plus de raison d'alimenter le communautarisme. Quand on pense qu'il va falloir voter sur un changement de la Constitution pour que le partenaire étranger puisse avoir le droit à la naturalisation facilitée comme l'époux ou l'épouse étrangère hétérosexuel.le, on se rend compte qu'on en est encore malheureusement bien loin! Quant à votre exemple avec Israël, pourquoi avoir choisi spécifiquement celui-ci? Par communautarisme? Par humanisme sélectif? Il y en a pourtant, hélas, bien d'autres.

Écrit par : didier bonny | 14 juin 2016

J'ai choisi l'exemple d'Israël parce que l'attentat est très récent. Je n'ai pas d'attaches communautaristes avec Israël mais je suis sensible à la résilience de ce peuple.

Écrit par : hommelibre | 14 juin 2016

"J'ai choisi l'exemple d'Israël parce que l'attentat est très récent. Je n'ai pas d'attaches communautaristes avec Israël mais je suis sensible à la résilience de ce peuple."

Vous avez choisi Israël pour assouvir votre hypocrisie. C'est tout.

Écrit par : André | 14 juin 2016

Et vous, pour assouvir votre antisémitisme!

Cette réponse est aussi valable pour vous, Didier Bonny a qui le fait de lire le nom "Israël" lui donne de l'urticaire.

hommelibre par communautarisme? Vous pouvez développer parce que je me demande si vous connaissez le sens de ce mot!?

Écrit par : Patoucha | 14 juin 2016

18h45. Fin du discours de Barack Obama.

http://www.c-span.org/video/?411147-1/president-obama-delivers-statement-us-operations-isis

J'ai pas entendu ... "Avec nous ... ou contre nous.".

Écrit par : Chuck Jones | 14 juin 2016

Avec les Frères Musulmans!

Écrit par : Patoucha | 20 juin 2016

Je pense que le choix d'Israël est intéressant et met en évidence des attitudes discriminatoires en fonction de qui sont les victimes des actes terroristes, ces derniers étant attaques par des combattants armés sur des gens non armés choisis en fonction de leur appartenance.

Écrit par : archi-Bald | 14 juin 2016

Il y a des malades dans cette blogosphère que le nom Israël fait blémir, les rend hystériques tant leur haine transpire de leurs veines, ISRAËL étant le tremplin de lantisemitisme des années 30, mais avec une incomprise différence notoire: Les Juifs ne sont plus de ces années là!

Écrit par : Patoucha | 22 juin 2016

Le Charles 05 cautionne l'attentat d'Orlando en utilisant un double langage:

"Bien qu on on ne peut justifier nullement son acte,"

""Si vous étiez à sa place auriez vous haï ce que les USA"

Ce commentaire, et surtout ces dernières lignes, est à poster sur tous les blogs!

Écrit par : Patoucha | 19/06/2016

"Bien qu on on ne peut justifier nullement son acte, avez vous pensé à ce que les USA avaient fait en Afghanistan comme horreur? Si vous étiez à sa place auriez vous haï ce que les USA ont fait depuis 220 ans comme guerres et massacres dans le monde entier et dans le cas échéant en Afghanistan?"

Écrit par : Charles 05 | 13/06/2016

ndependanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2016/06/12/fusillade-d-orlando-c-est-l-etat-islamique-l-islam-lui-n-y-e-276858.html

Écrit par : Patoucha | 20 juin 2016

Rec: "....tant leur haine transpire de leurs pores et coule dans leurs veines"

Merci hommelibre de rectifier. Je ne maîtrise pas encore très bien ce satané IPad..... au demeurant bien pratique à utiliser à l'extérieur ou devant la télé entre les pubs:)

Écrit par : Patoucha | 22 juin 2016

Les commentaires sont fermés.