07 juin 2016

Météo extrême : quand les experts perdent la mémoire…

Lu dans Le Matin d’hier lundi: « S’il a toujours plu au printemps, les précipitations n’ont jamais été aussi abondantes. » C’est une climatologue de l’Université de Neuchâtel qui l’affirme, madame Martine Rebetez.


pluie,météo,record,réchauffement,climat,Plus de pluies…

Elle ajoute: « Les tempêtes deviennent de plus en plus violentes, assure la chercheuse. De nouvelles tendances peuvent être relevées cette année, à commencer par la présence de la masse neigeuse en dessous de 2000 mètres jusqu’à fin mai. La baisse de 0,8 °C de la température moyenne pour cette période en est également responsable. »

J’annonçais dimanche que le mois de mai était plus frais de -0,4° par rapport à la moyenne en Europe de l’ouest. Madame Rebetez parle de -0,8°. Tout dépend du lieu des relevés et de la moyenne de référence. Retenons que ce printemps 2016 fut sensiblement plus frais que la moyenne, malgré El Niño.

Les archives météo sont anciennes. Les chiffres peuvent avoir varié selon l’évolution des moyens de mesure, surtout en ce qui concerne les températures: on ne peut totalement comparer le début du XXe siècle et la décennie 2010. Toutefois les relevés de pluviométrie montrent les tendances sur au moins 50 ans, voire sur un siècle.

Que voit-on dans ces archives? Que contrairement aux propos de madame Rebetez, les précipitations ne sont pas en augmentation. Du moins dans les relevés concernant Genève. Au contraire, elles semblent en diminution – d’où la baisse sensible des nappes phréatiques en Europe de l’ouest dans les années 2000. Dans le même temps l’ensoleillement moyen a augmenté, indiquant une diminution globale de la masse nuageuse pour notre région.

 

 

pluie,météo,record,réchauffement,climat,… ou moins de pluie

L’historique des précipitations relevées à Genève est intéressant. Ce document pdf retrace cet historique de 1784 à 2004. La rigueur des relevés est probablement moins grande il y a deux siècles que depuis les années 1950. Néanmoins les chiffres ne montrent pas de tendance franche à des pluies de plus en plus abondantes. Ce serait même plutôt le contraire. Quant aux épisodes particulièrement violents il n’ont pas attendu 2016. 

L’article du Matin cite également un expert climatique auprès de Greenpeace, monsieur Georg Klinger. Il compare les orages de mai aux conditions nord-américaines et aux supercellules orageuses qui génèrent les tornades de la célèbre Tornado Alley

Ce n’est pas très sérieux à mon avis. Les conditions géographiques et climatiques des Etats-Unis sont radicalement différentes de celles qui prévalent en Europe. Comparer les orages de mai aux supercellules texanes c’est comme comparer des cerises et des pastèques. Greenpeace n’est pas très exigeante sur ses experts climatiques.

Dans cet article deux experts du climat lient donc l’événement local des pluies abondantes de mai 2016 au réchauffement global, ce malgré des chiffres officiels contraires à cette affirmation. C’est le biais où est aujourd’hui tombé la météorologie, et sa grande soeur la climatologie. Il n’y a plus de passé pour comparer les époques, plus rien qu’un éternel présent sans mémoire, matrice de tous les dérèglements intellectuels et de toutes les angoisses.

Mais un autre météorologue cité par Le Matin est plus prudent et relativise. Les orages de mai 2016 – mois habituellement pluvieux et orageux dans nos pays – sont dus à des conditions particulières qui reviennent régulièrement: retrait de l’anticyclone des Açores, remplacé par une vaste dépression (image 2, cliquer pour agrandir) et un défilé de masses d’air chaudes du sud qui entrent en collision avec l’air frais du nord. C’est un peu comme un mois d’avril qui aurait continué en mai.

Combien de fois, depuis combien de décennies, parle-t-on du retrait de cet anticyclone lors des printemps et étés frais ou plus humides que la moyenne? C’est à nouveau le cas: il est quasi inexistant. Et quand cela arrive, nous avons beau incriminer cet anticyclone, le réchauffement, le diable ou le bon dieu, cela n’y change rien.

 

 

 

09:11 Publié dans Environnement, Météo | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : pluie, météo, record, réchauffement, climat | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Mouais cette météorologue devrait téléphoner à un ancien qui a fait la mob et qui hier me disait vous souvenez vous quand le lac a débordé et que l'eau est arrivée jusqu'à l'Hôtel de Ville qui est beaucoup plus loin et dans une rue qui monte vers la gare de Neuch ?
On y voit d'ailleurs les marques laissées par l'inondation !
On va finir par croire que la météorologie tout comme la religion compte autant de sectes sinon plus que les églises dites officielles

Écrit par : lovejoie | 07 juin 2016

Il fait plus froid, c'est à cause du réchauffement. Très forte ! :)

Écrit par : Kad | 07 juin 2016

Cher hommelibre,

- « Comparer les orages de mai aux supercellules texanes c’est comme comparer des cerises et des pastèques. Greenpeace n’est pas très exigeante sur ses experts climatiques. »

- « Combien de fois, depuis combien de décennies, parle-t-on du retrait de cet anticyclone lors des printemps et étés frais ou plus humides que la moyenne? »

Combien de fois, je ne sais pas, mais depuis combien de décennies ... c'est ptet depuis qu'on a découvert le "jet-stream" ("courant jet" en français et en québecois), ... et qu'on a compris le rôle du _jet-stream_ dans _l'oscillation_ des zones de haute et de basse pression au dessus de l'Atlantique Nord, ... et son influence sur la *** météo *** (le "climat" ... c'est autre chose) en Europe de l'ouest, ... ET sur les supercellules d'Amérique du Nord, ... qui ne sont pas spécifiquement texanes, puisqu'elles se forment le long d'un front Nord-Ouest - Sud Est depuis le cercle polaire vers le golfe du Mexique, la fameuse Tornado Alley, qui oscille en suivant le jet-stream.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Courant-jet

http://www.meteocontact.fr/pour-aller-plus-loin/les-4-regimes-de-temps-en-europe

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tornado_Alley

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grain_%28m%C3%A9t%C3%A9orologie%29

https://fr.wikipedia.org/wiki/Orage#Orages_supercellulaires

Écrit par : Chuck Jones | 07 juin 2016

Chuck,

En effet elles ne sont pas spécialement texanes, mais un peu quand-même; c'était plus simple comme mot pour ne pas répéter "Etats-Unis".
:-)

Merci pour les liens. Il faudrait 50 ou 100 ans de statistiques supplémentaires pour observer avec plus de pertinence les interactions des différents sous-systèmes.

Écrit par : hommelibre | 08 juin 2016

Cher hommelibre,

- « Il faudrait 50 ou 100 ans de statistiques supplémentaires pour observer avec plus de pertinence les interactions des différents sous-systèmes. »

Ben, ... justement.

"observer avec plus de pertinence" ... c'est généralement le raccourci fatal du _raisonnement_, ... comme rater une marche dans un escalier, parce qu'on est pressé.

Ce qui est important, ... au moment de ... "l'observation", ... c'est de décrire, ... (et c'est mieux d'écrire, pour se rappeller des détails), ... ce qu'on voit, ... et non ... ce qu'on pense.

Ce qui fait ... la qualité de "l'observation", ... c'est justement ... _l'absence_ de "pertinence".

C'est seulement ... _après_ ... avoir _bien_ observé, ... et surtout bien _décrit_, ... et bien écrit ... ce que vous avez observé, ... _sans pertinence_ ..., que vous pouvez alors tâcher ... _d'expliquer_ ... pourquoi ... vous voyez ce que vous avez décrit et écrit, ... et donc ... pourquoi ... tout le monde peut voir la même chose, ... même si tout le monde ne décrit pas ce que tout le monde voit en même temps de la même façon, ... par exemple, ... quand tout le monde n'est pas au même endroit pour le voir.

Par exemple, ... quand une étoile filante apparait brièvement au dessus de l'atlantique, ... les américains diront qu'ils ont vu ... une lumière, dans le ciel, ... _à l'est_, ... et les européens diront qu'ils vu ... une lumière, dans le ciel, ... _à l'ouest_. Maintenant certains diront qu'ils ont vu une lumière ... _se deplacer_ ... dans le ciel. C'est pour ça d'ailleurs, qu'ils l'ont vu. ... Parce que la nuit, ils regardent les étoiles plus souvent que les autres, ... et toutes les lumières dans le ciel, ben ... c'est des étoiles, ... et elles se ressemblent beaucoup entre elles, ... comme des grains de sable ... mais celle là ... ben ... ils l'ont remarquée ... parce qu'elle se déplaçait plus vite que les autres, ... même s'ils ne l'ont pas vu très longtemps, parce que c'était très rapide.

Quant aux australiens, ben ... ils diront qu'ils n'ont pas vu cette étoile filante là, ... sûrement parce qu'il faisait jour chez eux, ... et quand il fait jour ... c'est très difficile de voir les étoiles dans le ciel, ... même si ça aide pour voir et compter des grains de sable. Et puis, ... c'est vraiment très, très difficile de voir ce qui se passe sous ses pieds, ... à travers la terre ... pour voir ce qui se passe de l'autre côté de la planète, ... surtout quand il faut aussi lever la tête.

Alors, ptet que, ... si les australiens veulent avoir une chance ... de voir une lumière dans la ciel, .. ben c'est ptet mieux d'abord qu'ils lèvent la tête pour regarder le ciel, ... au lieu de regarder leurs pieds, ... et d'attendre ... qu'il fasse nuit. Et si les australiens veulent avoir une chance, de voir une lumière dans le ciel ... _qui se déplace_, ben ... c'est ptet mieux de regarder le ciel, la nuit, ... __pendant longtemps__, ... pour avoir une chance d'en remarquer une ... qui se déplace _plus vite_ que toutes les autres, ... parce que les étoiles filantes, ben ... y'en a beaucoup beaucoup moins à regarder dans le ciel que les étoiles ... qui filent pas.

Donc pour voir des étoiles filantes, ben ... c'est plus facile quand on essaie ... "d'observer" ... le ciel ... avec _patience_, ... que "d'observer" ... "50 ou 100 ans de statistiques" ... avec "pertinence". Et ptet qu'en observant... avec beaucoup de patience ... plein d'étoiles filantes, ... quelqu'un expliquera pourquoi les étoiles filantes ne se déplacent pas dans le ciel à la même vitesse, ... et pourquoi les étoiles filantes ne brillent pas aussi longtemps ... que toutes les autres étoiles dans le ciel. Parce que ces étoiles filantes là, elles font vraiment désordre au milieu des autres étoiles.

Écrit par : Chuck Jones | 10 juin 2016

MDR MDR MDRRRRRRRR je suis pliée!J'en ai mal aux côtes LOLLL Quelle sortie!?

Écrit par : Patoucha | 10 juin 2016

Les commentaires sont fermés.