03 juin 2016

Hollande à l’ouest, Benzema perd le nord

Revenir de voyage en pleine grève des trains n’a pas été simple. Mais il y a pire. Et pour me passer du baume, François Hollande a fait l’affaire. Ah, quelle surprise de l’entendre au JT de Darius Rochebin, évoquant la géographie des échanges européens. 


tunnel,gothard,hollande,leuthardLa géographie de Fanf’

Le président français venait en Suisse co-inaugurer le plus grand tunnel du monde. Un tunnel ferroviaire! Pendant que les trains étaient en partie à l’arrêt dans son pays. Étrange hasard du calendrier.

Mais ce n’est pas son trait d'humour sur la vitesse des trains en France, mercredi, qui m’a fait sourire. Il y a eu mieux. Il a félicité la Suisse pour la réalisation de ce projet:

« La suisse (…) montre qu’elle est capable de relier l’Europe de l’est et l’Europe de l’ouest. »

Relier l’est et l’ouest, vraiment? J’imagine mal les polonais ou les bulgares prendre le tunnel du Gothard pour aller à Paris.

N’est-ce pas plutôt un lien nord-sud? Mais c’est bien sûr! À l’image de la banane bleue européenne, soit l’axe économique fort de l'Europe, qui va de l'Angleterre à l’Italie. Le Gothard est exactement dans cet axe nord-sud.

Sacré Fanfrelande! Quel farceur. Un pro du lapsus et de l’imprécision. Si la précision du langage est une vertu cardinale et une responsabilité politique, le président français semble toujours aussi désinvolte. Ou simplement il n’habite pas sa pensée. Ce qui serait plus inquiétant que drôle.

tunnel,gothard,hollande,leuthard,benzema,debbouze,cantonaPendant ce temps  les polémiques aléatoires se succèdent en France, comme autant d’ailes de moulins à vent offertes au Don Quichotte-citoyen. On ne les compte plus depuis quelques mois. De quoi faire diversion sur diversion.

 

 

L’huile de Ben

Par exemple Karim Benzema. Footeux de talent, il fait son Gollum. Il mouline sa graine de frustration et en jette l’huile sur le feu. La France serait devenue raciste? Sûr qu’avec de tels propos il ne va pas se faire aimer, le Ben.

Il pourrait même alimenter la rancoeur des petits beurs victimaires. De là à penser que ses propos ouvrent la porte aux recruteurs du jihad, il n’y a qu’un petit pas. Franchi par Mourad Boudjellal, entraîneur du club de rugby de Toulon:

« Je crois que Benzema, sous la déception a tenu des propos qui sont dangereux par les temps qui courent. Je crois qu’il n’a pas mesuré la dangerosité de ses propos parce que s’il souhaite devenir un fonds de commerce des recruteurs de Daesh, il ne fallait pas s’y prendre autrement. »

Djamel Debbouze avait cru bon d’en rajouter en déclarant que Benzema payait pour la situation sociale du pays. Il vient de faire marche arrière. Éric Cantona en a aussi mis une couche.

 

 
tunnel,gothard,hollande,leuthard,benzema,debbouze,cantonaGrande confusion

Benzema est dans la tourmente depuis l’affaire de la sextape de Valbuena. Il est mis en examen dans ce cadre mais bénéficie de la présomption d’innocence tant qu’il n’y a pas de décision de justice définitive. Il est aussi taclé pour certains de ses propos:

«  Florian Genton: A un moment donné vous vous êtes posé la question quand même Karim ou directement vous vous êtes dit c’est l’équipe de France pour le côté sportif ?

Karim Benzema : Ben… C’est plus pour le côté sportif, parce que l’Algérie c’est mon pays, voilà, mes parents ils viennent de là-bas. Après, la France… C’est plus sportif, voilà. »

Je ne vois rien dans ces propos qui laisserait penser que Karim Benzema rejette la France. Il a fait un choix sportif mais ne nie pas son origine algérienne. N’aurait-il pas le droit d’avoir la nostalgie du pays de sa famille? Si, bien sûr. Qui ne ferait pas référence à ses origines comme à quelque chose d’important?

Je comprends la déception de Benzema et j’aurais aimé le voir sur le terrain. Mais sur ce coup, ce joueur du Real a perdu le nord. Ses propos tenus probablement trop à chaud et sous le coup d’une grosse déception sont malheureux. Ils montrent un nouveau dérapage de l’antiracisme à la française, qui aboutit à produire un contre-racisme.

L’antiracisme pavlovien est devenu, pour certains, un moyen de noyer le poisson et une manière de se défausser des vrais débats. 

– Grande est la confusion intellectuelle hexagonale, n’est-elle pas?

 

 

P.S.: je ne suis pas fan des grands épanchements télévisuels, mais l’émotion de Doris Leuthard lors de l'inauguration du tunnel du Gothard était touchante.

  

http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/inauguration-du-tun...

 

 

 

 

07:36 Publié dans Divers, Humour | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tunnel, gothard, hollande, leuthard, benzema, debbouze, cantona | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Bonjour Hommelibre dans tout ce fatras qu'il soit d'ordre politique ou naturel à la limite du surnaturel c'est qu'enfin la -France qui se vante d'être le number on au hit des anti pollueurs , prenne conscience des hydrocarbures qui déjà lors des épisodes cévenoles avaient éveillé bien des soupçons dans l'esprit de nombreux Suisses
Ce qui confirme l'adage .qui veut trop bien faire à très souvent et inconsciemment quelque chose à cacher , de sous jacent qui finira par tôt ou tard à être révélé
Et il aura fallu que des hélicoptères survolent les régions qui sont actuellement inondées ,pour s'en apercevoir !
Elle est pas belle la vie !
très bonne journeé

Écrit par : lovejoie | 04 juin 2016

Les commentaires sont fermés.