20 mars 2016

Harcèlement : Madonna brouille les codes

Je croyais que c’était mal. Que c’était dénoncé comme un non respect. Et qu’on pouvait finir au tribunal pour ça. Eh bien non, c’est drôle. Même en public. Surtout en public peut-être. Une manière de faire le buzz?


harcèlement,madonna,sein,fan,australie,Toucher les seins d’une femme ou les dénuder sans son consentement, c’est mal. Enfin, c’est répréhensible. Cela fait même déjà partie du catalogue des agressions sexuelles, catégorie qui groupe des actes très variés.

Mais en même temps ce n’est pas répréhensible. On peut en blaguer, en rire. Madonna l’a démontré récemment.

Lors d’un concert en Australie dans le cadre de sa tournée Rebel Heart Tour, elle a invité une fan à monter sur scène. Après l’avoir complimentée sur son corps – « c’est le genre de fille qui donne envie de lui donner une fessée » – elle a baissé le top de la fan et a dénudé sa poitrine.

Oh, presque rien, même pas une seconde. Mais juste assez pour faire le buzz. La fan, mannequin de 17 ans et mineure, ne posera pas plainte pour harcèlement ou agression sexuelle. Elle dit que ce fut le meilleur moment de sa vie. Notez, sa vie commence à peine.

Pourtant Madonna elle-même a parlé de harcèlement sur scène, après son geste. Elle a même blagué et proposé à la fan de lui faire pareil.

Si Madonna peut dénuder un sein d’une mineure, si elle a un droit sur ce corps au point de commettre sans conséquence néfaste un geste à connotation sexuelle, alors je me demande pourquoi certaines féministes proclament que leur corps leur appartient.

Bon, alors: on peut toucher et exposer par surprise les seins d’une femme? On peut même rire d’un tel geste? Ça change tout! À moins que, du haut de sa domination économique, Madonna ne se croie tout permis et ne prenne même plaisir à brouiller les codes: ce qui serait condamné venant d’un homme est digne d’une médiatisation amusante quand cela vient d’elle.

En attendant de savoir si le corps des filles est à la disposition de Madonna, j'imagine des garçons aimant blaguer et baissant par surprise le haut d’une copine, ou d’une inconnue. Si elle se fâche, ils pourront lui dire en riant: «Je te fais une Madonna».

 

 

 

 

 

08:38 Publié dans Féminisme, société | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : harcèlement, madonna, sein, fan, australie | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

De la part de Madonna, cela n'étonne guère. On connaît les penchants lesbiens de cette chanteuse, et qui d'ailleurs ne s'en cache pas. Qu'un corps de femme lui plaise quoi de plus normal quand on est soi-même amoureuse de son propre corps au point d'en faire un objet de désir.

Que les féministes ne trouvent pas cet acte déplacé, voire condamnable, c'est évident. Pour elles, une femme ne peut être sexuellement agressée que par un homme. Celui-ci ne peut avoir que de mauvaises intentions, ne serait-ce qu'en posant un regard libidineux sur un corps féminin. Les seules personnes autorisée à déshabiller une femme contre sa volonté ne peuvent être que féminines.

Pour le commun des mortels, une agression sexuelle reste répréhensible quel que soit l'agresseur, pas pour les féministes. En France elles avaient obtenu de la part de la SNCF que les trains de nuit aient des compartiments réservés aux femmes. Aujourd'hui, le Ministère des droits des femmes réfléchit à la possibilité de mettre en place des bus exclusivement pour les femmes, la nuit. Il est évident que jamais, pour ces gens-là, ne se pose la question de l'agression d'une femme par une autre femme. Et pourtant cela est plus fréquent qu'on ne le pense et le sera d'autant plus que l'homosexualité féminine explose, en particulier chez les filles et les jeunes femmes...

Un conseil : ne laissez plus votre copine entre les mains d'autres femmes !

Écrit par : Henri | 20 mars 2016

@Henri: " le Ministère des droits des femmes réfléchit à la possibilité de mettre en place des bus exclusivement pour les femmes, la nuit. "
Il y a bien longtemps, j'étais en Afrique du sud en déplacement professionnel. Que ne fut mon étonnement en débarquant à l'aéroport de Cape Town de voir des toilettes marquées "Whites only". En ville il y avait des taxis "Whites only" et "Non Whites". Et même aux plages il y avait des panneaux "Whites only". Cela s'appelle de la ségrégation et même si ce n'était pas pour les mêmes raisons que la discrimination par le sexe, le point commun entre les deux c'est qu'on désigne une partie de la population comme étant dangereuse, indésirable. En l'occurrence les hommes.

Écrit par : Ben Palmer | 01 avril 2016

Cela ne me dérange pas plus que cela (voir la réaction de la petite dinde concernée) , par contre je demande si un chanteur faisait cela vis vis, d'une femme ou d'un homme d'ailleurs comment cela serait perçu par ces gens qui rigolent (voir l'idiot à droite de la photo) c'est peut-être la reine de la provoc mais si sa fille adolescente subissait la même chose comment réagirait-elle. Elle commence vraiment à patiner dans la semoule.

Écrit par : grindesel | 20 mars 2016

Bonjour,

Tout d'abord, je pense qu'il faut déjà mettre Madonna dans une catégorie à part. Reine de la pop, alors que ce n'est pas un secret de polichinelle que sa voix n'est son atout numéro 1, contrairement à sa rivale (dont je ne suis pas fan) Lady Gaga.
Là nous sommes dans le show! Madonna fait du buzz! Cette semaine c'est cete vidéo, la semaine dernière c'est ces confidences sur sa prof de danse qu'elle a viré parce qu'elle couchait avec son copain. Bref...du buzz rien de plus et il ne faudrait meme pas y preter attention. Elle peine à vendre depuis quelques années et il ne lui reste que ce type d'intervention pour exister.
Concernant la partie féminine, je pense qu'il y aura au contraire des femmes qui trouverons cela choquant. Perso je suis choqué de cela pour une raison, quel rapport avec la musique ? pourquoi faire du sex pour du sex. C'est ridicule ! On se fout de ce que cette mioche raconte.
Comme je dis à chaque fois, tout dépend quel groupe de féministe vous laissez parler ? il faut juste pas faire un généralité dans ce mouvement de la meme manière qu'avec les musulmans, sinon on s'en sort pas. Dans tous les cas c'est pas Madonna qui fera avancer la cause féministe.

Écrit par : plumenoire | 21 mars 2016

Tout acte non désiré est une atteinte à la personne (homme ou femme, riche, célèbre, ou non).

@Henri Ne parlez pas à la place des féministes, ne faites pas de généralités. Vous n'aimeriez pas qu'elles en fassent à propos des hommes n'est-ce pas ? (ex: tous les hommes pensent qu'ils peuvent violer sans impunité).


@grindesel On ne peut pas juger du caractère de l'agression d'après la réaction de celle que vous nommez "dinde". Si elle n'était pas consentante (elle seule peut le dire), il s'agit d'une atteinte, dans le cas contraire, non.

Écrit par : Hulk | 21 mars 2016

Tout à d'accord avec Plumenoire. Madonna cherche le buzz et rien de plus. C'est sont atout depuis plus de 20 ans. Entre le Christ noir, les scènes sado-maso etc... Madonna c'est de la transgression avant la musique.

Écrit par : Riro | 21 mars 2016

@Hulk : Ne pensez-vous pas que si cela gênait elle ne le dénoncerait pas? et là je compatirait, mais voilà en étant mannequin cela lui fait une pub d'enfer.

Écrit par : grindesel | 21 mars 2016

On arrêtera de parler à la place des féministes quand elles arrêteront de parler à la place des femmes

Écrit par : Cyril | 22 mars 2016

"Ne parlez pas à la place des féministes, ne faites pas de généralités"
Et pourtant la plupart des associations sont sur cette ligne idéologique : l'agression/la violence/l'harcèlement ne peut que venir de la part des hommes. Après je ne connais pas les réelles motivations des associations, juste la parole et la place qui est laissés aux médias qui tendent à devenir ouvertement misandre (je parle de la France) Comme si la femme ne pouvait être dans le mauvais camp.

Si vous êtes toujours réticents vous pouvez toujours leur poser la question vous-même

Écrit par : starfuck | 22 mars 2016

Les commentaires sont fermés.