12 mars 2016

Envol d’Exomars : sommes-nous seuls dans l’univers ?

Une nouvelle mission décolle lundi vers Mars, la plus courte jamais réalisée: deux à quatre jours. C’est le temps de vie du robot Exomars, lancé par l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Objectif: l’étude de l’entrée dans l’atmosphère et la recherche de traces d’une vie microbienne passée ou encore active.

 


ciel,espace,exomars,esa,terraformation,extraterrestres,alien,Une nouvelle mission décolle lundi vers Mars, la plus courte jamais réalisée: deux à quatre jours. C’est le temps de vie du robot Exomars, lancé par l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Objectif: l’étude de l’entrée dans l’atmosphère et la recherche de traces d’une vie microbienne passée ou encore active.

Depuis 1960, entre orbiteurs et atterrisseurs, cinquante-et-une sondes ont été lancées. Près de la moitié ont été des succès. Les précédentes missions ont déjà repéré des traces d’eau. Cette fois le robot est programmé pour analyser des traces biologiques anciennes ou récentes.

La mission se déroulera en deux temps. La seconde partie de la mission débutera en 2018 avec l’envoi d’un nouveau rover martien (image 3). Il forera le sol jusqu’à une profondeur de deux mètres (actuellement: 15 centimètres au mieux).

La recherche de trace de vie sur Mars contribuera à cette grande question: sommes-nous seuls dans l’univers? On ne cherche bien sûr pas de traces de civilisation passées ou de créatures humanoïdes. Les petits hommes verts (pourquoi verts, d’ailleurs?) restent pour le moment un fantasme littéraire et cinématographique.

ciel,espace,exomars,esa,terraformation,extraterrestres,alien,Mais si une vie microbienne s’est développée sur la planète rouge, même si son développement n’a peut-être pas atteint celui que l’on connaît sur Terre, cela signifie possiblement que des formes de vie ont pu ou peuvent se développer ailleurs.

Si dans le même système solaire deux planètes ont abrité le développement d’une vie organique, combien d’autres dans la galaxie? Et dans ce cas quelle sorte de vie? Il y a loin entre des colonies de bactéries et une espèce capable d’envoyer des engins dans le ciel, mais peu importe: si Exomars révèle des traces de vie organique sur la planète rouge cela signifiera que nous ne sommes pas seuls dans l’univers.

De là à imaginer qu’il existerait dans l’espace des être pensants et technologiquement développés, il y a un pas que je ne franchis pas. Que ceux-ci nous observent éventuellement me paraît encore moins plausible. Si l’on admet que les lois physiques sont universelles, le déplacement entre deux étoiles et leur système planétaire est alors très improbable. Et si même c’était possible grâce à une technologie qui nous serait inconnue, je ne vois pas la raison pour laquelle il se cacheraient.

ciel,espace,exomars,esa,terraformation,extraterrestres,alien,D’autre part il existe une théorie sur la terraformation de Mars. L’idée est de la rendre habitable en l’ensemençant des éléments qui pourraient la régénérer. Cela prendrait au mieux des dizaines ou des centaines de milliers d’années. 

Nous ignorons tout des chances de succès d’une telle opération. On sait aujourd’hui que la masse de la planète Mars est trop faible pour retenir son atmosphère. Il faudrait également trouver de l’eau en abondance. Et nous ignorons si notre espèce survivra à une telle durée de terraformation.

D’ici là quelques astronautes auront peut-être posé le pied sur le sol de notre voisine, et envoyé des images de couchers de soleil fabuleux – ou des selfies sur fond de rochers rougeâtres!

 

Images ESA.

 

 


Exomars : le voyage de la sonde vers la planète... par Futura-Sciences

 

 

 

10:33 Publié dans Univers | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : ciel, espace, exomars, esa, terraformation, extraterrestres, alien | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

« De là à imaginer qu’il existerait dans l’espace des être pensants et technologiquement développés, il y a un pas que je ne franchis pas. »

Vous voulez sans doute dire ... "croire qu'il existerait ..." ?

Écrit par : Chuck Jones | 12 mars 2016

accéder à ces concepts demande au lambda d'exercer ses capacités nivaux alpha & thêta : on se fiche de Messmer et ses capacités d'emprises hypnotiques
- ça va plus vite que la lumière, tant pis pour Einstein ou Poincarré
- exit les théories admises par les pontes neuro-psy autour des NDA

Écrit par : divergente | 12 mars 2016

quels progrès en nos contrées, depuis les sorcières brulées! Ici, grâce aux cultures issues du Magrheb envahissant l'occident européen, on constate qu'en 2016 le lambda reste bloqué dans l'impossibilité de témoigner:

bravo mec: t'est un con mais t'es pote d'un maghrébin

Écrit par : divergente | 12 mars 2016

Et donc HL, que répondez-vous à votre note "sommes-nous seuls dans l’univers ?"

Avez-vous PERSO des outils, des docs, des témoignages, des expériences etc, à ce sujet?

Écrit par : divergente | 12 mars 2016

Sommes-nous seul dans l'univers ?

La conception de Bill Watterson, le père de Calvin et Hobbes.

“La preuve la plus certaine que la vie intelligente existe ailleurs dans l’univers est qu’aucun d’eux n’a essayé de nous contacter.”

Dénué de tout fondement ?

Écrit par : Michel Sommer | 13 mars 2016

@ Chuck:

Je veux bien dire: imaginer. Car avant de croire il faut s'en faire une représentation.
Je ne cherche même pas à les imaginer: sur quelle base le pourrais-je?

Écrit par : hommelibre | 13 mars 2016

@ Divergente:

Je n'ai pas de documentation particulière. J'ai lu quelques livres dans le passé, surf sur le net. Rien ne me convainc. À 18 ans j'avais vu (comme d'autres) un ensemble de points lumineux volant dans la même direction en laissant une traînée. Les explications officielles d'astronomes de la Nasa me semblaient insatisfaisante. Mais au final je me suis rangé à ce qui semblait le plus plausible de visu et par déduction: la chute d'ne fusée. Les nombreux morceaux laissent penser à une explosion, comme pour les navettes américaines.

Je peux supputer d'autres formes de vie, à cause de l'immensité de l'univers, mais je n'ai ni preuve ni témoignage, et je suis très circonspect quand j'en lis.

Écrit par : hommelibre | 13 mars 2016

@ Michel:

Un peu cruel mais bien formulé!
:-)

Écrit par : hommelibre | 13 mars 2016

Les commentaires sont fermés.