29 février 2016

Loi du Travail : autoriser la religion dans l’entreprise française ?

Le projet de loi du Travail soutenu par la ministre Myriam El Khomri commence par un étrange article. Un article qui aurait été inspiré par Robert Badinter. Il valide l’expression des convictions religieuses dans l’entreprise.

 


religion,loi travail,khomri,valls,religion,entreprise,Le texte de ce premier article est le suivant:

« La liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses, ne peut connaître de restrictions que si elles sont justifiées par l'exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché. »

En clair, le lieu de travail est aussi un lieu d’expression religieuse. Quelle logique? Aucune en apparence. Sauf si l’on considère que le gouvernement fait une fleur aux musulmans salafistes. Les radicalisés de l’islam, ceux dont les revendications communautaristes sont en première ligne, remercient Madame El Khomri, Manuel Valls et François Hollande.

On doit certes pouvoir échanger quelques mots entre collègues sur le lieu de travail, et pourquoi pas sur la religion. Mais ici on ouvre la porte aux revendications radicales. Si cet article est voté, les pratiquants d’une religion pourraient donc demander une salle de prière dédiée à leur religion. Dans le cas de l’islam, trois prières (sur les cinq par jour) ont lieu pendant les heures de travail. Avant de faire la prière des ablutions sont imposées. Le tout, ablutions et prière, dure environ 15 minutes. Sur une journée c’est presque une heure.

religion,loi travail,khomri,valls,religion,entreprise,Comme le fait remarquer une internaute sur le site d’Économie Matin:

« En clair : je suis libre de montrer (manifester) mes convictions religieuses au travail (vêtements, prières, prosélytisme, jeûne, exigences alimentaires, refus d'obéir à une femme ou de passer après elle à un poste…) tant que le patron ne me donne pas des raisons valables (justifiées) d’arrêter ou de limiter mon comportement. Le but recherché est-il la satisfaction d’Allah ou la bonne marche de l’entreprise ? Et puis, quelle improbable  proportionnalité établir entre les deux ? »

Le risque majeur de cet article, tel que souligné dans ce site, est que les employeurs réfléchissent à deux fois avant d’embaucher un employé musulman. Surtout quand on sait que la première revendication des musulmanes est de pouvoir faire les prières au travail selon une étude du Cabinet In Agora.

 

On ne sait si le projet de loi est réellement de nature à simplifier le code du travail et à relancer l’emploi en France, mais il semble que le communautarisme soit sur le point de faire un pas en avant.

 

 

15:20 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : religion, loi travail, khomri, valls, entreprise | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Oui, la France estime qu’elle n'a pas encore assez de problèmes avec ses musulmans. Mais de très nombreuses entreprises ont déjà franchi le pas. Et les enquêtes montrent que les patrons ne savent pas comment gérer ces revendications. Par exemple, des musulmans ne veulent pas s'asseoir à la même table que des collègues qui mangent du porc, d'autres (ou les mêmes)demandent que les employées du restaurant d'entreprise soient vêtues "décemment". Des musulmanes refusent d'être nommées à des postes où elles auraient des hommes sous leurs ordres.
La porte est ouverte, les dévots ne vont pas se gêner. Et effectivement, comme le dit Elisabeth Lévy, il arrive un moment où ne pas embaucher un musulman, c'est simplement appliquer le principe de précaution.

Écrit par : Mireille Vallette | 29 février 2016

N'y a-t-il pas, en l'occurrence en tout, atteinte à la laïcité (sans parler des complications concernant la nourriture, statut des femmes.
Crèches pour les enfants avec ce qui ne se peut pas ou peut pour les enfants musulmans, non pour les autres et/ou et vice versa?


Soumission (traduction du mot islam) du pouvoir face aux musulmans salafistes:
comment comprendre, accepter?


S'intégrer en un pays n'est-ce pas, indiqué dans le coran, en adopter mœurs, coutumes avec respect des traditions et croyances du pays d'accueil (y compris une fois naturalisations obtenues)?

En cas d'incompatibilité qui est en tout premier lieu invité à entendre et respecter l'autre cet autre qui est chez lui!
Avec réciprocité, certes, mais n'excluant pas plus détermination que fermeté?!


On sait que plus l'adulte est complaisant plus l'ado tout en en profitant au maximum méprise l'adulte... N'en va-t-il pas de même s'agissant de la complaisance présente d'un pouvoir face aux "revendications" (à quand lees "exigences") des musulmans salafistes?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29 février 2016

"On sait que plus l'adulte est complaisant plus l'ado tout en en profitant au maximum méprise l'adulte..."
C'est une très bonne analyse de ce qui se passe et se passera d'autant plus dans l'avenir.
Il ne faut pas oublier, cependant, que tout à déjà été fait dans nos pays pour que les adultes se méprisent depuis longtemps, et cela d'autant plus que tous leurs repères d'autant ont été démolis sous prétexte de modernité et d'ouverture d'esprit.
Comme la nature a horreur du vide, dit l'adage, cette ouverture ne tarde pas à se remplir: que ce soit par des valeurs autres mais estimables, ou par des croyances et des moeurs rétrogrades qui, eux, ne sont guère soumis à critique par ceux qui les véhiculent.
Nous donnons donc raison à un autre adage, selon lequel nos "amis" sont souvent plus dangereux que nos "ennemis". Il suffit de savoir l'interpréter pour voir à quel point il se justifie.

Écrit par : Mère-Grand | 29 février 2016

@Hommelibre Dieu que ce monde est pénible ! le nôtre était difficile mais beaucoup plus tolérant sur le lieu de travail !
Qu'on soit de n'importe quelle confession tout le monde était accepté et même les Grands Patrons pour certains d'origine Juive ne faisaient pas de chichi lors des engagements
Seul le travail comptait ce qui se passait à l'extérieur ne regardait personne mais il est aussi vrai qu'en se remettant à trier des ordures ,on trie on sélectionne de plus en plus et à nouveau des humains mais avec de moins en moins de tolérance à leur égard
Pauvre monde !

Écrit par : lovejoie | 01 mars 2016

Ce climat est déjà instauré dans les écoles:

Vidéo :" La caméra cachée d’Envoyé Spécial "

http://www.dreuz.info/2016/03/01/video-la-camera-cachee-denvoye-special-vous-fait-decouvrir-lislam-a-lecole/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Écrit par : Patoucha | 01 mars 2016

Pauvre monde en effet! On instaure de mauvais climats dans les entreprises;
déstabilisant les uns au profit des autres et les nouvelles sociétés civiles intégreront bientôt les criminels au sein des mêmes entreprises.

Bienvenue dans la caste des retraités, où il fait encore bon vivre, parce que les valeurs d'antan sont encore de mise!

Écrit par : Corélande | 01 mars 2016

On est plus à un délire près en France.
Quand dans le même temps on peut voir Mélanchon être soupçonné d'être un traitre à la patrie parce qu'il s'est dit favorable à l'intervention russe en Syrie; j'ai l'impression que même Kafka n'arriverait pas à régater dans un concours de spirale absurde avec ces cinglés.


https://www.youtube.com/watch?v=_U42UAs3V8E

Écrit par : aoki | 01 mars 2016

"Loi du Travail : autoriser la religion dans l’entreprise française ?"

Mais c'est quoi ce siècle de m....Cela devient problématique même de vivre avec ces cons qui nous gouvernent! Incapables de mettre de l'ordre dans leur pays, incapables de former leur gouvernement et de se débarrasser des politicards parasites qui sèment le chaos!
Nous n'avions pas ce problème de religion ni de revendications avant! Ils ne s'aperçoivent donc pas de ce qui se passe? Marre de ces Chamberlain et des abrutis qui votent pour eux!

Robert Badinter s'est fait avoir par son client qui est retourné en prison quelques mois plus tard pour d'autres faits. Le combat de Badinter était l'abolition de la peine de mort. Les assassins avaient des droits pas les victimes! Il y a de quoi se radicaliser face à ce fatras!

Écrit par : Patoucha | 01 mars 2016

Corélande a raison cependant ce qui est le plus navrant c'est de ressentir au travers de nombreux articles la même haine qui a conduit de nombreux enfants à être placés dans des foyers ou des familles d'accueils qui détestaient les enfants des autres et tout ceci pour fuir des réglements de compte de 39 -45
Enfants on entendait souvent une phrase .l'enfance prépare la vieillesse et quand on sait les nombreux épisodes de détresse affective vécus par beaucoup dés leur premier souffle on peut avec certitude affirmer que la vieillesse de certains reflète exactement les mêmes manques et en pire car é l^époque les robots ne remplaçaient pas les voix humaines qui grâce à leurs intonation permettaient de deviner en une fraction de seconde ce qui était réservé à l'enfant
Ce qui prouve bien qu'on a pas progressé depuis 2000 on recule !

Écrit par : lovejoie | 02 mars 2016

LES BLOGS


Les hommes libres
Histoires d'hommes... et de femmes
Désolé, erreur à l'envoi de ce commentaire

Revenir à la page d'accueil du blog.

C'est récurrent car sur d'autres blogs également

Écrit par : Patoucha | 03 mars 2016

"qui détestaient les enfants des autres"

Pas pire que ce qu'a subi cet enfant de 4 ans:

https://youtu.be/ofcpPkpUGDQ
https://youtu.be/7WOF3ifreuw
http://videos.leparisien.fr/video/russie-la-nounou-sanguinaire-dit-avoir-tue-lenfant-sur-ordre-dallah-02-03-2016-x3vdcpu

Écrit par : Patoucha | 03 mars 2016

"ou des familles d'accueils qui détestaient les enfants des autres"

Pas au point de les décapiter:

Russie : la «nounou sanguinaire» dit avoir tué l'enfant sur ordre d'Allah

Mercredi 02 Mars 2016

La nounou arrêtée à Moscou alors qu'elle brandissait en pleine rue la tête décapitée d'un enfant a affirmé avoir agi "sur ordre d'Allah", lors de sa présentation mercredi devant un juge qui l'a placée en détention pour deux mois. Durée 00:20

Ajoutée le 29 févr. 2016
Une vidéo qui glace le sang montre une femme tenant dans ses mains la tête coupée d’un enfant près d’une station de métro à Moscou et qui a menacé de se faire exploser, se qualifiant elle-même de terroriste.
En savoir plus : https://francais.rt.com/international...

https://youtu.be/ofcpPkpUGDQ
https://youtu.be/7WOF3ifreuw
http://videos.leparisien.fr/video/russie-la-nounou-sanguinaire-dit-avoir-tue-lenfant-sur-ordre-dallah-02-03-2016-x3vdcpu

Écrit par : Patoucha | 04 mars 2016

"ou des familles d'accueils qui détestaient les enfants des autres"

Pas au point de les décapiter:

Russie : la «nounou sanguinaire» dit avoir tué l'enfant sur ordre d'Allah

Mercredi 02 Mars 2016

La nounou arrêtée à Moscou alors qu'elle brandissait en pleine rue la tête décapitée d'un enfant a affirmé avoir agi "sur ordre d'Allah", lors de sa présentation mercredi devant un juge qui l'a placée en détention pour deux mois. Durée 00:20

Ajoutée le 29 févr. 2016
Une vidéo qui glace le sang montre une femme tenant dans ses mains la tête coupée d’un enfant près d’une station de métro à Moscou et qui a menacé de se faire exploser, se qualifiant elle-même de terroriste.
En savoir plus : https://francais.rt.com/international...

https://youtu.be/ofcpPkpUGDQ
https://youtu.be/7WOF3ifreuw
http://videos.leparisien.fr/video/russie-la-nounou-sanguinaire-dit-avoir-tue-lenfant-sur-ordre-dallah-02-03-2016-x3vdcpu

Écrit par : Patoucha | 04 mars 2016

On peut dire cultes en temples, messes en églises, islam en mosquée.
Rencontres en synagogue, etc.


Une parole évangélique nous invite à "rentrer dans nos chambres" quand nous entendons prier.

Le travail y compris professionnel par l'intention ou la motivation peut être prière.

En ce cas prier une fois suffit.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03 mars 2016

Les commentaires sont fermés.