20 février 2016

Un autre Koh-Lanta

Si j’en avais les capacités je ne ferais pas ce Koh-Lanta. Si l’émission est parfois intéressante une chose majeure me rebute: être jugé par les autres, et éventuellement éliminé par leur décision.

 


koh lantaC’est pour moi le défaut majeur. Les éliminés sont au milieu de jeux de pouvoir, d’alliances aléatoires, de stratégies. On les lance dans une aventure où on teste leur autonomie, et on leur retire à un moment l’autonomie principale: celle d’être dans le jeu.

Je ferais donc quelques retouches simples. Premièrement j’annulerais les éliminations. Chaque équipe reste entière jusqu’au bout et vise à une victoire d’équipe. Chaque membre de chaque équipe devra donner le meilleur pour tous, sans entrer dans la chasse à l’homme ou à la femme que l’on punit. Donc chacun se positionnera dans ce qu’il sait le mieux faire, sans que personne ne soit considéré comme un boulet.

Un autre point me dérange: la verticalité des prises de décisions. Car si l’on nous montre des groupes qui fonctionnent de manière horizontale entre eux, la production a son propre but et probablement quelques scénarii. Elle décide également des épreuves.

Je proposerais que les épreuves soient d’abord décidées en commun par les deux équipes avant même d’être formées. Ces épreuves valideront des capacités individuelles, qui contribueront à désigner un vainqueur individuel en plus de la victoire d’équipe. Le jeu serait plus tourné vers la collaboration que vers la compétition. 

Non que la compétition me hérisse, mais ici il y a une belle opportunité à montrer les effets d’une collaboration, et l’acceptation de chacun tel qu’il ou telle qu’elle est.

 

 

 

16:08 Publié dans Divers, Philosophie, société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : koh lanta | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Les commentaires sont fermés.