23 janvier 2016

Qui est Mogadiscio ?

C’est loin la Somalie. La capitale est à 10’986 kilomètres de Genève. Par la route. Espagne, Algérie, Niger, Tchad, Kenya. 155 heures. A l’arrivée, la ville et son front de mer. Et la plage du Lido.


attentat,islamiste,mogadiscio,somalieDans ce quartier il y a des restaurants. C’est l’un d’eux que les shebabs, les soldats islamistes alliés à Al Qaïda, ont choisi d’attaquer. 19 morts, hommes, femmes, enfants. Sur la radio islamiste ils ont qualifié cette attaque d’opération majeure contre les ennemis d’Allah.

C’est sûr qu’avec de tels amis, Allah doit avoir beaucoup d’ennemis. De plus en plus d’ennemis.

Mogadiscio montre que les humains sont plus empathiques quand il y a proximité. Proximité géographique, culturelle, historique. Par exemple, la Somalie c’est loin, c’est la corne de l’Afrique, c’est le désert et souvent la famine ces dernières années. 

On ne connaît pas, ou si peu. Alors en Europe on est moins concernés. Déjà Ouagadougou recueillait moins de suffrages compassionnels. Mogadiscio, c’est le calme plat. Pas un seul « Je suis Moga ».

Peut-être aussi que ça s’use. Je suis, je suis, ça crée aussi un problème d’identité. Et on sait que l’identité c’est très important. La France s’apprête à retirer l’identité française aux terroristes encore vivants. C’est dire que même à gauche on a fini par considérer l’identité comme un élément constitutif majeur de la personne humaine dans sa représentation sociale.

L’identité multiple ne passe pas par Mogadiscio.

Mais eux, là-bas, ils sont Moga. Ils sont Somali. Comment les habitants de Moga vivent-ils les attentats à répétition dont leur ville est le théâtre? On sait si peu sur eux.

 

C’est trop loin. Peut-être.

 

 

15:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : attentat, islamiste, mogadiscio, somalie | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Tout ce qui est antisémite est béni par les politiques et les médias européens, 1993, ce n'était rien à coté.

Vous pouvez aussi compter les 100'000 chrétiens tués par des musulmans chaque années dans le monde (moyenne depuis le début des années 90), et apprécier le silence car ces massacres sont commis par les ennemis jurés d'Israël et même assisté sur la colonne des blogs de la tdg, un "à la lumière du coran".

Ils lèvent les sanctions sur l'Iran, un Iran qui pend les homosexuels au nom de alah, qui condamnent à mort des femmes parce qu'elles ont été violées etc.., et soutiennent l'embargo (bds) sur les produits israéliens et donnant du travail aux arabes de la région.

Les nazis n'ont pas quittés le pouvoir depuis la reddition de l'Allemagne en 45.

Écrit par : Jésus | 24 janvier 2016

"1933"

Écrit par : Jésus | 24 janvier 2016

« Peut-être aussi que ça s’use. Je suis, je suis, ça crée aussi un problème d’identité. Et on sait que l’identité c’est très important. La France s’apprête à retirer l’identité française aux terroristes encore vivants. ».

Traduit du "réac" en "plus-loin-que-le-bout-de-son-nez", on leur coupe le dernier fil identitaire qui les rattache à des valeurs institutionelles humanistes (encore pour le moment), celles du berceau des droits de l'homme, pouvant les sortir de la mer de barbarie dans lequel ils ont plongé.

Écrit par : Chuck Jones | 24 janvier 2016

Le terme "réac" ne sert pas à grand chose Chuck, même pas comme invocation d'une quelconque morale progressiste. Ce mot permet surtout aux esprits paresseux d'éviter de véritables analyses et d'entrer dans le sujet. Le souverainisme a le vent en poupe? Peut-être y a-t-il d'autres raisons qu'un cliché réducteur et inutile. Personnellement je me fiche que ce soit réac ou non, j'y vois surtout l'inefficacité au vu du peu de gens concernés et au fait que ces gens seront pour beaucoup déjà morts au moment d'être déchus. C'est une mesure symbolique parce que des gens ont besoin de se rassembler autour de valeurs communes et d'une identité commune. Cela démontre que l'idée européenne n'est pas entrée très profondément dans la conscience et dans les inconscients.

Écrit par : hommelibre | 24 janvier 2016

« Le souverainisme a le vent en poupe? »

Ah ben voilà une bonne question à débattre ...
Les peuples des nations démocratiques ont ils marrent de leurs politiciens qui cherchent à arranger les bidons de tout le monde ? Les peuples n'aspirent-ils pas à une bonne guerre ? Aux châtiments corporels ? A la simplicité de la supériorité d'une seule race et d'une seule religion ? A la haine ?
C'est bon, j'arrête là, je suis déjà HS.

Écrit par : Chuck Jones | 24 janvier 2016

@ Chuck Jones

"C'est bon, j'arrête là, je suis déjà HS."

oui c'est mieux en plein délire ce bon Chuck

" C’est l’un d’eux que les shebabs, les soldats islamistes alliés à Al Qaïda, ont choisi d’attaquer. 19 morts, hommes, femmes, enfants."

"On ne connaît pas, ou si peu. Alors en Europe on est moins concernés. "

La France a déjà fait le boulot au Mali chacun son tour quel est le prochain candidat ?

une petite opération militaire de l’armée suisse serait une bonne idée pour remettre les pendules à l'heure à ces islamistes.

un petit remake de la chute du faucon noir. on verra bien si les militaires suisses (pas soldats ni guerriers, ce type de qualificatifs se mérite),sont aussi grande gueule que toi Chuck, en général les grandes gueules se dégonflent comme des baudruches lorsque il y a du grabuge.

http://www.filmdeculte.com/cinema/film/Chute-du-faucon-noir-La-77.html

https://www.youtube.com/watch?v=f3doWeVioK4

https://www.youtube.com/watch?v=9f9bqUfJPAw

Écrit par : leclercq | 24 janvier 2016

Associer automatiquement une bonne guerre, des châtiment corporels, la supériorité raciale? Fort de café.

L'unification européenne empêche en principe toute guerre sur le continent entre ses membres, je suis plutôt partisan de l'Europe à cause de cela. Mais il n'y a pas de garantie absolue. Ni vers l'extérieur ni en tant que guerre civile.

Si l'on n'admet pas qu'il y ait une culture dominante, les cultures pourraient être tôt ou tard en compétition.

Écrit par : hommelibre | 25 janvier 2016

@hommelibre

« Associer automatiquement une bonne guerre, des châtiment corporels, la supériorité raciale? Fort de café. »

Pas "associer", "décider", comme dans "décision".
Le peuple est souverain, ou non ?

Écrit par : Chuck Jones | 25 janvier 2016

Les commentaires sont fermés.