10 janvier 2016

Cologne : qui et quoi ?

Une nouvelle version est suggérée à propos des événements de Cologne. Les témoignages et les vidéos sur les agresseurs convergent sur un point: des hommes de type nord-africain ou arabe. Combien y en a-t-il exactement? Environ 1’000 ont protégé ceux, une centaine, qui ont tenté de voler des biens ou agressé et transgressé la hiérarchie du corps. 

 


sein-et-reconstruction-tatouage-13.jpgHiérarchie du corps

Car il y a une hiérarchie: on peut toucher la main d’une inconnue pour la saluer, on ne touche pas ses seins ni son sexe. Le corps n’est pas identique sur toute sa surface. On le sait. Tout le monde le sait à la surface de la planète. S’il y a bien une notion commune à toutes les communautés humaines, c’est la limite sexuelle.

Ce qui est permis éventuellement entre amis de même culture et qui se connaissent (et encore, pas tous), par exemple des blagues coquines, faire pouêt-pouêt sur la poitrine d’une copine, ou mettre la main au paquet d’un copain, ne passe pas avec un étranger à sa culture.

Ces agresseurs ont été identifiés comme ethniquement non-européens. Mais qui étaient-ils? Et, comme l’écrit une féministe canadienne sur son blog, est-il exact que « des centaines de femmes ont été victimes d’attouchements et de viols »?

Quels que soient nos avis et préjugés, l’enquête doit établir des faits qui primeront sur nos rapides certitudes. Dans un article de ce jour le Journal du Dimanche décrit une version un peu différente, selon les premiers éléments de cette enquête:

« Dix jours après les faits, l’enquête de la police fédérale a permis d’enregistrer 32 crimes ou délits, dont 3 à caractère sexuel. Une femme a notamment subi de graves et multiples attouchements qualifiés de viol. » 

 

 

seins-chiffres.jpgConfusion des chiffres

« Selon le ministère fédéral de l’Intérieur, l’essentiel des investigations porte sur des vols et des intimidations ou attaques physiques. Le nombre de plaintes déposées se montait samedi à 379 selon la police locale, dont 40% pour agression sexuelle, mais le chiffre est resté longtemps confus car certaines plaignantes se sont rétractées. »

Et encore:

« Les victimes, les témoins et les vidéos de surveillance ne laissent pas de doute : la foule est composée de jeunes hommes de type arabe ou nord-africain. Plusieurs policiers ont noté la présence de nombreux francophones. (…) … environ 100 personnes sont passées à l’acte. Parmi lesquelles 31 suspects ont été formellement identifiés et font l’objet d'une enquête. On compte 22 demandeurs d’asile – des Syriens, des Iraniens, un Irakien, des Maghrébins. Dans la liste fournie par le ministère fédéral de l’Intérieur, ces derniers sont surreprésentés (9 Algériens et 8 Marocains). On compte aussi 2 Allemands et 1 Américain. »

Selon Sebastian Fiedler, représentant du syndicat de la police criminelle en Allemagne (Bund deutscher Kriminalbeamter), il s’agirait de la mafia marocaine qui aurait infiltré des foyers de réfugiés:

« Il pourrait s’agir d’une démonstration de force, un fait d’armes pour lequel ils sont allés chercher du renfort parmi les réfugiés arabophones et désœuvrés de la ville. On a assisté à une opération similaire à Francfort cet automne : la mafia locale de la drogue a recruté des Érythréens pour un gros coup aux abords de la gare. »

 

 

koelnnacht.jpgActes de guerre 

Cette version sera-t-elle confirmée? Et s’applique-t-elle également aux autres villes allemandes? Quels que soient ses auteurs, l’action collective sur la voie publique est inquiétante. L’agression à caractère sexuel massif ressemble à un acte de guerre. La comparaison est sans doute audacieuse mais non dénuée de pertinence, je crois. Et dans ce cas le soldat est plus qu’un simple vainqueur: il se comporte en maître du territoire et des âmes.

Dans une guerre des soldats agressent ou violent les femmes pour briser la culture, la descendance, le respect d’une communauté pour elle-même. Pour faire des bâtards. Pour conquérir le territoire génétique. Pour humilier les hommes. Et quand ils violent en masse aussi des hommes, comme aujourd’hui en RDC, c’est encore pour humilier ces hommes incapables de défendre leurs femmes et de se défendre eux-mêmes.

Ces agresseurs n’ont aucune excuse. Ils ne sont en rien des victimes – sauf peut-être de la terreur que leur culture entretient sur la sexualité (voir vidéo ci-dessous – intéressante malgré sa généralisation). A Cologne et ailleurs, que des groupes, même sous alcool, se soient permis d’agir comme ils l’ont fait, et aient été protégés passivement par leurs coreligionnaires, cela tient des actes de guerre et de conquête autant que du délit pénal. 

 

 

 

 

Crédits image 1; image 3.

 

 

22:00 Publié dans Politique, société | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Qui est cet homme aux lunettes de soleil et "d'où parle-t-il" ?
Que signifie la veste de camouflage avec le drapeau allemand ?

Écrit par : Calendula | 11 janvier 2016

Aldo Stérone est un blogueur et vlogueur humoriste d’origine algérienne, très critique sur la problématique du racisme, de l’islam, de l’islamisme, de l’immigration, à sa manière. Il parle depuis sa réalité d'origine algéro-islamique.

Il tient un blog ici:

http://www.aldo-sterone.com

et une chaîne youtube qui vaut parfois le détour:

https://www.youtube.com/channel/UCsua55kDzTYX_jztd7PckWw

Il n’est pas vraiment en odeur de sainteté auprès des musulmans et est situé plutôt proche du FN, mais je n’en suis pas si sûr, même s’il l’a déjà dit lui-même. Son discours me paraît trop critique pour être FN.

La veste n'est pas habituelle, le drapeau est probablement un simple rappel des événements de Cologne.

Écrit par : hommelibre | 11 janvier 2016

Le cas de Cologne met en évidence des immigrés souvent alcoolisés. On peut donc se poser la question si l'Islam à un rôle dans ces agressions, car cette religion interdit l'alcool. La réponse tient dans le rôle qu'a l'Islam dans les société arabo-musulmannes. Ce dogme religieux restreint tout (sexualité, créativité, drogue, relation homme-femme, spiritualité,....). Au final, vous avez une population de frustrés. Et cela est particulièrement le cas pour les jeunes, qui sans argent, ne peuvent avoir de femme.

Ces fêtes de fin d'années à l'occidentales avec alcool et gens "libres" a t fait surgir un torrent de frustration, qui s'est absout dans ces agressions groupées. Agressions "organisées" selon les occidentaux, qui pensent en occidentaux... Mais pas organisée, puisque ces migrants se sont retrouvés sur ces lieux de fête, comme les allemands, mais n'ont pas su gérer leur frustration avec l'alcool et cette soudaine perte de repères. On pourrait presque penser que ces agressions se sont faites spontanément.

J'ajouterai que les vidéo d'Aldo Sterone sont particulièrement intéressantes. Ce type explique très bien ce qu'est l'Islam, à savoir, un rouleau compresseur à liberté. Etant algérien personne ne peut le taxer d'islamophobe ou de raciste. Deux "insultes" qui ont la particularité de mélanger malhonnêtement religion et race. Contester l'Islam dans le mode de pensée du politiquement correcte, c'est contester la religion des immigrés et donc être xénophobe, donc raciste, donc facho (insulte suprême utilisée par une certaine gauche). Par contre on peut librement contester et insulter le Christianisme qui serait la religion des occidentaux, donc des colons, donc des bourgeois, donc des blancs....

Écrit par : Riro | 11 janvier 2016

Les Nord-africains, sans généraliser, boivent jusqu'à se saouler. Il est faux de soutenir le contraire! Il faut avoir connu ces pays pour en parler.

http://jforum.fr/2016/01/le-recit-terrifiant-dune-victime-de-cologne/

+ Vidéo!

Écrit par : Patoucha | 12 janvier 2016

Les Nord-africains, sans généraliser, boivent jusqu'à se saouler. Il est faux de soutenir le contraire! Il faut avoir connu ces pays pour en parler.

http://jforum.fr/2016/01/le-recit-terrifiant-dune-victime-de-cologne/

Écrit par : Patoucha | 12 janvier 2016

Bonjour Riro

" [...] cette religion interdit l'alcool... [...]"

Faux.

Cette religion interdit l'ivresse, pas l'alcool.

Mais avec le temps le message originel a été tronqué (pas seulement pour l'alcool mais également pour plein d'autres trucs très cools.

See you in Walhalla, là où les Valkyries vous raconteront comment elles y sont arrivées...

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/0b/Valkyrie_by_Arbo.jpg/1280px-Valkyrie_by_Arbo.jpg

Écrit par : Djalil Radawi | 11 janvier 2016

Ou alors on applique la méthode scientifico-féministe : 300 viols déclarés en une nuit, x20 sachant qu'environ seulement 5% des femmes osent porter plainte. Soit 6000 viols de femmes Allemandes par des migrants.

De plus, dans le cas qui nous occupe, on peut appliquer encore un x4 car à la police ce sont des gros menteurs avec pour ordre de dissuader de porter plainte et de faire un maximum de silence sur les événements. D'ailleurs, c'est fou tout ce qu'on trouve depuis qu'on gratte un peu...

Écrit par : Sub | 11 janvier 2016

1. "La police suédoise a reconnu lundi avoir gardé pour elle les informations sur une quinzaine d'agressions sexuelles lors d'un festival de musique, actes qui avaient conduit à l'arrestation de près de 100 hommes, principalement des étrangers selon un journal."

2. "«Je ressens une très forte colère en voyant que des jeunes femmes ne peuvent pas aller à un festival de musique sans se faire importuner, harceler sexuellement et attaquer», a réagi le Premier ministre Stefan Löfven devant la presse à Stockholm."

Source : http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/22049432

11 janvier 2016 15:11; Act: 11.01.2016 15:22

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 11 janvier 2016

Cette affaire est pathétique. la seule chose à faire serait de juger en urgence les agresseurs et, s'ils ne sont pas allemands, de les expulser du pays (et de l'union européenne) séance tenante. Mais bien sûr, cela n'arrivera pas car il se trouvera un quarteron d'"intellectuels progressistes", de "militants des droits de l'homme" ou d'avocats médiatiques en appelant à la CEDH, pour s'y opposer.

Écrit par : F-Cat | 11 janvier 2016

"L’agression à caractère sexuel massif ressemble à un acte de guerre."

je crois qu'on arrive à un stade que la tolérance est le compassionnel ne produisent pas de la tolérance est du compassionnel pour qui ils sont destinés mais le contraire.

les tolérants et compassionnels avec leurs grandes idées dictatoriales déconnectés de la réalité, ont bloqués le processus d'assimilation.

Écrit par : leclercq | 11 janvier 2016

Vidéo – Témoignage accablant d’un videur de Cologne « Des femmes étaient pourchassées par les migrants, elles venaient me demander de les protéger. C’était une situation de guerre civile. Ca va exploser ! »

Un témoignage qui fait froid dans le dos: Ivan Jurcevic est un professionnel des rings de sports de combat. Depuis 1989, il est aussi chaque année « videur » à l’entrée de l’Hôtel Excelsior de Cologne le soir du réveillon de Nouvel An. Il était bien placé pour voir le calvaire qu’ont vécu de nombreuses femmes ce soir-là.
(..)

Ivan Jurcevic décrit la nuit d’horreur. Des immigrés crachaient sur les clients de l’hôtel, les frappaient. Ils ont attrapé des gens, les ont tabassés et piétinés. Les policiers étaient en nombre insuffisant pour mettre fin à ces horreurs. Des groupes d’immigrés tiraient avec des fusées en direction des gens, des policiers, des voitures de police, de la cathédrale aussi.

Témoignage:

« Une personne a été poignardée, gravement blessée. Une ambulance et le police sont arrivées. Et puis ce fût l’escalade.»

« Les gens que nous avions accueillis il y a à peine trois mois à la garde de Cologne ont commencé à tirer sur la Cathédrale et sur la police…»

« Des policiers chevronnés m’ont confié qu’ils n’avaient jamais rien vu de tel dans leur vie: c’était une situation de guerre civile.»

« Aucune couverture médiatique. »

« Pendant toutes la soirée des femmes me demandaient si elles pouvaient rester près de moi pour les protéger. Nous sommes poursuivis par ces gens là !. Ils s’en sont pris alors à moi.

« Je leur ai donné une raclée car je n’avais jamais vu cela.»

Ivan Jurcevic dit mot pour mot: « Je croyais que c ‘était de la propagande d extrême droite, de Pegida, mais non ! C’ était bien réel ! »

D’autres violence ont eu lieu dans la nuit « Ils ont donné des coups de pieds dans la tête d’un type allongé au sol.»

« La police anti-émeute est arrive, nous les videurs sommes intervenus. Mais aucun panier à salade n’est venu les chercher, ils étaient tous occupés et les cellules débordaient déjà. La police a dû relâcher les contrevenants.»

« Lesquels se sont rassemblés devant les véhicules de police pour gueuler « Nique la police » et cracher sur leur pare-brise…»

« Cela va empirer. Lors du carnaval de Cologne, ça va vraiment exploser ! »

« Je me suis toujours tenu en dehors de la politique… Mais là c’est la réalité ! Des filles tremblaient debout devant moi ! »

Ivan Jurcevic a par la suite donné des interviews à la presse sur ce qu’il avait vu.

« Beaucoup sont arrivés sur place en début de soirée avec des bouteilles de bière et d’alcool à la main. La plupart d’entre eux étaient déjà ivres. »

Les clients de l’hôtel qui fument à l’extérieur de l’entrée sont accostés. Ils voulaient s’emparer des femmes.

Il voit des femmes fuir vers lui et le supplier de les aider. Leurs poursuivants suivent et menacent l’entraîneur d’arts martiaux bien connu. «Je fais 1m98 et je pèse 130 kilos. Il ne faut pas me chercher.», dit-il.

Il frappe l’un des assaillants et se retire dans l’entrée de l’hôtel. D’autres immigrés lui promettent de le tuer.

De l’intérieur, Ivan et les clients de l’hôtel assistent incrédules à des scènes d’une violence inouïe. Des agressions sexuelles, des bagarres au couteau, des gens tabassés…

https://youtu.be/-fOAcRzHgbg

http://www.europe-israel.org/2016/01/
---

Autriche: Plusieurs agressions sexuelles ont été commises la nuit du Nouvel-An

VIOLENCES Plusieurs villes autrichiennes ont été le théâtre de violences commises contre des femmes…

Publié le 12.01.2016 à 10:55 -Anne-Laëtitia Béraud
Les villes allemandes de Cologne et Hambourg ne sont pas les seules à avoir été le théâtre de violences sexuelles dans la nuit du Nouvel-An. Des plaintes pour agressions sexuelles ont également été déposées en Autriche, rapporte Le Monde ce mardi.

".... A Vienne, la capitale autrichienne, trois femmes affirment avoir été victimes d’agression sexuelle et de vol dans la nuit du 31 décembre, a annoncé la police. Une femme aurait été abusée à Innsbruck, dans le Tyrol. A Salzbourg, huit plaintes ont été déposées pour des faits similaires."
Un Syrien et deux Afghans interpellés

Selon le quotidien, ces femmes décrivent leurs agresseurs comme « originaires de pays du Sud ». Un Syrien de 23 ans et deux Afghans, âgés de 24 et 28 ans, ont été interpellés dans ces affaires.

« Je me bats pour que moins de réfugiés n’arrivent »

Comme son homologue allemande, le chancelier autrichien Werner Faymann a haussé le ton envers les immigrés mardi. « Je n’ai invité personne. Je n’invite personne [à venir dans le pays]. Mais au contraire, je me bats pour que moins de réfugiés n’arrivent », a-t-il déclaré ce mardi au tabloïd Kronen Zeitung. La ministre de l’Intérieur a quant à elle promis « aucune tolérance ». L’extrême droite autrichienne, représentée par le parti FPÖ, appelle à limiter l’accueil des réfugiés.

http://www.20minutes.fr/monde/1764119-20160112-autriche-plusieurs-agressions-sexuelles-commises-nuit-nouvel-an

Écrit par : Patoucha | 12 janvier 2016

Le plus grave est la réaction de certains journalistes comme par exemple Pierre Crevoisier qui travaille pour la RSR et qui accuse certains sites de réinformation de se réjouir des événements de Cologne, attitude abjecte de personnes qui auraient, semble-t-il, préférer taire ces actes infâmes.

Je rappelle juste les propos de ce journaliste qui, je le rappelle, est payé en partie avec nos deniers au travers de ce racket qu'est BILLAG:

« Les agressions sexuelles de la nuit de la Saint-Sylvestre, à Cologne, ONT TOUT DE LA BONNE AFFAIRE POUR VOUS. »

« Équation parfaite. LES FEMMES elles-mêmes, VICTIMES DES VIOLS, VOUS IMPORTENT PEU. ELLES NE SONT, dans vos commentaires, QUE LES INSTRUMENTS DE VOTRE HAINE EN PLAQUE. »

« A la source de la terreur comme ici, de Daesh à toutes les droites dures européennes, il existe une COMPLICITE OBJECTIVE, UNE SORTE D’ALLIANCE DES CONTRAIRES qui, en fin de compte, accentuent les clivages, provoquent le repli, nourrissent les mêmes peurs, les mêmes angoisses existentielles. »

http://lesobservateurs.ch/2016/01/08/medias-service-public-suisse-les-saloperies-des-journalistes-militants-politiques-et-grands-diffamateurs/

Écrit par : G. Vuilliomenet | 12 janvier 2016

Je rejoins G.Vuilliomenet pour crier haut et fort contre ces infâmes journalistes qui nous propagent l'information à leur sauce et plus du tout une information objective!

Aujourd'hui se sont les femmes qui sont victimes à double titre de ces minables hommes qui rejoignent ces minables migrants dans leurs visions de la femme objet! (sous-jacent chez les journaleux)

Demain se seront nos "vieux", ceux qui deviennent inutiles pour la communauté puisque ces mêmes migrants peuvent les vandaliser, les martyriser
voire les violer pour les femmes...à nouveau! La police n'arrive même pas à mettre la main dessus avant qu'ils n'aient commis plusieurs forfaits.

Ecrivez à la radio romande, boycottez-là il en va de même pour le "matineux" mathey-doret et ses commentaires très orientés, tout comme ses invités qui sont quasi toujours transfrontaliers!
En plus tous chapeauté par un j-marc richard mielleux et à toute les sauces, toute la journée, sans compter en plus à la TV! (dès qu'ils apparaissent à l'antenne, je coupe, faites-en de même puisqu'ils peuvent le savoir)

Faites attention à votre santé, renforcez votre immunité, car nous allons avoir d'autres problèmes encore plus graves!

Écrit par : Corélande | 13 janvier 2016

Les commentaires sont fermés.