03 janvier 2016

Tornades aux Etats-Unis : le dérèglement climatique déréglé ?

Quelques tornades brutales ont alimenté la chronique sur le dérèglement climatique en cette fin 2015 aux Etats-Unis. Une série d’orages violents a semé la désolation à une période en principe peu propice à ce genre de monstres météo. Pas besoin de plus pour invoquer un dérèglement climatique catastrophique.


climat,tornades,réchauffement,états-unis,tornade alley,C’est ce que fait le gouvernement français (image 1, cliquer pour agrandir). D’autres médias invoquent également ce dérèglement. J’ai cherché quelques détails sur l’aspect particulier que ce dérèglement, s’il est réel, peut avoir dans la genèse des tornades de fin décembre. Je n’ai trouvé aucun élément, aucune explication sur le lien avec un dérèglement, ni sur la nature précise de ce dérèglement supposé et du mécanisme en cause.

Il est vrai que les tornades au Texas et sur la Tornado Alley sont assez rares en décembre, mais pas impossibles. Est-ce suffisant pour invoquer le climat, ou est-ce que l’on confond un épisode météo avec le climat? Il semble que l’on ait déjà oublié les tornades du 24 décembre 2014, il y a un an.

Le scénario des tornades est bien connu (image 2). Celles des derniers jours sont des exemples classiques d’un conflit de masses d’air. Le froid descend du grand nord et rencontre le chaud du golfe du Mexique. Le courant jet les départage. Mais cette ligne de partage est l’objet de turbulences extrêmes, initiant de violents orages et des tornades. Ce qui est plus rare est la douceur du sud-est des Etats-Unis à cette saison. Mais cela arrive. 

climat,tornades,réchauffement,états-unis,tornade alley,Le plus étonnant est en fait la diminution du nombre de tornades depuis plusieurs années. La moyenne est en nette baisse, sans qu’on puisse l’expliquer, et alors même que la situation météo y est propice comme en avril 2013.

2015 est également une année très calme, comme le fut 2002 et 1988. Seule l’année 2011 a connu un dépassement du nombre moyen des tornades, dont certaines d’une rare violence.

Aucune statistique ou étude scientifique ne confirme une augmentation des tornades à cause du réchauffement climatique. Si leur nombre est relativement plus important aujourd’hui qu’il y a 100 ans c’est dû essentiellement à l’affinement des méthodes de détections et d’observation météorologiques, et à la publicité médiatique donnée aux phénomènes extrêmes, même très brefs, et au ressenti populaire face à ces avalanches d’images. Aujourd’hui le moindre glissement de terrain en Patagonie devient au minimum une brève dans les pages internationales des journaux. Il n’y a plus de hiérarchisation des événements et de leur gravité. Les médias et les théoriciens de l’apocalypse font un effet loupe de grossissement sur tout phénomène un peu différent de la moyenne (et ils le sont presque tous!).

« Si vous regardez les données des soixante dernières années, explique Grady Dixon, météorologiste à l’Université du Mississipi, dans des propos rapportés par l’AFP, vous remarquez que le nombre de tornades augmente significativement. Mais le consensus parmi les spécialistes des tornades est que cette augmentation n’est pas réelle. » Il ajoute que ce serait « une grosse erreur » d’imputer cette augmentation observée au réchauffement climatique global.»

climat,tornades,réchauffement,états-unis,tornade alley,Influences d’El Niño, de La Niña, et d’autres variables météorologiques, expliquent cette sorte de pulsation de l’atmosphère, qui bat et respire comme un coeur ou des poumons humains.

Il est donc gênant de lire, à chaque épisode météo intense, que le réchauffement climatique est en cause. Et encore plus gênant le silence radio qui accompagne les longues périodes où il ne se passe rien de particulier, ou même où les épisodes forts se raréfient. La crédibilité du discours catastrophiste en prend un coup, de même que les théories scientifiques qui l’inspirent et la parole de ceux qui les diffusent. Mais au fond, peut-être que ces longues périodes calmes sont celles où le dérèglement lui-même se dérègle…

 

 

18:46 Publié dans Environnement, Météo | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : climat, tornades, réchauffement, états-unis, tornade alley | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Bonne année 2016 John
Que nous réserve t'elle ? j'y vois comme une porte ouverte à de nombreuses révélations concernant les arnaques de la climatologie
Comme par exemple occuper l'esprit des gens en mettant l'accent sur COP21 tandis qu'à l'arrière des arbres de la magnifique forêt Ardéchoise étaient sabrés en nombre
Ceci pour le chauffage à distance alors que chez nous tout ce qui est *poubellé* passe au four crématoire de l'usine .Ce qui montre bien que le recyclage existe en Suisse et ce depuis 1970
On sait tous que la France n'est pas en manque d'ordures !
Très belle journée

Écrit par : lovejoie | 06 janvier 2016

Bonne année 2016 pour vous aussi Lovejoie!
Merci pour l'info, qui ne manque pas d'un certain humour...
:-/

Bien à vous!

Écrit par : hommelibre | 06 janvier 2016

Les commentaires sont fermés.