11 décembre 2015

Morale contre FN : une stratégie électoraliste pour 2017

Il est beaucoup question de morale ces jours en Normalie. Argument ultime faute de mieux. On ne peut taxer les millions de français qui ont voté pour les listes du Front National d’immoralité. « Ils » le font pourtant. Voyons le but de cette manoeuvre. 


france,régionales,front national,le pen,hollande,valls,sarkozy,Morale? Quelle morale?

Valls n’a que ce mot, morale, à la bouche. Mais en quoi le Front National serait-il hors de la morale? La morale en politique est encadrée par des lois. Ce qui se fait et ce qui ne se fait pas est clairement énoncé. Dans le deuxième cas il y a des sanctions. Un parti qui serait contre l’ordre de la République peut être interdit et ses dirigeants poursuivis.

Ce n’est pas le cas du FN, ni d’ailleurs du parti de Mélanchon. Ni même des groupuscules extrémistes qui veulent légaliser la GPA, soit l’achat et la vente de bébé par mère porteuse interposée. S’ils étaient immoraux ils seraient déjà interdit d’existence.

Qui d’ailleurs détient la production de la morale? Pourquoi serait-ce la République? Si c’est la République c’est tout le monde. Manuel Valls n’a pas plus autorité ou légitimité à dire ce qui est moral et ce qui ne l’est pas. Définir la morale cela vous place d’emblée, de manière mécanique, dans le camp des bons et du bien. Pourtant Valls et Hollande sont parfaitement cyniques.

Car en brandissant l’argument émotionnel ils trahissent le débat démocratique. Brandir la morale est une tactique d'évitement. La progression du FN est le symptôme de beaucoup de choses sur lesquelles je reviendrai. Mais son existence n’est pas immorale. La régulation de l’immigration serait-elle honteuse? Ce serait amusant d’entendre cela de la part d’un parti qui renvoie régulièrement des charters d’illégaux vers le sud, ou qui démantèle sans ménagement des camps de Rroms. Sarkozy en avait rêvé, Valls l’a fait. Sarkozy était descendu en flammes par les « humanistoïdes » à l'époque, devenus aphones face à Valls. Les voilà, les moraux.

 

 

france,régionales,front national,le pen,hollande,valls,sarkozy,Répétition générale pour 2017

Non, il n’y a pas le feu, du moins pas par le FN. Le FN ne menace pas la République, que l’on soit d’accord ou non avec ses propositions.

En réalité cette affaire ne doit pas nous tromper: les socialistes préparent 2017. Pour François Hollande les attentats ont été une bénédiction. Il a vu sa cote remonter en présentant un discours de fermeté et d’autorité sorti tout droit du programme du Front National. Mais cela ne suffit pas, il le sait. Le désamour des français est considérable envers le Mollusque et sa bande. La première étape de la présidentielle de 2017 est déjà réglée: il se représentera malgré les chiffres aggravés du chômage. Il avait fait sa promesse de lier sa candidature à l’inversion de la courbe du chômage, les attentats viennent heureusement le délier de cette promesse.

Mais rien n’est gagné. Comment se faire réélire? En ayant Marine Le Pen face à lui plutôt que Sarkozy ou Juppé. Il appellera à faire le barrage contre elle, rappelant aux Républicains que les socialistes ont eux-même sacrifié deux régions en 2015. Il sera difficile moralement, pour la droite classique, de voter MLP dans ces conditions. On ressortira la brosse à faire reluire la morale. Et Hollande serait réélu avec tous ses vassaux derrière, qui savent que lui perdant ils seraient balayés comme un brin d’herbe. Il faut donc continuer à faire du FN un épouvantail.

A moins que celui-ci ne continue sa progression et ne dame le pion à tout le monde. MLP et MMLP sont données perdantes dimanche soir, par l’effet du désistement socialiste. Mais si elles sont entre 45% et 48% de voix, c’est de toutes façons une énorme avancée politique. 

Les problèmes de fond n’étant pas réglés, les grands partis traditionnels retournant comme des furies à leur surdité traditionnelle et à leur déni du réel, gageons que le Front continuera à gagner des voix.

 

 

 

14:08 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : france, régionales, front national, le pen, hollande, valls, sarkozy | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

A propos d'immoralité, on peut dire que Bartolone dressant les noirs contre les blancs en Île de France est plus que suspect. Digne du FN d'il y a 30 ans! Aujourd'hui c'est socialiste de dire cela...

Écrit par : hommelibre | 11 décembre 2015

Mieux encore ce matin, selon Valls, ceux qui votent FN peuvent mener la France vers la guerre civile.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/11/97001-20151211FILWWW00052-valls-le-fn-peut-conduire-a-la-guerre-civile.php

Si le FN peut conduire à la guerre civile, contre qui se fera-t-elle ? Les socialistes ? L'alliance des partis qui portent les "valeurs morales de la Répubique" ? Ou ceux qui sont prêts à mettre les banlieues à feu et sang ? Sans doute la dernière, même s'il est bien commode pour Valls de ne pas nommer l'ennemi.

Dans ce cas, faut-il continuer à cacher sa tête sous le sable ou faut-il commencer le plus tôt possible à nettoyer ces banlieues au karscher comme le disait Sarkozy ? Et si les banlieues sont prêtes à exploser, est-ce la faute du FN ou des dirigeants qui ont systématiquement balayé ce problème sous le tapis depuis des décennies ?

Au sujet de la morale: Est-ce moral de trouver que le front Al-Nosra fait du bon boulot ? Est-ce moral de faire semblant de lutter contre l'EI alors qu'on le laisse tranquillement se financer auprès de la Turquie, du Qatar et de l'Arabie Saoudite ?

Plus ça va, plus j'en ai marre de Valls. Entre ses colères style Adolf Hitler et son combat perpétuel contre le FN, il me fatigue.

Écrit par : Kad | 11 décembre 2015

Ah j'en ai oublié: est-ce moral de refuser de condamner la commémoration des Waffen SS, en particulier, par la Letonie ?

http://reseauinternational.net/glorification-du-nazisme-lonu-condamne-sauf-lukraine-les-usa-canada/

Est-ce moral de soutenir financièrement un gouvernement dont fait partie des mouvements néo-nazis ?

https://blogs.mediapart.fr/marc-evelyne-dumont/blog/090314/realites-du-neo-nazisme-en-ukraine

Écrit par : Kad | 11 décembre 2015

La guerre civile ils l'on déjà et si le FN ne gagne pas dimanche c'est pas grave il sera encore plus fort en 2017 puisque les problèmes ne vont qu'empirer.

Écrit par : norbert maendly | 12 décembre 2015

Les commentaires sont fermés.