28 novembre 2015

Et L’Europe pendant ce temps ? Sonnée…

Avec les attentats on parle moins d’autre chose. La COP 21 à Paris – j’y reviens sous peu. Les réfugiés. La situation en Libye. La remise au goût du jour des frontières nationales.


europe,réfugiés,attentats,syrie,russie,turquie,hollande,obama,kerkel,poutine,nation,drapeau,Solitude dans l’Union

Cette Europe dont les limites sont aujourd’hui criantes. La sécurité contre le terrorisme n’est pas assurée par l’Union Européenne. La preuve? La Belgique est un vivier de candidats aux martyrs et ne semble pas s’en soucier. La surveillance des frontières doit être réactivée. Autant contre les terroristes que pour juguler le flux d’arrivants par la mer.

L’Europe n’a pas de politique étrangère commune et se trouve divisée dans la crise. Angela Merkel assure François Hollande de son soutien militaire, mais que fera-t-elle vraiment à part envoyer 600 soldats au Mali? N’est-ce pas un peu dérisoire?

Les autres ne sont guère plus présent. La Grande-Bretagne est dans un mouvement de contestation dans la perspective du référendum à venir. Cameron pose des conditions à l’Europe, entre autres sur la possibilité d’avoir plus de souveraineté. J’y reviendrai. 

Il n’y a pas non plus d’armée commune et la France assume presque seul la part européenne de l’effort de guerre sur plusieurs fronts. L’Europe semble aphone. Pourtant c’est bien elle que ce président solitaire, sans charisme, peu écouté, peu suivi, appelle aujourd’hui. En effet il ne fait pas allusion à l’OTAN. C’eût pourtant été logique. 

Mais l’OTAN n’est peut-être plus fiable, avec la posture turque plus que malsaine autour du conflit syrien. Abattre le bombardier russe était-il un moyen pour la Turquie d’éviter une coalition et d’éviter d’avoir trop de comptes à rendre à l’OTAN dont elle est membre? De protéger Daech?

 

europe,réfugiés,attentats,syrie,russie,turquie,hollande,obama,kerkel,poutine,nation,drapeau,Un symbole

Poliment éconduit à Washington, où son projet de grande coalition militaire incluant la Russie a fait chou blanc, il ne lui reste que l’Union Européenne. Qui montre en l’occurrence sa désunion et son silence. Les Etats-Unis sont d’une mollesse surprenante contre Daech, la Turquie préfère bombarder les Kurdes et faciliter la vie à l’EI. L’Europe est aux abonnés absents, trop occupée à rétablir ses frontières: il ne reste que le partenariat avec Moscou. Le seul vrai allié! Etrange retournement de l’Histoire

Pendant ce temps Jean-Claude Junker, président de la Commission européenne, a affirmé que les suites de l’attentat ne doivent pas freiner l’arrivée de nouveaux réfugiés. Sans informer les populations des Etats européens pour combien de temps, comment les ramener ensuite chez eux comme c’est toujours le cas pour les réfugiés de guerre car ils ont une patrie. Sans filtrer les vrais syriens des faux réfugiés de guerre.

Sans non plus de précision sur les conséquences culturelles et économiques au cas où une majorité d’entre eux resteraient en Europe, ce qui semble vouloir être le cas. Si rien n’est mis en place rapidement, on peut s’attendre d’ici trente ans à une nouvelle vague d’intégrisme islamiste violent à l’image de la France.

europe,réfugiés,attentats,syrie,russie,turquie,hollande,obama,kerkel,poutine,nation,drapeau,Cette Europe que j’aime pourtant, que l’on pouvait parcourir librement de Quimper à Varsovie, est aujourd’hui écartelée, par cause de ses propres erreurs et faiblesses. 

Et aujourd’hui les nations reprennent l’avantage sur l’Union, au point où Fanfrelande a demandé aux français de mettre le drapeau aux fenêtres. Pas le drapeau européen: le drapeau français.

 

Un symbole. Symbole d’une situation d’échec communautaire dans une Europe sonnée... Il n’y a pas à s’en réjouir car quoi qu’on en pense le délitement de l’Europe en tant qu’ensemble (sous quelque forme pacifique que ce soit) n’est pas un bon signe pour la paix mondiale.

Mais qui veut encore la paix?

 

 

 

18:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : europe, réfugiés, attentats, syrie, russie, turquie, hollande, obama, kerkel, poutine, nation, drapeau | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Le silence d'Angela Merkel: l'Allemagne devient-elle complice de l'IS?

http://deutsche-wirtschafts-nachrichten.de/2015/11/28/das-schweigen-der-angela-merkel-wird-deutschland-zum-komplizen-des-is/

Une seule question importante se poste à l'UE, avant le «sommet» avec le président turc, Recep Tayyip Erdogan. La voici: est-il encore défendable de faire des contribuables allemands et européens des complices d'un gouvernement qui coopère avec la milice terroriste IS et assure son financement via la contrebande de pétrole? Les preuves sont accablantes. Les politiciens de caractère ayant connaissance de ces faits devraient faire annuler ce sommet.

Tout cela est à vomir...

Écrit par : Bérénice | 28 novembre 2015

Les dirigeants européens ne semblent plus faire d'analyse lucide, ni du monde ni de l'Europe, et ne sont donc ni prêts ni capables de faire évoluer la crise morale et politique.

Écrit par : hommelibre | 28 novembre 2015

On peut aussi remarquer de ce drapeau que l'identité nationale prévaut largement sur une éventuelle identité européenne.

Écrit par : hommelibre | 28 novembre 2015

Normal hommelibre...

Aucun projet commun, aucun but en vue, rien :-(

Écrit par : absolom | 28 novembre 2015

"On peut aussi remarquer de ce drapeau que l'identité nationale prévaut largement sur une éventuelle identité européenne."

Mais c'est tellement une évidence depuis si longtemps! Il suffit de regarder toutes les manifestations sportives pour comprendre que les gens ont besoin de s'identifier à un pays, à une source, une racine!

Tout ce qui a été construit autour du drapeau bleu à étoiles jaunes (moi ça me fait froid dans le dos ces fameuses étoiles jaunes) n'est qu'abstrait et personne ne peut s'y référer, c'est indéniable!

Écrit par : Corélande | 29 novembre 2015

Quelle identité européenne ? L'identité européenne n'a jamais existé et elle n'est pas prête d'exister. S'il n'y a pas de solidarité européenne, c'est que chaque peuple a ses propres besoins, sa propre politique. Dans ces conditions, même une démocratie européenne totale ne peut fonctionner. Comment accepter que d'autres pays vous imposent une politique vous ne voulez pas ? C'est ça le principal problème de cette utopie européenne: l'absence d'identité.

Les pays ont une histoire. Les différentes histoires sont certes imbriquées, mais cela n'empêche pas que les pays se sont construits de manières différentes et que les amitiés au sein du continent ont évolué au fil du temps. Jamais en tout cas, on n'a réussi à obtenir une unité européenne et ça n'est toujours pas le cas.

A noter qu'on nous dit que l'Union Européenne est un rempart contre la guerre et pourtant aujourd'hui c'est l'Union Européenne qui conduit le continent vers la guerre. Toute cette histoire n'est qu'un gros mensonge.

Écrit par : Kad | 29 novembre 2015

Au sujet du drapeau, (que j'appelle la serpière étoilée...) il faut noter que c'est une référence à l'Apocalypse:

"Apocalypse 12.1
Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête."

D'une part c'est étrange d'utiliser un symbole religieux pour un ensemble se voulant laïque, d'autre part c'est encore plus étrange de ne pas le dire. Qu'est-ce que ça cache ? Qu'est-ce que ceux qui ont choisi ce drapeau avaient derrière la tête avec un tel symbole ?

On nous a dit que ça représentait les douze pays membres, à l'image de la bannière étoilée américaine. Mais maintenant il y a 28 pays. Pourquoi n'y a-t-il pas 28 étoiles ?

Écrit par : Kad | 29 novembre 2015

L'Europe négocie son avenir avec son pire ennemi...lamentable! jusqu’à quand la Erdogan va-t-il nous mener en bateau?

Écrit par : norbert maendly | 29 novembre 2015

Je trouve ce dessin (dessein), diablement parlant:

https://pbs.twimg.com/media/CUS2_f1WsAEbiPM.jpg

Écrit par : Corélande | 29 novembre 2015

Dernières nouvelles du Teletext RTS. Je l'avais déjà annoncé: Erdogan réclamait 3,5 milliards..... pour qu'il stop les migrants... qu'il envoie en Europe! Et le chantage - remplacé par AIDER - a fonctionné. Mais vous n'avez pas tout lu......:

"UE-Turquie: accord sur les migrants

"Ankara va aider les Européens dans la gestion de la crise des migrants en échange de trois milliards d'euros et d'une relance des négociations sur une adhésion turque à l'UE, indique un projet de conclusion du sommet UE-Turquie.

"Les deux parties vont (...) mettre en oeuvre leur coopération active sur les migrants qui ne nécessitent pas une protection internationale", notamment "en empêchant les entrées en Turquie et dans l'UE", précise dimanche le projet.

L'UE travaillera à lever les restrictions existantes sur l'octroi de visas aux ressortissants turcs souhaitant se rendre en Europe en octobre 2016. "

Écrit par : Patoucha | 29 novembre 2015

Une déstabilisation totale du Moyen-Orient, de l'Europe, un climat de tension, voire de peur.... et une crise financière monstrueuse avec des Etats endettés jusqu'au cou.
Et nos amis les Ricains, qui se retirent du bourbier Irak, Syrie qu'ils ont tout de même occasionné avec la destruction de l'Irak en motivant leur intervention avec de faux prétextes.
Il reste les Russes qui malgré les sanctions diverses à leur encontre sont encore partant...
Sans compter le jeu trouble de l'allié turque membre de l'Otan qui raquette l'Union européenne après avoir grandement favorisé le juteux trafic d'humains via son territoire... Un certain leader extrémiste vantait le ventre mou de l'Europe pour y développer son commerce, pas si faux au final ! Mais on a encore bien du gras, donc cela va prendre un peu de temps avant d'en ressentir les effets...

Écrit par : Sepi | 01 décembre 2015

UN NOEUD: Erdogan. ce paysan a voulu se retrouver enturbanné kalife dans le marbre. l'a obtenu par l'appui de Poutine qui s'en sert. par lâcheté de l'UE, par maladresse et abus de pouvoir de Merkel, par l'opportunisme de Juncker

Pire que la déstabilisation géopolitique mondiale,
c'est le marchandage de l'UE avec l'EI
que Poutine/Erdogan viennent de faire

avec aux trousses: l'Iran, l'Israël de Nettanyaou pour les gros, etc etc suivez les lignes

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 01 décembre 2015

Les commentaires sont fermés.