15 novembre 2015

Molenbeeck – La Mecque

«Trois arrestations en lien direct avec le massacre de Paris ont eu lieu à Molenbeek-Saint-Jean ce samedi. Sans surprise serait-on tenté d’écrire.» Ce quartier de Bruxelles, autrefois prospère, est devenu un lieu de haute densité culturelle musulmane. Et une base arrière des salafistes.


paris,attentats,bataclan,charonne,hollande,fabius,Bruxelles ou Marrakech

L’une des dernières fois où je suis allé à Bruxelles j’ai traversé le quartier Molenbeeck. Dans les rues on se croyait à Marrakech. Hommes en djellaba, souvent barbus, femmes en foulard ou niqab, musique arabe tous les dix mètres. Le communautarisme battait son plein. 

Selon certaines informations les commerçants juifs ont été chassés du quartier. C’est étonnant car les marocains, origine majoritaire à Molenbeeck, sont des gens très gentils et ont l’habitude de côtoyer des juifs. 

Matthieu Ladevèze, auteur de l’article du quotidien belge La Libre Belgique, poursuit:

«Le tueur du musée juif Mehdi Nemmouche, les deux jihadistes présumés tués à Verviers ainsi que le cerveau de la cellule Omar Abaaoud, la soeur du terroriste du Thalys ou, si l'on remonte dans le temps, Abdelkader Belliraj, etc., la très grande majorité des terroristes actifs en Belgique et/ou en France sont tous passés par Molenbeek-Saint-Jean.»

 

paris,attentats,bataclan,charonne,hollande,fabius,Parti islamiste aux élections

La Belgique connaît une très forte densité de population musulmane ou d’origine musulmane. C’est un facteur identitaire puisque le vote musulman s’y développe. A Bruxelles en 2012 le parti «Islam» a eu deux élus. Son discours est explicite:

«Il faut d’abord sensibiliser les gens en douceur et leur faire comprendre l’avantage d’avoir des dirigeants et des lois islamiques, pour aboutir pourquoi pas, tout naturellement à un état islamique en Belgique. Je suis pour la Charia, déclare encore Redouane Ahrouch. C’est un combat de longue haleine qui prendra des décennies voire un siècle mais le mouvement est lancé».

Autre discours, d'une commerçante belge d’origine marocaine:

«Afifa est rayonnante, mais son discours est grave : J’en ai marre de la Belgique : l’éducation, le milieu social dans lequel on vit, tout ça. Si je pouvais rendre ma carte d’identité et retourner au Maroc... Là-bas, tous nos enfants veulent aller à l’université. On profite de chaque événement pour apprendre de l’autre, pour aller vers lui. Ici, les Marocains restent entre eux, les Turcs, les Juifs, ... On ne se mélange pas, on ne se connaît pas.»

 

paris,attentats,bataclan,charonne,hollande,fabius,Merci Fabius

Un éducateur de rue:

«Dans son travail de terrain, Ali est confronté chaque jour à des jeunes qui désirent partir combattre en Syrie ou ailleurs. « Ils constituent une minorité des jeunes, mais ce sont des cas désespérés, des personnes seules, isolées, depuis 3, 4 ans au chômage ou au CPAS. Ce sont des proies ! Souvent, ils fumaient de l’herbe toute la journée, sortaient et buvaient de l’alcool… Et du jour au lendemain, ils partent en se disant musulmans ?»

Molenbeeck est-il devenu une petite Mecque? Un centre de formation idéologique salafiste? Si les groupes de tueurs sont encore disparates en France, il semblent s'organiser, et la constitution d’une centrale terroriste européenne pourrait advenir.

La découverte d’un passeport syrien sur un des assaillants, enregistré cette année comme réfugié en Grèce, laisse place également à de désagréables spéculations.

Daech revendique la maternité des attentats. Un groupe dont le développement a été fortement facilité par le soutien français aux «insurgés» syriens, comme Bachar El Assad le rappelle aujourd’hui. 129 morts: la France ne commencerait-elle pas à récolter les fruits de sa politique syrienne menée par le couple Hollande-Fabius?

 
Charlie est Paris

Hier la rédaction du journal Charlie s’est fendue d’un communiqué qui commence ainsi: «Toute l’équipe de Charlie Hebdo fait part de son effroi et de sa révolte après les attentats qui se sont déroulés vendredi 13 novembre à Paris.»

Que cela est convenu. On était en droit d’espérer que, fidèle à sa tradition, le canard allait se marrer dans les mares de sang pas sec du Bataclan. Après tout, la chute de l’avion russe dans le Sinaï, probablement par un attentat, avec ses 224 morts en miettes, lui avait inspiré deux dessins désopilants – ouaip... – avec des débris partout et des morceaux humains traînant sur le sol (image 3, cliquer pour agrandir).

Aura-t-on droit, quand-même, à un dessin du groupe Eagles of Death Metal en burqa?

 

 

12:11 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : paris, attentats, bataclan, charonne, hollande, fabius | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Sur Atlantico, cette missive fictive:

"LETTRE DE FRANCOIS HOLLANDE AUX DJIHADISTES

Messieurs les djihadistes,

Permettez moi de vous le dire. Vous y êtes allés un peu fort.

Non, je ne méritais pas cela, la France ne méritait pas cela.

Après les attentats que vous avez organisés à Paris ce 13 novembre au soir, vous avez clamé victoire sur les "croisés" que nous serions.

Vous nous faites injure. La France est une république laïque qui ne veut avoir rien en commun avec ces gens là. Nous avons renié nos racines chrétiennes: vous comprendrez que nous ne pouvons pas nous voir appelés croisés sans déplaisir.

D'ailleurs les croisés , les vrais, combattaient les musulmans et protégeaient les chrétiens.

Or, nous, depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, non seulement nous ne protégeons pas les chrétiens, mais nous aidons ceux qui les massacrent. Ne prenez pas trop au sérieux tel ou tel ministre que nos avons dépêché dans les camps chrétiens d'Irak: c'est d'abord à..."


Suite ici:

www.atlantico.fr/decryptage/retour-baton-france-est-elle-consciente-aide-concrete-qu-elle-apportee-aux-djihadistes-en-syrie-depuis-4-ans-roland-hureaux-2444108.html?yahoo=1

Écrit par : hommelibre | 15 novembre 2015

Triste dérision, lorsque des valeurs occidentales de tolérances et d'ouverture ne sont pas mises entre parenthèse, alors qu'il est temps d'activer les réflexes de survie.
Ne pas savoir le faire relève aussi de l'extrémisme idéologique. De la raideur identitaire

Franfreluche est le plus clownesque des chantres de ce suicide par fidelité idéologique qui manque tragiquement d'esprit et d'instinct de vie.

Écrit par : aoki | 16 novembre 2015

Là, maintenant à la télé belge ...

"Une centaine de policiers, encagoulés et rassemblés en nombre lancent des sommations devant un immeuble de la rue Delaunoy fermée à la circulation à hauteur de la rue Ransfort."

http://www.rtbf.be/info/dossier/attaques-terroristes-a-paris/detail_nouvelles-perquisitions-a-bruxelles-en-ce-moment?id=9137700

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 16 novembre 2015

Le 16 novembre 2015 à 13:16
Une vaste opération de police liée aux attentats de Paris est en cours lundi à la mi-journée en Belgique
Une opération massive est en cours lundi à la mi-journée dans la commune bruxelloise de Molenbeek, d'où sont originaires plusieurs suspects des attentats de Paris.
Un vaste périmètre de sécurité a été mis en place.
Au moins une personne a été arrêtée, mais le parquet belge a démenti qu'il s'agisse de Salah Abdeslam, suspect-clé visé par un mandat d'arrêt international et activement recherché.
Ce Français né à Bruxelles est décrit comme "l'ennemi public No 1" depuis son entrée sur le territoire samedi soir. Fiché en France, il a pourtant pu passer outre un contrôle autoroutier.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 16 novembre 2015

"Il avait crié "Allah Abkar" et mimé l'égorgement à des policiers samedi : un an de prison ferme"

"Un jeune Bulgare de 23 ans a été condamné à six mois de prison ferme. Il obligeait sa belle-mère à se prostituer, rapporte le journal Sud-Ouest. Si cette dernière n'obtempérait pas, il frappait sa fille âgée d'à peine 18 ans. Le proxénète aurait imposé les mêmes sévices à la jeune fille qu'il violentait."

lol, la justice...

Écrit par : sub | 16 novembre 2015

Monsieur Goetelen​,

En dépit du fait que j' apprécie l'intérêt que vous portez à mes photos, je ne désire pas être assimilé de quelque façon que ce soit aux évènements tragiques qui se sont déroulés à Paris récemment.

Je vous demande dès lors de retirer cette photo le plus rapidement possible.

Cordialement,


Sandro Giordano

Écrit par : sandro giordano | 16 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.