14 novembre 2015

Attentats : s’habituer à la mort ?

Morts assis à une terrasse de café rue de Charonne, au Bataclan, ou ailleurs, ils n’ont pas de nom. Il n’est plus temps d’être Charlie ni personne. Charlie est riche aujourd’hui. Qui donnera pour ceux-ci? Pour leurs familles?

 


JeSuisMort.jpgImpuissance

120 morts au bilan ce matin. Rien ne le laissait prévoir. Prévoir au niveau du pays, oui. Les autorités ont arrêté quelques pieds nickelés, trop peu organisés pour être très dangereux. Mais pas au niveau individuel.

Les pieds nickelés servaient-ils de paravent pour attirer la police sur des pistes secondaires pendant que le gros des troupes se préparait? La sécurité française disposait-elle de renseignements fiables? Et même, à moins d’arrêter préventivement tous les suspects potentiels, qu’aurait-elle pu faire? En État de droit il faut des preuves pour arrêter une personne.

La mesure annoncée il y a une semaine, soit le rétablissement du contrôle aux frontières, semble dérisoire. Pourquoi l’avoir annoncé une semaine avant? Soit des terroristes ont eu le temps de venir, soit ils étaient déjà présents en France. 

Ces attentats terribles révèlent l’impuissance des politiques. La première intervention télévisuelle de François Hollande le montre avec cruauté. Une voix terne, sans relief et sans énergie, comme à l’habitude, des phrases convenues, et cette manière de lécher-frotter sa lèvre inférieure comme s’il était sous médicaments. Aucune envolée, aucun réel propos assez fort pour donner du courage aux français.

 

Attentats01.jpgOccasion manquée

Il avait été exfiltré du Stade de France dès la première explosion. Il a raté l’occasion de son quinquennat: rester sur place, debout, fendre la foule et descendre sur le terrain, droit comme un roc, comme les grandes figures du passé en temps de crise. Ça passe ou ça casse. Il aurait galvanisé les personnes présentes. Il aurait fait crier «Non!» à la terreur. Il se serait montré solidaire des milliers de spectateurs restés dans les tribunes et sur la pelouse, il aurait enfin gagné une stature.

L’occasion manquée. Comment un homme qui fuit, laissant les milliers d’autres à leur sort, peut-il prétendre insuffler du courage et de l’espoir? Comment entendre encore le capitaine quand il vient de quitter le navire et qu’il parle depuis les salons feutrés et barricadés de sa forteresse? Nous avons encore besoin de modèles courageux.

Pour le reste, le bilan est très lourd. Il doit nous rappeler que la mort n’est jamais loin. Ne vivons pas avec la peur. Ce qui doit arriver arrivera. Soyons prêts, vivons debout dans nos rêves et avec ceux que nous aimons. Si nous partons le matin, et si nous ne revenons pas le soir parce que nous gisons dans notre sang sur le Boulevard Voltaire, que ceux-ci ne se rappellent que d’une chose: que nous les aimions.

 

attentats02.jpgL’armée de l’ombre

Un autre aspect encore: c’est la guerre. Pas la même qu’en 39-45. Pas la même qu’en Syrie. Mais c’est la guerre. Il faut vivre avec cela. Pour l’instant aucune revendication n’a été faite, aucune suggestion de la part des autorités. Des témoins ont entendu crier Allah Akbar, et C’est pour la Syrie. Difficile de penser qu’ils viennent d’ailleurs ou agissent pour une autre cause.

Le Proche-Orient montre sa puissance, tient de grandes armées du monde en échec, est parcouru de convulsions de manière chronique, en veut à mort à l’occident. Certains sont prêts à tout avec la détermination de ceux qui détiennent la vérité finale. Ils sont forts, et nous sommes faibles. Voilà la vérité: ils meurent pour quelque chose, nous mourons pour plus rien. Ou pour eux. 

Adieu Douce France, déjà abandonnée par des décennies de manque de courage politique, de parole bridée, de vains combats internes. L’Histoire n’est pas finie, elle continue à s’écrire dans le sang.

Nous ne sommes rien. Ni Charlie, ni les inconnus du 13 novembre. Nous ne sommes que nous-mêmes, confiants en la vie, prêts à mourir dans une heure sous les balles d’une armée de l’ombre.

 

 

08:53 Publié dans Europe, Liberté, Politique | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : attentats, paris, charonne, france, charlie, hollande | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

@Hommelibre Cette époque doit ravir tous les quadras du moins ceux qui en 2002 disaient il faut une bonne guerre pour remettre le monde dans l'ordre
Nous assistons à une troisième guerre mondiale mais de type psychologique et ceux ayant vécu la guerre réelle figurent parmi les premiers à l'affirmer
Et peut-être que si Hollande se montrait moins aux médias peut-être je dis bien que certains esprits ne réagiraient pas aussi violemment
Il faut peu pour allumer la colère des plus pauvres et soumis au même dieu que nombre d'enfants éduqués dans certaines sectes ou mourir est des plus logiques
Le terme délivrance utilisé très souvent à tort et à travers en aura aussi conduit beaucoup au suicide tandis que d'autres sont devenus fatalistes suite aux trop nombreux chocs émotionnels et ceci par trop de religiosité des plus toxique
Quand à la barbarie il suffit de voir les achats de Noel axés sur le virtuel et ses scènes de violence pour se rendre compte que plus un humain regarde des choses moches de la vie plus son esprit recherchera de quoi nourri son imaginaire ce qui peut avoir pour résultats des pulsions meurtrières ,lesquelles sont passées sous silence tant qu'elles n'ont pas atteint leur paroxysme de satisfaction par une tuerie quelconque ,n'importe qui ou quoi ,peu importe
On l'a vu dans les années 2003 ou 4 un forcené se présente dans un tribunal et tire sans raison sur tout le monde /Saint Gall
Et si mes souvenirs sont exacts c'est sur votre blog que j'avais écrit .de toutes manières Mars le Guerrier n'a pas encore dit son dernier mot
A 20 ans j'ai vécu une autopsie en direct comme test pour voir si mes nerfs supporteraient les tensions des soins en psychiatrie .
Jeunes on ne se rend compte de rien on y va c'est la vie mais dès la cinquantaine si en plus la vie vous offre des chocs émotionnels à répétition là il faut sérieusement se cramponner et réapprendre à s'auto-protéger quand on lit des actus pour ne pas se laisser aller à faire n'importe quoi car le cerveau lui n'oubliera jamais de se rappeler a votre bon souvenir
Et si vous ne vous souvenez pas de votre propre chemin de vie, de votre vécu passé ceci peut aussi conduire à des actes irrépréhensibles
Alors ceux ayant vécus entourés de morts dés leur plus jeune âge et sans éducation scolaire on imagine qu'ils ne doivent même plus savoir faire la différence entre ce qui est bien ou mal
très bonne journée

Écrit par : lovjoie | 14 novembre 2015

Monsieur Homme Libre,

99% d'accord avec votre commentaire. Ce n'est pas la guerre. Un attentat tous les dix mois n'est pas la guerre. Une opération de police oui. Pas de réfugiés. Demander aux Syriens, aux Kurdes, aux habitants du Donbass ce qu'est une guerre. On veut nous terroriser. Refusons-le.

Compassion pour les victimes et leurs familles. Toutes les victimes.

Écrit par : Charles | 14 novembre 2015

J'ignore qui vous êtes, mais vous commencez à me sortir par les oreilles avec votre acolyte Fonyodi!

C'est le terrorisme syrien qui est importé, pas comme vous le soutenez l'importation du conflit israelo-"palestinien"!

Attentats à Paris : un passeport syrien retrouvé près d'un assaillant!

LA FRANCE EST EN GUERRE! Cela l'a desservie d'ignorer le terrorisme "palestinien"! Ils sont plus de 4'500 en France prêts pour le djihad! Dixit un magistrat, ancien juge du terrorisme!

Écrit par : Patoucha | 14 novembre 2015

@Charles

Un attentat tous les 10 mois ?!
Vous oubliez les attentats manqués contre une église, le train de Thalys, l'arrestation il y a peu d'un homme qui voulait attaquer des militaires. Et tous les attentats déjoués qui ne font pas la une.

Ce n'est pas une guerre classique, rien de comparable avec la Syrie, mais c'est une guerre de guérilla.
Maintenant, il semble que des commando "professionnel" veulent semer la terreur en France et peut-être dans toute l'Europe. Si cela se confirme, alors on ne peut rien dire d'autre que c'est une guerre.

Écrit par : Glob | 14 novembre 2015

Et oui Glob! Attendez encore un peu et "Charles" se calquera sur Fonyodi, pour nous dire qu'il s'agit d'un complot du Mossad...... Comme pour le 11 septembre!

"Puisqu'il est question de mise au point, en voici une de taille, face au profanateur qui flood sans aucun respect le fil de discussion précédent. Qui est derrière le 911 qui est lui-même à l'origine de tout ce chaos au Moyen-Orient depuis 12 ans?"

http://projectavalon.net/forum4/showthread.php?52320-Have-you-ever-seen-this-photo---Mossad-9-11-moving-van--

Vous remarquerez l'incroyable insolence des ces gens qui se croient tellement tout permis qu'ils n'ont pas peur d'annoncer aux yeux du monde ce qu'ils ont prévu de faire. Et qu'ils ont fait"IL A BIEN ECRIT:"Et qu'ils ont fait"
Écrit par : Charles | 02/11/2015

"(..) Eh bien, voilà que cet exemple .de "démocratie" qu'est Israël, fait encore bien pire dans le silence assourdissant de nos merdias mainstream! Bien sûr, il s'agit d'Israël, le peuple élu qui a tellement souffert, tout leur est permis, y compris d'assassiner les palestiniens. Alors j'attends de tous les "grands esprits" qui nous cassent les c... ici, qu'ils dénoncent sans retenue Israël...http://fr.sputniknews.com/international/20151103/1019273267/ong-financement-etranger.html
Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/11/2015

Monsieur Fonyodi,

Avez-vous ouvert le lien que j'ai posté le 2 novembre ci-dessus? Merci de votre commentaire.
Écrit par : Charles | 03/11/2015

@Bonjour M. Charles,

Excellente question....si il s'agit du camion du Mossad, la réponse est oui et non seulement je l'ai visionnée mais en plus je l'ai chargé en local au cas où...et je fais suivre la vidéo aux amis. Comme commentaire je dirai ceci: le 11 septembre j'écoutais les nouvelles à la radio (radio suisse romande) à mon bureau. Parmi les nouvelles annoncées dans l'après midi (heure suisse), il y avait une qui m'a toujours intriguée et qui disait de mémoire ceci: "un camion bourré d'explosifs, vient de sauter devant le Département d'Etat"...Vous le savez aussi bien que moi, que rien n'a pété devant le Département d'Etat, mais déjà à l'époque ceci m'a beaucoup interpellé. Au fur à mesure que le temps passait et que je découvrais très rapidement, d'abord par Thierry Meyssan et par la suite grâce à l'Internet qu'en fait il s'agissait d'un inside job ou autrement dit d'un complot, cette nouvelle m'était toujours restée. Par la suite, j'ai pu relier cette nouvelle à une autre annonce, prémonitoire celle-là, annonce dans laquelle, la BBC en direct, avec en image de fond live de New-York, a annoncé la chute du WTC 7, 20 minutes avant que celle-ci ne se produise...au moment où la journaliste annonçait la chute de l'immeuble, qui en passant, n'a été touché par aucun avion, mais qui a subi une démolition programmée comme les autres, donc , à ce moment là, on voyait l'immeuble WTC 7 derrière elle, parfaitement debout...ce que j'ai surnommé modestement en un cas extraordinaire de prémonition journalistique! Ce que j'ai appris par la suite c'est que d'autres immeubles sont encore tombés ce jour là...Donc, le camion bourré d'explosifs aurait dû exploser ce jour là, mais a été malencontreusement intercepté avant de pêter! Mais comme le reste, les journalistes ont annoncé les bobards, sans tenir compte des imprévus! Tout le monde peut contrôler mes dires auprès des archives de la radio suisse romande, si ils n'ont pas malencontreusement effacé la nouvelle, due à une mauvaise manipulation du bobino...
Écrit par : Gabor Fonyodi | 03/11/2015

Monsieur Fonyodi,

Merci pour votre réponse. Oui, le camion chargé d'explosifs conduit par deux israéliens qui ont été arrêtés et puis, et puis... procès? condamnation? Non, rien, si ce n'est un billet retour pour la mère patrie.

Le message peint sur le camion est très clair: on l'a fait, on vous dit qu'on l'a fait, et on n'en a rien à faire que vous le sachiez, car vous ne pouvez rien contre nous.
Mais qui connaît ses informations?
Écrit par : Charles | 04/11/2015

" il faut continuer à faire connaître aux gens que le 11 septembre était une énorme mystification organisée par les services américano-judéo-nazis, comme le prouvait si bien votre lien (parmi bien d'autres bien sûr)!"

"Bravo à M. Assad pour la défense de l'indépendance de son pays, la défense de son peuple contre tous les salopards Occidentaux et islamo-barbaro-obscurantistes qui l'agressent et surtout des judéo-nazis qui aimeraient bien le voir mort! Il n'y a que le peuple syrien qui a le droit de décider du dirigeant qu'il désirent et non les américano-judéo-nazis!"
Écrit par : Gabor Fonyodi | 05/11/2015

Ou encore concernant l'attentat contre Charlie Hebdo:

"Personnellement, j'ai toujours trouvé que Charlie c'était de la m..... en boîte. Quand ils se sont fait buter, j'ai pas applaudi, mais je ne pensais pas que c'était une grosse perte pour l'Humanité et comme c'était aussi un inside job, je me suis totalement foutu de ce qui arrivait. J'ai laissé les charlots défiler...La rédaction était composée de pas mal de juifs qui avaient le droit de rigoler de tout sauf d'Israël, des juifs et de la religion juive! Ils ne rigolaient pas non plus de la communauté de la(...), car il y en avait aussi quelques uns..."
Écrit par : Gabor Fonyodi | 06/11/2015

Blog Voix . TdG.ch "Mise au point" : http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/11/02/mise-au-point.html#comments

"Je suis juif et en tant que tel je m'assume. Je suis juif et je suis contre Israël car ce pays est un pays raciste et d'apartheid qui n'a de démocratique que l'étiquette que les merdias lui collent! Je suis juif et j'ai fait mien le qualificatif qu'à donné feu le Professeur Leibowitz de l'Université hébraïque de Jérusalem à Israël, en les traitant de judéo nazis! Je suis juif et je proclame haut et fort que c'est les Soviétiques qui ont gagné la deuxième guerre mondiale et qui ont libéré les camps de concentration nazis. Je suis juif descendant de juifs, ayant tous porté l'étoile jaune à Budapest, mais trouvant aussi que la Shoah n'est qu'un détail de l'Histoire. Alors pourquoi, je dis ça, eh bien voilà: quand un P. Noël, probablement juif lui-même n'assumant pas officiellement ses origines, critique l'Islam à travers le petit bout de la lorgnette israélo-sioniste, je ne peux que m'inscrire en faux. Israël est un allié fidèle des islamo-barbares et des terroristes qui sèment la mort en Syrie! Israël leur apporte sa couverture aérienne et soigne leurs blessés dans ses hôpitaux de campagne, bien sûr en cacahnat la vérité dérangeante et avec la complicité de nos merdias mainstream. Avez-vous vu ces barbares avec des têtes de juifs coupées dans leurs mains? Non? Moi non plus. Par contre, des chrétiens, c'est par milliers! Cherchez l'erreur, il n'y en a pas, ces déchets de l'Humanité que sont ces barbares, sont aidés par Israël..."

" Je préfère et de très loin les identitaires qui combattent l'islam, car c'est une maladie du cerveau, plutôt que de - Il parle du Judaïsme... LE JUIF! -
"soutenir une autre religion tout aussi extrémiste et obscurantiste!.."
Écrit par : Gabor Fonyodi | 08/11/2015

http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2015/11/05/les-musulmans-sont-fiers-de-l-etre-ils-devraient-avoir-honte-271515.html#postcomment

"plutôt que de "soutenir une autre religion tout aussi extrémiste et obscurantiste!.."

Un juif circoncis à la croix gammée!

Écrit par : Patoucha | 14 novembre 2015

Excellent article John!

"Pour l’instant aucune revendication n’a été faite,"

Cela a été revendiqué ce matin. Vous pouvez lire ce qu'ils ont écrit sur le lien ci-dessous.

Le groupe Etat islamique revendique les attentats de Paris
14 Nov. 2015, 11h58 | MAJ : 14 Nov. 2015, 12h30

EN DIRECT. Attentats à Paris : Daech - l'ETAT ISLAMIQUE - revendique les attaques, au moins 128 morts près de 100 très graves.

Dans un communiqué écrit en français et publié sur internet, le groupe jihadiste donne des détails de l'opération. Il évoque également les huit assaillants.

«Huit frères portant des ceintures explosives et armés de fusils d'assaut ont visé des sites choisis soigneusement au coeur de Paris», explique le communiqué. Le groupe terroriste affirme que les endroits visés «ont été minutieusement choisi à l'avance». Le groupe terroriste prévient également que la France demeurera une cible privilégiée tant qu'elle poursuivra la même politique.

Sur Twitter, le spécialiste des groupes jihadistes @VegetaMoustache a rapidement fait état de cette revendication.

Suite: http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-groupe-etat-islamique-revendique-les-attentats-de-paris-14-11-2015-5276369.php

Exactement de la même barbarie qu'en Israël! Se faire exploser, attaquer là où il y a du monde! La guerre aux couteaux, ignorée par les occidentaux est de la même situation.

Écrit par : Patoucha | 14 novembre 2015

"Certains sont prêts à tout avec la détermination de ceux qui détiennent la vérité finale. Ils sont forts, et nous sommes faibles. "
Il n'y aucune raison de faire un complexe vis-à-vis de Daesh et les autres. L'Etat islamique ? Un ramassis de vaincus de l'histoire (l'ex-armée de Saddam), des idéologues haineux incapables de s'imposer sur le plan intellectuel, des groupes nourris par le ressentiment du à la régression civilisationnelle d'une partie du monde arabo-musulman depuis des siècles. Les exécutants ? Des individus asociaux, gamins décérébrés, petites frappes à trois centimes (dans le style Merah), qui ont été incapables de faire quoi que ce soit de constructif de leur vie. Certes, ces gens sont de bons manoeuvriers militaires, des analystes politiques plus malins qu'on pourrait le penser, des artificiers habiles. Mais leur vision du monde est d'une hallucinante médiocrité, leur supposée morale cache mal une haine de soi (de son propre corps, de ses propres pensées) névrotique, leur religiosité est régressive et caricaturale.

De son côté. L'occident n'est pas faible. Son problème, c'est qu'il n'ose pas être fort. Peut-être parce qu'il n'essaie pas de soumettre les sentiments et les convictions des personnes aux intérêts géopolitiques des Etats. C'est ce qui fait sa vulnérabilité, mais aussi sa grandeur. Ce qui ne l'empêche pas d'exercer encore aujourd'hui une supériorité technologique, économique, intellectuelle, culturelle (sous certains aspects).

Alors c'est vrai que nos nations modernes manquent non pas de spiritualité, mais d'une dimension spirituelle unificatrice, qu'elle soit basée sur des croyances religieuses, ou même seulement sur des convictions civiques ou éthiques.
Les mentalités occidentales sont paralysées par un moralisme mollasson (pourquoi défendre ses propres valeurs puisque celles des autres sont respectables aussi?), tenaillées par un narcissisme insouciant (de toute manière, les autres finiront par vouloir nous ressembler) et bridées par un individualisme inconséquent (moi, ce que je veux, c'est être heureux, le reste c'est pas mes affaires).

Mais même quand on veut l'oublier, le tragique revient quand on ne l'attend plus. Alors, que faire ? Continuer à vivre comme on le sent sans doute. Mais en ayant conscience que rien ne va de soi et que ce mode de vie doit être défendu, par les armes s'il le fait, par l'engagement civique, par l'exercice de sa liberté d'opinion... Et assumer. Nos positions géopolitiques. Nos valeurs. Ne pas chercher à les imposer partout mais les défendre partout où elles sont attaquées, en attaquant ceux qui les menacent.

Écrit par : F-Cat | 14 novembre 2015

Cela fait des années que des sites et des privés avertissent la communauté internationale de sa politique désastreuse, ainsi que le laxisme de la justice française. Nous leur devons TOUS les attentats!

Écrit par : Patoucha | 14 novembre 2015

"Attentats : s’habituer à la mort ?"

C'est eux qui aiment la mort, qui viennent mourir!

La peine de mort devrait être reconduite pour ces barbares!

Écrit par : Patoucha | 14 novembre 2015

1962, rue Charonne, la même qu'en 2015 ...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_la_station_de_m%C3%A9tro_Charonne

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 14 novembre 2015

@ Hommelibre : vous dédramatisez et vous avez raison !

Souvenons-nous de l'arrestation à Genève du fils Khadafi : sa sœur aînée avait averti en ces mots : "œil pour œil dent pour dent" selon la loi du Talion et c'est exactement ce qui s'est passé vendredi soir à Paris.

Quant à la peine de mort que d'aucuns réclament, elle est inutile et n'a jamais servi d'exemple puisque les meurtres, assassinats, crimes existent toujours et quoi que l'on fasse, ils existeront toujours !

Tant que les dirigeants n'entameront pas le dialogue avec les têtes pensantes de l'EI, on peut sans autre craindre que des attentats continueront d'endeuiller des familles qui, elles, n'ont pas demandé à ce que l'un/l'une des leurs tombent sous leurs balles : c'est là tout le problème.

Écrit par : Lise | 15 novembre 2015

@ Lise

"Tant que les dirigeants n'entameront pas le dialogue avec les têtes pensantes de l'EI"

le dialogue, vous voulez dialoguer avec ces gens là vous prônez ça

http://blogs.mediapart.fr/blog/marcanne/141115/non-aux-represailles-non-la-guerre-civile

en gros il faudrait baisser notre froc

ce qui vient de se passer n'est pas que Daesch, c'est un grave problème d'intégration de nos banlieues, en cause une mentalité maternante et repentante de nos élites et acteurs sociaux.

les pays occidentaux fonctionnement sur des valeurs féminines d'humanité de compassionnel de victimisation des minorités.
voilà le résultat.

http://www.atlantico.fr/decryptage/attentats-paris-totalitarisme-islamique-dont-avons-tant-mal-comprendre-nature-reelle-et-non-ne-agit-pas-juste-integrisme-2443750.html

"La sécurité française disposait-elle de renseignements fiables? Et même, à moins d’arrêter préventivement tous les suspects potentiels, qu’aurait-elle pu faire? En État de droit il faut des preuves pour arrêter une personne."

oui sinon c'est l'armée comme pendant la bataille D'Alger pour démonter les réseaux terroristes.

avec des avocates pour défendre les poseuses de bombes.

où c'est la réelle autorité de la police en amont comme à Marseille comme avant autorité soutenue par le préfet mais non soutenue par la Préfète qui là remplacée, on connait la suite et oui les gendarmes faisait des bavures comme disent nos chers journaleux quand Zinedine Zidane était Ado.

Écrit par : leclercq | 15 novembre 2015

"Le Proche-Orient montre sa puissance, tient de grandes armées du monde en échec"

il suffit de vouloir vaincre comme là montrer la France au Mali, par contre que ses forces occidentales au sol soient sous commandement américain ne serait pas la meilleure des choses, ils ont assez montré leur inefficacité. avec leurs règles d'engagement leur culture du zéro mort.

"Ils sont forts, et nous sommes faibles. Voilà la vérité: ils meurent pour quelque chose, nous mourons pour plus rien. Ou pour eux"

ils ne sont pas plus forts que nos soldats, nos soldats aussi savent mourir et vaincre ils ne demandent qu'a être soutenus par la nation, et c'est ce genre d'attentats qui apporte le soutien de la population à son armée.

"et nous sommes faibles."

ce n'est pas au citoyen Lambda de rétablir l'ordre dans les banlieues, mais à la Gendarmerie, et la Gendarmerie n'est pas faible il suffit de lui donner les pleins pouvoir et l'ordre sera vite rétabli dans les banlieues.

http://www.lepoint.fr/societe/denis-policier-a-la-bac-le-flic-est-un-sous-citoyen-28-07-2010-1219604_23.php

"CE N'EST PAS LES CAÏDS QUI VONT FAIRE LA LOI"

"J'entends certains dire il faut envoyer l'armée. Qu'on nous laisse agir, et ça ira très vite. Ce n'est pas une vingtaine de petits caïds qui vont faire la loi. Ces derniers jours, avec les renforts qui ont débarqué, les types se tiennent à carreau. Hormis quelques marioles qu'il faut savoir calmer. Hier, on est tombé sur un crevard de ce genre. Le type était au téléphone quand on s'est approché pour le contrôler. Je m'adresse à lui en le vouvoyant pour lui demander de mettre fin à sa conversation téléphonique, il me répond en me tutoyant : "Tu es qui toi pour me demander de m'arrêter de téléphoner. Personne ne me contrôle ici." Il a pris direct deux pièces de cinq francs (des gifles). Après, il nous disait : "Bonjour, merci et au revoir." Bien sûr que je me mets hors clous en agissant ainsi. Mais pourquoi devrait-on baisser la tête ? Si tous les flics agissaient ainsi, les problèmes seraient vite réglés. Pour moi, ça, ce n'est pas une bavure, c'est une démarche citoyenne. Il faut arrêter de verbaliser le citoyen lambda et s'attaquer aux caïds, aux dealers, aux braqueurs. Quand un jeune de 20 ans roule dans une X6 qui coûte 120.000 euros et qu'il ne travaille pas, c'est à lui qu'il faut confisquer la voiture sur le bord de la route."

Écrit par : leclercq | 15 novembre 2015

oui sinon c'est l'armée comme pendant la bataille D'Alger pour démonter les réseaux terroristes.

http://www.2emerep.com/algerie-2rep/bataille-alger-algerie.html

Le père Delarue, aumônier de la 10eme division parachutiste,

a d'ailleurs clairement exprimé, au lendemain des attentats visant les stades d'Alger, ce que devait être l'attitude des officiers concernés :

« ...Entre deux maux, faire souffrir passagèrement un terroriste pris sur le fait et qui d'ailleurs mérite la mort en venant à bout de son obstination criminelle par le moyen d'un interrogatoire obstiné, harassant, et, d'autre part, laisser massacrer des innocents que l'on sauverait si, par les révélations de ce criminel, on parvenait à anéantir le gang, il faut sans hésiter choisir le moindre : un interrogatoire sans sadisme, mais efficace. L'horreur de ces assassinats de femmes, d'enfants, d'hommes dont le seul crime fut d'avoir voulu, par un bel après-midi de février, voir un beau match de football, nous autorise à faire, sans joie mais aussi sans honte, par seul souci du devoir, cette rude besogne si contraire à nos habitudes de soldats, de civilisés. Le but de la justice est double : punir les coupables, décourager tous ceux qui sont tentés de les imiter. Il suit de là qu'on a le droit d'interroger efficacement, même si l'on sait que ce n’est pas un tueur, tout homme dont on sait qu'il connaît les coupables, qu'il a été témoin d'un crime, qu'il a sciemment hébergé un terroriste, s'il refuse de rêvé1er librement, spontanément ce qu'il sait. En se taisant, pour quelque motif que ce soit, il est coupable, complice des tueurs, responsable de la mort d'innocents pour défaut d'assistance à des personnes injustement menacées de mort. De ce seul fait, il n'a qu'à s'en prendre à lui-même s'il ne parle qu'après avoir été efficacement convaincu qu’il devait le faire. En venant ici, vous aviez accepté le risque de vous faire tuer pour assurer la protection des honnêtes gens, qu'ils soient musulmans ou européens. Le terrorisme urbain vous impose de plus une besogne moins conforme à vos goûts de soldats... A circonstances exceptionnelles - et pour aussi longtemps qu'elles seront telles - tâches
exceptionnelles... »

extrait du livre "pour une parcelle de Gloire"

Ben M'Hidi parle à Bigeard

Sur nos méthodes de travail, que nous sommes, hélas, obligés
d'employer face à des hommes qui assassinent impunément des
innocents, en plaçant des bombes, il est absolument d'accord, il
me dit : « Si une bombe vaut mieux qu'un long discours, à votre
place, nous aurions agi de même, aussi je vous demande de subir
le même traitement que mes camarades. »

mais il y aura toujours des bonnes âmes pour défendre les terroristes, par humanisme, mais en oubliant les victimes des attentats.

Giséle Halimi devrait servir d'avocate aux terroristes d'avant hier !!!

Écrit par : leclercq | 15 novembre 2015

Il aura fallu au moins 10'000 victimes pour que la France et la Belgique commencent à comprendre. Caseneuve avec son collègue belge J.Jambon qui annoncent que les libertés de circulation vont être contrôlées aux frontières et que les échanges d'information seront systématiques entre les deux pays.
Comme par hasard, tout est possible, même s'il faut maintenant se réunir au niveau européen et proposer aux autres 26 pays des modifications des accords et des lois européennes!

Si j'ai parlé de 10'000 victimes, c'est que je pense aussi aux familles qui sont brisées par des horreurs pareilles, avoir perdu des enfants, des parents, des amis dans des conditions effroyables. Et n'oubliez pas tous ceux qui ont dû intervenir et voir tout cela. Se sont des images qu'ils ne pourront jamais évacuer!

Franchement, tout cela aurait pu être mis en place bien avant tout ce sang versé ignoblement!

Écrit par : Corélande | 15 novembre 2015

j’espère qu'on va pas nous ressortir les pas d'amalgame, pas d'islamophobie et compagnie !!!

http://www.europe-israel.org/2015/11/attentats-islamistes-aveuglement-face-au-danger-islamiste-mensonges-sur-les-desequilibres-il-y-aura-dautres-attaques/

Après les attentats de janvier 2015, le gouvernement a volontairement « enfumé » les français en faisant oublier le danger islamiste en instrumentalisant une pseudo « islamophobie » qui n’existe que dans les fantasmes victimaires de certains musulmans de mauvaise foi.

http://www.causeur.fr/attentats-de-paris-un-terrorisme-de-proximite-35404.html

Les ”jeunes”, dans les quelques phrases qu’ils ont dites aux malheureux otages du Bataclan, parlaient un excellent français sans accent, comme on ne le parle pas du côté de Raqqa ou de Mossoul. La revendication écrite de Daech est rédigée en excellent français, ce qui rassurera l’ami Brighelli sur la qualité des cours de collège donnés en banlieue (pardon de l’embringuer dans une blague particulièrement abjecte et déplacée).

Tiens, ”banlieue” ! Je n’ai pas entendu ce mot une seule fois durant toute ma matinée télévisuelle. Le politiquement correct est responsable de beaucoup d’erreurs et d’aveuglements, mais pour une fois, je ne l’accuserai pas. C’est la réalité qui est trop terrifiante, c’est son effroyable soleil qui ne peut se regarder en face. Les commentateurs ont dit n’importe quoi, ils ont parlé de la planète entière, du soutien que nous apporte Barack Obama, des grands enjeux stratégiques en Afrique et au Moyen-Orient pour ne pas voir l’insoutenable simplicité de ce qui vient de se passer : la banlieue est montée à Paris pour se faire un carton. La France a inventé le terrorisme de proximité. Génial.

Écrit par : leclercq | 15 novembre 2015

les jeunes qui ont été arrêté en Belgique, peut-être auront t'il un avenir aussi radieux que les poseuses de bombe du FLN, c'est quand même pas gentil d'arrêter des p'tits jeunes. bon plus tard ils auront peut-être une place de chargé de cours dans une université.

http://www.coalition-harkis.com/actualites/214-les-poseuses-de-bombes-du-fln-a-lhonneur-.html

http://www.piedsnoirs-aujourdhui.com/propos79.html

Nous avons tous croisé ces « deuxièmes » ou « troisièmes générations », comme on dit, T-shirt à l'effigie de l'Algérie sur la poitrine, deux ou trois mots de mauvais arabe dialectal à la bouche, et regard de haine condescendante sur tout ce qui peut représenter la France (surtout, ne pas les regarder trop longtemps dans les yeux !). Nous les voyons tous les jours déambuler en bandes agitées, et pas une semaine ne passe sans qu'on les entende se plaindre du traitement apparemment ignoble qu'on leur réserve.

Ils ont la haine, dit-on. Parce qu'on les aurait « parqués dans des ghettos ». Etrangement, les ghettos en question n'était que des cités banlieusardes et ouvrières fort calmes avant leur arrivée, voire des quartiers de centre-ville sans histoire. Mais le mécanisme est implacable. Les nouveaux venus arrivent et les familles françaises, parfois d'origine étrangère, d'ailleurs, commencent à s'en aller. Jusqu'à ce que le quartier ou la cité soit ethniquement homogène, avec son cortège de boîtes aux lettres brisées, de halls tagués, de voitures brûlées...

Ils ont la haine parce qu'on les « discriminerait » systématiquement. Car bien sûr ils sont les seuls à souffrir de la crise, du chômage, des prix de l'immobilier... Mais peut-être serait-on enclin à les considérer d'un oeil amical et fraternel s'ils donnaient l'exemple d'une conduite laborieuse et respectueuse de leur pays d'accueil. Peut-être serait-on enclin à les accepter dans la communauté nationale s'ils cessaient d'arborer, après deux, trois, quatre générations, la fierté hautaine et revendicatrice de leurs origines (jusque dans leurs prénoms, invariablement arabo-musulmans).

Ils ont la haine parce qu'on les traiterait en « citoyen de seconde zone »... Mais réalisent-ils le haut degré de confort dans lequel ils baignent, par rapport aux immigrés européens des vagues précédentes ? Les choses étaient beaucoup plus dures pour les Italiens ou les Polonais qui ne bénéficiaient pas de toutes les couvertures sociales de notre époque. A-t-on jamais connu une telle rébellion au sein de ces communautés ? Non. Elles se sont fondues totalement dans le fleuve français.

Il faut être aveugle pour ne pas voir que l'expérience inédite d'immigration nord-africaine massive en France est un échec total. Je ramène tout lecteur dubitatif aux émeutes de 2005, grand prélude à ce qui sera, inévitablement et malheureusement, une secousse bien plus grave. Il faut être malhonnête pour ne pas reconnaître que la faute vient, non pas du « racisme » prétendu des Français, mais de l'immense outrecuidance de populations qui, non contentes d'avoir chassé l' « oppresseur » chez elles, viennent chez lui pour l'accuser de ne pas s'adapter à la culture de l' « opprimé » !

Je ramène tout lecteur dubitatif aux émeutes de 2005, grand prélude à ce qui sera, inévitablement et malheureusement, une secousse bien plus grave.


Relativisons une seconde ; toute la faute ne vient pas de ces populations, bien sûr. Sans minimiser aucunement leur responsabilité propre (ce n'est pas parce qu'on est invité chez quelqu'un qu'il faut mettre les pieds sur la table...), il faut également (surtout !) souligner la lourde et criminelle culpabilité des Français ayant favorisé cet état de fait. Ces Français rancis et confits dans l'idéologie néo-raciste du tiers-mondisme (énième resucée du marxisme), pour qui « France » égale « fascisme » et « patriotisme » rime avec « Vichy ». Eux et leur sainte Trinité : communautarisme, relativisme culturel, politiquement correct. « Surtout, ne pas les juger ! » ; « surtout, ne pas exiger l'assimilation, évidemment raciste ! » ;

Écrit par : leclercq | 15 novembre 2015

http://babelouedstory.com/thema_les/desinformation/8226/8226.html

ces Petits jeunes dans quelques années on pourra les inviter à la télé comme ces poseuses de bombes.

http://www.contre-info.com/terroristes-antifrancais-recus-en-grandes-pompes

Écrit par : leclercq | 16 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.