12 octobre 2015

France 2 : le fond du slip de Harlem Désir

La chasse à l’homme blanc est ouverte: « On a une télévision d'hommes blancs de plus de 50 ans et il va falloir que ça change. »

 

Quoi! Certains pourraient parler d’hommes blancs sans soulever de tollé général dans l’hexagone? Ah ça, je n’ai pas vu Laurent Ruquier et sa bande glousser de fureur moralisatrice à l’énoncé public de ces propos. 

 


racisme,agisme,france 2,harlem desir,ernotte,Je n’ai pas lu les antiracistes officiels se dresser contre un tel discours. Il semble que dans cette France malade, cette France caniveau à côté de laquelle les faubourgs de Lagos ressemblent à un palais des Mille et une Nuits, cette France qui ne sait plus à quel téton présentable se vouer, il y ait plusieurs poids et plusieurs mesures.

 

En tous cas celle qui a prononcé ces quelques mots n’a pas froid aux yeux. Forte de ce constat racial et de l’âge, elle veut faire le ménage. Mais qui est-ce? Qui?

 

Il s’agit de madame Delphine Ernotte. Une raciste nouveau genre. En fait, la présidente de France Télévision.

 

Ne regardez plus la 2, c’est la télévision des nouveaux racistes d’Etat.

 

Mon correspondant Henri L’Helgoualc’h a écrit à Télérama suite à ce dérapage vulgaire de la raciste qui dirige maintenant les attributions télévisuelles de l’argent public. Voici sa lettre pleine de pertinence:

 

 

 

« Lettre à Télérama (11/10/15)

 

« On a une télévision d'hommes blancs de plus de 50 ans. Et ça, il va falloir que ça change ». C'est la phrase prononcée par Delphine Ernotte-Cunci, nouvelle présidente de France Télévision, et que vous publiez sans commentaire dans Télérama du 7 octobre. En prenant ses fonctions cette dame s'est d'abord intéressée au sexe, à la couleur et à l'âge de ses collaborateurs. C'est donc sur un critère de genre, de race et de fraîcheur qu'elle veut faire le ménage.

 

racisme,agisme,france 2,harlem desir,ernotte, Cette idée est dangereuse car pourquoi ne pas poursuivre ce tri sélectif et choisir le personnel en fonction de la religion et de l'orientation sexuelle ? Trop de juifs et trop d'homos à la télévision, et Hop ! Un bon coup de balai, comme à une certaine époque ! C'est un fait que Mme Ernotte ne se pose même pas la question de la qualité du travail accompli par ces gens. Peu importe leur savoir-faire. Si c'est un homme blanc de 51 ans, il est de trop ! Et, si vous voulez une promotion ou une embauche à France-Télévision, il faudra vous faire lifter, mettre une jupe et montrer patte noire.

 

On se demande d'ailleurs comment notre présidente a obtenu ce poste. Elle soupçonne les autres d'avoir été nommés sur des critères de sexe, de couleur et d'ancienneté, et non sur leurs compétences, alors pourquoi pas elle ? N'aurait-elle pas été pistonnée parce que femme blanche ayant de l'expérience ? La question reste posée à partir du moment où certains sont prêts à demander au candidat s'il est homme ou femme, blanc ou noir, jeune ou vieux. A quoi servirait alors une qualification et un CV ? Or François Hollande vient justement de rappeler que « la République ne connaît, ni de race, ni de couleur de peau, ni de communauté ». C'est-à-dire le contraire de ce que prétend faire celle qu'il vient de nommer à la tête d'un service public !

 

Sans doute inspirée par Anne Lauverjon ex-patronne d'Areva, Delphine Ernotte cumule sexisme, racisme et âgisme. Mais attention, personne n'est à l'abri de cette idéologie discriminatoire. Imaginons un instant que les actionnaires de Télérama s'inquiètent de ne trouver, comme c'est le cas, que des femmes blanches et d'un certain âge, à la direction de la publication, de la rédaction et de la gestion de votre magazine. Peut-être diront-ils : Au nom de la parité et de la diversité, il va falloir que cela change ! Sauf que les lecteurs de Télérama, comme les téléspectateurs, se fichent pas mal de savoir si le management est féminin ou masculin. Ils veulent des gens qui remplissent bien leur mission, un point c'est tout ! »

 

 

 

Bon. Regarder France 2 c’est dorénavant comme mettre le nez au fond du slip de Harlem Désir avant qu’il ne le lave. C’est… comment dit-on déjà chez les directeurs moraux de la société?… nauséabond.

 

 

 

15:01 Publié dans Politique, société | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : racisme, agisme, france 2, harlem desir, ernotte | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Néo-racisme et féminisme font bon ménage.

Écrit par : hommelibre | 12 octobre 2015

J'imagine la tête de Michel Drucker, Patrick Sébastien, William Leymergie ( des présentateurs qui font un carton au niveau de l'audimat) lorsqu'ils ont pris connaissance de cette sortie. Ruquier a certainement aussi 50 ans et plus.
Sur FR3, il y a des marathoniens de la télé comme l'animateur de Questions pour un Champion ou Thalassa, dont on peut critiquer la longévité, mais la télé est aussi faite pour les gens du "troisième âge", qui adorent retrouver des têtes familières.
Cette sortie totalement incompréhensible, pour qui connaît un peu la télé française, était-elle en lien avec l'éviction de Claire Chazal , sur TF1 ?
J'espère que non, car ça n'a vraiment rien à voir.
Ca fait pitié, c'est d'un niveau managérial très très bas. J'espère qu'on n'en tirera pas de conclusions d'ordre général sur les femmes aux postes de responsbilité ;-)))
Et qu'on ne déchirera pas son tailleur à la première occasion....

Écrit par : Calendula | 12 octobre 2015

Sur votre conclusion Calendula, non toutes les femmes aux postes de responsabilités ne sont certainement pas comme elle. J'espère du moins! Il doit y avoir des proportions de ce genre-là chez les hommes et chez les femmes, ce sont les individus qui sont en cause. Mais oui, c'est une sortie très désagréable. Pas loin de la faute, à mon avis.

Pour son tailleur... sauf si elle se la joue "Harcèlement" avec un Michael Douglas de service...
:-D

Écrit par : hommelibre | 12 octobre 2015

Visiblement des agitateurs veulent absolument tout faie pour pousser la societes vers la guerre civile. Ce serait sympa de reussir a voir qui planifie ces campagnes d'agitations.

Écrit par : Kome | 12 octobre 2015

Calendula,

A propos de l'éviction de Claire Chazal, c'est étrange. Quelle est la date de la retraite? A la télé elle ne semble pas suivre le même rythme qu'ailleurs. Deux raisons au moins à cela? Le taux d'audience et l'image.

On n'échappe pas à la personnalisation devant l'image. Un ou une journaliste a une image, elle évolue dans le temps. Perso je n'aime pas trop Pujadas, mais qu'est-ce que c'est subjectif! L'info n'est pas totalement neutre dès qu'elle passe par une bouche, un phrasé, un regard, un look. En même temps personne ne regarderait un téléjournal uniquement fait d'écrit et de quelques images – sauf Euronews, mais ce n'est pas très long et c'est souvent un complément aux autres JT.

Je trouve en tous cas dur pour Claire Chazal et assez injuste. Elle n'est pas vraiment remerciée pour le travail accompli. Sauf qu'elle reçoit semble-t-il une bonne indemnité. Son taux d'audience a-t-il baissé? Et si oui a-t-on analysé les raisons? Image seule, ou usure simple de la répétition du même protocole télévisuel? Sur France 3 ils essaient parfois de changer le protocole avec une présentatrice debout, ou appuyée sur quelque chose. Mais cela s'use aussi et cela me donne l'impression qu'elle va vite passer à autre chose. Stressant.

L'image est parfois sans pitié surtout quand elle dure presque au quotidien. La télé doit séduire.

Écrit par : hommelibre | 13 octobre 2015

@ Kome:

Comment savoir? Quelle était l'intention et d'où cela vient? Peut-être aussi est-ce simplement elle qui veut marquer son style (ancienne directrice générale de Orange). Ou l'envie de couper des têtes. En tous cas ses propos dénotent un climat actuel en France.

Écrit par : hommelibre | 13 octobre 2015

Philippe de Villiers : "Le moment est venu pour les Français de se rebeller contre cette classe politique"

Extrait du long interview accordé par Philippe de Villiers au Figaro :

"(...) Le rêve européen des élites post-nationales, le rêve d'une fusion des nations européennes s'est évanoui dans le cœur des peuples. Il s'est désintégré parce qu'il était tramé dans un tissu de mensonges: la prospérité, la sécurité, la puissance, la protection. Aujourd'hui, les Français constatent qu'on leur a menti en leur promettant un super-État, une super-puissance. Derrière cette architecture apolitique, il s'agissait bien de détruire les vieilles nations d'Europe mais il n'y avait aucunement l'idée d'en faire naître une nouvelle. Le projet véritable était d'abolir les nations pour installer en leur lieu et place un marché planétaire de masse qui viendrait un jour faire la jonction avec le marché américain: c'était l'idée de Jean Monnet.

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2015/10/philippe-de-villiers-le-moment-est-venu-pour-les-fran%C3%A7ais-de-se-rebeller-contre-cette-classe-politiq.html

Écrit par : Patoucha | 20 octobre 2015

Concernant Claire Chazal, elle fait partie des ténors de la profession et je doute fortement qu'il y ait un problème d'audimat. Quand on voit le journal de midi en semaine tenu par Jean Pierre Pernaut, (un papi blanc...) il est vraiment à mourir d'ennui. Claire Chazal avait un autre style, plus dynamique. A mon avis, il s'agit plutôt d'une divergence d'opinion. Peut-être justement n'acceptait-elle pas le style platement consensuel des journaux télévisés de TF1.

Écrit par : Kad | 13 octobre 2015

C'est la dérive des lois paritaires ou féministe au non de la non discrimination on la pratique sous le couvert progressiste et libertaire les graphiques et autres sensibilisent. C'est comme pour les conseils d'administration ils doivent être composé à 40 % de femmes (quand les hommes représente moins on, il y pas de bastion féminin, domination féminine au autre, ...), pour arriver a cette objectif on délègue à des organismes pour les trouver, pour les comités exécutifs ont sensibilise et on compte sur les réseaux de femmes des entreprises . Madame Ernotte fait partit des femmes qui ont été choisit pour féminiser les instances dirigeantes, on peut se poser la question si sans misandrie envers les hommes on aurait les mêmes personnes ou résultats.

Écrit par : Lafaux | 13 octobre 2015

"Comment savoir? Quelle était l'intention et d'où cela vient?"

L'argent est le nerf de la guerre si vous voulez savoir d'où vient un problème cherchez qui le finance. Ne nous laissons plus manipuler par ces oligarques dégénérés.

Écrit par : Kome | 19 octobre 2015

Le fond du slip de Harlem Désir est en tous les cas bien plus propre et en ordre que le cerveau avarié de "hommelibre".

Écrit par : Mark-o | 20 octobre 2015

Cela ne vous a pas empêché d'y mettre votre nez et votre petite cervelle d'oiseau!

Écrit par : Patoucha | 20 octobre 2015

.......mais, la présidence française, c'est aussi des hommes blancs de plus de 50 ans....faut aussi que ça change....

Écrit par : ahlala | 20 octobre 2015

Les commentaires sont fermés.