27 septembre 2015

Tête de macaque !

Ne traitez plus un macaque de macaque. Vous pourriez finir au tribunal sous l’accusation d’injures. Enfin, si l’on considère les singes comme nos égaux. C’est ce que voudrait l’association PETA, d’une certaine manière.

 


naruto,macaque.peta,selfie,droit,image,Image volée

 

PETA est connue pour les photos de mannequins « Nus plutôt qu’en fourrure ». Le but est de faire cesser l’utilisation de la fourrure d’animaux dans la mode – et en général dans l’habillement et le business.

 

Cette fois l’association va plus loin. Elle a assigné en justice le photographe John David Slater et l’accuse de disposer illégalement des droits de la photo de Naruto à la place de celui-ci. Naruto est un macaque. John D. Slater avait décidé de faire son portrait. Il avait préparé son appareil sur un pied, et le temps de se retourner Naruto avait appuyé accidentellement sur le déclencheur. A cause de cela l’image avait fait le tour du monde.

 

Aujourd’hui PETA veut que le singe soit reconnu propriétaire de son image. 

 

« La loi américaine sur les droits d'auteur n'interdit pas à un animal de détenir la propriété intellectuelle, et puisque Naruto a pris la photo, les droits lui en reviennent, comme ce serait le cas pour un humain. »

 

Ne pas interdire n’est pas suffisant. Encore faudrait-il que Naruto puisse lire cette loi et organiser de manière autonome les avantages qui en découlent. On en est loin. Mais continuons dans cette logique absurde: comme la loi n’interdit pas à un animal de tuer, de frapper ou de voler un humain, Naruto ne devrait pas être poursuivi s’il voulait se venger du photographe.

 

naruto,macaque.peta,selfie,droit,image,

Si le tribunal reconnaît que Naruto est propriétaire de ces images, il va toucher des royalties. Il lui faudra un compte en banque qu’il ouvrira en déclinant son identité et en signant les papiers nécessaires. Il ira tirer de l’argent au bancomat en faisant son code d’accès tout seul. Normal: s’il dispose de la protection de la loi il est notre égal et doit se comporter comme tel.

 

Il s’achètera une voiture, passera le permis, ira en ville faire du shopping, fondera une famille avec une humaine. L’égalité c’est l’égalité. C’est comme l’indifférenciation des genres entre femmes et hommes: un macaque ne devient macaque que par construction sociale.

 

 

Quoique…

 

La surenchère de bêtises en tous genres semble ne plus avoir de limites. Non, nous ne sommes ni égaux ni similaires. D’ailleurs le macaque ne reconnaît pas son propre reflet: comment pourrait-il savoir qu’il s’agit de lui? 

 

naruto,macaque.peta,selfie,droit,image,La question du droit à l’image est sans fin et devrait dès lors s’appliquer à tout: un animal photographié dans la rue pourrait nous intenter un procès pour atteinte à sa vie privée. Et à qui appartiennent les images de nature que les documentaires montrent si généreusement?

 

Les lois humaines s’appliquent aux humains. Je comprends la lutte de PETA pour inciter à agir sans cruauté envers les animaux (sauf les moustiques). Mais là PETA dérape. 

 

Puisque c’est comme ça je demande, en signe de réciprocité et de respect mutuel, que les lions cessent de manger des humains en Afrique (100 morts par an). Même les descendants du lion Cecil. Ça vaut aussi pour les crocodiles (1000 morts par an). Ah ça mais, la loi est la même pour tous dans le Folieland égalitariste!

 

Mais il y a plus simple. Le tribunal pourrait rendre un jugement comme ceci: Naruto deviendra le seul et effectif propriétaire de ses photos (celles qu'il a accidentellement déclenchées)

 

– quand il les reconnaîtra parmi une série d’images de macaques,

– quand il saura écrire, lire et signer un contrat,

– quand il disposera d’un compte en banque à son nom géré par lui-même,

– et enfin quand il paiera la taxe professionnelle comme tout indépendant.

 

 

naruto,macaque.peta,selfie,droit,image

Il faut imaginer Naruto heureux

 

S’il remplit ces conditions il pourra diffuser sa propre image, chercher des clients, gagner de l’argent. Il s’inscrira alors dans une association professionnelle pour faire défendre ses droits commerciaux. Puis il rejoindra les antispécistes par lesquels Naruto deviendra le symbole de l’émancipation des singes contre loppression humaine. Ainsi, même sils sont biologiquement des singes, le mariage pour tous leur sera étendu au nom de légalité des individus entre eux telle que soutenue par Peter Singer:

 

« Légalité que prône lantispécisme concerne les individus, et non les espèces. Les intérêts des individus (à vivre une vie heureuse, à ne pas souffrir) doivent être pris en compte de manière égale, indépendamment de lespèce de ces individus. »

 

Naruto, marié à Zahia Dehar au nom de son bonheur? Bien sûr.

 

Il faut imaginer Naruto heureux, comme l’aurait écrit Albert Camus à la fin du Mythe de Sysiphe s’il avait connu le célèbre macaque. Je l'imagine déjà défendant son nouveau livre: Le macaque révolté. Je ne vous dis pas la nouba des macaques nègres, ou macaques à crête, fort de leurs 93% de génétique similaire aux Hommes. Je les entends dans leurs arbres devant leur poste de télévision, excités comme des puces de singes par les propos de l’essayiste français. Je les vois même terminer la soirée comme les bonobos: par une grande partouze. Il faut savoir prendre aux autres ce qui est bon.

 

Je vous le dis: il faut imaginer Naruto heureux.

 

 

 

PS: pour des raisons de droits d’auteur, le singe ci-dessus n’est pas Naruto…

 

 

00:25 Publié dans Environnement, Humour, Philosophie, société | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : naruto, macaque.peta, selfie, droit, image | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Les moustiques, je suis d'accord. Et s'ils sont doublés de "tigre", encore plus! (bien qu'ils soient plutôt jolis ces nouveaux-venus indésirables)

Bonne journée HL.

Écrit par : colette | 27 septembre 2015

Les commentaires sont fermés.