02 septembre 2015

Thalys (2) : complot ou mic-mac, retour sur la polémique

Il y a quelques années le blogueur Per Amman, dit Blondesen, décédait d’un cancer. Blondesen publiait jusqualors des billets iconoclastes et pleins de sens, longs, drôles, critiques, sans limites, audacieux.


thalys,complot,ramadan,richard-favre,le temps,danthe,ukraine.russie,amérique.etats-unis,Rien que pour

 

A l’époque il y avait plus d’interactions qu’aujourd’hui entre les blogs. On riait, on s’interpellait personnellement, et l’on se disait les choses parfois vertement. On voyait des titres de billets comme: «Rien que pour hommelibre», ou «Rien que pour Micheline», «Rien que pour Johann», «Rien que pour Blondesen», etc. Nous échangions de l’humour, des vacheries, ou des aspects plus personnels – mais que tout le monde pouvait lire.

 

Dans cette période nous nous sommes même rencontrés à quelques-uns, dont Sarah, Antoine, M. Mabut, Haykel, et j’en oublie. Nous avions créé un blog collectif où chacun tenait le crachoir un jour déterminé. Un peu comme sur Blogres, le blog des écrivains.

 

J’ai évolué et j’écris avec plus de précision et d’exigence. Même quand je manie l’humour. Mon envie grandit de dire ce que je pense. J’en ai aujourd’hui la maturité et, je crois, la compétence. J’ai de moins en moins de complexes à oser paraître présomptueux. Je ne m’excuse pas d’être qui je suis. Je ne pratique pas la fausse humilité. Une femme m’avait dit un jour: «L’humilité c’est la vérité.» Ni au-dessus, ni en-dessous. Je parle aujourd’hui comme un (presque) ancien doit parler. Certains me reprochent de donner des leçons? Peu m’importe, tout le monde essaie d’en donner, en particulier ceux qui en font le reproche... Au moins je le fais ouvertement. Et je n’oblige personne à les suivre.

 

 

thalys,complot,ramadan,richard-favre,le temps,danthe,ukraine.russie,amérique.etats-unis,Complots

 

Un internaute de cette époque, avec lequel j’avais eu des échanges tendus puis plus ouverts, m’a déjà proposé d’écrire sur les mises en doute de certains événements, et m’a proposé de consulter des documents dans ce sens. J’y pense depuis des mois. Je ne trouve pas de chemin, pas encore. Je suis a priori plutôt sceptique sur les complots. Pourtant j’admets que le coup d’Etat en Ukraine (le mot révèle déjà ma position) m’a troublé. Je n’adhère pas à la version occidentale.

 

Je ne peux cependant rien prouver ni dans un sens ni dans l’autre. Je ne suis pas exempt du reproche de n’être pas objectif, même si j’y tends. Adhérer est en partie un acte de foi, faute d’éléments factuels sûrs. Tout étant interprétation et guerre du langage, tout est possible comme son contraire. Mais en réalité je ne sais pas grand chose sur le Donbass, sur les tireurs du Maidan, sur les morts d’Odessa, sur le missile, sur les soldats russes. Je n'ai que mon intime conviction, ce qui est au fond très léger.

 

Mon adhésion vient non de preuves mais de doutes que j’estime suffisants, sur des indices, et sur l’aspect géopolitique qui a précédé le coup d’Etat. En particulier l’intention d’attaquer la Syrie – alors que l’on savait déjà que les djihadistes tenaient la rébellion sous leur coupe. La flotte russe a possiblement contribué à freiner les ardeurs occidentales qui me semblaient ici très dangereuses, plus encore qu’en Libye dont on voit le résultat. Je ne suis pas adepte du jeu de massacre qui se déroule dans les pays du Moyen-Orient. Donc le fait que la Russie dispose d’un port près de la Méditerranée me paraît faire contrepoids. 

 

C’est bien sûr fragile. Mais j’ai souvent une bonne intuition comme avec la Femen Eloïse Bouton, et j’ai le goût de creuser. Je suis également prêt à reconnaître mes erreurs quand c’est le cas. Je l’ai déjà fait sur ce blog.

 

thalys,complot,ramadan,richard-favre,le temps,danthe,ukraine.russie,amérique.etats-unis,Je pose cela pour dire que je n’exclus pas les manipulations politiques ou événementielles, mais que je trouve très difficile de les aborder et dangereux d’y recourir trop vite. Je le pose aussi pour préciser que j’ai habituellement avec Hélène Richard-Favre une convergence sur l’Ukraine. Comme elle, comme Guy Mettan, je déplore la russophobie ambiante, estimant que l’Europe est soeur de la Russie. Une nouvelle division du monde atlantiste/eurasienne semble s’installer, mais il était/est possible de faire autrement, sans pour autant renier nos affinités historiques avec les Etats-Unis à qui nous devons beaucoup. Je n’apprécie pas plus l’américanophobie, qui a trouvé un boulevard sur quelques blogs, que la russophobie ou l'israélophobie. Malheureusement les complots servent trop souvent à alimenter ces postures de haine ordinaire. L'affaire du Thalys le démontre une fois de plus. Alors, dois-je admettre, comme Aoki le suggère, qu’il y a un aspect défoulatoire autant que de débat? J’y suis obligé, à mon corps défendant. Mais quand une guerre reviendra, il ne faudra pas s'en étonner.

 

 

Polémique-mac

 

Je reviens maintenant sur quelques commentaires qui ont suivi mon précédent billet. La remarque d’Aoki sur la longueur de certains de mes développements est pertinente: «Certains de vos billets sont si complets où chaque faille est anticipée, qu'il ne reste peu de chose à dire derrière.» 

 

thalys,complot,ramadan,richard-favre,le temps,danthe,ukraine.russie,amérique.etats-unis,Je prends. Je me suis parfois posé la question de la place que cela laissait aux commentaires. J’essaie autant que possible de présenter une vision quand j’écris un billet. La complexité du monde m’inspire en permanence.

 

C'est aussi un travail sur l’écriture, qui me passionne. Les styles différents? Ok. Cela ne m’empêche pas de me faire mon idée et d’exprimer certaines remarques. Cela paraît présomptueux? Ça l’est peut-être, mais je n’ai pas à mettre mon humilité là où elle n’a pas lieu. Et, j’insiste, chacun est libre de prendre ou non.

 

Madame Richard-Favre a son style et ses raisons d’y recourir. Je ne les connais pas. Par contre, comme de normal, il est permis de souligner des points qui paraissent peu clairs. Je vais être plus précis car le commentaire de Charles m’y invite d'une certaine manière. Charles écrit à propos du billet de HRF objet de la polémique: «Il s'agit d'interrogations où je n'y connais plus ma raison.»

 

Sur le plan formel, non, ce n’est pas juste. Il n'y a qu’une seule interrogation dans le billet d’HRF: l’avant-dernière phrase, qui se termine par un point du même nom. Au plan formel, il ne s’agit pas d’interrogations mais d’énoncés et d’affirmations. S’il le faut je suis prêt à passer des heures à décortiquer le texte avec vous, Charles. Vous verrez que ce ne sont pas des interrogations. Mais quen est-il de lesprit du texte, car après tout cela compte plus que la forme, qui parfois dit le noir pour montrer le blanc. 

 

Sur l’ensemble du billet je ne vois pas plus d’interrogations. Sauf peut-être cette phrase:

 

thalys,complot,ramadan,richard-favre,le temps,danthe,ukraine.russie,amérique.etats-unis,«Ce serait sous la pression de nombreuses personnalités politiques et de citoyens que la décision aurait été prise.» Le conditionnel peut laisser entrevoir une question. Mais cette phrase, la deuxième du billet en référence, est justement celle qui me fait réagir. Parce qu’elle laisse entendre quelque chose de mystérieux, de caché (on ne sait pas de qui il s’agit, ni dans quelle intention): oui, là on est dans une logique de complot. Laisser entendre que des gens inconnus auraient agi pour précipiter le cours des événements sans que l’on sache qui ils sont, ni au service de quelle intention, c’est le complot.

 

Alors, peut-être que Madame Richard-Favre a raison. Mais si elle a des informations sur ces gens, pourquoi ne pas les donner? Pourquoi se draper ainsi dans le mystère et écrire cela comme une rumeur invérifiable? Dans l’échange qu’elle a eu avec le journaliste Michel Danthe elle s’explique sur le fait que ne pas adhérer n’implique pas un complot. Mais elle ne dit rien de cette deuxième phrase que je viens de citer. Or c’est cette phrase qui induit justement la connotation suspecte de complot.

 

 

Conclusion

 

Voilà, c’est tout de mon côté. Le mic-mac du monde est difficile à clarifier et décortiquer. Dans de nombreux domaines.

 

Un peu de critique, à laquelle je ne me soustrais pas, n’est pas superflue, même avec nos amis ou alliés.

 

 

 

 

(P.S.: au fait Charles, je vous ai posé deux questions suite à l’un de vos récents commentaires où vous sembliez vouloir me faire la leçon. Je n’ai pas encore reçu de réponse.)

 

 

10:41 Publié dans Philosophie, Politique | Lien permanent | Commentaires (67) | Tags : thalys, complot, ramadan, richard-favre, le temps, danthe, ukraine.russie, amérique.etats-unis | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Cher Homme Libre,

J'ai lu vos deux derniers billets avec intérêt. Vous avez certes raison d'affirmer que Hélène Richard-Favre produit des écrits minimalistes et sybillins. En ce ce sens, elle insinue (ce dont elle se défend avec véhémence) mais ne s'explique jamais et reste dans un flou dont ne ne sait s'il correspond à ses idées ou à une posture par défaut.

Et, ainsi que je le lui ai fait remarquer, sa plate-forme de blog est devenue une espèce de cour des miracles improbables sur laquelle toutes les théories complotistes ou conspirationistes les plus extravagantes, et le racisme et l'antisémitisme les plus primaires s'expriment sans retenue.

Mais, au fond, le pire n'est pas là, mais dans la clique de la demi-douzaine de suiveurs attitrés de Hélène Richard-Favre. Tout à la fois détenteurs de la connaissance ultime, censeurs, juges, donneurs de leçons, ils se permettent de considérer tous ceux qui émettent des avis divergents comme des délinquants d'opinion qu'ils invectivent et insultent ad nauseam.

Tout cela avec la complicité active de Hélène Richard-Favre et grâce au laxisme de la Tribune de Genève qui laisse faire sans poser - ni se poser - de questions.

Écrit par : Déblogueur | 02 septembre 2015

D'accord avec vous, Déblogueur. Ce qui, en passant, me permet de dire qu'il est très décourageant d'intervenir sur son blog quand on sait que l'on va se faire dénigrer et même démolir par ses commentateurs et commentatrices usuels sans que Mme Richard-Favre n'interviennent pour modérer le discours de ces personnes qui savent tout, surtout que l'Amérique d'Obama est une putain de salope et la Russie de Poutine une sainte orthodoxe. Et avec une telle conception du monde, on comprend que le Mur de Berlin peut se reconstruire tout-de-suite et que les missiles nucléaires ne sont plus très proches de voler sur nos têtes. Esprits révolutionnaires, oui. Esprit manichéens, non. Hommelibre est souvent dans la polémique mais il argumente avec force conviction et exemples et fait aussi la police sur son blog quand certains vont trop loin. Certains ont même été exclus à vie... Un certain Corto, je crois, qui a mérité son sort et que je laisse encore participer à mon blog pourtant. Ce n'est pas l'envie d'exclure qui me manque cependant surtout quand le dit personnage vous menace directement... Mais un démocrate préférera toujours l'intégration à l'exclusion.

Écrit par : pachakmac | 02 septembre 2015

"sa plate-forme de blog est devenue une espèce de cour des miracles improbables"

Oui, mais justement, c'est ça qui est marrant. Entre le Hongrois fada qui voit des illuminati partout, l'hydrogéologue moisi qui veut construire des chambres à gaz pour ne pas se faire décapiter par les envahisseurs, et la demi-douzaine de foldingues persécutés par la CIA, on n'a pas le temps de s'ennuyer !

Écrit par : Ploufons en coeur ! | 02 septembre 2015

Dans le genre, vous venez de prouver sans doute que vous faites partie des monstres de la cour des miracles, Ploufovitch...
Votre propension à déformer les thèses de vos adversaires fait de vous un des pires.

Écrit par : Géo | 02 septembre 2015

Et plouf, j'espère que vous avez lu ceci :
http://jseggly.blog.tdg.ch/archive/2015/09/01/crise-de-l-immigration-pas-de-simplisme-269731.html
jseggli met plus de formes que moi et explique mieux. Cela devrait passer plus facilement entre vos deux ou trois neurones...

Écrit par : Géo | 02 septembre 2015

R.I.P Blondesen

C'est vrai que les blogs étaient différents à cette époque et je vous félicite d'avoir tenu tout ce temps. Pour ma part j'ai perdu l'envie et le fait que j'ai quitté la région joue aussi un rôle. Un blog doit s'inscrire dans la vie locale et j'ai perdu en grande partie ce contact de proximité avec la région.

Je me souviens de son dernier combat en faveur de Paula. Nous y avons tous participé par solidarité et c'est vrai que c'était révélateur de l'esprit qui régnait sur cette plateforme. Au passage, si jamais elle lit, j'espère qu'elle va bien et qu'elle a pu installer sa vie en Suisse, comme l'a souhaité Blondesen.

Si je commente encore assez souvent votre blog, c'est justement que j'aime votre style, n'en changez pas. Il n'y a aucun mal à aller au bout de son argumentaire, qu'on soit d'accord ou non. Et si un billet doit appeler des commentaires, autant que ça soit des commentaires éclairés.

Au sujet des complots, je pense qu'il y en a toujours eu au cours de l'histoire et je ne vois aucune raison pour qu'il n'y en ai pas aujourd'hui aussi. C'est pourquoi je m'intéresse souvent aux arguments développés par ceux qu'on appelle de manière disqualifiante des complotistes. Souvent ces arguments sont très médiocres. C'est le cas pour l'attaque du Thalys comme c'était le cas pour l'attaque de Charlie Hebdo. Car il ne faut pas tomber dans l'extrême inverse et penser que tout ce qui se produit est forcément planifié par des forces de l'ombre. Tout comme les complots, les tarrés ont toujours existé et ils existent encore aujourd'hui, ça il ne faut pas l'oublier non plus.

Bref j'ai moi aussi souvent une certaine sympathie pour Hélène Richard Favre et pour son blog. Mais je regrette toutefois son parti pris unilatéral qui est vraiment trop visible. Je trouve qu'elle devrait éviter de publier des billets accusateurs à chaud et mieux vérifier les sources, plus développer les arguments. Rester dans le vague comme elle l'a fait dans ce cas souligne justement sa mauvaise connaissance de l'affaire et elle ne peut pas accuser autrui pour l'avoir catalogué aux côtés de Ramadan alors que justement, elle n'a pas fait clairement comprendre sa position. Dans ce cas, chacun comprend ce qu'il veut.

Écrit par : Kad | 02 septembre 2015

Cette année là, j'avais perdu deux compagnons de blogs, Per Amman et Soli Pardo, sans pouvoir me rendre aux enterrements respectifs.

La distance était trop grande à parcourir en si peu de temps.

Nous en étions bien plusieurs à s'être rencontrés, discuter de nos articles et surtout faire connaissance, John.

L'excellente "Rita Cadillac" était-elle aussi une très bonne écrivaine, d'ailleurs ... elle l'est toujours ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 02 septembre 2015

@plouc,

Je vois que très courageusement et dans l'anonymat, vous vous permettez des insultes, mais vous vous en plaignez ailleurs! D'abord, ce que vous dites est inexact, comme la plupart des choses par ailleurs, bien que je suis né en Hongrie, je suis Suisse et fier de l'être, donc, je vous e... La grande qualité de Madame Favre, c'est d'autoriser l'expression des gens qui n'apportent rien à aucun débat, mais qui cherchent à la dénigrer et la casser sur son propre blog! Moi que vous me considériez comme "fada" est bien le dernier de mes soucis. Je vous répondrai comme Sacha Guitry qui avait dit: "si les gens qui pensent du mal de moi, savaient tout le mal que je pense d'eux, ils penseraient encore plus de mal!"

@pachakmac

L'autre courageux anonyme, qui n'aime pas que l'on déteste les Etats-Unis...depuis quand c'est interdit? Par qui? Quand on apporte des faits, rien que des faits, ce qui est le cas de pas mal d'intervenants anti US du blog de Mme Favre, on s'attend que la partie adverse en fasse autant, plutôt que de se faire insulter comme ils l'ont fait avec moi, les noms d'oiseaux j'en ai entendu. Quand je prétends par exemple, que selon les derniers sondages d'opinion aux Etats-Unis dans la population résidente, une majorité ne croît pas à la version officielle du 11 septembre! C'est un fait. Vous pouvez dire que vous, vous y croyez à la version officielle, mais vous ne pouvez pas contredire un fait et cela ne vous donne aucun droit de dénigrer ceux comme moi qui disent que la version officielle est un mensonge!

Bref, je vais pas prolonger, j'espère que ma réponse sera publiée. Je rajouterai juste une précision utile sur la rédaction de Madame Favre, par ce lien http://www.lecourrier.ch/perles_minimalistes
Salutations à M. Goetelen

Écrit par : Gabor Fonyodi | 02 septembre 2015

Coucou John. A lire les blogs et les sites conspiratonnistes, je décèle deux sortes de complotistes.
A) Les islamophiles anti-sémites, genre Dieudo, Soral, Ramadan et autres apprentis djihadistes.
B) Les suprémacistes slavophiles et poutinolâtres, généralement aussi antisémites que les premiers, même si c'est plus discret.
Objectivement, A et B se détestent et se livrent une guerre sans merci, sauf lorsqu'ils tombent d'accord pour taper sur 1) l'Amérikkke 2) L'union Européenne 3) Israël et plus généralement les juifs.

Se faire mettre dans le même sac que Ramadan quand on défend 24/24 l'idole de la lutte anti-islamique européenne et russe réunie, c'est vexant.

Si les complots sont souvent fantaisistes, l'action des services secrets ne l'est pas. Pour eux, une action est d'autant plus réussie qu'on n'en soupçonne pas l'origine ou qu'on l'attribue à l'ennemi... La seule question à se poser, c'est
"A qui a profité le crime ?" Dans le cas de l'Ukraine et de la répression de Maïdan, c'est clair: à Poutine, qui a récupéré la Crimée et s'est imposé comme leader charismatique auprès de son peuple et de toute l'extrême-droite européenne.
En plus, son chef espion, Igor Guirkine, dit Strelkov était à Maïdan depuis le début, avant de gagner la Crimée, puis le Donbass...
Tandis que les ricains ont franchement autre chose à faire que de risquer une guerre avec la Russie. D'ailleurs Obama avait multiplié les tentatives d'ouverture.
Le reste c'est du blablabla pour complotistes crédules.

Écrit par : Ann O'Nym | 02 septembre 2015

Les sujets traités par Hélène Richard-Favre laissent place à la suggestivité de chacun. Celle-ci n'a jamais caché ses sentiments sur telle ou telle culture, peuple ou pays. N'est-ce pas la le véritable problème?

Comme l'a indiqué Sami Aldeeb: "je n'aime pas l'islam mais j'aime les musulmans"

Comme beaucoup de femmes elle a raison de s'inquiéter et de douter du bien fondé des informations et des l'actualités. Ce n'est pas demain qu'elle portera les chiffons de la religion de paix et d'amour, imposée par nos détraqués de dirigeants.

La démocratie règne sur son blog comme ici chez John. La Liberté d'expression est respectée, même si de temps à autres ça déborde.

Il me semble qu'il faut faire la différence entre semer le doute et avoir un doute sur tel sujet ou information. Hélène Richard-Favre apporte la contradiction en mettant un doute dans le but que chacun amène une pierre à l'édifice.

Ça me paraît sympathique comme démarche, en cas de désaccord avec elle personnellement je n'hésite pas un instant à mettre les mots et les phrases en lui apportant les arguments. Elle accepte le débat et les contradictions, que demander de plus.

Lors de cet attentat sa réaction a été saine, car, en écoutant le sinistre de l'intérieur et les "padamalgames" l'islam n'y était pour rien comme d'habitude, ce "gamin" était sans chemin spirituel, sans boussole, sans papa, sans maman, sans diplômes, sans travail, sans argent, sans perspectives d'avenir, sans pantalon et sans chaussures!
Pourtant il est musulman avec une éducation musulmane, le coran dans la poche, dans la tête et beaucoup d'argent pour faire ses emplettes et ses petits voyages. Bizarre *L*

Commenter sur son blog est agréable encore faut-il éviter ou contourner les partisans du complot, qui encore une fois sont partout souvent nuisibles pour avancer.

.../...

John, l'esprit du texte donne une orientation, chacun peut le critiquer sur son blog ? Peut-être faut-il, dans ce cas précis d'attentat, le prendre au 3è degré?

Bien à toi

Écrit par : Pierre NOËL | 02 septembre 2015

Comme le disait Gilad Atzmon, aussi juif que les autres, quand vous êtes à court d'argument, traîtez l'autre d'antisémite...C'est Israël, les USA, la France, l'Arabie Saoudite et le Qatar qui sont les alliés objectifs d'Al-Quaida et de Daesh et non La Russie qui les combats, ceci est un fait, non une opinion.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 02 septembre 2015

Gilad Atzmon (en hébreu גלעד עצמון, né le 9 juin 1963) est un jazzman et militant antisioniste britannique, né en Israël et résidant actuellement à Londres.

Si même les pro-palestiniens le jugent antisémite, c'est dire !!!

"Il est également sujet de controverses, qualifié d'antisémite par une autre partie des militants pro-palestiniens et antisionistes"

John, là ! tu va apprécier !

"Pour lui la Shoah est une « victoire sioniste »;

« L’Holocauste a été une « victoire sioniste », exactement de la même manière que tout viol est interprété par les idéologues féministes séparatistes comme une vérification de la validité de leurs théories »."


Personne n'en veut du personnage ... personne !

"En mars 2012, un groupe d'activistes palestiniens a publié une déclaration appelant au « désaveu d'Atzmon par les autres organisateurs palestiniens ainsi que les militants de la solidarité et les alliés du peuple palestinien », le décrivant comme un raciste et un antisémite ; les signataires de la déclaration sont, entre autres, Ali Abunimah, Naseer Aruri, Omar Barghouti, Nadia Hijab, Joseph A. Massad…"

Voilà, voilà ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 02 septembre 2015

Cher Homme Libre,

Vous voyez ce que je voulais dire quand j'évoquais cette cour des miracles improbable, cet antisémitisme plus ou moins larvé et ces propos haineux déversés ad nauseam?

Et puis, pour conclure, un lien intéressant concernant celui que "Ploufons en coeur" appelle le "Hongrois fada qui voit des illuminati partout": http://frblogs.timesofisrael.com/author/gabor-fonyodi/

Bonne soirée.

Écrit par : Déblogueur | 02 septembre 2015

J'avais aussi brièvement rencontré Blondesen en janvier 2010, alors qu'il était hospitalisé aux HUG. Nous nous étions passablement engueulés par blogs interposés, surtout lorsqu'il prenait la défense des fumeurs en lieux publics... Mais tout comme vous, j'avais observé chez lui un humour, un sens de l'ironie et de l'auto-dérision qui manque singulièrement à beaucoup, et qui nous manque beaucoup.

Écrit par : Déblogueur | 02 septembre 2015

La liberté, dites vous ?

"il prenait la défense des fumeurs en lieux publics
Écrit par : Déblogueur | 02 septembre 2015"

Vous avez vu les chiffres des bistrots après l'interdiction ?
Vous avez vu les chiffres des malades à la hausse ?

Ne nous voilons pas la face, les fumeurs obligés de rester dehors, dans le froid, ils choppent des maladies ...

Avant l'interdiction, il y avait un certain savoir vivre, de la politesse :

"Monsieur, votre fumée me dérange"
"Certes Madame, voila, je l'éteint ..." ou bien "Pardon, je m'éloigne ..."

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 02 septembre 2015

Merci à John de nous avoir rappelé l'existence de "Blondesen", un blogueur qui nous manque beaucoup en effet !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 02 septembre 2015

Anti sémitisme larvé...de quoi parlez-vous? Etes-vous juif? Sinon, vous n'avez strictement rien à dire sur le sujet car vous ne connaissez pas ce que ça veut dire, c'est aussi simple que ça! Si vous êtes juif suisse, alors vous ne le savez pas plus, car pour votre famille la guerre était une promenade de santé! Donc, les gens qui collent des étiquettes antisémites aux autres et qui ne sont pas juifs eux-mêmes, c'est comme des mecs qui parlent de foot et qui n'ont jamais tapé dans un ballon! Gilad Atzmon, serait détesté de tout le monde, oups, on doit pas avoir le même référentiel. Il y a des dizaines de milliers de rabbins à travers le monde qui détestent Israël, tous des antisémites...faut-il les finir avec la tête coupée? gazés? Je suis juif, antisioniste et antiisraélien et fier de l'être! Et que les Cicad et autres Crif arrêtent de parler au nom des miens et des juifs en général! Et au moins, moi je m'assume, je ne participe pas à des blogs masqué, ce qui dénote un caractère plutôt vil et dissimulateur, non?

Écrit par : Gabor Fonyodi | 02 septembre 2015

Pour moi l'avis des propalestiniens, ne m'intéresse pas. Je vois ce que Israël fait en Palestine et ça me suffit (ce sont des faits), ce sont des troupes d'occupation et les palestiniens sont en droit de se défendre selon la Charte de l'ONU, point barre. Je paraphrase feu le Professeur Leibowitz de l'Université hébraïque de Jérusalem, qui a traité Israël de "judéo-nazis" pour cela! Entièrement d'accord avec lui. Une bonne partie de la famille du Professeur a été exterminé à Auschwitz....la bonne question est: était-il lui aussi antisémite?

Écrit par : Gabor Fonyodi | 02 septembre 2015

@ Gabor Fonyodi

Les gens qui collent des étiquettes antisémites ont tort.

Mais, aux temps de la seconde guerre mondiale... de quelqu'un qui aurait déclaré que non Allemands les gens qui dénoncent les horreurs dans les camps de concentration se mêlent de ce qui ne les regardent pas:

qu'en auriez-vous pensé, Gabor Fonyodi?

La mondialisation, soutenue par les juifs, faisant de nous tous des citoyens du monde n'avons-nous pas à nous mêler de tout y compris du mitage des terres qui appartiennent de droit aux Palestiniens?

Comment pouvez-vous estimer (avec quelle hauteur, quel mépris, quelle arrogance!) l'avis des propalestiniens comme n'"existant pas"?!

Qui êtes-vous de plus que quelqu'un de n'importe qui d'autre?

Comme disait Edmond Kaiser, juif comme vous: "Je ne suis qu'un passant qui passe..."!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03 septembre 2015

On s'emporte un peu vite là ...

"Êtes-vous juif?
Je suis juif, antisioniste et antiisraélien et fier de l'être!
Et que les Cicad et autres Crif arrêtent de parler au nom des miens et des juifs en général!
Et au moins, moi je m'assume, je ne participe pas à des blogs masqué, ce qui dénote un caractère plutôt vil et dissimulateur, non?
Écrit par : Gabor Fonyodi | 02 septembre 2015"

1. et si jamais j'étais Juif, aurais-je droit à + de considération de votre part ?
2. je ne suis fier de rien du tout, je n'ai pas à l'être.
3. nous nous sommes parlé au téléphone, vous savez bien que je ne me cache guère.

Dormez bien, on veille à votre sécurité ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 03 septembre 2015

Un écrivain palestinien, Majed Hadib, écrit un livre sur le Hamas et ses méthodes nazis.


http://www.lebanonnews.net/index.php/sid/236153005

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 03 septembre 2015

"Je suis juif, antisioniste et antiisraélien et fier de l'être!"

Nul ne peut-être complètement con mais vos propos me font maintenant douter.

Écrit par : Giona | 03 septembre 2015

@M. Belakovsky

Excusez-moi je me suis mal exprimé. Ce que je n'accepte pas c'est les collages d'étiquettes "antisémite"! Combien de fois je n'ai été traité d'antisémite sur le blog de HRF, évidemment ça me faisait doucement rigoler. Je le répète, car c'est ce que je pense aussi, c'est les gens à bout d'argument, qui traitent les autres d'antisémite. Je pense que tout le monde a le droit de parler d'Israël des juifs et de la shoah, bien au contraire, il faut en parler, il faut surtout pas hésiter de critiquer Israël ou des juifs malfaisants, car les médias ne veulent pas que l'on parle d'Israël et des judéo-nazis. Par contre, ceux qui dégainent de "l'antisémite" me gonflent, comme la Cicad contre mon ami Michel Collon, c'est juste insupportable. J'espère que c'est plus clair comme ça. Et en ce qui concerne le rôle néfaste des banquiers juifs, notamment les Rothschild et les Warburg, il y aurait énormément à dire là-dessus (en rapport avec la mondialisation). j'y reviendrai le moment venu. En ce qui concerne les propalestiniens cités par M. Dumitrescu, je ne les connais pas et je n'ai pas envie de faire des recherches fastidieuses sur ces gens là. De toutes façons, la mouvance palestinienne est loin d'être monobloc, qu'il y ait des sympathisants d'Israël et des USA, ne change rien au fait que le pays occupant est Israël et que les victimes sont les palestiniens. Je vous rappelle qu'une chose, c'est que le Hamas est une création israélienne pour contrer le Fatah d'Arafat, tout comme Al-Quaida et Daesch sont des créations yankees pour mettre le bazar dans les pays arabes à direction laïque, comme l'étaient l'Irak et la Lybie et comme l'est la Syrie d'Assad et même en Russie. C'est la doctrine du "chaos constructeur". Principe cher au coeur des Francs-maçons: "Ordo ab chaos".

M. V.-L. Dumitrescu

Je vous apporte aussi des précisions. Ce n'est pas d'être juif dont je suis fier, à titre personnel, je m'en ficherai plutôt.

Je suis fier d'être anti-israélien et anti sioniste, car par les temps qui courent il faut avoir du courage pour affronter les médias aux ordres du lobby juif (pas que de ce lobby là). Je pense que l'on s'est effectivement exprimé au téléphone et on a bien précisé les choses. Ne croyez pas que je n'ai point de considération pour vous, c'est serait une erreur. Je défends des idées, souvent avec détermination, j'en fais aucune affaire personnelle même vis à vis de certains crétins qui hantent ces blogs, je ne parle pas de vous. Par contre, le fait d'être juif n'est nullement une garantie de qualité à mes yeux, le meilleur exemple étant Bernard-Henry Lévy, qui est pour moi l'icône du type détestable et infréquentable, au même titre que la famille Bush, l'exemple même de ce qui pourrait susciter de l'antisémitisme. Par contre, comme ce n'est pas vraiment clair si vous êtes juif ou pas, j'aurai de la peine à comprendre votre anti-communisme, dans la mesure où les pays de l'Est et les camps de concentration ont été libérés par les Soviétiques et non par les soldats US au prix de très nombreuses vies...Les soviétiques ont perdu plus de vies rien que pour la bataille de Moscou que les Etats-Unis pendant toute la guerre! mon grand père qui était anticommuniste n'a jamais critiqué (en famille) les communistes car c'est à eux que la famille devait d'avoir eu la vie sauve!

Merci à M. Goetelen de m'avoir laissé la parole, j'apprécie son ouverture d'esprit aussi.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03 septembre 2015

En lisant l'intervention de Giona (encore quelqu'un qui avance courageusement masqué) je vois que l'insulte suprême "d'antisémite" se transforme juste en "con". L'argument massue de ceux qui n'ont strictement rien à dire sur le fond et qui n'ont pas le niveau intellectuel suffisant pour se confronter aux faits, rien qu'aux faits!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03 septembre 2015

J'aimerais répondre à Ann O'Nym:
"Objectivement, A et B se détestent et se livrent une guerre sans merci, sauf lorsqu'ils tombent d'accord pour taper sur 1) l'Amérikkke 2) L'union Européenne 3) Israël et plus généralement les juifs."
C'est la même chose. Israël possède le lobby le plus puissant aux USA, devant l'Arabie Saoudite. Quand à l'Union Européenne, au sein de l'OTAN en particulier, elle est le vassal objectif des USA. De là à considérer qu'Israël gouverne tout ce petit monde il n'y a qu'un pas. Même si je pense qu'il y a aussi d'autres lobbys à l'oeuvre en coulisse, entre autres celui du gros capital (Goldmann Sachs en tête) et bien sûr l'Arabie Saoudite.

"La seule question à se poser, c'est
"A qui a profité le crime ?" Dans le cas de l'Ukraine et de la répression de Maïdan, c'est clair: à Poutine, qui a récupéré la Crimée et s'est imposé comme leader charismatique auprès de son peuple et de toute l'extrême-droite européenne."
Votre question est erronée. Quand on recherche l'auteur d'un crime, on ne cherche pas celui à qui a profité le crime au final, mais celui à qui profitait le crime au moment où il a été commis. Dans le cas de l'Ukraine, je ne vois pas quel intérêt il y avait pour Poutine à faire remplacer un gouvernement élu, favorable aux Russes par un gouvernement non-élu, favorable aux USA et l'UE. Celà revient à pousser l'Ukraine à rentrer dans l'OTAN et permettre ainsi à cette organisation d'atteindre les frontières de la Russie. Il s'agirait d'une sorte d'autoflagelation.

En tout cas c'est une théorie qui suppose qu'on prévoit plusieurs coups à l'avance comme aux échecs et en général, il vaut mieux privilégier la thèse la plus simple.

"Tandis que les ricains ont franchement autre chose à faire que de risquer une guerre avec la Russie. D'ailleurs Obama avait multiplié les tentatives d'ouverture."
Il n'y a pas plus de guerre frontale entre les deux premières puissances mondiales qu'avant. L'aire d'influence de la Russie a reculé, alors que l'aire d'influence des USA a avancé. C'est tout.

Et pour quelqu'un qui critique l'antiaméricanisme, je pense que "Américains" ou "Etatsuniens" serait plus correct que "Ricains" !

Écrit par : Kad | 03 septembre 2015

"Nul ne peut-être complètement con"

C'est l'intention qui compte, pas le résultat. Et certains font beaucoup d'efforts pour tendre à cet objectif de complétude.

Écrit par : Plouf, c'est moi ! | 03 septembre 2015

Quand le Juif ne travaille pas, on le met dans des camps, avec l'inscription

"ARBEIT MACHT FREI"

bien visible dès son arrivée.

Quand le Juif est riche, ultra riche même, on le lui reproche aussi.

Faudrait quand même un jour savoir vraiment ce que l'on se veut.

Monsieur Fonyodi, recevez mes meilleures salutations venant droit du cœur.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 03 septembre 2015

Kad, ayez je vous prie l'amabilité, la prochaine fois d'écrire correctement le nom du mastodonte financier, car, Goldman, ne prends qu'un seul et unique N.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 03 septembre 2015

Une petite, toute petite correction s'impose, à mon humble avis.

"Je suis fier d'être anti-israélien et anti sioniste, car par les temps qui courent il faut avoir du courage pour affronter les médias aux ordres du lobby juif (pas que de ce lobby là).
Écrit par : Gabor Fonyodi | 03 septembre 2015"

Quand vous affirmez ce genre de lieu commun, une énormité sans pareil, pensez à remercier TAMEDIA S.A., car sans elle, vous ne pourriez pas exprimer votre courroux.

http://www.tamedia.ch/fr/medias/journaux/

Toujours cette petite main "invisible" ... tellement invisible ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 03 septembre 2015

Myriam Belakovsky, ne sommes nous pas, nous tous, un jour ou l'autre, le Juif d'un autre ?

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 03 septembre 2015

@ Victor-Liviu DUMITRESCU

Puisque juive par mon père mais à moi manifesté de façon brutale non de mère juive donc, non reconnue par les juifs eux-mêmes, cul entre deux chaises, je suis forcément à l'occasion le/la "juif/ve de l'autre!

Shalom

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03 septembre 2015

Lehaïm, Myriam.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 03 septembre 2015

לבריאות שלך!

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 03 septembre 2015

Le plouc lui, n'a plus besoin d'y tendre, il a déjà dépassé le mur du son de la connerie depuis fort longtemps, c'est même un vrai coach dans son genre...il n'a rien à dire, il a le cerveau vide si il en a un, mais alors il est convaincu d'être imparable dans ses affirmations à 2 balles et alors un sens de l'humour, entre Coluche et Gad Elmaleh...du grand art.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03 septembre 2015

Merci Victor-Liviu

@ Gabor Fonyodi:


Qui appelez-vous le plouc?

Pour moi, quasi nouvelle, il doit s'agir de Jean-Noël Cuénod!
En ce cas, comment osez-vous?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03 septembre 2015

Cher M. Dumitrescu,

S'il n'y avait Tamedia, j'aurai toujours mon site fort dérangeant www.nouvelordremondial.ch pour m'exprimer. Ca fait longtemps que j'ai compris qu'il vaut mieux avoir son petit chez soi, qu'un grand chez les autres. Par contre sur la "main invisible" je vous suis entièrement, et je pense que le lobby des milliardaires banquiers juifs n'en sont pas les seuls responsables, loin de là! Vous allez voir que l'on va en parler de plus en plus, de cette fameuse main, pas invisible pour tout le monde. Pour compléter la remarque sur Goldman Sachs, banque juive comme son nom l'indique, son Président Lloyd Blankfein, a déclaré dernièrement en toute modestie que sa banque faisait "L'oeuvre de Dieu"...ben voyons...si Dieu est égal Satan alors je suis d'accord avec lui!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03 septembre 2015

"Qui appelez-vous le plouc?"

Euh, non, Myriam, ce n'est pas Jean-Noël. Enfin, je ne crois pas.

Écrit par : Plouf & cie | 03 septembre 2015

Pour moi le "plouc", c'est toutes les déclinaisons débiles de "Plouf et cie". Si vous me suivez sur le blog de HRF, vous avez du m'y lire assez régulièrement, où ce personnage qui n'a strictement jamais rien à dire passe sa vie à m'insulter et à en faire autant avec Mme HRF, mais bon, je pense que n'ayant pas le niveau intellectuel nécessaire pour un débat il donne dans l'insulte, et après il se plaint si je le mouche un bon coup, c'est un jeu, quoi... à part ça, Cuénod je ne sais pas qui c'est, si c'est le plouc, c'est le même tarif, car comme je ne savais pas qu'il fallait avoir peur de lui, je persiste. Tenez-moi au courant

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03 septembre 2015

Un de ces jours, il va se faire mal quand même.

Écrit par : Plouf par-ci, Plouf par-là | 03 septembre 2015

"En lisant l'intervention de Giona (encore quelqu'un qui avance courageusement masqué) je vois que l'insulte suprême "d'antisémite" se transforme juste en "con"."

Non non, c'est bien à con que j'associe vos propos débiles. Vous conviendrez qu'il faut vraiment avoir une case en moins pour se revendiquer fier d'être haineux à l'égard de personnes dont on ignore jusqu'à l'existence. Pour ce qui serait de l'antisémitisme, vous relèveriez alors de la justice comme un vulgaire délinquant rien de plus.

L'argument massue de ceux qui n'ont strictement rien à dire sur le fond et qui n'ont pas le niveau intellectuel suffisant pour se confronter aux faits, rien qu'aux faits!

Écrit par : Giona | 03 septembre 2015

Fiona remplacer les faits , rien que les faits par le mots éléphant et cela donnera ceci :

Six aveugles croisèrent un jour un éléphant et se mirent à l’examiner. Le premier toucha la jambe de l'animal et dit: - C’est un solide pilier. Le second tâta la trompe et déclara: - C’est un long serpent.
Le troisième palpa le ventre et affirma: - C’est une grosse outre.
Le quatrième effleura une oreille et dit: - C’est un large éventail.
Le cinquième empoigna une défense et s'écria: - C'est un pieu pointu.
Le sixième, enfin, saisit la queue et annonça: - C'est une petite corde.
Ils commencèrent à se disputer, chacun étant convaincu qu’il avait raison.
Un passant leur demanda la raison de cette querelle. Après l'avoir exposée, ils lui demandèrent d’arbitrer leur différend. L'homme déclara:
- Aucun de vous n'a une bonne connaissance de cet animal, car chacun n’en a touché qu’une partie.
Ce n’est pas un pilier mais ses jambes sont comme des piliers.
Ce n'est pas un serpent, mais sa trompe y ressemble.
Ce n’est pas une outre, mais son ventre en a l’apparence.
Ce n’est pas un éventail, mais ses oreilles sont semblables à des éventails. Ce n’est pas un pieu, mais ses deux défenses sont comparables à des pieux. Ce n’est pas une corde, mais sa queue est similaire à une corde.
L'éléphant est tout cela à la fois : des jambes, une trompe, un ventre, des oreilles, deux défenses et une queue. Et même en mettant tout cela ensemble, vous n’aurez qu’une vision très partielle de ce qu’est un éléphant.
Fin de l'histoire N° 1: Ils discutèrent entre eux de ce que l’homme avait dit, décrétèrent que c’était insensé et le chassèrent.
Fin de l'histoire N° 2: Ils réalisèrent que chacun n'avait qu'une vision limitée de la réalité, cessèrent de se disputer et comprirent qu'ils pouvaient s'enrichir de la vision des autres.

Écrit par : aoki | 03 septembre 2015

Erratum Giona et non Fiona

Écrit par : aoki | 03 septembre 2015

Plouf par-ci, Plouf par-là@ Votre humour à la Grand Duduche vous est peut-être utile pour draguer les malheureuses qui se hasardent dans votre plumard, mais franchement insuffisant pour exister ici. Il vous faudra un jour vous décider à penser par vous-même et cesser de railler façon marquis parisien ceux qui se moquent des règles de Versailles. Si vous avez vraiment qqch à exprimer, faites-le. Mais vos ricanements de petit marquis méprisant ne passent plus...
l'"hydrogéologue moisi" : ce ne serait pas le monde qui est moisi ? Il serait peut-être temps d'ouvrir les yeux...

Écrit par : Géo | 03 septembre 2015

Monsieur Fonyodi, je vais vous rassurer et en même temps mettre des points sur des i.

"Pour compléter la remarque sur Goldman Sachs, banque juive comme son nom l'indique"
Écrit par : Gabor Fonyodi | 03 septembre 2015"

Goldman Sachs est une banque.
Point.
Ni juive, ni sioniste, mais une banque.
Chez Goldman Sachs, on y entre comme en Religion.

Goldman Sachs inculque à ses troupes un esprit de compétition exacerbée en échange d'un salaire mirobolant.
"Elle recrute les meilleurs et les transforme en mutants", témoigne ainsi un ancien banquier.

Qu'une banque adopte des méthodes militaires, avec une discipline à toute épreuves, qu'elle se dote des meilleurs dans ses équipes, un peu comme les NAVY SEALS américains ou les SAS britanniques, moi je dis, chapeau bas.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 03 septembre 2015

@ Gabor Fonyodi


Vous avez insulté un journaliste. Carrière brillante
TDG ainsi que 24heuresde. Le même, également correspondant de Paris

Aujourd'hui rédacteur en chef de La Cité, mensuel, en vente dans les kiosques
Abonnements

Admettre simplement que l'on a confondu Plouf avec Plouc, un mot d'excuse, Est-ce trop demander?

Voyez, cherchez son blog.

Juste pour voir...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03 septembre 2015

"ce ne serait pas le monde qui est moisi ?"

Ah, non, là, c'est vous qui projetez sur le monde la conscience de votre propre dégradation. Ce n'est pas la même chose.

Écrit par : Plouf Eulenspiegel | 03 septembre 2015

C'est ça, tout va très bien, monsieur le petit marquis...

Écrit par : Géo | 03 septembre 2015

Monsieur Dumitrescu,

Lisez l'excellent livre de Greg Smith sur Goldman Sachs et vous verrez que ce n'est qu'un ramassis d'escrocs! http://www.lefigaro.fr/societes/2012/10/23/20005-20121023ARTFIG00562-goldman-sachs-le-livre-qui-fait-pschitt.php

Pour le reste je maintiens mes dires.

@Giona

Je ne sais pas si vous êtes une femme, mais au fond je n'en ai rien à faire, car vous n'avez pas le courage de vous afficher, soit. Que je sois votre "con" pourquoi pas, on est toujours le con de quelque'un surtout si ce quelqu'un juge les autres avec son propre cerveau fortement ramolli. J'ai une case en moins pourquoi pas, que vous n'avez pas inventé l'eau chaude ça c'est sûr. Je serai haineux vis à vis des gens dont j'ignore l'existence, passionnant, non seulement vous êtes particulièrement limité(e) mais en plus vous êtes dans ma tête...bref, les chacals hurlent et la caravane passe. Pour moi, de toutes façons des anonymes masqués, sous pseudos plus ou moins débiles, sont des personnages sans intérêt et tout à fait insignifiants, aussi insultants qu'ils soient. Mais je leur réponds très volontiers dans le même registre, il ne faut surtout pas les frustrer...Puisque vous soulevez le problème de "l'antisémitisme" qui est un délit, je vous rappelle que traiter de "con" quelqu'un aussi...mais je vous rassure venant de votre part c'est un compliment.

Mme Belakovsky

J'ai de la peine à vous suivre, le gros neuneu de @plouc, serait maintenant un journaliste, dont je devrais avoir peur, (ouille ouille ouille, j'en ai peur d'ailleurs, il est tout menaçant), et à qui je devrais demander pardon car c'est un journaliste brillant. Vous avez l'air de mieux le connaître que lui même! Une vraie performance. Bon, si c'était un vrai journaliste, c'est vrai que ça pourrait jouer, car au niveau intellectuel, c'est une corporation passablement limitée. La preuve? C'est si, ils n'étaient pas si limités il feraient un métier honorable et utile, par exemple, cantonnier ou bûcheron...

J'espère que j'ai oublié personne...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 03 septembre 2015

Myriam,

"La mondialisation, soutenue par les juifs, faisant de nous tous des citoyens du monde n'avons-nous pas à nous mêler de tout y compris du mitage des terres qui appartiennent de droit aux Palestiniens?
Écrit par : Myriam Belakovsky | 03 septembre 2015"


sans commentaire de ma part, juste pour le plaisir de lire ...

Le baron Edmond James de Rothschild est un banquier, philanthrope et collectionneur français né à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 19 août 1845 et mort à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 2 novembre 1934.

Il est l'une des figures de proue du sionisme.


"L'engagement sioniste
À partir de 1882, il se met à acheter des terres en Palestine et devint un des soutiens les plus actifs du sionisme, finançant le premier établissement à Rishon LeZion.

Il est un des hommes clefs de la réussite de la première Aliyah sioniste.
En 1899, il transférera 25'000 hectares de terres agricoles palestiniennes, ainsi que les colonies qui s'y trouvaient, à la Jewish Colonization Association, mais continua à la soutenir financièrement.

Contrairement aux autres Rothschild, il attachait une grande importance à cette entreprise et fit cinq voyages en Palestine (mai 1887, printemps 1893, février 1899, février 1914, mai 1925) pour y suivre de façon paternaliste le développement de ses « colonies ».
Il développe en particulier la colonie de Zikhron Yaakov ainsi nommée en « souvenir » de son père Jacob (James).

Il aida les Juifs de Russie chassés par les pogroms à créer des vignobles autour du mont Carmel mais échoua à développer, comme à Grasse, l'industrie du parfum.

En 1924, il créa la Palestine Jewish Colonization Association (PICA), qui acquiert plus de 500 km2 (50'000 hectares) de terrain.

On estime qu'il dépensa plus de 50 millions de dollars dans ces entreprises.

En avril 1954, sa dépouille et celle de sa femme sont exhumées du cimetière du Père-Lachaise et transportées en Israël sur une frégate militaire.
À Haïfa, le navire est salué par des sirènes et des coups de canon.
Des funérailles nationales ont lieu au cours desquelles l'ancien Premier ministre David Ben Gourion lit l'éloge funèbre.

Edmond de Rothschild et sa femme sont inhumés au Ramat Hanadiv Memorial Gardens."

Bonne journée, Myriam.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 03 septembre 2015

C'est vraiment un con ce Gabor Fonyodi incapable d'écrire sans insultes, avec des termes et des phrases de dernier de la classe, et pourtant, il sait tout, voit tout avec des illuminatis courant derrière lui, sautant devant lui, jusqu'à le traumatiser pour le restant de ces jours.
Son cas relève de la médecine douce, tuteur et foyer de vie, avec promenade accompagnées des éducateurs.
Il copie sur les frères Ramadan grands théoriciens du complot avec moins de talent, car il se prend des volées de bois vert avec pratiquement chaque commentateur.

Il fait perdre du temps à tous les blogueurs et intervenants, il a son double nommé corto, ils forment un bon couple. Le virer des blogs?

Écrit par : copaindavant | 04 septembre 2015

Copaindavant et toccard derrière, ou l'autre courageux anonyme, médecin de son état ou alors plus probablement, vu ses connaissances étendues sur le sujet, écrivant de Cery ou d'ailleurs, depuis une chambre capitonnée avec le mobilier vissé dans le sol...Le toccard de service, un entonnoir sur la tête, qui veut gagner du temps pour jouer à UNO avec Napoléon et Richard III dans la cantine de son établissement. Mais il a un vrai problème, c'est pas son blog!
P.S.: je suis tout à fait enchanté que l'invocation du nom "Illuminati" déchaîne violence, insultes et haine...continuez seulement, plus on parlera d'eux, plus les gens se demanderont qui ils sont, puisqu'ils n'existent pas!

Écrit par : Gabor Fonyodi | 04 septembre 2015

" Puisque vous soulevez le problème de "l'antisémitisme" qui est un délit, je vous rappelle que traiter de "con" quelqu'un aussi...mais je vous rassure venant de votre part c'est un compliment"

Apprenez déjà à lire ce sera pas mal mais oubliez toute carrière dans le juridique, pas bon pour vous.

Comme quoi, la première impression est souvent la bonne et donc j'avoue qu'un bloc de ressentiment qui rabâche ses fantasmes abscons enrobés de vulgarité narcissique ne présente pas même l'intérêt du divertissement. Si seulement il y avait une once de dérision dans vos propos ! Bref du stalinien révisionniste. Pathétique. Je passe.

Écrit par : Giona | 04 septembre 2015

"Le virer des blogs?"

Ah, non, ça, je m'y oppose avec la dernière véhémence. Qu'on laisse à monsieur Fonyodi la plus entière liberté d'expression, et qu'il soit libre de faire connaître partout ses opinions. Sans crainte et sans retenue.

Pas de censure, je vous en prie !

Écrit par : Marquis von Plouf | 04 septembre 2015

Pour en revenir à l'article présent, Thalys 2, il y a tentation (je commence à parler pour moi-même) d'utiliser un blog pour faire valoir nos propres idées.

Ne pas prendre la peine de lire un article, ne pas y réfléchir vraiment, laisser mûrir mais sauter sur un mot, une phrase comme moyen d'accès.

Je veux donner l'exemple qui serait aujourd'hui de sauter sur n'importe quelle phrase ("Mon envie grandit de dire ce que je pense") comme moyen d'accès pour dire la consternation que j'éprouve à l'utilisation d'une poupée, d'un petit garçon mort, comme moyen de chantage UE concernant des quotas qui seraient désormais imposés concernant les demandeurs d'asile: ce à quoi s'emploie la chancelière Merkel de visite en Suisse hier et en repartant désormais faite... DOCTOR HONORIS CAUSA de l'université de Berne!

Ce m'est, personnellement, certes, légitimement, objet de scandale mais ce n'est pas le thème de cet article.

Un langage franc, ouvert, direct "clair"!
Clair: "envoyé"!

Qui trouverait à redire?

Mais l'insulte pour l'insulte: un blog est-il un récipient à "dégueuler" voire, Pampers: ch(...) et faire ch(...)¨?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04 septembre 2015

Monsieur le Marquis von Plouf,

Le teneur d'un blog en est responsable et, selon les écrits des commentateurs/trices peut se retrouver avec un procès sur les bras en ce cas, comme indiqué, mise en garde nette et claire, non soutenu par la TDG!

Écrit par : chatbotté | 04 septembre 2015

@Giona

Je vous promets que le jour où j'aurai envie de prendre des cours je vous sonnerai. De plus, vous faites preuve d'une analyse psychologique fine et pertinente. Donc, j'ai des fantasmes, je vous avoue que parfois je me mets à rêver quand je vois passer les images d'Obama, le premier Président mulâtre des Etats-Unis, unanimement désigné comme président "noir" par les merdias, je me demande comment fait-on pour inculquer un mensonge pareil aux gens et que personne ne réagit?! Serait-il un fan de Michael Jackson, mais à l'envers, lui étant mi blanc mi noir, il préférait se noircir, car noir aux Etats-Unis est une couleur de peau enviable, qui se paye cash, en général sous les balles de la police.
Ou alors, le compliment qui tue: "vulgarité narcissique", alors ça, vous êtes bon! Prof à la faculté de psychiatrie de l'Uni de trifouillis les oies? Ou monitrice d'animations dans un centre aéré pour trisomiques? Avec découpages , coloriages et tricot sur votre CV? Bon, vulgaire, je le revendique très volontiers, Coluche a été jugé vulgaire par les Monsieur et Madame Bidochons, accros à la télé et aux costards de Darius et autres PPDA, tellement peu connu pour sa vraie fausse interview de Fidel Castro. "Narcissique", alors là, chapeau aussi, non seulement quand j'écris pas sur un blog, je me mire dans un miroir, mais en plus, le fait de dénigrer le Veau d'Or et tous ses adorateurs, m'apporte réussite financière, honneurs à la ville et invitations aux Gardens Party que donnent les oligarques, les criminels de guerre et autres pourris vendus, vos amis. D'ailleurs je me demande si on n'a pas du se croiser lors d'une de ces petites sauteries. Et je laisse la meilleure pour la fin. Je ne suis pas drôle, ah là là si seulement je donnais dans le comique troupier, ou si je pouvais avaler un clown tous les matins, je serai apprécié par le pseudo Giona. Malgré l'énorme joie que ça pourrait m'apporter de me sentir honoré et apprécié par cette amie des salopards et autres criminels de guerre, je suis vraiment désolé mais je préfère rester votre ennemi! Il y a des gens dont la fréquentation me dégoûte trop et m'empêcherait de m'admirer dans une glace. Finalement je crois que je préfère encore un Staline qui combattait sous son vrai nom et qui a fait perdre la guerre et 15 millions de vies aux salopards de Nazis, vous amis intimes! Malgré tout, il y a un truc qui me turlupine, si je vous dérange et emmerde tant que ça, mais allez voir ailleurs, il y a plein de blogs avec des mecs qui tournent en rond dans leur pensée unique qui s'autocongratulent en faisant partie d'une "élite", la leur et la vôtre visiblement, à moins que vous ne soyez maso.

Au plaisir de vous retrouver ici pour un troisième round des plus passionnants. Moi vous ne me dérangez pas, car pour vous j'aurai une phrase qualificative de l'excellent Audiard: "le jour où on mettra les cons en orbite, tu as pas fini de tourner, toi". J'espère que vous avez bien ri, c'était le but.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 04 septembre 2015

Monsieur le chat botté,

Transmettez, je vous prie, mes salutations à votre maîtresse, madame Belakovsky, et souhaitez-lui de ma part un excellent week-end.

Écrit par : Marquis von Plouf | 04 septembre 2015

"Pas de censure, je vous en prie !
Écrit par : Marquis von Plouf | 04 septembre 2015"

Je vous rejoins et je demande à John de la clémence.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 04 septembre 2015

Pendant ce temps (pas perdu pour tout le monde), chez Goldman Sachs on se frotte le main et l'on compte ses gains ...

Meilleures salutations à Gabor Fonyodi de la part des traders de Wall Street ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 04 septembre 2015

Merci beaucoup M. Dumitrescu de me transmettre cette info, leur sollicitude me va droit au coeur. Pour en revenir sur les traders, Greg Smith de chez Goldman en était un, jeune et très brillant mathématicien diplômé de Stanford, boursier d'études Cecil Rhodes sur mérite. Il a gagné une dizaine de millions en quelques années et il avait une brillante carrière bancaire devant lui. Il a eu le grand courage de dénoncer les magouilles et les escroqueries de sa banque, sachant pertinemment que sa carrière était finie. Chapeau bas, ce genre de personne est la crème de l'Humanité.

Écrit par : Gabor Fonyodi | 04 septembre 2015

Et voici une lettre de G. Smith au New York Times. http://www.lepoint.fr/html/media/pdf/goldmansachs.pdf

Écrit par : Gabor Fonyodi | 04 septembre 2015

Greg Smith ne connait pas la gratitude, Monsieur Fonyodi.
Puisse-t-il connaitre au moins la paix.
Celle de son âme ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 04 septembre 2015

Au numéro 40 de la rue du Stand, je viens de voir le dossier concocté sur un homme fier de lui (?), dont l'épaisseur est juste ... impressionnante.

La même conclusion de leur part également ... qu'il continue ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 04 septembre 2015

@M. Dumitrescu
1: Pourquoi? G. Smith est mort?

2; C'est quoi cette affaire de dossier?

Écrit par : Gabor Fonyodi | 04 septembre 2015

1. Oui, car lorsqu'on vend son âme ...
2. Curieux ???

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 04 septembre 2015

Puisque vous en parlez, je ne vois pas l'intérêt de ne pas continuer

Écrit par : Gabor Fonyodi | 04 septembre 2015

Dans ce cas, dites vous bien qu'il existe des gens bien plus tolérants que d'autres.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 04 septembre 2015

Les commentaires sont fermés.