01 septembre 2015

Thalys : à Hélène Richard-Favre et à Hani Ramadan

Dans la polémique du jour je me permets ces quelques lignes. Pour ma part je me suis senti mal à l'aise à la lecture de ce qui s'est dit sur les décorations données aux sauveteurs du Thalys. Aujourd'hui je m'adresse aux blogueurs au coeur de cette polémique.

 


Thalys01.jpgÀ Hélène Richard-Favre 

 

J'ai lu chez vous une mise en doute, sibylline, des faits tels que racontés par la presse. Ce n'est pas la première fois que vous écrivez de manière sibylline, sans positionnement clair et affirmé, alignant mystérieusement des petits bouts de ficelle, et je n'ai pas voulu intervenir parce que moi-même j'ai pris une position très différente sur cet événement.

 

Votre deuxième ligne disait déjà: « Ce serait sous la pression de nombreuses personnalités politiques et de citoyens que la décision aurait été prise. »

 

Ça ne mange pas de pain. Du conditionnel, des personnes que l’on ne nomme pas (laissant chacun imaginer)... Rien qu'à cause de cette deuxième ligne j'ai failli arrêter ma lecture. Mais je connais un peu votre style minimaliste. Soit on reste frustré du manque de contenu, soit on ajoute soi-même ce que vous n'écrivez pas. Comme je m'y refuse, comme je refuse de jouer aux devinettes ou à parler à la place de l’autre (sauf si je pense qu’une provocation est utile), et que je n'ai pas envie de vous prêter ma voix, j'ai depuis un moment renoncé à l’exercice. J’attends toujours des positions plus nettes de votre part. Vous lire est frustrant pour moi et peu informatif, à part les quelques fois où je vous l'ai signalé.

 

Pour revenir à ce billet précis François Hollande a toutes les raisons qu’il veut d’avoir réagi si vite. Moi-même je m’en suis ouvertement étonné, de manière sarcastique, y voyant une course aux voix. J’ajoute l’impudeur d’un politique qui, en quelque sorte, clôt l’émotion suscitée avant que l’enquête ne soit finie. Et surtout avant que le public ait pu digérer l’action criminelle. Hollande faisait du vol d’émotion, du détournement du spectacle à son profit. Je n’attends plus rien de lui, c’est dans sa normalité.

 

thalys02-1.jpg

Mais je n'avais pas de raison de douter des éléments communiqués, même s'ils étaient variés. Dans ce genre d'affaire il y a souvent des contradictions et approximations, puis des successions d'éléments apparaissant confus. Ce fut aussi le cas pour Charlie. La presse y est pour une part. La recherche du scoop faite par des générations de journalistes est très prenante. On monte en épingle un seul témoignage à la fois, sur un détail, vite complété et donc modifié par le suivant. A vouloir de l'info en continu la presse oublie ses fondamentaux: vérifier et encore vérifier. D'autre part les témoignages sous le choc doivent être relativisés. Enfin la police ne révèle certainement pas tout, à raison.

 

Le reste de votre billet incriminé n’éclaircit rien: vous parlez d’un récit embrouillé, truffé d’heureuses coïncidences, rejoué en diverses versions, au point où il vous semble difficile d’adhérer: c’est une manière de dénégation où je n’y connais plus mon français. Votre phrase est là encore sibylline puisque vous ne vous citez pas vous-même: « il semble tout de même difficile d'adhérer à ce qui a été raconté. » Mais cela ne trompe pas: vous parlez de vous sans jamais le dire. Ou alors, si vous ne parlez pas de vous, dites-nous de qui il s’agit.

 

Pas si surprenant dès lors qu’un journaliste du Temps, qui ne connaît peut-être pas votre style minimaliste et sibyllin, ait pris cela pour une adhésion de votre part à une théorie complotiste, par votre propre texte ou par les commentaires. Je constate que le journaliste du Temps n’a pas fait de même avec moi alors que j’écrivais au même moment sur le même thème un billet d’humeur mais avec une position plus claire.

 

L’avis du journaliste est fondé sur ce qu’il a lu. A vous donc de rectifier, mais peut-être, encore plus, de repenser votre manière d’écrire et de penser.

 

 

 

hani_ramadan.jpgÀ Hani Ramadan

 

Je me suis décidé à vous lire à cause de cette polémique. Depuis votre justification honteuse de la lapidation des femmes, à quoi j’avais répondu vertement en affirmant que la lapidation n’est autre chose qu’un sacrifice humain, je sais à quoi m’en tenir avec vous. Ami des Frères musulmans, d'où est issu le Hamas terroriste, responsable d’une communauté religieuse dont les statuts interdisent le prosélytisme politique, un de vos prêches que j’avais dénoncé était une violente diatribe anti-occidentale. Je me demandais alors s’il fallait dissoudre le Centre Islamique de Genève comme une officine terroriste.

 

Dans votre récente propagande vous contestez la thèse officielle du Thalys. Est-ce une manière d'appeler de futurs djihadistes vers vous? Des gamins prêts à aller se faire tuer pendant que vous caquèterez à Genève, repus et satisfait de votre double discours permanent?

 

Que l’événement ait pris de grosses proportions, je le trouve aussi. C’est ainsi dorénavant, et la presse monte souvent en première ligne avant d’être informée de manière complète. La presse de certains pays musulmans n'est pas en reste d'exagérations. Vous faites de même en parlant de mise en scène planétaire, de peuples gavés par les séries américaines. Votre mépris de l’occident s’étale encore une fois comme un vomi intellectuel. 

 

Certes, ils ne sont pas gavés de votre problématique coran. 

 

Votre hypocrisie atteint un haut degré de perversion quand vous écrivez: « Pourquoi nous oriente-t-elle (ndla: la presse) à considérer désormais que tout « maghrébin », en apparence innocent et gentil garçon, peut cacher un monstrueux terroriste? »

 

freres-musulmans1.jpg

Mais qu’en savez-vous vous-même? Rien de plus!

 

Tous les maghrébins ne sont pas des bandits, beaucoup s’en faut. Il y en beaucoup a dont je me porte garant tout de suite s’il le faut. De plus ceux qui sont des bandits ne sont pas tous terroristes. Mais enfin, se promener dans un train avec de telles armes, tirer en vrai, si c’est un simple braquage c’est lui qui a trop regardé de séries islamistes. Et le présenter comme un « gentil garçon », vous vous foutez de qui? Un gentil garçon armé de lourd, et qui tire?

 

Vous êtes stupide, fou ou propagandiste? 

 

Les trois probablement. Et si vous vous demandez pourquoi en occident une attaque ou un projet perpétré par une personne d’origine maghrébine est vite suspectée de terrorisme, il vous suffit d’écouter vos frères islamistes. 

 

Faire semblant de rien: vous donnez, malheureusement, une image épouvantable du musulman. Menteur, hypocrite, malhonnête, prêt à tout pour se justifier. Incapable de se mettre en question. Les musulmans que je connais ne vous ressemblent heureusement pas. Et s'il y a eu erreur la justice saura faire la part des choses. Pas comme dans vos théocraties cocotières.

 

Vous, Hani Ramadan, pourfendeur systématique des valeurs occidentales, vous êtes la lie de l’islam. Votre place est aux côtés de Daech, vivant ou mort. Vous pourrez donner des médailles à vos frères, égorgeurs en série. Mais ne venez pas nous faire la leçon.

 

 

10:17 Publié dans Politique, société | Lien permanent | Commentaires (27) | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Excellent billet. J'ai ressenti le même malaise à la lecture du billet de HR-F. Je ne lis pas Ramadan.
Dans la mise en cause du scénario du Thalys, un commentateur doute qu'une kalachnikov puisse s'enrayer ! Je n'ai pas voulu relever cette imbécillité, voilà qui est fait. Toute arme mal entretenue, jamais lubrifiée peut s'enrayer, cela paraît évident pour quiconque a déjà vu un système mécanique dans sa vie...
Les complotistes s'abreuvent de petits détails sur lesquels ils fondent des théories consternantes. Croire que l'effondrement des étages supérieurs d'une des tours jumelles du WTC est insuffisant pour provoquer l'effondrement des étages inférieurs, par exemple. Et la liste est longue...

Écrit par : Géo | 01 septembre 2015

Hé bien les deux personnes interpellées par votre billet ne semblent pas se précipiter à vous répondre !

Sans pousser plus en avant la polémique , j'ai envie de rebondir sur certaines de vos observations.

J'avoue que parfois, j'ai aussi été un peu frustré par un manque de développement et par ce minimalisme que vous relevez , dans les billets, d'Hélène Richard-Favre. Pour autant ce n'est pas dénué d'intérêts. D'abord ces petites touches dessinent aux fil du temps un portrait impressioniste de l'auteur, ensuite cette manière de procéder laisse précisément beaucoup de place à l'interprétation et au développement de chacun.
Ce n'est pas négligeable, puisque cela pousse le lecteur à prendre position. Ce qui laisse, bien sur, le plus souvent advenir quelques empoignades aux postures bien tranchées. Cela laisse bien sûr aussi de l'espace à un défoulement dû à d'autres frustrations, comme celle de se sentir dépossèder de toutes possibilités de faire entendre son désaccord par des voies démocratiques et de ne trouver aucuns reflets positifs de l'avis populaire dans la presse.
Mais quand des contributions d'intervenants moins habitués à ce blog, apparaissent, on assiste à un recul des anathèmes violents et à un peu plus d'échanges civilisés.

On pourrait presque vous faire le reproche inverse parfois. Certains de vos billets sont si complets où chaque faille est anticipée, qu'il ne reste peu de chose à dire derrière. A part " oui joli billet", mais du coup on ne se sent pas forcément l'espace de participer . :-)

Ce n'est pas tout à vrai, mais cela démontre bien qu'il y'a des styles complètement différents et qu'il y a des qualités respectives très différentes.
En l'occurrence c'est vrai que le style minimaliste d'Hélène s'est un peu retourné contre elle dans cette affaire.

Écrit par : aoki | 01 septembre 2015

"Mais je connais un peu votre style minimaliste."

C'est parce qu'elle n'a aucune idée de ce dont elle parle et rien de sérieux à dire, mais qu'elle a envie de s'exprimer. Elle se tire d'affaire en restant dans le vague, en insinuant qu'elle sait des choses sans rien dire de précis. Evidemment, c'est lassant au bout d'un moment, et cela donne l'impression qu'elle prend ses interlocuteurs pour des idiots. C'est probablement le cas du reste.

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 01 septembre 2015

J'aime bien la remarque d'Aoki.
Elle rejoint ma récente suggestion de sabrer pas mal pour aller à l'essentiel.
Les commentaires permettront de réajuster le tir sur un billet suivant.
Je n'éprouve pas tant le besoin de participer au sens où l'entend aoki, mais j'apprécie l'espace offert pour élaborer. Et je me sens moins à l'école.
Bien envoyé pour Ramadan !

Écrit par : Pierre Jenni | 01 septembre 2015

J'ai remarqué que vous vous adressez souvent à Hani Ramadan, mais que lui en revanche il ne s'occupe jamais de vous.

Écrit par : Bidule | 01 septembre 2015

Hani Ramadan, "Bidule", ne s'occupe jamais de personne ... même pas de lui-même, car il aime bien se faire servir.

#domestique

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 01 septembre 2015

Monsieur Géo,

Êtes-vous ingénieur?

Écrit par : Charles | 01 septembre 2015

John, des fois ...

"Aujourd'hui je m'adresse aux blogueurs au cœur de cette polémique."

on peut faire l'impasse et se taire ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 01 septembre 2015

Monsieur Homme Libre,

Vous écrivez: "c’est une manière de dénégation où je n’y connais plus mon français."
Il s'agit d'interrogations où je n'y connais plus ma raison. Et vous remarquerez qu'il reste toujours des questions sans réponse. Par exemple, qui a fait venir ce musulman d'Espagne en France?

Écrit par : Charles | 01 septembre 2015

Et qui a fait venir celui-là en Hongrie? Les mêmes?


Hongrie: Un migrant mime l'égorgement vers la caméra d'un journaliste:

https://youtu.be/7GEaaxtTQ_4

Écrit par : Patoucha | 09 septembre 2015

Quel florilège de commentaires venant reprendre sous divers aspect le reproche initial fait à Mme Richard Favre. Je ne souhaite pas m'étendre sur le paragraphe Ramadan car les personnages ne méritent pas autant d'encre.
Pour être homme ou femme libre vous me semblez reprocher à HRF ce que vous déclarer apprécier chez elle juste après ; dans l'affaire Thalys vous remettez le couvert en définissant clairement ce qui ne va pas dans le déroulement des faits annoncés puis vous venez vilipender ceux qui, par leurs commentaires se posent de bien naturelles questions. L'usage de la forme impersonnelle aide à laisser au lecteur l'usage de son raisonnement.
Vous voulez du journalisme prêt à porter, prenez le Monde ou le Figaro et ne reprochez pas à l'auteur d'un blog d'avoir un esprit d'ouverture. Pour mémoire, esprit d'ouverture n'est pas synonyme de sibyllin.

Écrit par : Idoine | 01 septembre 2015

"dans l'affaire Thalys vous remettez le couvert en définissant clairement ce qui ne va pas dans le déroulement des faits annoncés puis vous venez vilipender"

N'importe quoi !

HL : "Mais je n'avais pas de raison de douter des éléments communiqués, même s'ils étaient variés. Dans ce genre d'affaire il y a souvent des contradictions et approximations, puis des successions d'éléments apparaissant confus"

"Monsieur Géo,
Êtes-vous ingénieur?"
Non, mais j'étais grenadier à l'armée. J'ai déjà vu des armes s'enrayer...

Écrit par : Géo | 01 septembre 2015

Monsieur Géo,

Avez-vous déjà vu une kalachnikov s'enrayer? Utilise-t-on des kalachnikovs chez les grenadiers?
Si je vous posais la question comme ingénieur(j'aurais sans doute dû ajouter pour plus de clarté: ou architecte), c'est en référence à l'écroulement des trois buildings du World Trade Center. Vous savez ce qu'est la conservation de la quantité de mouvement?

Écrit par : Charles | 01 septembre 2015

"en référence à l'écroulement des trois buildings du World Trade Center. "

Oulà, on a ouvert la boîte de Pandore.

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 01 septembre 2015

A chaque blog son style.
Chaque blogueur est libre de gérer son blog comme il l'entend. Ensuite, il ou elle doit accepter des jugements extérieurs, pour le meilleur ou le pire, puisqu'on est dans un espace ouvert. Les écrits demeurent.
On peut comparer la plateforme de la TdG à une place de marché ou d'agora, où il y aurait autant de stands qu'il y a de blogueurs avec leur blog.
Cette liberté est une chance, mais aussi un challenge, il y a quelque chose d'inhabituel, puisque c'est ouvert, gratuit et sans règlement explicite.
Souvent, on se rend compte qu'il y a des habitués, des commentateurs qui forment une sorte de communauté, comme les clients d'un bistrot, qui serait devenu leur "stamm". Comme dans la vraie vie, ça peut devenir envahissant et faire fuir des visiteurs, surtout s'ils ont le malheur de ne pas vouloir entonner la même chanson. Heureusement, tout ça n'est que virtuel !

Tant qu'il n'y a pas matière à plainte pénale, je suppose que l'on peut tout publier, si on le désire et que l'on tient à la liberté d'expression, envers et contre tout. C'est la ligne de conduite de Madame Richard-Favre et ce n'est pas forcément une position de tout repos.
On donne alors une certaine coloration à son blog, et cela peut ensuite amener d'autres commentateurs du même type, se reconnaissant dans la coloration en question.
Dans le cas présent, il faut gérer les retombées et la réception par les lecteurs divers et variés. Même l'auteur d'un roman ne peut prétendre contrôler la façon dont son ouvrage sera perçu par les lecteurs ou la critique.
A certains moments, on aurait avantage à affirmer une ligne claire, même si notre nature serait davantage pastel-flou.
L'histoire du Thalys a eu plusieurs phases, il fallait se cramponner pour essayer de comprendre ce qui s'est réellement passé. Je ne pense pas que l'on ait encore tout compris, mais à présent qu'on en sait davantage, il n'est pas inutile de se re-positionner.
Surtout pour marquer sa différence d'avec la position de H. Ramadan.
Ce billet-là fera date, comme son opus concernant la lapidation.
Personne ne pourra prétendre qu'il est un musulman modéré ou un intellectuel crédible ou qu'il aurait évolué entretemps. Son opus donne un aperçu consternant d'une vision proche d'une sorte d'hallucination. Voilà un idéologue, un vrai !
Il ne s'adresse d'ailleurs pas à nous, mais à ses disciples ou à ceux qui ne demandent qu'à trouver des excuses et des faux-fuyants face à une réalité dérangeante. En cela, son texte a un côté prosélyte, qui me dérange énormément.

Écrit par : Calendula | 01 septembre 2015

Le AK-47 a lui aussi le droit de s'enrayer ... sans l'ajout d'un peu d'Amour, d'Huile et d'Entretien ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 01 septembre 2015

"Avez-vous déjà vu une kalachnikov s'enrayer?" Ben, déjà dans ce fameux Thalys. Qui pourrait le réfuter ?

Écrit par : Géo | 01 septembre 2015

Hélène Richard-Favre a mis en cause la façon dont a été traité l'information et les comportements des uns et des autres, suite à la tentative d'attentat. Chacun a le droit de se poser toutes les questions et d'y chercher les réponses. Ce n'est pas un blog people avec des discussions sans fin n'apportant aucune réponse.

Il est vrai qu'en France mais également en Europe et en Suisse, la manipulation des informations est de mise. La fable des migrants et du bel islam, Poutine mangeur de bébés, l'Ukraine en sont des preuves parmi d'autres.

Ce procès à l'encontre de Hélène Richard-Favre me paraît injustifié, Hélène donne toujours réponse à qui le souhaite.

Quant aux "frères musulmans" ils ne méritent aucune publicité à part ces informations pour avertir le monde: (35 minutes pour comprendre)

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/08/31/mohamed-louizi-le-qatar-et-lecole-dallah-le-cas-du-lycee-averroes/

Je rappelle qu'une jeune fille de Perpignan à été égorgée soi-disant "postmortem" par un musulman. Il suffit de constater comment les autorités essaient, en vain, de protéger le "bel islam" Il y a bien des questions à se poser et des commentaires a faire sur les objectifs de Obama et ses lèches bottes européens.
les adeptes du complot américano-sioniste n'ont rien écrit comme c'est bizarre....

Merci John de publier mon commentaire.

Je te salue.

Écrit par : Pierre NOËL | 01 septembre 2015

Cher ou chère blogueur,

Heureusement qu'il y a des "hommes libres" et aussi des "femmes libres" qui s'expriment sans détour ni contorsion de langage.

Chaque mot est mesuré, pesé,pensé pour nourrir l'envie d'être au clair avec soi-même et avec l'humanité et le monde qui est le notre à toutes et à tous.

L'analyse qui est faite de ces deux personnages (une femme et un homme) qui s'expriment dans ces blogs,l'une pour agacer le lecteur parce qu'il ne trouve rien dans ce qu'elle veut lui dire sans le lui dire vraiment et l'autre qui se prend pour l'apôtre du bon Dieu avec le désir sournois d'assoir sa soif de devenir un leader en usant d'une rhétorique émotionnelle archaïque qu'il prétend tirée de l'islam et qui n'en est pas.

Tout cela en accusant tout le monde de fourberie à l'exception de sa seule personne "chevalier blanc" de la Vérité Vraie selon son propre culte de la personnalité.

Trop c'est trop car pour l'une comme pour l'autre, même si leurs horizons sont à l'opposé l'un de l'autre,ils finissent par être des complices qui accusent tous les autres de complicité,nous piégeant ainsi dans nauséabonde la nasse qu'ils tressent ensemble sans être ensemble et qui menacent notre aspiration l'entente et à la paix.

Mais qu'ont-ils donc toutes et tous ces "narcissiques pervers" qui veulent penser à notre place et nous dicter comment vivre notre destin?

Nous ne sommes pas des saints, mais leur manière de penser, il faut le dire c'est vraiment malsain et croyez moi je respecte leur liberté de conscience en me posant la question: en ont-ils une de conscience?

Hommes libres, il faut continuer à déconstruire les stratégies de ces pourfendeurs de polémique qui ne sont rien d'autre que des polémistes qui brodent fantasmes sur les linceuls des cadavres vivants que beaucoup d'entre-nous sont devenus, malheureusement.

Vive la liberté et les hommes et les femmes libres que Dieu aiment tout particulièrement...
Liberté chérie vous salue et sachez qu'elle ne veut pas être salie!

Écrit par : Liberté chérie | 01 septembre 2015

Pierre,

Bien sûr que je passe ton commentaire. Je l'ai toujours fait, pas de raison qu'il en soit autrement!

Il ne s'agit pas de comparer à un blog people avec des discussions sans fin n'apportant aucune réponse (bien que la fin sur l'acteur Anglade soit équivoque). D'ailleurs il y a des discussions sans fin et peu de réponses. à ce que je constate.

La mise en cause de l'information est peu poussée, on ne sait pas quelles sources sont utilisées, pas de comparatifs éventuels, de chronologie. Au 24 août on n'avait pas tout mais déjà plus d'infos. Pourquoi ne pas mettre en cause certaines infos avec plus de précision? Là, la manière minimaliste dont Madame Richard-Favre se revendique met tout en question, sans nuances, sans précision qui permettraient de comprendre ce qui est contesté, laisse place à des questions non sur les faits mais sur l'intention de l'auteur. Ne pas adhérer est une chose. Laisser entendre qu'il y a des acteurs de l'ombre qui auraient poussé à remettre cette légion d'honneur sans les nommer, c'en est une autre: là on entre dans la suspicion d'intérêt secrets. C'est le complot.

En tous cas, je n'en sais pas plus sur comment l'info a été traitée, par qui, dans quel ordre. Sans compter que dans une affaire comme celle-ci, dans un train où les gens ne sont pas tous ensemble ni dans le même angle de vue, et alors que l'action dure à peine quelques dizaines de secondes, les témoignages sont disparates. Comme quand 5 témoins doivent commenter les causes d'un accident depuis 5 endroits différents.

Je rejoins Hélène sur la question de la rapidité à décerner la Légion d'Honneur. Acte de récupération politique? J'en ai le sentiment.

Le problème est ici, comme ailleurs, celui de la presse qui va plus vite que les enquêteurs et qui impose des visions partielles successives. Je n'ai pas vu cette critique-là dans le billet d'Hélène. Ce ne doit donc pas être la presse qui était visée par ses propos. Pourtant c'est elle qui est en cause. Or à lire Hélène on peut penser que c'est l'ensemble de cet acte, de sa nature qui sont en cause.


Si l'on regarde comment les enquêtes se font aujourd'hui par médias interposés, il n'y a rien qui mérite que l'on y adhère. Même sur l'Ukraine, où je suis d'accord avec Hélène, je n'ai cependant aucune preuve formelle sur ce qui s'est passé et ce qui se passe encore. Je ne peux que "croire" et réagir selon mes propres choix.

Et si je n'aime pas la russophobie ambiante, je n'aime pas plus "l'américanophobie" qui a trouvé un boulevard chez Hélène et ailleurs (dont chez Ramadan).

Enfin, mettre dans ton commentaire l'affaire de la jeune femme égorgée à Perpignan comme démonstration générale du terrorisme islamique, non, non. Je n'apprécie pas la politique du secret en France sur les crimes, mais quand-même non!

Bien à toi.


PS: il y a beaucoup de comm, je vais y revenir globalement dans un nouveau billet car le sujet est vaste.

Écrit par : hommelibre | 02 septembre 2015

Bidule,

Il s'est déjà occupé de moi, au moins une fois, peut-être deux de mémoire.

Écrit par : hommelibre | 02 septembre 2015

" Hollande faisait du vol d’émotion, du détournement du spectacle à son profit. "

Oui, c'est exactement cela.
Pour le reste, suggérer qu'il y aurait eu une mise en scène pour mettre en lumière les Etats-Unis, du simple fait qu'on ne les aime pas, ou pire encore, imputer cette attaque du Thalys à un quelconque complot "américo-sioniste" est totalement grotesque et décrédibilise une fois de plus Hani Ramadan.

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 02 septembre 2015

"On connait les raisons qui font dire à Anna que les informations divergent. Chaque journaliste à l'arrivée a fait son papier dans l'objectif d'être en tête de l'info, ce comportement est bien connu. Il y a des milliers d'exemples. Celui qui avait retenu le plus l'attention est le tsunami en Indonésie.

Chaque média avait sont nombre de victimes. Je me souviens de Franceinfo qui a commencé par une vingtaine, une heure après c'était une centaine, le soir c'était plus d'un millier. Concernant les attentats on a eut droit aux mêmes comportements négatifs.

Casser tous les américains en les traitant de nazis est aussi ridicule et inutile que de penser que les Russes sont des communistes et des assistés. De même que tous les juifs sont des mangeurs de bébés ou encore que tous les palestiniens sont des terroristes.

Grâce à l'évolution du Net et des moyens de communications, les initiés savent s'informer et faire la part des choses en gardant bien la mémoire de ce qui a été raconté auparavant. Moralité, certains parlent dans le vide, ils sont inaudibles, en finale on ne les lis plus afin de ne pas perdre son temps et son énergie.

Je m'associe au commentaire de Mère-Grand."

Écrit par : Pierre NOËL | 25/08/2015

J'y reviendrai ce soir également bon après-midi...

Écrit par : Pierre NOËL | 02 septembre 2015

EXCELLENT! EXCELLENT! EXCELLENT BILLET!

" «On trompe l'opinion publique en donnant à des actes isolés des proportions gigantesques et des interprétations précipitées, voire erronées.», Dixit Hani Ramadan

Le premier HEROS qui a failli y laisser sa vie témoigne de son lit d'hôpital:

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/08/29/mark-moogalian-l-un-des-heros-meconnus-du-thalys-raconte-l-attaque-depuis-son-lit-d-hopital_4740332_1653578.html

Si quelqu'un trompe son monde c'est bien lui! Il a même mis en doute la décapitation du patron par son employé musulman? Sa preuve: le témoignage de sa femme à la radio... Seulement voilà, elle aussi a été arrêtée après enquête! Et le fiel anti-Israël sur l'enfant mort dans sa maison brûlée - deux maisons ont encore été brûlée quelques semaines plus tard... Il s'agit en fait, d’un règlement de compte inter-palestinien. Un conflit de 18 ans qui fait rage entre deux familles locales. L'enquête continue....

Allez donc sur son dernier billet où il navigue entre hypocrisie et takiya! Il y aurait même "(Journée UOMG - dont il est président - portes ouvertes, semaine contre le racisme…(LOL) Et surtout contre Israël, "Sionisme assassin" comme il le prônait durant des années dans chacun de ses billets. Lequel des deux a interdit la vidéo du 14 décembre 2014 dans laquelle Tariq Ramadan déclarait « cela fait des années que l’Autorité Palestinienne continue sa colonisation… » J'aimerais bien le savoir!

"... des actes isolés des proportions gigantesques"

http://www.skynews.com.au/news/top-stories/2015/08/22/bangkok-bomber-mohamad-museyin-named.html

http://www.fdesouche.com/641331-bulgarie-arrestation-de-cinq-terroristes-de-letat-islamique-se-faisant-passer-pour-des-refugies

http://www.fdesouche.com/641153-migrants-frontex-signale-un-trafic-de-faux-passeports-syriens

http://jforum.fr/2015/09/le-fils-dun-chef-du-hezbollah-faisait-du-trafic-darmes-pour-daesh/

La-menace-EI/article/detail/2447534/2015/09/07/EI-Nous-avons-importe-clandestinement-4-000-combattants-en-Europe.dhtml

http://www.7sur7.be/7s7/fr/31902/

Une Marocaine de 18 ans interpellée lors d’une vague d’arrestations liée à Daesh en Espagne a été exhibée menottée dans les rues de Gandie, près de Valence. Elle est accusée d’avoir enrôlé des femmes pour rejoindre l’Etat islamique.

Les badauds dans la rue centrale de Gandie, province de Valence, se tenaient debout, interloqués par le curieux défilé. La police et les forces antiterroristes entouraient l’adolescente en burqa, menottée, à travers la rue centrale, selon the Daily Mail.

Les autres policiers suivaient le défilé, les bras chargés de boîtes pleines de preuves recueillies à l’appartement de la jeune fille.
https://youtu.be/blHH9I-4TkY

http://francais.rt.com/international/6536-marocaine-espagne-daesh-terrorisme,

Cerise sur le gâteau: Cerise sur le gâteau: 8 09 2015
Tariq Ramadan : « La Suisse blanche fait partie du passé. L’Europe a besoin d’immigrés »

Les Observateurs de nos amis Suisses.

Voilà un homme qui ne supporte pas que les Juifs soient en Israël mais trouve normal que les musulmans soient en Suisse et remplacent les Suisses de souche.

https://youtu.be/jpDR77XhIC4

C'est tout pour aujourd'hui!

Écrit par : Patoucha | 08 septembre 2015

Et à l'attention de Hélène Richard-Favre, de la lecture sur la Russie de Poutine qui soutient le boucher syrien:

https://www.google.ch/search?q=Arm%C3%A9e+russe+en+syrie&ie=utf-8&oe=utf-8&gws_rd=cr&ei=lGjwVZWhDcP7ygPF4buQDw

Écrit par : Patoucha | 09 septembre 2015

Les commentaires sont fermés.