24 août 2015

Thalys : courir derrière ses chaussures

C’est la démagogie moderne: la Légion d’Honneur est attribuée avant même que les héros aient pris leur douche. Suants, aisselles trempées, cheveux collés, habits déchirés, odeur de peur et phéromones du courage, les héros modernes doivent être consommés rapidement.


thalys,hollande,légion honneur,charlieOn aurait pu attendre que l’enquête soit terminée. Non, il faut les croquer chauds et sexy. Le pouvoir n’a pas d’autre gâteau à présenter aux électeurs pour l'inciter à voter pour lui la prochaine fois. Les électeurs, eux, rient en regardant cette course effrénée des rats en quête de fromage. Terrible, la société du spectacle, quand le spectacle n’est plus que vaudeville passé en boucle.

 

Si au moins Lolette – François Hollande – était sportif il alignerait les récipiendaires et lancerait d’un seul coup toute les médailles à la volée, dans un geste digne du torero agitant sa muleta. L'effet boomerang serait garanti: même le New York Times saluerait l’exploit.

 

Nicolas Sarkozy était déjà prompt à dégainer. Lolette le bat à plate couture. Il s’est entraîné. Il a déjà tiré à vue sur l’un des survivants de Charlie, Patrick Pelloux, auquel il a rapidement accroché le ruban rouge. A chaud, pour profiter de l’éclairage médiatique intense. Comme aujourd’hui. Il a raté son coup avec l’entrepreneur décapité à Grenoble: personne à décorer. Ç’aurait fait bizarre de piquer le ruban sur la tête d’un mort fixée au bout d’une pique.

 

A Charlie les survivants se déchirent comme des chiffonniers pour récupérer la manne miraculeuse tombée en pluie tropicale après le bain de sang. Ils se tirent à vue, qui sur Jeannette Bougrab – la dame un peu molle qui pose sur le selfie avec Charb, qui sur la direction, elle-même flinguant les employés qui veulent aujourd’hui leur part du gâteau alors qu’ils ne faisaient même pas la vaisselle quand le canard était en voie de couler. Légion d’Honneur ou de déshonneur? 

 

hollande-les-infideles.jpg

On s’en fiche, Hollande est venu, a fait prout et est reparti aussi vite direction Ifop pour voir si les sondages remontaient. Ils ne remontaient pas. Pfff, la vie est dure quand on s’est trompé de film. Il en faudra des cadavres et des rubans pour entrevoir la surface. De quoi attraper une tendinite avec tous ces lancés acrobatiques. La gym artistique n’est plus réservée aux seules filles. Lolette peut aussi lancer ses rubans en l’air, faire une cabriole, un looping, trois sauts périlleux et rattraper le trophée avant qu’il ne touche le sol. Gymnaste artistique en tutu ou majorette en string: ça change des galipettes en scooter et du rire carnassier de Valérie.

  

Oh, ne sous-estimons pas le danger djihadiste. Un pied nickelé à Grenoble, un autre ici avec un fusil qui s’enraie, ce n’est pas moins dangereux que les pros à Charlie. Et puis c’est bien, ces americains qui prennent de gros risques pour sauver d’autres gens. L’Amérique vole une nouvelle fois au secours de la France. On a besoin de héros qui montrent que le courage est plus fort que la peur. Qui engagent leur corps. 

 

A propos d’engager son corps, je me demande ce que dirait Najat Vallaud Belkacem à propos de cette attaque. Parce que, vous l’avez peut-être remarqué, il n’y a aucune femme parmi les sauveteurs. Des hommes, rien que des hommes. Habitude de les envoyer au casse-pipe? De les utiliser comme paravents? Vernis à ongles pas encore sec? Brushing trop impeccable? Vies masculines moins importantes? Ou théorie du genre trouvant sa limite? Najat la jolie cerbère va-t-elle suggérer aux petites filles de l’école publique d’adopter une nouvelle doctrine féministe: se planquer sous les tables pendant que les garçons sautent sur les méchants en imitant le cri de Tarzan? Le prochain film à succès de Sofia Coppola: « Au secours, y a-t-il un homme dans le train? »

 

En attendant qu’une étude explique que si les hommes sont courageux c’est grâce aux femmes, va, Lolette, va décorer ces héros encore chauds. Les médias n’attendent pas. Les sondages non plus. C’est maintenant. Demain on aura oublié. Va, cours derrière ta propre ombre. Cours derrière tes chaussures pour rattraper le cours de l’Histoire. On aime tes gesticulations. C’est divertissant. Parce qu’autrement on s’ennuie dans le désert d’un été de canicule.

 

 

09:16 Publié dans Humour, Politique | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : thalys, hollande, légion honneur, charlie | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

" C’est la démagogie moderne: la Légion d’Honneur est attribuée avant même que les héros aient pris leur douche. "

Exact ! Il y a quelque chose d'indécent dans cette prompte récupération médiatique, dans cette exploitation récurrente de faits divers tragiques - ou qui auraient pu l'être. Hier c'était Charlie, aujourd'hui c'est Thalys ...

Qu'ils se prénomment Nicolas ou François, ces monarques de la Vème République, que ne feraient-ils pas pour se mettre en lumière, pour qu'on les voie épingler cette distinction d'un autre âge aux boutonnières. Mais que voulez-vous la France reste la France où les cocardes, médailles et autres breloques sont autant de marques d'atavisme ...

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 24 août 2015

Indécent, c'est le mot, Jean.

Écrit par : hommelibre | 24 août 2015

Je voudrais rendre hommage à Damien, le premier qui soit intervenu, le véritable héros de cette histoire. Les autres n'ont bougé que lorsqu'ils ont compris que l'arme s'était enrayée.

Écrit par : Charles | 24 août 2015

OHHHHHH mais quelle mauvaise foie digne d'un anti-américain et qui ose:

"Fragilité des témoignages. Connait-on vraiment le déroulement des faits?"

"(oui, il est musulman, n'est-ce pas?)"

Écrit par : Charles | 24/08/2015 (blog voix pour lire son torchon)

Et qui crache sur le jeune américain qui s'est jeté courageusement sur le terroriste et l'a maitrisé et malgré ses blessures - le salaud à défaut d'une arme savait parfaitement manier un cutter - a encore porté secours à un homme qui saignait abondamment en mettant le doigt sur sa blessure pour arrêter le sang. Il l'a sauvé d'une mort certaine a dit le chirurgien aux infos de 13h. Nous saurons s'il s'agit du français ou du franco-américains. Nous aurons leur version à leur sortie de l'hôpital.

Et vous, Charles! qu'auriez-vous fait? Aidé le marocain contre les américains? Tout juste si vous n'allez pas dire que c'est l'arabe qui a été agressé par des américains? C'est dans les grandes lignes que disent vos liens desquels vous vous inspirez pour nous raconter vos bullshit!

J'aimerais envoyer aux journaux américains vos commentaires et ceux d'autres esprits malades du complotiste qui se sont exprimés chez la blogueuse bassement vengeresse, Poutine oblige! Antisémitisme oblige pour ses habitués

(oui, il est musulman, n'est-ce pas?)"

Ben... Celui de Bangkok également! Mais là le carnage n'a pu être évité: 22 morts, 120 blessés - vidéo surveillance à ne pas manquer.....

Bangkok bomber Mohamad Museyin named

"Thai authorities have identified the prime suspect in the Bangkok bombings."

- http://www.skynews.com.au/news/top-stories/2015/08/22/bangkok-bomber-mohamad-museyin-named.html#sthash.AOrSoq6E.2IUVw2lh.dpuf

Celui-ci n'est également pas suédois....

http://www.dhnet.be/regions/bruxelles/schaerbeek-un-homme-arme-arrete-pour-avoir-menace-plusieurs-personnes-en-rue

Cette dernière pour ne plus vous donner le goût de craner

https://youtu.be/kjMBe01QH_A

@John

Je n'ai pu poster ce commentaire hier soir, la "page" ne répondait plus....

Madame Valette doit bien rire - comme j'ai ri - avec ses liens et leurs sources.....
Je laisse apprécier ce titre d'un billet des sources de "Charles"

BANGKOK BOMBES CONSPIRACY - MISE À JOUR 22 août

Et que personne ne s'étonne de lire dans ses liens antisémites et anti-américains: CIA, Mossad, Israël, sioniste, juif, et j'en passe! Des liens "fréquentables" je vous dis, comme certains commentaires que vous lirez de "d’Artagnan et les Trois Mousquetaires" au profit de la "Reine" du blog ci-dessus cité!

Écrit par : Patoucha | 26 août 2015

Cette histoire conforte le dicton, selon lequel la réalité dépasse parfois la fiction.
Aussitôt la nouvelle connue, je me suis dit que certains allaient y voir une mise-en-scène de propagande. Ca n'a pas manqué. ( voir d'autres blogs)
Insupportable, que des Américains puissent être dans un rôle positif, d'autant plus s'ils sont des soldats !
Oui, des hommes ont fait preuve de courage et de détermination et un homme a fait preuve d'un désir de tuer, quoi qu'il prétende après coup.
Se balader seul, avec une kalachnikov dans un wagon de train, avec le projet de rançonner ? Il est certes pas très futé, mais de là à nous faire croire à l'attaque solitaire de la diligence ...
En regardant bien la reconstitution des faits, on comprend (comme le dit Charles) que le vrai héros est cet homme, qui attendait derrière la porte des toilettes et qui, le premier, s'est interposé.
Quel réflexe incroyable. Si j'ai bien compris, il est prof d'anglais ( est-ce Damien?). S'interposer, alors qu'on n'est qu'un intello, voilà le vrai courage !
Cet homme me fait croire, que l'histoire n'a pas été un scénario pré-écrit.
Ce matin, j'ai entendu à la télévision française, qu'il y aurait également un autre homme, qui désire garder l'anonymat.
Comme je l'ai souvent déjà écrit : l'accélération des événements, les réactions spontanées et tout ce qui ressemble aux tweets, ces sortes d'éternuements incontrôlés, me sont profondément étrangers.
J'aimerais retenir de cette affaire l'altruisme des hommes qui sont intervenus, leurs bons réflexes, leur modestie et naturel face aux médias.

Écrit par : Calendula | 24 août 2015

Je ne souscris pas plus à l'hypothèse d'une mise en scène, même si l'homme en cause semble s'être fort mal préparé. C'est plutôt l'illustration d'une des formes d'attaques criminelle et/ou terroriste que l'on pourrait voir se développer à l'avenir.

Écrit par : hommelibre | 24 août 2015

Voyons, John, Les Américains auraient menti?Une mise en scène pour amuser les voyageurs et valoriser les touristes américains? Les blessures/opération pour l'un, seraient dues au maquillage d'un spécialiste?

Les trois Américains, dont deux militaires, qui ont réussi à maîtriser vendredi Ayoub El Khazzani dans le train Amsterdam-Paris, ont jugé dimanche que le Marocain avait une motivation terroriste et plaidé pour que les passagers ne restent pas passifs lors de ce genre d'attaque.

Anthony Sadler, Alek Skarlatos et Spencer Stone, réunis à l'ambassade des Etats-Unis à Paris lors d'une conférence de presse, ont dit avoir agi "sans réfléchir" pour maîtriser l'homme lourdement armé qui venait de faire irruption dans leur wagon muni d'un fusil d'assaut kalachnikov. "Ce qui m'a motivé, c'est la survie et permettre à nos amis et aux autres du train de survivre aussi", a résumé Spencer Stone, 23 ans, le bras en écharpe et l'oeil droit bleui, à demi fermé.

"Je me suis tourné et j'ai vu qu'il avait ce qui ressemblait à une AK-47 et elle semblait enrayée ou ne fonctionnait pas. Il essayait de charger l'arme". Après lui avoir sauté dessus, "j'ai commencé à l'étrangler, il sortait des armes de partout (...) Tous les trois, on lui a donné des coups de poing, je l'ai étranglé jusqu'à ce qu'il soit inconscient", a-t-il détaillé.

Le jeune soldat de première classe dans l'armée de l'Air américaine, blessé par un coup de cutter à la main, est sorti samedi soir de l'hôpital et il s'agissait de ses premières déclarations publiques.

"... Anthony Sadler, étudiant de 23 ans, a répondu: "On n'a pas besoin de huit chargeurs pour dévaliser un train".

"Il avait beaucoup de munitions, ses idées étaient vraiment claires", a renchéri Alek Skarlatos, 22 ans, membre de la Garde nationale de l'Oregon (nord-ouest) et de retour d'une mission de neuf mois en Afghanistan..."

"Spencer Stone a répondu : "... S'il avait su ce qu'il faisait ou s'il avait fait ce qu'il fallait, il aurait pu vider les huit chargeurs et on ne serait probablement pas là aujourd'hui ainsi que beaucoup d'autres gens".

Un autre passager, le Britannique Chris Norman, âgé de 62 ans, a aussi aidé le groupe d'Américains à maîtriser le Marocain.(Faites une recherche sur sa déclaration à la TV/Vidéo)

http://www.dhnet.be/s/art/55da07bb35708aa437b0a1f2#.VdpjcPSwL5A

Et combien d'autres liens et vidéos....

Écrit par : Patoucha | 24 août 2015

La rapidité de François Hollande pour décerner ces médailles montre non pas un Etat stable, sûr de soi, et un personnel politique solidement aux manettes, mais plutôt une sorte de situation générale instable, où la peur et l'anxiété dominent au point de devoir à chaque fois distribuer des satisfécits spectaculaires et empressés, comme autant de signes d'une méthode Coué. En politique l'empressement est une faiblesse.

Écrit par : hommelibre | 24 août 2015

J'apporte de l'eau au moulin d'homme libre. Oui, lors de l'attaque de Charlie Hebdo, il y avait bien une femme. Sous la menace de l'arme du terroriste, elle n'a pas hésité à donner le code d'entrée des bureaux de Charlie Hebdo. Je n'accuse pas, je constate.

Quant aux héros du jour, ces jeunes américains, louez-les. Pourquoi tant de réticence à encenser le courage? Préférez-vous la vue d'un carnage relayé par toutes les télévisions du monde. Pleurer sur son sort et dire dans vos prières tout le mal que vous pensez des terroristes, est-ce dans cette forme de lâcheté que les hommes et les femmes d'aujourd'hui se plaisent?

Écrit par : Noëlle Ribordy | 24 août 2015

Tout-à-fait d'accord avec vous. J'ai également apprécié votre commentaire sur le blog qui attire les négationnistes comme Charles... " j'en suis sûre, aurait fait déguerpir comme des lapins les "embrouilleurs" de première classe comme Charles, ANNA"

En effet:

Fusillade dans le Thalys: "J'aimerais que les gens comprennent qu'il faut faire quelque chose"

Pour Anthony Sadler, "la leçon qu'on doit retenir c'est que dans un moment de crise comme ça, j'aimerais que les gens comprennent qu'il faut faire quelque chose. Se cacher ou rester assis là où on est ne va rien donner et l'attaquant aurait réussi si mon ami Spencer ne s'était pas levé et précipité sur lui". "Lors d'un attentat terroriste comme celui-là, il faut faire quelque chose s'il vous plaît, ne restez pas là de manière passive", a-t-il plaidé.

http://www.dhnet.be/s/art/55da07bb35708aa437b0a1f2#.VdpjcPSwL5A

Écrit par : Patoucha | 24 août 2015

Franchement, là, Monsieur Goetelen,... j'ai un peu de mal avec ce billet. Le courage physique est-il une qualité si répandue de nos jours qu'il ne mérite pas d'être salué ? Un peu d'admiration, parfois, c'est un bon antidote à la médiocrité ordinaire (la mienne y compris). Tant qu'à la récupération servile par Hollande, bah oui, vous avez raison, mais un peu plus, un peu moins... (étant français, je suis peut-être plus blasé que vous en la matière....) Tant qu'à faire, autant (essayer de) récupérer quelque chose de bien. Boh, sinon je crois que ce genre d'attentat, tragique dans l'intention et minable dans la réalisation, va se développer de plus en plus. C'est le "lumpenterrorisme" comme dit Alain Bauer. Des abrutis qui se voient en Saladin ou même en Andreas Bader modernes, sans avoir aucune qualité pour cela. Une espèce de "terror-crochet", comme il y a des radios crochets, grandeur nature. Mais malheureusement, la nullité (sociale, intellectuelle, manoeuvrière) des futurs auteurs n'exclut pas forcément la réussite de certaines tentatives à venir. Comme dit l'autre, parfois, sur un malentendu, ça peut marcher. Pas gai, tout cela...

Écrit par : F-Cat | 24 août 2015

@ F-Cat:

Si bien sûr, il faut saluer ce courage physique. Loin de moi l'idée de le minimiser, et si j'en ai donné l'impression – peut-être parce que j'ai écrit ce billet sur un ton plus sarcastique qu'enthousiaste – alors je le précise en clair. Bravo à ceux qui ont eu ce courage, qui ont engagé leur corps au risque de leur propre vie.

Oui il faut prendre le risque. De toutes façons, ne pas réagir c'est probablement signer sa propre mort. Personne n'est vraiment invisible devant un tel armement.

Dans un autre domaine je louais hier le courage de cette fillette de 10 ans qui a sauvé son amie d'un requin, alors qu'elle-même venait d'être mordue. Ici aussi je loue ce courage.

Ma critique va vers l'empressement politique. On doit d'abord laisser la population et la presse saluer longuement ces actes de courage. Il faut du temps, plus de trois jours, pour en assimiler toute l'ampleur. La récompense d'une médaille, je ne suis pas contre, c'est aussi un exemple pour la société, mais pas si vite. Cette récompense doit advenir au terme d'un processus de société. Ici l'empressement est dévalorisant en ce que le personnel politique se met en avant de manière indécente et que la médaille va clore la digestion populaire. Ils sont récompensés, c'est fini, on passe à autre chose. Tant qu'ils ne sont pas encore récompensés le public attend qu'ils le soient et construit en lui l'image de la bravoure. La médaille aujourd'hui c'est comme éteindre l'enthousiasme populaire et l'exemplarité. Ou c'est comme si l'exemplarité était le but, alors qu'ils ont d'abord agi par eux-même sans penser à une médaille.

La trop grande rapidité réduit la dimension sociale de ces actes. On fixe même une sorte de réflexe: à chaque attentat une médaille dans les trois jours. Cela ne peut à mon avis que brouiller les cartes. Mais après, on peut voir cela autrement, bien sûr.

Je préfère qu'on laisse le temps aux choses de cet ordre, ce temps si important pour éveiller les consciences et installer en creux l'empreinte du courage.

Écrit par : hommelibre | 24 août 2015

Le Thalys allait vers un pays, la France, dans lequel un plan anti terroriste, dénommé plan vigipirate est à son niveau "rouge", avec une présence des militaires armés à tous les coins de rue.

Pourtant, le terroriste n'hésite pas à prendre place dans les wagons du train ...

http://www.risques.gouv.fr/actu-risques-crises/actualites

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 24 août 2015

Son nom n'est plus inconnu:

c'est un Franco-AMERICAIN - Mark Moogalian, un professeur à l’université de la Sorbonne de 51 ans, résidant en France - qui s'est trouvé face au terroriste arabe le premier en allant aux toilettes, et qui l'a désarmé, en vain.... "Le voyant s’enfuir avec le fusil d’assaut, Ayoub el-Khazzani lui a alors tiré une balle dans le dos avec une arme de poing."
"Grièvement blessé, Mark Moogalian a été secouru dans la rame par Spencer Stone, lui même blessé et saignant. Il est hospitalisé en soins intensifs.

« La balle est entrée dans le bas du dos puis est ressortie sous la clavicule, explique le docteur Patrick Goldstein, directeur des urgences du CHRU de Lille. Il a trois côtes cassées et plusieurs organes vitaux ont été touchés ». Si la balle avait atteint la carotide, comme l’ont pensé les jeunes Américains qui lui sont venus en aide, « ça aurait été beaucoup plus compliqué », ajoute le médecin."Il ne nous reste plus qu'à avoir la version de cet héro Franco-Américain.

"François Hollande a joint le héros par téléphone samedi matin pour le féliciter. Selon l’épouse du blessé, « il l’a invité à dîner dès qu’il sera assez en forme »."

Par Le Parisien – avec Antoine Chatrier – JSSNews
http://jssnews.com/2015/08/24/mark-moogalian-professeur-a-la-sorbonne-lautre-heros-du-thalys/

Je préfère me déplacer, une fois n'est pas coutume, pour visiter à l'hôpital ceux qui ont évité un carnage plutôt que tout ce cinéma à la socialiste!

Écrit par : Patoucha | 26 août 2015

Patoucha:

Vous connaissez ma position sur l'Ukraine et mon désaccord fort avec les politiques américaine et européenne sur ces événements. Je n'ai aucune sympathie pour le coup d'Etat de 2014 en Ukraine. Je défends la position de Poutine que je crois fondée et bien plus raisonnable qu'il n'y paraît, déjà sur la Syrie en 2013. En tout cas pas plus cynique ni géopolitique que les autres.

Pour autant je ne suis certainement pas anti-américain. Je sais que l'on doit beaucoup à ce pays. Je regrette aussi que l'on mélange sionisme avec terrorisme. Pas d'accord du tout avec cela.

Ceci juste pour dire que l'on peut être pro-Poutine sans être anti-américain ni anti-Israël. Leurs querelles n'influencent pas vraiment ma manière de voir. Je regrette par contre que l'Europe ne soit pas plus liée avec la Russie. Je le précise car je regrette ce clivage et je ne m'y reconnais pas. Je pense que vous le savez de ma part mais je le reprécise ici.
Bonne journée!

Écrit par : hommelibre | 26 août 2015

Les commentaires sont fermés.