18 août 2015

Revue de presse : ADN et personnalité – Antisexisme danois – Femmes contrôlantes

Ç'est Suisse. Ça va être cause de paranoïa. Mais il fallait s’y attendre. Pendant ce temps au Danemark un juge égalise… non les cheveux mais les tarifs des coiffeurs. Et enfin une étude vient casser les profitables croyances du pays de Misandrie. 

 


dan,personnalité,karmagenes,coiffeur,sexisme,danemark,violence domestique,femmes,contrôle,domination,Test ADN de personnalité

 

Une startup suisse, Karmagenes – un nom bien trouvé, les gènes du karma – commercialise un test ADN qui décrit votre personnalité selon certains critères générauxs. Le quotidien Le Temps en parle sous la plume de Ghislaine Bloch (qui malgré son patronyme n'est pas une femme chocolat...):

 

« La jeune entreprise a démarré la commercialisation de ses kits sur Internet, au prix de 149 francs. Ils permettent de récolter un échantillon d’ADN, à partir d’un peu de salive. (...) En fonction des données obtenues, la start-up envoie un rapport avec des résultats chiffrés sur quatorze traits de caractère, à l’exemple du niveau de sociabilité, de la capacité à innover, à prendre des décisions ou à être bon vivant, de la spontanéité, l’optimisme, l’émotivité, la tolérance au stress ou la confiance en soi. »

 

Zut alors! Si on ne peut plus cacher sa vraie nature à sa copine quand on lui roule un patin! Imaginez: vous êtes un grand romantique et elle n’aime que les bad boys. Vous jouez au dur, vous l’emballez, et au premier baiser elle vous largue pour tromperie sur la marchandise! D'ailleurs le baiser n'est-il pas le premier kit de test?

 

« Les facteurs génétiques façonnent une part importante de notre personnalité » selon le co-fondateur de la start-up, Omaya Dudin. Je ne suis pas surpris par cette avancée. Je l'avais déjà suggérée. L’être humain est un tout psychophysique. Son développement lui a donné des outils physiques qui correspondent à un besoin et à une intention.

 

Ce test pourrait être un outil de connaissance de soi. Une sorte de selfie génétique! Nous pensions être des héros magnifiques. Des humains forcément biens. Oui, nous sommes ces êtres fragiles et merveilleux. Quelques cellules d'ADN nous le disent. Quoi? Seulement quelques cellules? Toute notre grandeur dans des traces de nous à peine entrevues au microscope?... Hum... on est bien peu de chose.

 

 

 

 

dan,personnalité,karmagenes,coiffeur,sexisme,danemark,violence domestique,femmes,contrôle,dominationImpayable juge danois

 

Avait-il trop fumé de moquette? Voulait-il montrer l'absurdité de l'égalité forcée? Un juge danois a décidé que les tarifs des coiffeurs étaient sexistes et donc contraires à la loi sur l’égalité. En gros il n’y aurait pas de raison pour que les femmes paient leur coupe plus cher que les hommes. Même si elle le valent bien. Ce serait du sexisme, de la vilaine discrimination. La coupe est pleine: elle doit coûter le même prix.

 

Ouaip… sauf que les cheveux des femmes font l’objet de bien plus de soins que ceux des zommes. Le crin du bourricot n’est pas celui de la belle écuyère. Le malandrin hirsute n'est pas la princesse au petit pois. Un mulet de cambrousse n'est pas une jument alezane. Les coupes hommes sont souvent fades. Elles manquent de chien. C'est du vite fait. D’ailleurs si l’on devait payer sa coupe au temps passé chez le coiffeur, la différence de prix irait du simple au triple. Sans parler des produits utilisés et des dégradés somptueux.

 

Si le même tarif s’applique désormais aux deux, sont-ce les zommes qui paieront plus – ce qui serait une autre discrimination? Ou les femmes moins, au risque de ressortir de la boutique avec des restes de coloration dégoulinant sur le visage? Le salon de coiffure, sorte de zone bleue de l'égalitarisme, deviendra-t-il l’antichambre des films d’horreur pour cause de temps limité?

 

Normalement en économie libre chacun fait les prix qu’il veut. Le client accepte ou va ailleurs. Je hais la normalisation. Tous pareils c’est tous morts. Si j’étais coiffeur je regarderais les clientes femmes avec tant de passion et de tendresse que mon service serait hors de prix. Parce qu'elles le valent bien. Le rêve participe au prix autant que la matière. Et quand une femme ne rêve plus elle va voir ailleurs. La décision de ce juge casseur de rêve fait cependant l’objet d’un appel. A suivre.

 

 

 

 

dan,personnalité,karmagenes,coiffeur,sexisme,danemark,violence domestique,femmes,contrôle,domination,Femmes: plus contrôlantes que les hommes

 

Vous croyiez que les hommes contrôlent les femmes et que celles-ci subissent? C’est de l’histoire ancienne. En 1990 un certain professeur Michael P. Johnson avait lancé le terme de Terrorisme intime pour décrire les comportements contrôlants: fouiller les sms dans le portable, contrôler les allées et venues, et jusqu’à la violence physique. D’après le professeur ce type de comportement était essentiellement masculin. Et pour cause: Michael P. Johnson avait simplement interrogé des hommes en prison et des femmes dans des refuges pour femmes, sans penser au biais que cela induirait. C’est comme demander aux canards s’ils aiment l’eau et aux hirondelles si elles aiment les chats. Les réponses prouveront peut-être que les canards sont plus aptes aux prises de bec que les hirondelles mais pas que les chats mangent des omelettes.

 

Bref, une psychologue chef d’études à l’Université de Cumbria en Grande-Bretagne, le Dr Elisabeth Bates (image 3), a refait cette étude. Elle arrive à un résultat singulièrement différent. Celui que beaucoup d’hommes connaissent: selon cette étude les femmes démontrent un désir de contrôler leur partenaire et sont plus enclines à commettre une agression physique que les hommes. Il n’y a pas de différence de niveau de contrôle et d’agression entre les femmes et les hommes.

 

Encore une croyance qui tombe à l’eau. Que restera-t-il aux féministes victimaires pour voler l’argent des subventions publiques? Les hommes veulent partager le butin, nom d'une pipe! L’article ajoute que personne ne devrait plus dire que la violence d’une partenaire féminine contre un homme mériterait d’être traitée avec moins de gravité que la violence domestique d’un homme contre une femme. Mais nos sociétés étant contaminées, perverties par l’amoralité féministe, ce n’est pas demain la veille qu’on verra la misandrie terrassée. 

 

La domination masculine n’est plus ce qu’elle était. 

 

 

09:45 Publié dans Féminisme, Humour, société | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : dan, personnalité, karmagenes, coiffeur, sexisme, danemark, violence domestique, femmes, contrôle, domination | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Hommelibre femmes contrôlantes) j'aime bien ce terme qui va comme un gant à une de mes belles sœurs .Sûr qu'Hitler lui même l'aurait engagée pour garnir ses rangs de Kapos ,la plupart étant féminines.
Un nonagénaire se fait fort de le rappeler quand on discute avec lui ,les femmes ont toujours porté la culotte
C'est peut-être une des raisons qui oblige certains homme à montrer tant d'indiférence vis à vie de leur mère et ils sont malheureusement nombreux
Certains diront sans doute,on se rattrape ou on peut !

Écrit par : lovejoie | 18 août 2015

T'es en forme John !
Merci pour ces bons moments.

Écrit par : Pierre Jenni | 18 août 2015

On ne va pas remuer le couteau dans la plaie mais nos grands mères étaient diablement plus intelligentes que ces femmes dites contrôlantes
Elles cachaient leurs rognes et leur morgue en enseignant des chants patriotiques à leurs petits enfants
Très souvent aussi elles laissaient à leur mati l'illusion qu'eux seuls étaient capables de prendre les bonnes décisions
De fait elles savaient cultiver l'harmonie du couple en jouant la comédie de la femme soumise mais qui ne s'en laisse pas conter
Le jeu au sein du couple pour fortifier celui-ci . Les grands mères nées dans les années 1880-1890 étaient fortiches à ce jeu là

Écrit par : lovejoie | 28 août 2015

Les commentaires sont fermés.