23 juin 2015

Le Club Med de l’EI : mieux que Koh-Lanta

L’EI a commencé sa promo estivale. Sa boîte de pub a vraiment un talent fou et des idées originales pour renouveler le spectacle. C’est vrai quoi, l’égorgement au couteau devient lassant. C’est du déjà vu. Heureusement qu’il y a des créatifs pleins d’imagination et d’audace, sans quoi ce serait ennuyeux à mourir. Et mourir d’ennui, franchement, cela manque de panache.


EI01.jpgAinsi on peut, si l’envie nous prend, passer de merveilleuses vacances au soleil au bord d’une grande piscine d’eau claire. Là il nous sera possible de tester notre capacité pulmonaire : combien de temps cela prend-il pour nous noyer enfermé dans une cage ? Une caméra sous-marine compte les secondes et veille à ce que nous ne trichions pas.

 

On peut aussi louer une voiture en groupe et se lancer dans une course hallucinante digne des grands jeux vidéos, slalomant entre les missiles et autres roquettes. Du speed, de l’adrénaline, tout pour les aventuriers modernes recalés à Koh-Lanta. Nos ados vont adorer.

 

Enfin, si l’on tient vraiment à faire du sport de haut niveau, il y a le bientôt célèbre câble islamiste, à côté de quoi les tyroliennes dans les parcs accrobranche font pâle figure.

 

Le catalogue de ces vacances de rêve est édité en vidéo. Très pratique pour choisir le meilleur rapport qualité/prix. Elle est pas belle, la vie ? Pis attend, ils font leur pub jusque dans Libé :

 

« Cinq hommes sont ainsi enfermés dans une cage d'acier, qui est soulevée du sol pour être plongée dans une grande piscine où leur noyade est filmée par deux caméras amphibies accrochées aux barreaux. Un autre groupe de quatre hommes est enfermé dans une voiture qui est détruite par un tir de lance-roquette. Sept autres «espions» sont décapités par l'explosion d'un câble qui relie leurs têtes, selon la vidéo. »

 

Je suggère quand-même de vérifier ces promesses. N’ayant pas vu la vidéo en question ( ce n’est pas ma destination de vacances préférée ) je ne peux garantir que le programme sera tenu dans son intégralité. 

 

Il serait regrettable de partir plein d’allant et de revenir la tête basse, traînant une grosse déception derrière soi. Les vacances c’est pour s’amuser, pas pour faire la gueule.

 

 

17:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Les commentaires sont fermés.