20 juin 2015

Il est cinq heures sur la comète, Philae s’éveille… et se montre !

Quel bavard ce Philae ! Après son réveil le 13 juin il a discuté une deuxième fois avec la sonde Rosetta, puis s’est à nouveau assoupi. Et voilà qu’hier il s’est remis à causer : 19 minutes de potins cosmiques. Et que je me trouve beau, et que Chury est glacée, et patati et patata. Le premier message, celui du 13, avait été envoyé à la sonde grâce au peu d’énergie apportée par ses panneaux solaires. Sa batterie était trop froide pour se recharger. 


cherry,comète,rosetta,phyllie,Hier il a envoyé des informations pendant 19 minutes. Et il y a de très bonnes nouvelles. Il a annoncé qu’il est en pleine forme et que sa batterie se recharge enfin :

 

« A présent, l'atterrisseur opère à une température de 0 degré Celsius, ce qui signifie que la batterie est assez chaude pour stocker de l’énergie. »

 

Dorénavant il pourrait donc aussi travailler de nuit sur la comète. « Les scientifiques espèrent notamment qu'il permettra de trouver des molécules organiques complexes qui pourraient donner des clefs sur l'apparition de la vie sur Terre. » ( ATS ). 

 

cherry,comète,rosetta,phyllie,Mais il y a autre chose. Sur la première photo ci-dessus ( cliquer pour agrandir ) Rosetta a retrouvé Philae et l'a pris en photo. Il est posé dans un coin d’ombre, petit point brillant dans le désert de glace. C’est pas beau la technologie?

 

Pour faciliter les communications entre le robot et la sonde Rosetta l’orbite de celle-ci a été modifiée par les ingénieurs de l’ESA. L'objectif est maintenant d'analyser le sol glacé pour y détecter d'éventuelles molécules à l'origine de la vie dans le système solaire.

 

L'aventure continue.

 

 

Images : Esa/Rosetta/MPS for OSIRIS Team

 

22:15 Publié dans Univers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chury, comète, rosetta, philae, churyomov-gerasimenko | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Les commentaires sont fermés.