15 juin 2015

Comète Chury : Philae s’est réveillé !

Ça y est : le module s’est réveillé. 

 

L'odyssée continue. Son atterrissage digne d’un skater au Trocadéro, sa bouderie pour s’être trouvé à l’ombre d’une falaise, font partie de l’Histoire de l’aérospatiale. Son réveil aussi.

 


philae,churra,esa,espace,ciel,étoiles,comète,On espérait ce moment après ses rebonds de cabri à l’atterrissage. Les ingénieurs de l’ESA ( Agence Spatiale Européenne ) l’anticipaient. Avec de nombreux bémols. Hier, ce qui n’était qu’une possibilité ténue, qu’un espoir intense, est devenu une réalité enthousiasmante. L’aventure continue : Philae a commencé à envoyer des données. Deux contacts ont eu lieu, le deuxième tôt ce matin.

 

« Philae est complètement réveillé, a déclaré Jean-Yves Le Gall, président de l'agence spatiale française Cnes, faisant état d'un second contact lundi avec le robot européen. Le contact a eu lieu il y a quelques dizaines de minutes, a-t-il dit sur la chaîne France 2 à 7 h 40. La comète Tchouri, sur laquelle le robot s'est posé, est en pleine effervescence, il y a des jets de gaz, des jets de poussière, et, grâce à Philae, on le voit en direct, a ajouté Jean-Yves Le Gall ».

 

Selon lui Philae pourrait encore fonctionner pendant des mois. En s’approchant du soleil le robot s’est réveillé, comme prévu, grâce à une température plus clémente - moins 35° - et un ensoleillement plus direct et plus intense. 

 

La technologie offre de splendides aventures. Aurons-nous bientôt les photos des dégazages de la comète ? Bon sang que c’est excitant !

 

Le site de l’ESA propose de nombreuses images et articles. La photo ci-dessus, prise à distance par la sonde Rosetta toujours pleinement active, date du 12 juin.

 

 

 

 

 

 

 

 

11:43 Publié dans Science, Univers | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : philae, churra, esa, espace, ciel, étoiles, comète | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Une bonne nouvelle de l'espace sans que les extraterrestres n'y soient pour quelque chose !

Écrit par : Michel Sommer | 16 juin 2015

Les commentaires sont fermés.