29 mai 2015

Jean-Luc Lahaye, jeune sex-agénaire

On ne peut pas dire cougar. C’est un homme. Cougar c’est pour les femmes. Un homme attiré par des personnes beaucoup plus jeunes, ça n’a pas de nom spécial. Ou alors pédophile, mais cela ne s’applique qu’en cas de rapport avec une personne pré-pubère me semble-t-il. Ce qui n’est pas le cas ici.


lahaye,pietri,hommes,femmes,sexualité,justice,corruption,mineure,Sur de nombreux blogs et médias on lui accole l’étiquette de pervers. C’est bien, pervers. Pas besoin de préciser ou de définir le mot. On imagine instantanément un vilain baveux se roulant comme une limace sur le corps d’une libellule. Pourtant c’est utile parfois de vérifier les définitions. Le dico en ligne cnrtl.fr propose deux sens au mot pervers. D’une part, elle désigne une « personne qui aime faire le mal et dépourvue de sentiments et de sens moral ». « … qui aime faire le mal »: on ne peut dire cela de JLL. Il aime plutôt faire et se faire du bien… 

 

La seconde définition du mot pervers est:

 

« Dont le comportement sexuel s'écarte de la normalité ».

 

Cette définition vient de la psychopathologie. Sommes-nous médecins ou psychiatres pour poser un tel diagnostic ? Non. Nous voilà pourtant jetés dans l’océan du normal et de l’anormal. À une époque où les normes sexuelles sont contestées un peu partout, il est amusant de trouver de telles positions ( morales, les positions… qu’alliez-vous penser ? ) dignes de cathos intégristes, de protestants inhibés et de musulmans égorgeurs. Ou de Sikhs un peu « sick » sous leur turban…

 

JLL peut-il être taxé de perversion ? Quelle est la sexualité « normale » ? La norme courante est que les âges des partenaires ne soient pas trop différents. Pour une raison simple: la reproduction. Mais la sexualité n’a pas pour seule fonction de nous reproduire. Elle sert aussi à procurer du désir de l’autre et du plaisir. Et là, il n’y a pas vraiment d’âge.

 

Si JJL aime les femmes jeunes à très jeunes, c’est son affaire. Et à l’inverse s’il y a de très jeunes femmes attirées, c’est leur affaire, quels que soient les motifs de cette attraction. La jeune fille de 17 ans s’est d’ailleurs épanchée dans un magazine spécialisé dans le voyeurisme. Elle assure que « … c'est sérieux entre nous, et que personne n'a manipulé personne. Beaucoup de gens s'expriment à ma place, alors qu'ils ne me connaissent même pas. De quel droit ? Nos informations personnelles sont dévoilées, notre vie privée dépouillée. Mes parents et mon frère aîné n'en peuvent plus. Mes parents, je le rappelle, n'ont pas porté plainte contre Jean-Luc. Moi non plus ». 

 

lahaye,pietri,hommes,femmes,sexualité,justice,corruption,mineure,

Je ne sais pas si à 17 ans elle mesure bien ses choix. La célébrité d’une personne attire, et son regard sur soi, pauvre ver de terre anonyme, donne peut-être le sentiment d'un supplément de valeur. « S’il m’aime, c’est que je le vaux bien », se dit-elle peut-être. Mais laissons-lui le bénéfice de la responsabilité.

 

Et lui, que veut-il ? Des sentiments ? Une relation authentique ? Du cul ? Cela ne nous regarde pas, comme diraient les Inconnus. Qu’il aime la chair fraîche est assez classique. Il le dit d’ailleurs crûment : « J'ai toujours dit que ma préférence allait pour les filles plus jeunes que moi. (...) Je vais quand même pas me taper Julie Pietri ! ». Julie Pietri, célèbre pour sa chanson racoleuse et idolâtre Ève lève-toi - comme si jusque là les femmes étaient couchées - ne méritait sans doute pas d’être comparée à une fille de 17 ans. C’est déloyal. Du coup elle dépose une plainte pour atteinte à son honneur.

 

La différence d’âge ne devrait pas être invoquée à une époque où, dans les deux sens, il n’est pas rare de trouver des différences allant de 20 à 30 ans, voir plus ( Céline Dion, Laetitia Hallyday, entre autres). Le problème est que JLL est attiré par des filles mineures. Qui ne le lui disent pas forcément. Mais à mon avis il aurait pu s’en préoccuper davantage. À moins qu’ils ne s’en moque. Du coup il vient d’être condamné à un an de prison avec sursis au chef d’accusation de corruption de mineure, pour une relation virtuelle ( par ordi ) avec la jeune fille.

 

Il ne l’a pas volé. Il aurait pu s'informer davantage. Mais est-il un pervers au sens de la psychopathologie ? Je ne suis pas compétent pour le dire. Et la jeune fille, qui croit au grand amour avec un sex-agénaire, est-elle une conne ? Une vénale ? Une paumée en quête d’une brillance amoureuse ? Une simple rêveuse ? Je n’en sais rien. Une proie, diront certains, à cause de la différence d’âge. JLL prédateur, je ne sais pas. Jouisseur, sûrement. Mais bon, s'il attendait que son steak atteigne 18 ans d’âge, il n’aurait pas besoin de s’asseoir ( symboliquement ) sur le physique de Julie Pietri. 

 

Qui,  à l’époque de son succès, avait tout d’une libellule.

 

 

 

Images: JLL en 2013; Julie Pietri.

 

 

11:47 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : lahaye, pietri, hommes, femmes, sexualité, justice, corruption, mineure | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

John, voila enfin que l'on parle de la violence des femmes contre leurs époux ...

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/17663526

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 29 mai 2015

Excellent article John ... si jamais une folle envie d'en faire un article vous prenait ...

http://www.itele.fr/france/video/combien-coute-la-prostitution-a-la-societe-francaise-125704

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 29 mai 2015

Merci Victor-Liviu.

Je vais regarder de près. J'en ai déjà parlé avant le procès, cela vaut probablement un deuxième billet. Mais franchement je me pose les mêmes questions qu'avec une femme: comment peut-on se laisser maltraiter si loin? C'est peut-être sous cet angle que je le traiterai.

Écrit par : hommelibre | 29 mai 2015

En 2007, il s'était déjà retrouvé devant la justice pour les mêmes faits !

Refus de vieillir peut-être ou ???? telle est la question ...

Écrit par : Lise | 29 mai 2015

En voila une excellente nouvelle pour les protagonistes de l'affaire :

«J'ai aujourd'hui 17 ans et demi, bientôt 18 ans donc. Je suis assez grande pour savoir si j'ai été corrompue ou non. Par ailleurs, au sujet des 37 secondes de webcam incriminées, j'avais alors 16 ans. Or, la majorité sexuelle en France est à 15 ans.»

http://www.20min.ch/ro/news/faits_divers/story/La-mineure-impliquee---c-est-serieux-entre-nous--12844785

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 02 juin 2015

Les commentaires sont fermés.