04 mai 2015

Sébastien n'est pas Charlie

Sébastien n’est pas Charlie. Il n’a pas le droit de rire de tout. Voici la énième incohérence du gouvernement de l’hexagone. Commise par une ministre. Fâchée, la ministre. Choquée même. Il faut dire qu’entre elle et Sébastien ce n’est pas le même oiseau. Les chants diffèrent. L’un fait dans la grosse tambouille frenchie, l’autre dans la litanie de l'ordre moral.


pipe01.jpgLes faits

Sébastien, c’est Patrick. Animateur télé et amuseur public ayant fait ses preuves. Elle c’est Laurence Rossignol, ministre de la famille.

Dans sa dernière émission il a chanté un de ses derniers opus, intitulé: « Une petite pipe avant d’aller dormir ». J’apprécie le talent de Sébastien comme humoriste. Ses imitations ont été particulièrement réussies. Ses émissions révèlent de vrais talents. Pour ses chansons, par contre, ce n’est pas ma tasse de thé. Je trouve même cette chanson très nulle. Mais peu importe.

Un extrait vidéo ci-dessous donne le la.

Mais le rossignol n’aime pas la pipe. Magritte non plus, souvenez-vous. Enfin, il y a pipe et pipe. Et de pipe, le rossignol n’en voit qu’une: celle qui parle de sexe. Évidemment. Sébastien n’aurait pas fait une chanson prude. Ce serait mal le connaître.



Paroles de ministre

Le rossignol s’est donc déclaré choqué parce que cette chanson est passée en début sebastien-photo.jpgd’émission et que des enfants pouvaient l’entendre.

« Je trouve ça extrêmement choquant, je pense que ceux qui ont la responsabilité, la chance d'animer une émission de télévision doivent aussi se comporter dans le respect des familles et ça n'est pas une question relative avec des familles plus ou moins détendues sur ces sujets-là. »

Faux-cul. Venant d’un membre (hum…) d’un gouvernement qui a fait de la libéralisation des moeurs un de ses objectifs, c’est amusant. Les enfants en savent plus que ce que le rossignol imagine. Pipe, c’est à peine une miette comparé au reste, et les parents sont libres de répondre ou non à leurs enfants, ou de fermer la télé.

Mais elle franchit ensuite les bornes:

« C'est une question d'abord, de respect des enfants parce que je trouve ça limite incestueux que de faire chanter ça dans une famille, à 20h50. Or la lutte contre l'inceste et la pédophilie est l'une de mes priorités. »

On est dans le délire. Laurence Rossignol a-t-elle perdu la raison? Les vieux soixante-huitards qui forment le gros des troupes défraichies de cette gauche agonisante doivent éclater de rire. Associer cette chanson et Sébastien à la pédophilie, il fallait le faire. Elle a osé. Il n'y a qu'une seule explication à cette dérive sémantique: on n'a pas le droit de tout dire et de rire de tout. Sébastien n'est pas Charlie.

Vivement 2017 et le grand nettoyage politique. Ce ne sera peut-être pas mieux, mais le vide intellectuel est plus supportable quand il ne montre pas de prétentions morales.

 

17:27 Publié dans Humour, Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : rossignol, sebastien, pipe | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Au fait Marivaux aimait bien les ambiguïtés et le double-language. Une occasion d'aller au théâtre à Cartigny:

www.latroupedutrabli.ch/

Écrit par : hommelibre | 04 mai 2015

Cette chanson est une insulte à la musique, une insulte à la poésie et une idiotie volontairement obscène.....je ne vois rien à défendre là....et si Patrick ne sait pas où et quand on peut raconter ce genre de conneries, il est temps qu'il l'apprenne....le SEUL but de cette chanson est de choquer...et bien, il a réussi...

Écrit par : globetrotter | 04 mai 2015

Si Laurence Rossignol est choquée par une pipe, moi je reste choqué par Conchita Wurst.
Elle promeut la famille, la Laurence, mais quelle famille ?
La mono-parentale, l'homosexuelle, ou alors la normale ?
Pour un président "normal", il serait Temps qu'il le démontre.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 05 mai 2015

Que la ministre aille au bout de son raisonnement et fasse condamner P.S. ! Mais non, comme d'habitude on préfère brasser du vent, s'indigner pour tout et pour rien. Et pendant ce temps-là attendent, patiemment, les problèmes à n'en plus finir et leurs solutions. Ministre du vent et de la pacotille. En fait elle irait bien dans une émission de P.S. qui,lui, n'a d'autre ambition avouée que de faire du divertissement, certes parfois d'un goût douteux mais on n'oblige personne à regarder l'émission, pas plus que chanter avec lui ! Beaucoup de bruit pour rien (et ce n'est pas une citation....)

Écrit par : uranus2011 | 05 mai 2015

Ce gouvernement est plus à droite que le front national.

On supprime le grec et le latin des programmes scolaires... pour les remplacer.. par l'arabe, bientôt promu langue nationale?

Putain, encore 2 ans...

Écrit par : Johann | 05 mai 2015

Les commentaires sont fermés.