01 mai 2015

Androïde ou Gynoïde : confusion au Québec et sur Wiki

Etonnante confusion sur Wikipedia. Comment a-t-elle pu passer le crible des analystes? Tout a commencé par une info transmise par un commentateur sous mon précédent billet. Il s’agissait de l’annonce d’une conférence par une intervenante attachée au Département de psychopédagogie et d'andragogie de l’Université de Montréal.


android-gynoid.jpgQuelque chose devrait faire tiquer: le mot «andragogie». Il est utilisé, au moins à l'université de Montréal, dans le cadre de la formation d’adultes. Le commentaire reçu mentionne Wikipedia, qui annonce sous ce vocable: «Il vient du Grec anir (ανήρ) au nominatif qui devient andros (άνδρας) au génitif, qui veut dire « homme » (dans le sens d’homme mûr, et de l'être humain adulte, (non genré)) et (αγωγός) agogos qui veut dire « guide».

 

Wikipedia affirme qu’andros signifie l’homme en général, non genré. 

 

Pourtant tout le monde sait que andros désigne l’homme mâle. Je redis ceci: dans le langage courant andro- signifie bien l'homme au sens masculin. Andropause est l'équivalent masculin du mécanisme de la  ménopause pour les femmes; androphobie ou misandrie sont des termes associés aux hommes en tant que masculins par rapport à misogynie.

 

D’ailleurs, et c’est la confusion de Wikpediai et la faiblesse de son mode de rédaction, on trouve sur l’encyclopédie la définition de Gynoïde: «Un gynoïde est un robot à l'apparence d'une femme. Le mot « gynoïde » signifie littéralement « qui a la forme d'une femme ». Le mot est construit en miroir avec « androïde », qui signifie au sens propre « qui a l'apparence d'un homme », « homme » étant à prendre ici au sens de « humain mâle ».

 

La définition d’androïde sous Wiki confirme cela.

 

Andragogie, mot nouveau construit sur la racine andro-, ne peut donc être étendu aux femmes. Pour cela il y a le mot anthropoïde, par exemple. Alors pourquoi avoir nommé cette faculté «Département de psychopédagogie et d'andragogie»? Comment des universitaires, comment une administration, ont-ils pu valider cette appellation? Pour moi c'est un signal du fort degré de confusion de la société.

 

PS: les formes gynoïdes (plutôt féminines) et androïdes (plutôt masculines) sont le résultat entre autres de l'actions d'hormones spécifiques. Il y a aussi des femmes androïdes et des hommes gynoïdes. Mais le ventre ou la culotte de cheval restent en général attachés à un sexe de préférence.

 

Les hormones ne veulent décidément rien entendre à l'indifférenciation des genres et à la novlangue.

 

19:19 Publié dans Humour, Philosophie, Politique | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Deux pétasses se bourrent la gueule et le coupable tout désigné est ... LE petit ami.
Merci aux féministes de tout poil !

http://www.20min.ch/ro/news/faits_divers/story/-Je-conduis-bourree----je-vais-mourir-a-cause-de-toi--18948413

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 02 mai 2015

Vous avez raison d'en faire un billet. C'est passionnant de voir comment l'idéologie cherche à transformer les mots : pédophile au lieu de pédéraste, antisémite au lieu de antijuif...
De quoi devenir un peu lacanien sur les bords...

Écrit par : Géo | 02 mai 2015

Dire que wikipedia dit que n'a pas de sens, il faudrait préciser quel article, en sachant qu'il y a souvent des contradiction internes.

L'article andragogie semble être le seul qui désigne le mot andros comme non genré de tous les articles de wikipedia que j'ai pu voir.

L'origine de cette confusion est à chercher dans l'article sur le wiktionnaire:

https://fr.wiktionary.org/wiki/%E1%BC%80%CE%BD%CE%AE%CF%81

Pour avoir le tableau complet, il semblerait que les auteur grec ont utilisé le mot andros pour désigner les homme par opposition aux dieux.

A mon avis dans la tête des grecs qui écrivaient ces textes, les femmes ne faisait pas partie de l'équation. Mais cette logique est inacceptable pour nos idéologue du genre et donc ils ont utilisé transformé le sens de cette opposition en indiquant les hommes et les femmes par opposition aux dieux.

C'est probablement la raison qui explique pourquoi un auteur du wiktionnaire a pu écrire que antropos est synonyme de andros.

Nous avons là la dernière étape de l'idéologie du genre: exclure les hommes même du vocabulaire.

Apres en ce qui concerne le mot andragogie, j'ai la vague impression que ce mot a été formé à partir du mot pédagogie et couvre l'idée que les femmes vont dire aux hommes comment ils doivent se comporter.


Et enfin dernier point, wikipedia est un projet collaboratif donc si vous voyez une erreur dans un article rien ne vous empeche des la corriger ou au moins d'ecrire une note dans la page de discussion à propos d'un problème contenu dans l'article.

Écrit par : de passage | 02 mai 2015

L'usage du terme "andragogie" n'est pas utilisé qu'au Québec, il est généralisé depuis que l'accord de Bologne en 1999 a créé une nouveau concept des sciences de l'éducations; la technologie de l'enseignement ...

la formation continue chez les adultes devant être revalorisée, ils ont alors créé le terme andragogie par opposition à pédagogie

Écrit par : aoki | 02 mai 2015

"ils ont alors créé le terme andragogie par opposition à pédagogie"
Surdus absurdus. On retourne au début du début. Andros = homme masculin, vir en latin, mann en allemand. Par opposition à anthropos, homo, mensch.
Andragogie = dressage des mâles par les femelles humaines. Et non éducation des adultes.

Écrit par : Géo | 02 mai 2015

Autre abus de langage découvert ce soir même chez un ami docteur ès phytosociologie : stratégie des plantes. Stratégie implique stratège, c'est croire que les plantes ont un projet, c'est croire au créationnisme...

Écrit par : Géo | 02 mai 2015

hé oui Géo, les technocrates qui se sont penchés sur la standardisation mondiale des reférences sont non seulement prolixes en néologismes absurdes, mais ils ont été élevés à l'humanisme soixante-huitard. La révolution qui aboutit en chimères absconses.

Par contre sur la stratégie des plantes ... C'est bien clair que cela implique une conscience qui se projette. Mais est-ce que cette notion change vraiment avec le terme évolution ... ?

Écrit par : aoki | 03 mai 2015

Les commentaires sont fermés.