11 avril 2015

Municipales : poneys et prédateurs

Le Matin papier du jour remarque avec humour l'affiche des socialistes de Plan-les-Ouates. Déguisés en chevaliers, à pied ou sur leur destroyer, ils vont conquérir le monde sur fond d'arc-en-ciel style Petit Poney. Ont-ils confondu la campagne "Je vis en suisse depuis 8 ans, je vote" avec l'âge supposé de nouveaux électeurs?


Petits Poneys

Curieux mélange d'imagerie, entre vrais chevaux et visages retravaillés à l'ordinateur. L'appel au rêve est accrocheur, mais est-il pertinent en Suisse? Je ne sais pas si les Suisses rêvent. J'en doute même. En France, ils n'arrêtent pas de rêver - au point où Fanfrelande avait intitulé son livre électoral "Le rêve français". On a vu la suite. A force de rêver les Français replongent à chaque fois dans les abîmes du désamour et de la dépression politique.

Les Suisses ne rêvent pas sur leurs candidats. Ils sont plus réalistes. Dès lors cette affiche de la section Plan-les-Ouates du PS semble très étrangère à nos mœurs (cliquer pour agrandir):

municipales15-soc01-mousquetaires.jpg

 






 

Prédateurs

Dans le registre de l'humour je mentionne aussi cette affiche placardée dans la plus petite commune du canton: celle du HPCB - Hors Partis Chêne-Bourg.

Comment ont-ils fait leur visuel? On peut se le demander tant le résultat est étrange. La déformation optique, l'éclairage, les sourires pointus et les yeux concupiscents montrent plutôt un groupe de prédateurs penchés sur leur garde-manger et sortis de l'atelier de Walking Deads ou Frankenstein. A part celui de droite qui semble être l'appât qui attire les proies.

Allez, un sourire pour commencer le week-end:

municipales15-HPCBaffiche.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


13:06 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

"A force de rêver les français replongent à chaque fois"
"Les suisses ne rêvent pas sur leurs candidats"
Un acte manqué, cette suppression de la majuscule pour les noms propres ?

Écrit par : Géo | 11 avril 2015

Désolé Géo, un acte manqué oui. Mais ne me demandez pas d'y chercher un sens...
:-))

Je corrige.

Écrit par : hommelibre | 11 avril 2015

Voilà: les HPCB me font penser un peu à la famille Adams.

Écrit par : hommelibre | 11 avril 2015

PCB,PCB, cela nous dit qqch...
Ah oui, polychlorbiphénils. Très dangereux, la molécule juste avant la dioxine...
H, c'est high ?

Écrit par : Géo | 12 avril 2015

Les commentaires sont fermés.